Où est enterré maitre philippe? Comment savoir si la tombe de Philippe de Lyon est toujours présente au cimetière de Loyasse à Lyon?

La tombe de Maitre Philippe est belle et bien toujours présente au cimetière de Loyasse à Lyon. Ainsi que les autres tombes: Où sont enterrés Jean Chapas, Emmanuel Lalande, Victoire Philippe, Berthe Mathonnet, Auguste Gauthier….

Je lui ai rendu visite, le lundi 11 mars 2013 et je confirme qu’elle n’a pas changé de place.

tombe au cimetière de Loyasse site Maitre Philippe de Lyon philippedelyon.fr

Son emplacement dans le cimetière…encore que normalement, on n’a pas besoin de plan pour la trouver…..

tombe de Maitre Philippe au cimetiere-loyasse plan site Maitre Philippe de Lyon philippedelyon.fr

Si la tombe de Maitre Philippe est toujours au cimetière de Loyasse

26 pensées sur “Si la tombe de Maitre Philippe est toujours au cimetière de Loyasse

  • 13 juin 2013 à 16 h 32 min

    Je me suis ainsi spécialisé dans le domaine des articles délaissés…Surtout pour une tombe qui ne l’est pas.
    A-t-on des indications sur la gestion de cette tombe ? Il apparait que Nizier-Anthèlme Philippe n’a pas de descendants officiels connus, alors s’agit-il d’une concession à durée limitée ou perpétuelle ? Dans le cas d’une concession limitée il faut bien que quelqu’un en paie le renouvellement, car à défaut les restes seraient transférés en tombe commune anonyme. Et s’il s’agit d’une concession perpétuelle, quelqu’un doit bien en avoir le titre de propriété.

    • 13 juin 2013 à 16 h 42 min

      Monsieur Philippe n’a donc plus de famille ?
      Bonne question Népomucène !
      A qui donc est cette tombe, pour finir.

    • 13 juin 2013 à 16 h 45 min

      Ce serait  »les amis de mr. Philippe » qui pour les Rameaux se rendent chaque année à Loyasse.

      • 13 juin 2013 à 17 h 04 min

        Hum… Tout celà est bien nébuleux, pas très clair.
        Même la tombe est un grand mystère.
        Merci Michel.

    • 20 avril 2014 à 17 h 20 min

      La concession est réellement perpétuelle et daterait de …1814 avec la famille Regny ! Ce qui fait que personne n’en a plus, à l’heure actuelle, la propriété. Certes elle peut être entretenue par des héritiers mais ils sont rares, à part la famille Dosne.

  • 13 juin 2013 à 16 h 52 min

    Pour celle de Jean Chapas, ce que je peux dire c’est que l’on a critiqué son  »ordre m… » sur ce site.

    • 13 juin 2013 à 17 h 40 min

      qui s’occupe de la gestion de la tombe?
      personnellement, si je dois un jour en avoir connaissance, je verrai comment analyser cette situation.
      Le titre de cet article vient d’une requete pour arriver sur le site…..alors que j’avais fais d’autres articles sur le sujet
      peu m’importe qui s’occupe de cette tombe.
      vu le nombre de personnes passionnées du sujet, je ne doute pas que cette tombe ne sera jamais abandonnée

      pour l’ordre martiniste de Jean Chapas
      D’où sort que Jean Chapas avait un ordre?

      • 13 juin 2013 à 19 h 09 min

        Sans compter qu’un jour prochain…
        Il faudra mettre de l’ordre à cette tombe.
        Vraie cour des miracles, bazar à tout, ect…
        Des fleurs dont l’argent servirait bien à quelques pauvres hères.
        Un peu comme la tombe d’Allan Kardec.
        Ce n’est guère respectueux du message de Monsieur Philippe, pour finir.

        • 13 juin 2013 à 19 h 35 min

          On m’en a justement parlé la semaine dernière : je ne peux pas dire car il y a bien longtemps que je ne vais plus dans les cimetières (même pour la Toussaint). Mais il parait que cette tombe est régulièrement recouverte de témoignages hors sujet frôlant parfois la superstition, je ne sais si du nettoyage y est fait régulièrement ?

          • 13 juin 2013 à 20 h 12 min

            Le grand arbre a bien été « nettoyé » . Il avait mauvaise mine dernièrement.
            Prenait-il toutes les misères humaines, par les petits papiers, messages ect…
            La tombe devrait être absolument sobre, sans tout ce carnaval.
            Voilà ce qui serait respectueux.

  • 13 juin 2013 à 18 h 07 min

    Lapsus révélateur? Je voulais écrire que la personne qui s’en occupe, donc qui paye, a été méchamment critiqué ainsi que son ordre martiniste sur ce site. On peut au moins reconnaître ce geste que tout le monde ne peut pas faire quel que soit son admiration pour Jean Chapas.

  • 13 juin 2013 à 18 h 18 min

    c’est une question de ma part, quel ordre martiniste de Jean Chapas?
    que je l’admire….ça oui, je ne le cacherai pas davantage que le reste.
    j’admire Jean Chapas.

    Mais je n’ai jamais lu qu’il avait un ordre

    • 14 juin 2013 à 13 h 29 min

      vous n’en avez pas marre d’écrire de pareils bêtises… vous n’êtes jamais fatigués ?

      • 14 juin 2013 à 13 h 34 min

        Seuls les héros sont fatigués et comme personne n’a la prétention d’être un héros…
        :-)

      • 14 juin 2013 à 13 h 42 min

        Peut-être, pourriez-vous nous éclairer ?:)

      • 14 juin 2013 à 17 h 58 min

        Monsieur Anonyme, votre remarque n’apporte rien de constructif.

        Abstenez-vous donc à l’avenir, on est entre gens sérieux et chercheurs sincères (mais détendus, aimant l’humour aussi et surtout le respect d’autrui)….

        • 14 juin 2013 à 20 h 55 min

          alors si vous êtes de ces chercheurs sérieux, vous devriez savoir que Mr Chapas n’appartenait à aucune aubédience tant martiniste que franc-maçonne. Il est ridicule de lancer les disciples sincères sur de fausses pistes.

          • 14 juin 2013 à 21 h 07 min

            Et bien voilà, tout cela peut être dit gentiment… merci à vous

          • 14 juin 2013 à 22 h 51 min

            Peut être le mieux c’est de relire ce que j’ai écrit. 1er commentaire: Je parle de ceux qui payent l’entretien pour la tombe de Maître Philippe. 2ème commentaire: pour celle de Jean Chapas, …
            Je n’ai pas écrit que Jean Chapas avait un ordre martiniste.

            • 15 juin 2013 à 8 h 55 min

              Votre deuxième commentaire prête a confusion et sauf a ce que cela ai changé depuis deux ans votre premier commentaire est erroné.
              Mais après tout quelle importance de savoir qui fait quoi ?
              Ce qui me parait en revanche important c’est de ne pas véhiculer d’idées fausses a propos du message de MP et a propos du positionnement des différents groupes qui se réclament plus ou moins de Lui.
              Ce n’est pas ceux qui en parle le plus (de MP) qui le suivent forcément le mieux.

              • 15 juin 2013 à 9 h 43 min

                C’est les indiquations que j’ai, on me les demande et je les donne. Ne reparlons pas du positionnement des groupes il en a été assez sujet içi, et cela ne fait rien avancer. On pourrai en parler des jours ça n’a servirait à rien et il faudrait entendre chaque groupe et ses motivations. Votre philosophie à la Mac Cain n’apporte rien non plus en généralisant, même si c’est vrai qu’un soi disant écrivain/historien sur mr. Philippe disait en connaître beaucoup et ne reprenait que les cancans de la presse mal intentionée et son imagination délirante c’est vu sur ce site. En tous cas votre soucis de la vérité est le bien venue bien que ce soit votre vérité passée par les philtres de ceux que vous écoutez, lisez et suivez.

      • 14 juin 2013 à 18 h 20 min

        Je précise mon commentaire… Je ne doute pas de votre savoir sur tous ces sujets (même ne vous connaissant pas) pour vous permettre d’écrire cela, tout en n’approuvant pas la façon….
        Mais j’aimerais alors en profiter plus généreusement et que vous nous éclairiez plus précisément….

  • 14 juin 2013 à 13 h 58 min

    Et bien j’ai trouvé la source, tout le monde peut consulter les documents et nous aurons ainsi tous le détail exact, copie officielle d’un site de la ville de Lyon :

    Les Archives municipales de Lyon conservent des documents relatifs à l’achat de concessions funéraires. Ces documents peuvent se révéler d’une certaine richesse. En effet, dans certains registres, on peut trouver la profession, l’adresse, la date de naissance de l’acheteur, mais aussi le motif de son achat :  » pour sa femme, décédée le 21 février 1899… « . Cependant, l’ordre interne de ces registres a évolué : ordre alphabétique, ordre chronologique des achats…

    Les documents relatifs aux concessions peuvent aussi être des plans des cimetières, comprenant un répertoire alphabétique des propriétaires de parcelles. Ces renseignements permettent donc de visualiser, et ainsi repérer la sépulture d’un ancêtre.

    Ces documents peuvent être consultés sous la cote 1099 WP. Ils comportent des renseignements sur :

    Les cimetières : registres de plans (s.d.), registres des lignes (vers 1850-1950), brouillards des concessions (1878-1971).
    Les inhumations : registres des concessions à perpétuité, à 30 ans, à 15 ans (1813-1923). …

    De plus, il existe un ouvrage fortement utile sur le cimetière de Loyasse :

    Hours (Henri), Lavigne-Louis (Maryannick), Valette d’Osia (Marie-Madeleine), Lyon : le cimetière de Loyasse, Lyon, Conseil général du Rhône, coll. Préinventaire des Monuments et Richesses artistiques du département du Rhône, 1996, 526 p.

    Cet ouvrage est consultable aux Archives municipales de Lyon, sous la cote C 6386.
    Je pense que certains d’entre nous vont pouvoir consulter ces documents duement côtés et ainsi tout le monde pourra en profiter !

  • 14 juin 2013 à 14 h 51 min

    il n’est pas question ici d’évoquer les rassemblements, ni d’évoquer l’entretien de la tombe, ni meme de connaitre des traces de souhaits laissés par les visiteurs
    il est juste question de l’emplacement de la tombe de Philippe de Lyon

  • 15 juin 2013 à 14 h 20 min

    !!!!!!!!!!!!
    peu importe qui s’occupe de la tombe ou des tombes

    il est cependant très dommageable d’écrire et de lire noir sur blanc, sur ce site, des propos à la limite de l’injure
    que l’on ait des griefs vis-à-vis d’une personne, d’un systeme, de quoi que ce soit, c’est une chose…..
    sur ces pages, je trouve que l’amour du prochain devrait transpirer de chaque mot, de chaque commentaire
    on en est bien loin

    Attention à ce que l’on écrit, à ce l’on dit.
    A un moment ou un autre, on en aura le retour.

    Aucune injure ou menace ne peut etre écrite sur ces commentaires.
    ces propos déplacés n’ont pas leur place ici
    il n’est pas normal de devoir le dire sur un message

    il doit etre possible de discuter, d’échanger dans la douceur dans la fermeté
    on peut renseigner ou demander ou dire quelque chose, sans que les lecteurs se sentent pour autant agressés.

  • 20 mars 2014 à 10 h 20 min

    Voici une précision qui semble n’avoir jamais été rapportée, en tous les cas on n’en parle peu.
    Il paraitrait logique que le caveau et donc les dépouilles des co-locataires de la tombe se situe au centre dessous la stèle.
    Et bien Monsieur Philippe n’y est pas : dans l’édition 1966 de son livre, Philippe Encausse publie en page 127 en bas une photo de la tombe. Et il précise :
    La dépouille mortelle du Maitre se trouve sur le côté et à main droite (en regardant le cliché) donc en dehors du monument proprement dit.

Commentaires fermés.