Maître Philippe de Lyon

Maître Philippe de Lyon né Monsieur Nizier Anthelme Philippe, en 1849, se fait remarquer dès l’enfance, parce qu’il soulage les autres enfants. Certains pouvoirs se sont manifestés en lui. Arrivé à Lyon, chez un oncle boucher, qu’il guérit d’une blessure sérieuse, sa réputation va se répandre….

Les magnétiseurs, et autres rebouteux, très courus, sérieux ou vus comme des charlatans, sont de plus en plus nombreux, notamment sur cette ville de Lyon, dans une région dont la mémoire des terres est gorgée de magnétisme. Les médecins installés, dont le diplôme, va être officialisé, entre les premiers textes législatifs de 1884, et la loi du 30 novembre 1892, comme vous le découvrirez, sur la thèse de Monsieur Philippe, ont peur de perdre de la clientèle, qui pourrait être tentée de partir vers ces métiers qui leur font une grande concurrence… sauf quand ils en ont besoin pour les cas les plus difficiles, alors ils font procès sur procès à tous ces guérisseurs, pour exercice illégal de la médecine…

Monsieur Philippe, décédé le 2 aout 1905, repose auprès des familles Regny/Landar/Lalande/Philippe, au cimetière de Loyasse à Lyon. La tombe est encore aujourd’hui, la plus visitée et la plus fleurie.

Ce site vous souhaite une agréable visite inédite, pour rencontrer cette exceptionnelle personnalité lyonnaise, aujourd’hui complètement oubliée…

 philippedelyon.fr