5 aout 1905 décès de Philippe de Lyon… 5 aout 2013…108 ans apres, jour pour jour, un vibrant hommage est rendu à Philippe de Lyon
Les obsèques du Maitre Philippe de Lyon décédé le 2 aout, ont lieu le 5 aout, sur deux cérémonies. Une première à l’Arbresle, et une autre à Lyon, en l’église St Paul.

Celle qui nous occupe est la célébration de 15 h en l’église Saint Paul de Lyon.

Un des visiteurs du site est, dans ses loisirs, un organiste passionné……cela s’entend. Dans cette église en particulier, l’orgue est au sol et donne l’impression d’etre plus facilement accessible. Une demande a été faite auprès d’un gardien, pour avoir l’autorisation de jouer.

Je n’ai pu le filmer pour avoir image et son que quelques minutes, avec un téléphone…..quelle frustration….c’était splendide

Quelques heures après, pendant l’envoi de cette vidéo sur internet, on réalise que….nous sommes le 5 aout 2013…..
Nous réalisons qu’il a joué un vibrant hommage sans savoir que les obsèques de Philippe de Lyon s’étaient déroulées exactement au meme moment, 108 ans auparavant, 5 aout 1905 – 5 aout 2013
nous savions juste que c’était dans cette église Saint Paul de Lyon…

J’ai en effet commencé à capter à 15h …heure précise de début des obsèques du Maitre…..

Ce moment fut si intense et étonnant qu’il ne pouvait qu’aboutir ici.

Nous avons été accueillis à nouveau le lendemain dans cette meme église…

Orgue en l’église St Paul de Lyon en hommage au Maitre Nizier Anthelme Philippe de Lyon

5 aout 1905 décès de Philippe de Lyon… 108 ans apres

16 pensées sur “5 aout 1905 décès de Philippe de Lyon… 108 ans apres

  • 7 août 2013 à 21 h 19 min

    L’image nous projette dans le lieu et la musique nous enveloppe.

    Un grand merci donc à l’animatrice et au visiteur pour ce beau partage

  • 8 août 2013 à 0 h 50 min

    Une merveilleuse synchronicité. Je ne sais pas si cela c’est déjà produit ou si mr. Philippe a attendue 108 ans.

  • 8 août 2013 à 8 h 28 min

    J’aime beaucoup cet heureux zazard, accordé à ceux qui ne demandent rien. Car telle est la loi des synchronicités : il ne sert à rien de faire des bonds en criant Maitre Philippe, Maitre Philippe , bien au contraire, il a montré l’exemple de l’humilité absolue. Et c’est là que les petits (ou grands) miracles arrivent, en cadeau.
    Il est dit quelque part que le cycle de 108 ans est nécessaire pour une résurrection (au sens premier sans notation religieuse), et parfois une révélation (qui est d’ailleurs la signification d’apocalypse).
    Patience, Lumière, Illumination…

  • 8 août 2013 à 9 h 56 min

    Je trouve cette « synchronicité » extra-ordinaire.

    Cet article évoque, avec clarté, simplicité, un hommage discret à Monsieur Philippe, à la date et l’heure précise de sa présence physique pour la dernière fois, dans cette église.

    Cet article évoque pour moi une présence bien réelle de Monsieur Philippe en cette occasion.

    Ce signe évident, ce « rendez-vous » traduit pour moi ceci, avec une grande clarté: « vous êtes sur le bon chemin, je vous approuve et je vous accompagne ».

    On dit parfois que le « hasard » est Dieu qui passe incognito. Ici, il y avait aussi Monsieur Philippe.

    Merci à vous Monsieur Philippe pour vos encouragements.

    Au-delà de nos lacunes et de nos tâtonnements, parfois de nos révoltes, nos recherches sont sincères et grande est notre ouverture d’esprit, de coeur et notre désir de nous faire grandir les uns les autres.

    Il est pour moi aucun doute que Monsieur Philippe veille sur ce site et sur ses amis de bonne volonté.

    Il peut compter sur nous.

    Jean-Pierre

  • 8 août 2013 à 10 h 41 min

    l’animatrice n’y est pour rien du tout
    le visiteur non plus, ou presque…
    les visites dans Lyon avaient abouti précédemment au labo, de la rue du Boeuf et la visite de la rue St Jean
    en effet sans aucune demande
    juste lors de mes précédentes visites je les avais repérées, et il était naturel que le cimetière et les principaux lieux de passages de Nizier Philippe soient au moins vus.
    deux jours auparavant Monsieur Philippe m’a emmenée directement rue Tete d’or……probablement pour me montrer qu’il n’y avait plus aucune trace, ce dont j’avais été avertie
    oui mais il faut se rendre compte aussi par soi meme
    ce fut un bien mauvais moment
    peut etre a t’il proposé de faire entendre une musique pour adoucir les coeurs ; impossible de le dire
    mais la veille, nous étions arrivés trop tard pour la visiter
    on s’était dit qu’il était possible d’y revenir
    en effet, sans aucun calcul…..la seule chose dont j’avais pu me souvenir et encore avec une aide, c’était le 2 aout qui avait dû voir quelques personnes au cimetière
    mais finalement, le cimetière ne devrait alors etre visité que le 5 aout ; jour des obsèques

    en arrivant ce jour-là à Saint Paul, nous la visitons comme nous avons visité précédemment l’église d’Ainay ou celle de St Jean
    mais je ne réalise pas que le visiteur va aller demander de jouer de l’orgue….mais comme ça, nous ne savons à ce moment là, qu’une chose: les obsèques de Maitre Philippe ont eu lieu dans cette église

    après quelques réglages, le son de l’orgue monte et remplit l’atmosphère
    on ne peut pas mettre de mot sur toutes les sensations
    juste, il y a quelque chose d’exceptionnel dans ce moment
    l’organiste joue, et est dans sa musique
    je commence vite à filmer, en espérant juste que le minimum de qualité sera respecté. Mais confiance.
    ce moment-là aurait pu durer bien davantage….bien plus longtemps
    ce que je filme n’avait pas pour objectif d’arriver sur internet, je le précise…
    ce n’est que le lendemain que l’idée d’un article est évidente
    le rendez-vous fut lumineux ; il faut en parler

    les vidéos sont un peu visualisées sur ordinateur et j’envoie ça directement sur internet
    Philippe de Lyon était-il avec nous, je ne sais pas, mais jamais je n’oublierai ce moment
    il nous a fait de magnifiques cadeaux
    on ne réalise vraiment que quelques heures plus tard que la musique a été filmée au moment meme de la célébration
    ils savent là haut que nous ne demandons rien
    on se laisse guider

    je remercie pour ma part les Eléments qui permettent ainsi de pouvoir parler de Philippe de Lyon, mais maintenant, que nous y pensons aujourd’hui, probablement sous un jour nouveau….
    108….=9….fin d’un cycle en numérologie
    Ne rien prévoir, ne pas demander.
    Ile peuvent en effet compter sur nous

    Bien à vous
    ln

    • 9 août 2013 à 21 h 13 min

      Des amis à moi ont beaucoup apprécié cela ; car finalement c’est arrivé sans rien demander, un véritable cadeau du ciel qui a réuni plusieurs circonstances pour en faire un tout. Et cela gratuitement, pour le plaisir des oreilles, pour le plaisir du Coeur.
      Et quand on en a quelque peu l’habitude, on ressent bien que l’orgue a complètement mis en vibrations la nef de l’église.
      Quel bel hommage rendu ainsi au souvenir de ces obsèques !

  • 9 août 2013 à 23 h 35 min

    des souvenirs comme ceux-là, j’en redemande ;)
    sauf qu’en effet, il ne faut surtout pas etre en demande
    un hommage s’offre, ne s’organise pas, s’improvise et permet de vivre juste intensément le moment présent.

    je ne sais pas du tout si un moment pareil a déjà été vécu par quelqu’un, ou plusieurs personnes
    là, la plupart des visiteurs de l’église se sont assis un moment

    mais souvent, quand on voit quelqu’un aller vers l’orgue, personne n’est hostile
    c’est tout à fait ce qui s’est passé
    les uns écoutent l’orgue
    moi je pensais à la cérémonie dans une église pleine de monde
    c’est un moment en effet très particulier à vivre. je le souhaite à quiconque…..c’est très fort

    magnifique en effet de synchronicité, je vous rejoins complètement

    merci aussi de ma part à monsieur Philippe pour nous avoir offert ce que j’appelle simplement une bénédiction
    merci des cadeaux envoyés et vécus, meme s’il y a des larmes au milieu (rue Tete D’or)
    merci en toute humilité de nous montrer d’une bien belle manière que nous sommes sur la bonne voie…..on peut difficilement demander plus comme encouragements.
    merci aussi de permettre de le partager

    j’ai aussi reçu des mots de visiteurs du site ayant apprécié ce partage.
    ils ont les meme mots que nous: continuer, ils disent aussi que quand on reçoit de tels messages, on ne peut que les apprécier.

    j’attend donc le prochain sujet d’article ;)
    si c’est de la meme trempe que ce moment…nous aurons à nouveau de très jolies émotions à partager
    je remercie aussi l’organiste de ses prestations ; appréciées de toutes les personnes présentes.

    sans les invisibles, nous ne bougerions pas le petit doigt…

    Ils peuvent en effet compter sur nous
    ln

    • 14 août 2013 à 5 h 09 min

      En effet, tant de circonstances réunies, on ne peut plus parler de coïncidence.
      Bel hommage, beau cadeau en retour.
      Puisse ce site réunir les hommes de bonne volonté autour de Monsieur Philippe, en toute fraternité, sur le chemin.
      Lucie

  • 15 août 2013 à 11 h 22 min

    Une approche de toutes époques

    D’après les premiers éléments concernant la cérémonie des obsèques de Philippe de Lyon, du moins pour celles de l’église Saint Paul, il semblerait qu’il n’y avait pas d’orgue dans l’église au début du XXe siècle…
    L’orgue actuel, date apparemment des environs de 1935-1937.
    Date à laquelle, pour cette église, l’acquisition de cet orgue a été faite dans une paroisse qui en vendait un d’occasion….
    Son installation a meme fait l’objet de toute une entreprise par, Athanase Dunand, un facteur d’orgue important sur la ville de Lyon

    Donc, a priori pour les obsèques de Monsieur Philippe, ce furent soit une chorale, soit éventuellement des instruments

    moi, cela m’amène aussi une double question:
    pourquoi le Maitre Philippe a deux cérémonies d’obsèques ; une à l’Arbresle, une à l’église Saint Paul?
    pourquoi sa fille Victoire a elle une cérémonie d’obsèques en l’église Saint Jean?

    les funérailles m’ont aussi amenée pour quelques heures au cimetière de Loyasse
    plusieurs heures, pour une première raison, je n’avais pas envie d’en partir
    pour une deuxième raison, il y a eu des visites, et certaines d’entre elles furent des plus instructives.

    Pas envie d’en partir….
    je me sentais là près de lui ; au plus près, du seul point de vue physique.
    ce qui m’a amenée à y noter des observations qui ont abouti à des questions…
    certaines ont déjà été posées ici, et notamment, la raison d’une « erreur » de date de décès pour ce qui touche à Victoire Philippe.
    La date affichée partout est du 29 aout 1904, or sur la tombe, on trouve comme inscription, la date du 23 septembre (7bre est l’indication exacte) 1904?
    pourquoi deux dates différentes?

    deuxième question, toujours sur la tombe de Nizier Anthelme Philippe:
    on trouve l’inscription Marie Lalande avec les dates de naissance et de décès
    Pourquoi trouve-t’on, deux tombes derrière celle de Monsieur Philippe, et à côté de celle de Jean Chapas, une inscription selon laquelle Mme Olga Chestakoff y reposerait?
    Olga Chestakoff est devenue Olga Marshall après son mariage avec un monsieur Marshall, pour devenir ensuite Marie Lalande, quand elle épousa, en deuxième noce, Mr Emmanuel Lalande, gendre du Maitre Philippe
    donc, Olga Chestakoff et Marie Lalande sont pour autant que je sache, du moins encore aujourd’hui, une seule et meme personne….
    Comment peut-elle être inhumée en deux tombes différentes?

    et pour les visites à la tombe
    les personnes qui découvrent, qui visitent la tombe, et qui pour certaines, connaissent déjà le site,
    (je n’ai pas dis un mot du site, en dehors d’une réponse à une question)
    l’approche ne consiste pas à découvrir Philippe de Lyon avec des livres dits anciens
    Ils en ont entendus parler
    on leur a dit, mais allez sur la tombe de Maitre Philippe…..
    pour la plupart, c’est un guérisseur
    pour d’autres, ils n’osent pas en parler autour d’eux, du fait du scepticisme
    ils se posent des questions sur par exemple, ce que Monsieur Philippe pouvait penser de la crémation ; entre autre chose
    il se trouve que j’ai pu répondre à toutes les questions
    ils appréciaient de pouvoir en parler, et moi aussi
    j’espère que le site donnera à toutes ces personnes l’envie de participer, même en posant des questions
    parce que ce n’est pas ce qui manque, les questions
    la plupart des personnes qui en parlent, surtout sur Lyon, n’ont pas une approche vue par les anciens.

    les différentes approches sont importantes
    nombre de ces personnes découvrent Monsieur Philippe, parce qu’un magnétiseur ou un guérisseur leur en a parlé
    en peu de temps, quatre personnes, que j’ai côtoyées, ont consulté et ont entendu parler de Nizier Anthelme Philippe, en tant que tel, en tant entre autre, que magnétiseur, guérisseur, et pas par les voies des lectures de Sédir, ou de Besson, ou de beaucoup d’auteurs de l’époque, dont ils n’ont meme jamais entendu parler
    pour une personne qui découvre, lui proposer directement « Initiations » de Sédir ou « La Réincarnation » du Dr Bertholet, tout excellent que ce soit, c’est un peu raide
    ces personnes arrivent par le biais de quelqu’un qui leur en a parlé, sans avoir aucune référence des anciens…
    à ces personnes-là, il faut permettre aussi de découvrir autrement Maitre Philippe.

    le discours d’aujourd’hui a besoin aussi d’autres mots ou d’autres lectures. D’anciens textes pour les estomacs qui le peuvent et des livres récents pour les autres.

    j’espère aussi que ce site leur donnera envie de demander, de poser des questions, de dire, de témoigner de leur approche, de raconter ce qu’elles perçoivent de Philippe de Lyon.

    je demande pour ma part à être en contacts avec des magnétiseurs et guérisseurs, les plus sérieux, pour évoquer leurs lectures, leurs parcours et découvrir comment ils et elles ont été amenées à rencontrer Philippe de Lyon sur leur route.
    on ne peut pas nier que les écoles de magnétismes créées par Durville ont été très fréquentées
    quand, pour certaines d’entre elles, la direction est de Monsieur Philippe, il est logique de penser que les futurs praticiens vont s’y référer.
    pour certains, un portrait du Maitre Philippe est affiché à un endroit ou à un autre
    tous ces praticiens n’existaient pas comme actuellement, à l’époque de Philippe de Lyon
    ils existent aujourd’hui, et pour les plus sérieux, ils évoquent quelques fois, le Maitre, avec le plus grand des respects……parce que le Maitre est aussi avec eux.
    donc, leurs patients peuvent repartir avec une question: qui est Maitre Philippe pour ce guérisseur/magnétiseur que je viens de voir?

    toutes les approches, sérieuses de Philippe de Lyon, qu’elles soient anciennes ou récentes sont respectables

    précision, sans rapport avec le reste de ce commentaire:
    je viens d’apprendre que des personnes, visiteuses du site, ont actuellement de sérieux problèmes de santé.
    à ces personnes, recevez le soutien du site et de nos prières.
    il est éventuellement envisagé sur ce site d’inclure des intentions de prière, uniquement pour ce type de situations douloureuses.

    bien à vous
    ln

    • 16 août 2013 à 8 h 38 min

      Pour certains magnétiseurs il peut y avoir une guidance voir un adombrement, mais difficile à démontrer si ce n’est par les résultats. Il peut y avoir une transmission d’énergie guérissante, le fameux canal, entre le maître guérisseur au magnétiseur puis patient. Une personne sans être magnétiseur ou guérisseur, peut demander l’énergie de guérison en étant simplement assise les mains sur les jambes, paumes vers le ciel, comme en méditation après avoir priée.

      • 16 août 2013 à 16 h 40 min

        En effet Michel, très complexe…
        Magnétiseurs, guérisseurs.
        Il parait que l’on peut devenir magnétiseur, à force d’apprendre…
        Tout le monde peut être magnétiseur, à coup de stage, il suffit d’avoir un peu d’argent, pour finir.
        Quant à guérisseur…Compliqué de comprendre.
        Pour comprendre ce qu’est la guérison, il faudrait comprendre tous les plans.
        Là, il y a quand même du boulot !

        • 16 août 2013 à 19 h 22 min

          Même en prenant des cours de piano intensifs, on ne deviendra pas concertiste pour autant si on n’a pas l’essentiel en soi au départ…. idem pour tout…
          Donc, non, l’argent n’achète pas tout notamment ce dont on n’est pas doté en venant au monde. Si c’est notre destinée, on aura ce qu’il faut et cela se fera. Et c’est l’ « être » qui agira, pas la soi-disant technique.

          • 16 août 2013 à 21 h 43 min

            Merci Jean-Pierre de cet éclairage.
            Il est tellement navrant de constater les abus en tous genre…
            Dans ce domaine, on dirait que ça bat les reccords.
            Savez-vous que certains écrivent des livres pour initier à voir l’Aura.
            Oui Oui ! Après l’achat du livre, il vous suffit d’acheter des lunettes pour y voir plus clair !
            Il est absolumement nécessaire de mettre en garde contre ce genre de procédé.
            L’escroquerie va plus loin…
            Il parait qu’après quelques années de yoga intensif, au prix de bien des efforts…(et d’argent débourser)
            Il se peut que certaines lueurs daignent apparaître.
            De qui se moque t’on ?
            C’était juste en passant, histoire de rendre service.

            • 16 août 2013 à 21 h 58 min

              Je ne vais pas plus encombrer cet article de mes commentaires car certains commentaires que d’autres personnes ont développés sont bien plus importants à mes yeux.
              Juste dire que tout est bon pour faire de l’argent, ce n’est pas nouveau.
              Prétendre que tout le monde peut tout, c’est un argument commercial pour élargir le nombre de clients potentiels des vendeurs de stages et marchands de pouvoirs et de spiritualité.
              Comme je viens de l’écrire, c’est par respect pour les commentaires très développés plus haut et en rapport direct avec les articles que je ne vais pas plus loin dans notre discussion, toutefois intéressante et d’actualité.
              Cordialement,
              Jean-Pierre

              • 16 août 2013 à 22 h 28 min

                Certes, Jean-Pierre…
                A n’en pas douter, ce site consacré à Monsieur Philippe, peut rendre de grands services par ailleurs.
                N’oublions pas les générations à venir, qui sait ? De serviteurs inutiles, nous auront peut-être rendu de grands services. Restons optimistes.
                Bonne nuit.

    • 16 août 2013 à 17 h 08 min

      Oui LN…
      Sur la tombe aux côtés de Jean Chapas, il y a Olga Chestakoff Princesse Gagarine (de mémoire)
      On peut s’interroger, en effet.

Commentaires fermés.