Enseignements de Philippe de Lyon sur la sagesse…un peu de méditation depuis le livre d’Alfred Haehl, « Vie et Paroles du Maitre Philippe »
site Maitre Philippe Philippe de Lyon Philippe de Lyon site www.philippedelyon.fr« La sagesse n’est pas ce que pensent souvent votre voisin ou votre ami qui se plaignent que leur fils ou leur fille se conduisent de telle ou telle façon.

La vraie sagesse consiste à s’efforcer toujours vers le bien en ne se vengeant pas, en ne jugeant pas, en aimant les autres comme soi-même.

Cherchez la paix, vous trouverez l’adversité.

Cherchez l’or, vous trouverez la misère.

Cherchez la vie, vous trouverez la mort.

Le plus simple est de cultiver le champ de la charité : ne pas dire du mal d’autrui, savoir qu’on est ici par la volonté de Dieu, voilà le nécessaire ; la foi augmente et dans le champ poussent toutes choses utiles à notre avancement.

Comme nous sommes soldats d’un maître juste et bon, nous n’avons pas besoin de nous inquiéter, ni même d’espérer. Il suffit de marcher droit devant nous.

Christ- Quelques uns disent que le Christ était de même essence que les autres puisqu’il est dit qu’Il grandissait en âge et en sagesse. Quelle erreur ; Le Christ ne fut jamais un homme comme les autres ; mais, comme Il avait pris un corps, ne fallait-il pas que ce corps subisse les lois de la matière et que le cerveau ait le temps d’acquérir la force nécessaire

Vierge- Marie, Il en est qui disent que la Vierge est la Sagesse du Monde. C’est vrai, mais il faut le comprendre.

En nous la réflexion doit grandir comme la sagesse« 

Autres lectures sur ce même sujet

La sagesse extraite de vie et paroles
Retrouvez ces themes sur philippedelyon.fr :     

10 pensées sur “La sagesse extraite de vie et paroles

  • 2 mai 2013 à 14 h 24 min
    Permalien

    Pour les Grecs, la sagesse est à la fois connaissance et vertu. Au temps d’Homère, l’homme sage était celui qui maîtrisait plusieurs techniques.

  • 13 juin 2013 à 16 h 01 min
    Permalien

    Je viens sur cet article quelque peu délaissé ; il est vrai que quand on lit certains propos, la sagesse n’est pas un point fort d’échanges sur Maitre Philippe… Si on regarde la pensée grecque la Sagesse peut se croiser par le O avec la Lumière, et aussi avec la Vie.
    Sophia et Phos, la Lumière
    Sophia et Zoe, la Vie
    Et la Lumière et la Vie se croisent au même point : Phos et Zoe
    Et cette Sophia-Sagesse se retrouve dans de très nombreux passages de la Bible

  • 16 juillet 2013 à 13 h 58 min
    Permalien

    En ce qui concerne ce prinicpe de Sagesse, on rapporte ces propos de Nizier-Anthèlme Philippe tenus rue Tête d’or : Jésus a dit que dans une famille, si le premier des fils a moins de sagesse que le dernier, celui-ci doit servir de modèle à son ainé.
    Cela rappelle la phrase également biblique les premiers seront les derniers ; cela rappelle aussi un peu l’esorit des Béatitudes extraites du Serlon sur la montagne, et nous rappelle un fois encore cette nécessité d’humilité.

  • 30 juillet 2013 à 13 h 18 min
    Permalien

    De toute façon, quoi que l’on fasse, quoi que l’on dise, quoi que l’on écrive, la plaisante sagesse lyonnaise est toujours triomphante.

  • 24 mars 2015 à 9 h 29 min
    Permalien

    Je reviens sur le commentaire que j’ai déposé (un peu trop rapidement car beaucoup de fautes de frappes) ici-même le 16 juillet 2013, très fier d’être lu certainement par beaucoup de connaisseurs attitrés de Monsieur Philippe :
    …En ce qui concerne ce principe de Sagesse, on rapporte ces propos de Nizier-Anthèlme Philippe tenus rue Tête d’or : Jésus a dit que dans une famille, si le premier de fils a moins de sagesse que le dernier, celui-ci doit servir de modèle à son ainé…
    Et bien j’ai le regret de vous annoncer…que j’ai tout inventé, en vue d’un test. Jamais Jésus n’a prononcé cette parole et Philippe, donc, encore moins. Depuis ce temps, j’attendais, avec une grande patience, que quelqu’un relève cette anomalie : cela n’a jamais eu lieu.
    Il en découle donc que l’on peut, que l’on a pu, faire dire n’importe quoi à Nizier-Anthèlme Philippe et que l’on accepte cela pourvu que ce soit dans les normes de la légende ! On objectera : oui mais il aurait pu le dire. La bonne blague, si nous parlons de quelqu’un, ou de sa vie ou de ses paroles, nous ne sommes pas dans le conditionnel ou alors il faut sous-titrer : ceci est un roman.
    Et cela confirme les éléments visiblement faux rapportés ici, là ou ailleurs sur ce mage, soit pour la satisfaction des égos de leurs auteurs, soit pour enjoliver une légende dont l’importance du personnage principal n’a pas besoin, elle se suffit. De même le personnage n’a pas besoin, pour faire du chiffre, de devenir le héros de journaux à scandales.

    • 24 mars 2015 à 14 h 42 min
      Permalien

      Bonjour Nepomucène,

      Il est presqu’étonnnant de voir sur quel article, ce commentaire se trouve…
      Explication:
      Cette publication fait partie encore de la période où, très involontairement, je mettais un « s » au titre du livre « Vie et paroles »…..
      Je pourrais corriger le titre, mais je n’en ferai rien, parce que cela signifie que bien avant les découvertes, publiées dans les mois suivants, les doutes apparaissaient déjà sur les anecdotes qui nous sont parvenues…
      Vu le nombre de ces narrations, dans lesquelles Monsieur Philippe est tout seul avec l’interlocuteur ; à moins que ce ne soit ce dernier qui l’ait rapporté….J’en doute, vu certaines situations qui poussaient à, par exemple, s’éloigner dans la pièce d’à côté.
      Mais alors, qui était témoin de la scène et a tout rapporté, puisque Nizier Anthelme était réputé, comme Monsieur Chapas être des « taiseux »…..Qui donc s’est alors permis de rapporter ces scènes?
      Merci d’avance pour toute(s) éclaircie(s) sur ces points.

      • 24 mars 2015 à 14 h 50 min
        Permalien

        il est prévisible que des personnes pourraient apporter des explications à ces mystères, étant au fait de grands secrets que malheureusement ils ne gardent que pour eux ; et ce sont vraiment des secrets, d’ailleurs ils le disent eux-mêmes…(à propos on cherche toujours le conducteur du véhicule où l’un tient son chapeau et l’autre allume sa pipe…)

  • 25 mars 2015 à 10 h 24 min
    Permalien

    Cet échange m’amène à une autre réflexion : de nombreuses personnes que je connais, et d’autres que je ne connais pas directement mais dont j’entends parler, pensent tout savoir sur le mage Philippe et considèrent de très haut ce qui peut être écrit ici ou ailleurs. Tout cela…parce qu’ils ont lu les livres ou témoignages de l’époque et en restent là, comme quand on suit le livre de catéchisme. Et bien je l’affirme, ils se trompent, malgré l’estime que je porte à ceux que je connais ; car il est apparu, preuves à l’appui que bien des faits rapportés sont faux. Et il n’est évidemment pas normal de se baser sur des notions fausses pour en conclure : voilà le message de notre Maitre. Le plus souvent cela est basé sur un message dit christique, alors que depuis déjà plusieurs années l’Eglise a reconnu, bien que des observateurs superficiels disent le contraire, que le message christique, tel qu’il est présenté aussi bien dans les évangiles canoniques, les actes des apôtres ou autres, avait besoin d’être nettoyé, purifié par rapport aux diverses manipulations ou erreurs qui ont eu lieu au cours des siècles.
    Il en est donc ainsi dans ce que l’on appelle le message de Monsieur Philippe, je préfère parler de préceptes car justement on ne sait plus quelles furent ses vraies paroles. L’Homme étant ainsi, on ne peut séparer ses paroles et ses actes, l’Esprit et la matière. J’ai toujours essayé de suivre ce précepte de l’humilité si cher au maitre du Clos Landar, mais je constate que beaucoup ne le suivent pas, et je serais, je l’affirme, en droit de leur demander : qui es tu, de quel droit tu parles ? Mais justement, en toute humilité je ne le ferai pas.
    De même je ne suivrai pas ceux qui, sous prétexte de vérité, vont très loin dans la révélation de sa vie de famille, cela ne m’intéresse pas, car on doit respecter cet être dans son intégralité. Mais alors, me dira-t-on, quel est le message ? Chacun peut le trouver dans des paroles très simples citées de manière identique par tous les témoins, il suffit de lire…ou de savoir lire, des paroles justement dénuées de références christiques, d’un honnête homme, plein de sagesse et de l’amour du vivant, un homme de bonne volonté…

    • 25 mars 2015 à 11 h 28 min
      Permalien

      Commentaire modifié:

      Une conversation m’a appris que seules les phrases étaient exactes………
      Il faut meme oublier les dates, puisque pour certaines, Monsieur Philippe ne peut pas avoir dit les paroles qui lui sont attribuées, notamment quand il est sensé se trouver en Russie pendant une séance…
      La légende de la bilocation (être à plusieurs endroits en meme temps) est inévitablement entachée de doutes, comptes tenus des précédents éléments travaillés sur ce site.
      Après, il y a forcément des données qui dérangent
      Il y a eu tellement de fabrications.

    • 25 mars 2015 à 14 h 19 min
      Permalien

      ………….Un homme bon selon le coeur de Dieu!

Commentaires fermés.