site Maitre philippe de lyon pour www.philippedelyon.fr 2 aout 1905 décès de Maitre Philippe de LyonNizier Anthelme Philippe de Lyon s’éteint le 2 aout 1905, dans la maison du clos Landar à l’Arbresle.

Les obsèques ont lieu le 5 aout. En 2013, pour les 108 ans, nous avons eu droit à un très beau moment d’orgue. Pour cet hommage, il ne nous semble pas déplacé de ré-utiliser ce bien joli cadeau, pour commémorer l’anniversaire du décès de Nizier Anthelme Philippe.

Voici donc un extrait de cette prestation, par un des visiteurs du site, passionné comme vous allez pouvoir l’entendre, à l’orgue en l’église St Paul de Lyon en hommage au Maitre Nizier Anthelme Philippe de Lyon.

Vous pouvez laisser un message si vous le désirez.

2 aout 1905 décès de Maitre Philippe de Lyon

7 pensées sur “2 aout 1905 décès de Maitre Philippe de Lyon

  • 2 août 2015 à 16 h 22 min

    Une sacrée inspiration ce maître Philippe de Lyon, un personnage hors du commun.

  • 2 août 2015 à 16 h 52 min

    Mais alors …il est mort ? Moi qui croyais qu’il donnait des consultations à 15 euros, et que régulièrement il transmettait des messages ! Ah c’est vrai ! On m’a même parlé de réincarnation à son sujet !

  • 2 août 2015 à 18 h 01 min

    Bon anniversaire, monsieur Philippe ! Vous continuez à faire du bien à beaucoup. Merci encore et toujours :)

    • 3 août 2015 à 10 h 35 min

      En effet, ceci est bien un mystère à éclaircir :

      Monsieur Philippe continue à faire beaucoup de bien, ici-bas.

      • 3 août 2015 à 14 h 00 min

        Oui c’est un vrai mystère!
        Il n’est plus là et pourtant il fait toujours du bien, comme si le bien était perpétuel.
        Cette tombe est un lieu magnifique pour toutes les demandes qui sont faites dans le secret, le désespoir de nos coeurs, conscient de notre impuissance, le plus souvent dans les larmes. Elle est comme un cri à l’aide d’un petit enfant vers son Père………

      • 5 août 2015 à 11 h 26 min

        Certains ont même pour devise : avec Philippe je me fais du blé.

        • 5 août 2015 à 12 h 41 min

          Mieux vaut les plaindre…
          un peu de compassion, que diable!

Commentaires fermés.