Jésus Christ et Maître Philippe Maitre ascensionné

Maitre Philippe maitre ascensionné philippedelyon.frMaitre Philippe de Lyon se retrouve au milieu des maitres ascensionnés!
Le choc est grand de découvrir que Nizier Anthelme Philippe se trouve catalogué dans les impressionnants messages reçus par les canalisations du nouveau genre.

Une pointe d’explication: On peut poser en effet la question: qu’est ce qu’un maitre ascensionné?
Un maitre dit ascensionné, serait, selon les lectures, une personnalité, dont les actes de dévouements sur terre ont été tels, qu’à leur décès, ils ont ascensionnés, pour rejoindre leur origine divine.

Il nous vient une question, peut-être innocente, mais que nous poserons quand meme:
Comment savons-nous que ces personnalités ont ascensionné, comment savons-nous leur origine divine? Comment savons-nous ce qui s’est passé, dès leur décès?

Parce que l’humain, quelque soit son âge, a un besoin irrépressible d’être guidé. Peut-on rêver mieux que d’un maitre ascensionné, pour tenir ce rôle ?
Alors même que nous ne connaissons pas notre propre degré d’évolution, comme peut-on avancer qu’un être humain peut être un maitre ascensionné?
Quelque soit le nom donné à ces propos rapportés d’on ne sait quelle sphère, force est de constater cette récupération à grande échelle. Avec bien d’autres tels Padre Pio ou Jean Marie Vianney, le curé d’Ars, pour ne citer que ceux déjà évoqués précédemment sur le site, mais pas forcément pour les mêmes raisons.
Padre Pio-Francesco Forgione site Maitre Philippe de Lyon Bien des mouvements ou des personnages avançant des prétentions tous azimuts ont franchit un certain nombre de limites, qui pour vendre, qui pour propager des idées dont l’origine est plus qu’incertaine.
Leurs références ne se limitent pas à Maitre Philippe, mais couvrent un horizon plutôt large. Sont ainsi récupérés par exemple, Mahatma Gandhi, Peter Deunov, Omraam Mikhaël Aïvanhov, l’Abbé Pierre, Jean Paul II, ou même Martin Luther King, pour n’en citer que quelques uns….Nous allions oublier Mère Thérésa et Nelson Mandela!

Nous avions déjà évoqué le Padre dans une référence précédente, à l’occasion d’une marque déposée, puisqu’il a été, aux côtés de Nizier Anthelme Philippe, embrigadé dans des créations de cosmétiques et autres onguents aux vertus exceptionnelles puisque diffusant rien moins que des pouvoirs de guérisons miraculeuses. Leurs noms respectifs se retrouvent ainsi côte-à-côte, sur les produits vendus, mais sous la seule appellation de « Maitre Philippe… ». Comme nous l’avancions sur le précédent fait, ce nom est probablement plus vendeur, que celui de Padre.

La preuve que oui, puisqu’on trouve un florilège impressionnant de Maitre Philippe en tant que « Maitre ascensionné ».
Eh oui, c’est une découverte: le mot « Maitre » fait vendre plus que tout autre. C’est même un vocable tellement vendeur que nombreux d’entre eux ont choisis ce titre ou ce nom, pour monnayer un service ou un produit ou faire croire à un mirage.

Sans compter les personnes qui, moyennant finances, parce que bien-sûr, ils font payer, pour discuter dans le cadre d’un rendez-vous avec Philippe de Lyon, font croire qu’ils vont faire passer des messages.

Il est vrai qu’à force de lire dès les premières publications, que Monsieur Philippe a réalisé des miracles comme le Christ, qu’un portrait établit par un disciple le présente comme s’il était le Christ réincarné, même si le moment de la réalisation de l’oeuvre pose quelques problèmes.
….En aparté, à ajouter au fait qu’il était appelé Maitre, de son vivant par ses disciples et amis, contrairement à ce qui est affiché ici et là sur internet….Cette appellation de Maitre fera l’objet d’un article –Maitre Philippe appelé Maitre– parce que ce genre de désinformation n’a plus lieu d’etre….fin de l’aparté.

Il n’en faut pas plus pour le voir récupéré par des individus, peut-être pas forcément pour certains, très conscients de la responsabilité qu’ils ou elles prennent en faisant croire l’impensable, et dans d’autres cas, à vraiment prendre les gens, pourtant en souffrances, pour des portefeuilles sur pieds. Nous nous obligeons fortement à garder un vocabulaire châtié pour cette dernière expression.

Et que l’on ne vienne pas rendre le site responsable de cet état de fait. La situation est très antérieure à la création de ce dernier.

Il suffit pour s’en rendre compte d’entrer sur un moteur de recherches -à la date de la rédaction de cette publication, en 2015- la requête: « Maitre Philippe de Lyon Maitre ascensionné »….
La quantité de résultat et de propos plus ahurissants les uns que les autres va à votre tour, vous permettre une ascension que l’on peut assurer vertigineuse, qui peut passer par des sueurs froides sur certaines lectures, à des nuages rose pour d’autres, quand ce ne sont pas des propos venant, de façon certaine, d’autres galaxies…Si si, c’est écrit.
Vous êtes assuré d’une sensation forte rien qu’à l’affichage de la quantité de résultats.
L’un d’eux a la présence d’esprit si l’on peut dire, de publier un très long article sur le problème de la fiabilité des sources des messages reçus….. ça ne manque pas de piquant.

Qui parlait de discrétion et du fait de garder Philippe sous le boisseau????….Si vous croyez que personne n’a osé s’exprimer sur le sujet, sortez juste un peu la tête du sable, dégagez vos yeux des écailles qui les recouvrent, ou vos oreilles, pour qu’elles entendent l’impensable!
Sans compter ceux qui prennent carrément la parole en son nom ; voire même avancent des pouvoirs de guérisons, annoncés par voie de presse…..Eh si.

Eh bien, il y en a qui se sont chargés de sa communication à votre place. Vous vouliez le garder bien secrètement dans les articles bien sages, dans des publications plus ou moins discrètes. Seulement voilà, pendant que vous vous échiniez à cacher on ne sait quoi, eux, ils ratissent le plus largement possible, comme on peut le constater avec les quelques noms identifiés en haut de cette étude.
Voilà le constat effarant qui s’offre aujourd’hui, aux yeux de qui d’ailleurs?
Internet n’est pas le lieu pour parler de Monsieur Philippe……Permettez moi de…
Le fait doit remonter à bien des années, juste plus visible avec l’avènement de cet immense réseau qu’est le web. On trouve ainsi bien plus facilement un Maitre ascensionné qu’un livre sur Philippe de Lyon.

Voilà comment est traitée l’image de Monsieur Philippe, voilà comment a été remis au gout du jour, de l’époque son message passé au travers de canalisations qui lui ont donné un aspect au moins surréaliste.

Malgré de notables recherches sur les images innombrables d’ascensionnés de toutes sortes, néanmoins plutôt stationnaires sur les représentations du Christ, quelques fois de Peter Deunov, ou d’Omraan, nous n’avons pas trouvé de portrait de Monsieur Philippe destiné à cet usage si particulier. D’autant plus étonnant si on considère le nombre qualifié plus haut sur cette page, incroyable, de réponses sur la requête lancée sur Google. Quoique l’image illustrant cette étude semble quelque peu appropriée au sujet abordé.

Quel constat ……, pour ne pas dire bien plus…

L’humain seul est capable de donner les plus grandes illusions à ses voisins, qu’il devrait aimer comme lui-même.

Le saviez-vous? Etes vous surpris?

Cette étude est intégrée au chapitre de Mr Philippe support publicitaire

Modification mai 2015: https://www.philippedelyon.fr/philippe-de-lyon-appele-maitre-de-son-vivant-par-ses-disciples-5764/

A préciser que pour cette donnée comme pour nombre d’autres, des personnes tout à fait sérieuses et très sincères, évoquent également Maitre Philippe, Maitre ascensionné…. Ce qui donne à penser qu’il en faut pour tous les estomacs.

Maitre Philippe la tombe sert de support publicitaire

La tombe de Maitre Philippe support de vente site Maitre Philippe de LyonMonsieur Philippe de Lyon sert de support publicitaire, à nombre d’individus. La tombe de Maitre Philippe, au cimetière de Loyasse à Lyon, y contribue elle aussi….
La biographie,
elle, fait l’objet d’une video intitulée: « Maître Philippe de Lyon : des guérisons miraculeuses dignes du CHRIST« , distillée par une conférencière cuisinant, un récit bourré d’inepties voire choquant, étalant dans une sauce à sa sauce, une ignorance totale du sujet, qu’elle n’a fait que survoler, selon ses propres mots…. devient alors comme d’autres un survol d’inventions et d’imbécilités… voire plus, à la fin de cet article

Nous avons vu il y a quelques temps, à quel point le titre de Maitre accolé à Philippe de Lyon permet de penser qu’un bien, qu’un service ou un produit se vendra plus facilement. Puisque ce nom a été à l’origine de la création d’une marque déposée en Suisse, n’hésitant pas à vendre des (nous nous permettons ici un empreint) :….produits de thaumaturgie quantique pour l’onde de la source existentielle et la brillance des champs photoniques….
La source à laquelle nous avons puisé cette citation, a compris le message publicitaire. De notre côté, cela signifiait que la crème de beauté vendue contenait les pouvoirs thaumaturgiques de Philippe de Lyon et détenait de ce fait, les vertus de guérisons que l’on est en droit d’attendre d’une marque Maitre Philippe Nizier
Est il évident que les clients abusés vont réaliser, avec de tels arguments publicitaires, aussi ronflants, qu’ils sont en train de se faire purement et simplement pigeonner?

Ou quand la discrétion n’est plus de mise pour nombre de personnes prêtes à emprunter une appellation, alors que d’autres se sont échinées à garder discrètement sous le boisseau, des données secrètes.
Des commentaires ont avancé des propos que l’on pourrait qualifier de dommageables sur des manipulations dont certaines informations touchant de près Monsieur Philippe, auraient fait l’objet.
Nous avions d’ailleurs, toujours dans le cadre de la discrétion, relevé que les demandes émanaient de personnes ayant elles même, un site internet sur lequel était évoqué tout à fait clairement le Maitre Philippe.

Nous allions omettre que Monsieur Philippe a fait son entrée au sein d’une définition dans le dictionnaire …Ce n’est quand même pas donné à tout le monde en effet de figurer dans le Petit Larousse! A ceci près, que pour cette donnée, il n’est pas question de support publicitaire, mais d’un rapprochement à établir avec le principe de discrétion.

Sans oublier, ce que nous avons pris la liberté de classer dans le chapitre des mises en gardes sur les faux, qui aurait pu aussi prendre une appellation beaucoup plus explicite, que je laisse à l’appréciation de chacun, ou les canalisations ou channeling par lesquels Maitre Philippe de Lyon fait passer des messages régulièrement.
A travers des tuyaux d’égouts, on lui fait dire n’importe quoi.
On peut aussi trouver les rendez-vous payants, pour une discussion, un entretien avec Nizier Anthelme Philippe…
Il faut savoir que ces propositions ne sont en rien honnêtes. Il n’y a pas l’ombre d’une virgule qui soit authentique dans ce galimatias de soit-disants conseils ou soins.
Il nous semble important de le préciser, parce que nous avons vu fleurir ici et là des demandes de personnes qui ont cru les propos lus ou entendus par des moyens qui ne sont malheureusement là que pour leur soutirer de l’argent.

Nous avons donc aussi la tombe, située dans l’un des cimetière les plus en vogue pour ses “habitants”, plus connus les uns que les autres. Cette sépulture est donc elle aussi récupérée, à des fins commerciales, par le biais qui plus est de la presse.
Cette illustration, publiée et discrètement rendue anonyme, par une publication d’un site ami, en est un bon exemple.

Même cette sépulture sert de support pour faire passer des messages de toutes sortes. Comme ici, un monsieur, avec la complicité manifeste d’une personne, (il faut quand meme bien prendre la photo) n’a quand meme pas hésité à franchir la grille qui entoure la dernière demeure de la famille Regny-Landar-Philippe-Lalande, pour faire de la publicité pour sa profession qu’il n’est pas utile de préciser, puisqu’il tient dans sa main ce qui devrait lui permettre de gagner sa vie. Poser ainsi devant la tombe est apparemment un support non négligeable pour vendre. Nous supposons évidemment que ses clients potentiels connaissent tous la tombe de Nizier Anthelme Philippe!

A noter cependant, qu’il n’est pas question ici de remettre en cause les voeux et petits mots disposés ici et là dans la végétation qui orne cette dernière demeure.
Ce ne sont en effet pas du tout ces petits messages de demandes de soutiens qui sont déposés par des visiteurs s’adressant avec leur coeur à Monsieur Philippe, ce ne sont pas ces billets qui sont mis en cause, mais bien plutôt les démarches mercantiles qui ne reculent devant aucune barrière, c’est le cas de le dire, ne respectant même pas cette tombe.
Certains sont prêts à tout et à n’importe quelle marque d’irrespect pour mettre en valeur leurs services ou produits, sur le dos de Philippe de Lyon.

Rappelons, à toutes fins utiles, puisqu’il semble autorisé sous prétexte que ce soit la tombe du Maitre Philippe de Lyon, que le franchissement d’une cloture d’une tombe fermée, tombe sous le coup d’un texte de loi, extrait d’un document accessible en ligne, du RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES CIMETIÈRES PARISIENS ……Vu la loi n° 82-1169 du 31 décembre 1982 modifiée relative à l’organisation administrative de PARIS, MARSEILLE, LYON et des établissements publics de coopération intercommunale….ART. 4 – La destination des lieux implique que toutes les personnes, y compris les professionnels du funéraire et les entreprises prestataires, qui pénètrent dans les cimetières, s’y comportent avec quiétude, décence et respect…Il est interdit notamment :- d’escalader et de franchir les murs de clôture des cimetières, les grilles ou treillages des sépultures ou monuments….

Avez vous connaissance d’articles ou de documents sur ce type de situation(s) dont nous pouvons nous attendre à ce qu’elles se reproduisent….?

Quelle est l’attitude la plus choquante?
Parce que ce monsieur a certes enjambé une barrière cernant une tombe, il a eu l’extrême indélicatesse de choisir de franchir les limites de la décence pour faire sa publicité, se disant probablement que se montrer devant la stèle de la tombe du Maitre Philippe, donnerait du crédit à sa profession. Certains trouveront cette attitude irrespectueuse au possible, scandaleuse, et qui plus est, contrevenant à la loi.
Mais est ce tellement plus choquant que les précédents faits énoncés sur l’article?
Est ce beaucoup plus scandaleux que la vente de produit, que les manipulations, que les propositions de rendez-vous payants pour discuter avec Philippe de Lyon? Sans compter tous les faits qui ne se sont pas encore faits connaitre.
Ce monsieur est juste plus visible, et n’a pas hésité à prendre la presse pour complice de ses actes.
Même en matière de journalisme, le sujet Philippe de Lyon fait vendre.
Si pour certains la discrétion est encore de mise…..Il serait peut etre temps d’ouvrir les yeux, d’écarter les écailles de devant les yeux et de sortir la tête du sable.

Nous précisons ici que nous avons fait de notables efforts pour rester très corrects dans le vocabulaire employé pour décrire de tels actes.

L’empreint et l’illustration viennent du site Ami verlatradition, que nous remercions pour son autorisation de copie sans en avoir même fait la demande.

edit du 4 novembre:
ajout d’un commentaire ajouté sur toutes les publications de cet article, pour protéger le plus possible le site:
merci d’avance de:
ne pas faire de commentaires sur le site de la personne qui figure sur l’illustration, dont il ne sera donné aucune indication, tant sur les articles qu’en commentaire ici-même sur ce site.
ne pas le contacter en disant que l’on vient du site ou de facebook
aucun nom n’est donné sur l’article, exprès pour ne pas être attaqué en diffamation
les propos dans l’article sont aussi neutres que possible
pas envie d’être responsables des colères
il ne faut pas être en colère d’ailleurs, et se dire juste qu’il faut être vigilant.
je ne fais qu’étudier des faits qui sont connus du site depuis longtemps, et que la récente découverte de ce personnage a permis de faire un autre article dessus.
voici la rubrique des précédents sujets qui peuvent au moins interpeller:
https://www.philippedelyon.fr/category/mises-en-garde-sur-les-faux/
ce dernier article vient le compléter
la photo fait qu’il est visible, mais il y a des faits et des actes, relatés dans l’article qui eux sont bien moins visibles, mais dans le même état d’esprit.
les faits sont choquants pour certains et pas pour d’autres
comme disait Monsieur Philippe, vous avez l’impression que votre voisin agit mal…mais on ne connait pas son degré d’évolution et si ça se trouve, son acte est bon pour lui
merci d’avance

Mise à jour mars 2015:

Les sources diverses et variées, comme les données travaillées sur ce site, obligent à réaliser que les faits comme les dates ont subit de très notables modifications dès le début.
Cependant certains lieux comme les personnages ont réellement existé…. Les articles comme les commentaires ont démontré un certain nombre d’aberrations, quand ce ne sont pas des contradictions, qui ne sont lisibles le plus souvent que par une lecture attentive, de plusieurs livres….Il est donc recommandé de prendre les plus grandes distances avec les données.

Modification 2017:

La tombe, parce qu’elle se situe à quelques mètres de celle de Jean-Baptiste Willermoz, a fait son apparition dans un guide très célèbre pour les voyageurs… eh si. listé dans la les auteurs faisant allusion à Philippe de Lyon.
Un jour, on apprendra qu’un magasin a ouvert, de préférence, près de la tombe, pour vendre des produits… des onguents… des farines… des liquides de toutes sortes, des soins contenant les pouvoirs thaumaturgiques du guérisseur Philippe.
Des livres aux intentions particulièrement indécentes, quand ce n’est pas carrément choquantes, ont bien eux aussi récupéré le sujet… Il y en a qui osent vraiment tout.

Mise à jour aout 2017:
En cause dans cette mise à jour, un reportage video sur youtube, sur la vie de Maitre Philippe!
Il nous semble tout de même approprié d’évoquer, sur cette page comme sur quelques autres, une donnée fâcheuse sur le sujet de ce site.
A en effet été découvert une video, dont voici la description: « INCROYABLE! des guérisons miraculeuses dignes du CHRIST. Maître Philippe » ou « Philippe de Lyon » s’est fait connaître par les MIRACLES qu’il aurait réalisés au XIXe siècle. », sensée raconter la biographie de Philippe de Lyon, entièrement créée par une personne, présentée ainsi: « brillante conférencière explorant les Mystères de notre Histoire – de l’Atlantide selon Edgard Cayce aux Vénusiens en passant par la genèse du livre « Les Dialogues avec l’Ange»!!
Conférencière extrêmement suivie, par des milliers de personnes, mais qui n’affiche aucune référence, aucune origine sérieuse ni surtout, et c’est le plus important, travaillée! Hormis le fait que des images ont été récupérées directement de ce site, très mal recadrées, dont elle n’a pas utilisé une seule information. Elle a, dit-elle dans une réponse en commentaire, pris dans les livres, les données sur lesquelles elle allait pouvoir tricoter. Quel tricot!! Et quel talent dans l’ouvrage! Elle a rhabillé Philippe de Lyon pour des siècles!

Elle ne donne d’ailleurs aucune source, c’est aussi particulièrement dommage, parce que nous aurions bien voulu voir les documents lui permettant de raconter des faits qui ne figurent nulle part dans les livres!
Elle a préféré créer une espèce de documentaire audio, racontant n’importe quoi, inventant des scènes de toutes pièces!
Déclamant un récit et le rendant presque vivant.
Le texte entendu est simplement honteux, d’un niveau si bas que l’on se croirait dans une émission de tele-réalité, sans aucun respect de Monsieur Philippe, ni des auditeurs auxquels elle raconte donc malheureusement des inepties, manifestant de façon très claire une méconnaissante totale du sujet.
Il est très triste de voir que cette video comptabilise des milliers de vues en seulement quelques jours et récoltant des remerciements chaleureux pour la découverte de ce personnage….!
Puisqu’il est possible de commenter la video, elle a reçu des commentaires remettant en cause les propos tenus, qu’elle aurait mieux fait de ne pas traiter le sujet, plutôt que de déclamer un tel tissus d’imbécilités et d’ignorance.

Elle a pris soin d’ailleurs par la suite, d’effacer toutes ses réponses à des commentaires, mettant, à ses yeux, trop en doutes, son récit, ses certitudes!
Manifestement ce texte sur un sujet qu’elle ne connait pas du tout, lui permet d’ajouter une video à sa collection, sur un un thème qu’elle estime vendeur!!
Il suffit de voir les autres sujets précédemment traités dans ses publications audio pour réaliser qu’elle ne parle pas de n’importe qui, mais sur des personnalités de premier plan, tels le Padre Pio, Raspoutine, Marthe Robin, Hildegarde de Bingen….
Pour cette dernière, qui a pourtant vécu au 12e siècle, nous avons ainsi connaissance de son caractère, de sa personnalité! Ce ne sont que des sujets les plus racoleurs possibles comme des contacts avec les extra-terrestres…
Quand on traite d’un sujet, que ce soit en video, sur un site, ou sur n’importe quel support accessible au plus grand nombre, le minimum est de travailler le sujet, de respecter les spectateurs, de leur proposer un travail en profondeur, avec des sources.
Il est déplorable de constater que la désinformation, que les intox, dans l’irrespect des sujets comme des auditeurs, soient à ce point suivis et appréciés.
Si elle explore tous ces sujets, avec le même sérieux, les mêmes inventions, les mêmes mises en scène, qu’elle l’a fait sur le propos de Maitre Philippe, il est difficile de donner une once de crédibilité aux informations reçues, sur quelque domaine que ce soit, sur quelque sujet abordé que ce soit!
Nous avons alors voulu écouter un peu de propos sur le sujet de la mystique Marthe Robin. Comparé à une autre video sur le meme sujet, les propos se contredisent purement et simplement.
Chaque publication, sur quelque support que ce soit, est responsable de ses propos. Monsieur Philippe en a beaucoup parlé, mais encore faut-il ne pas se contenter d’une lecture superficielle.

Il est, dans ce contexte, éminemment regrettable, si ce n’est navrant, que les élèves de Raymond Réant ne se rendent pas compte de l’irrespect de ce documentaire envers Maitre Philipe de Lyon, des inepties et illusions quand ce ne sont pas purement et simplement des tromperies véhiculées et approuvent qu’il soit diffusé et partagé en leur nom… par deux fois, ils ont supprimé les interventions de ce site sur leur publication sur le reseau facebook
Propager l’erreur n’entraient pas, nous pouvons le supposer en tous cas, dans leur formation…

Décembre 2017
Quand les médias lyonnais, comme Lyon Capitale qui vient de sortir une bd, une bande dessinée « Les légendes de Lyon – Maitre Philippe », ou même le Progrès se lancent, de plus en plus régulièrement, sur le sujet Maitre Philippe, guérisseur lyonnais, c’est souvent en ne travaillant pas le sujet sérieusement.
On en a l’habitude, mais dans le temps, on s’attend à ce que l’étude du sujet soit un peu plus sérieuse et surtout avec respect, tant de Monsieur Philippe que du lecteur.
Il n’en est rien, il a même été fait une interview qui raconte n’importe quoi….. Les médias actuels continuent sur la lancée de leurs prédécesseurs…. Mais pourquoi les journalistes seraient plus neutres, plus sérieux dans leur recherche d’une vraie info, sourcée et travaillée…? On peut donc continuer de ne rien attendre de ces médias, qui n’informent pas, mais abiment, et encore, dans le meilleur des cas ….

La thèse de Monsieur Philippe D’Arbresle

La thèse de Monsieur Philippe D’Arbresle peut-être déjà appelé Maître Philipe ou la thèse de doctorat de Nizier Anthelme Philippe de Lyon

La thèse de Monsieur Philippe d'ArbresleLa thèse de doctorat en médecine du Docteur Philippe d’Arbresle, fait Chevalier de l’Ordre du Christ…..
Cette « thèse » dont la couverture affiche le nom Philippe d’Arbresle, mais signée à la fin du dernier feuillet, Nizier Philippe, est datée de 1884, du 23 octobre, pour être exacte.

Son « auteur », Philippe de Lyon, n’est pas encore surnommé « Maître Philippe ». Pour l’heure, Il guérit et soulage, riches et pauvres, depuis plus d’une décennie, selon des livres, dans le quartier de Perrache à Lyon. Nombre de guérisons, plus impressionnantes les unes que les autres forgent sa réputation, tant en France que dans une partie de l’Europe, Italie, Allemagne, Angleterre notamment.

C’est à cette époque qu’il a été élu au conseil municipal de l’Arbresle, dont il ajoute d’ailleurs le nom au sien, en couverture du document: d’Arbresle. N’oublions pas, que c’est également à cette période, du moins si les dates sont correctes, que vont s’installer les séances, à Lyon, 35 rue Tête d’or…..Sans compter un certain nombre de remises de décorations ou diplômes …
Cette période est donc chargée pour Nizier Anthelme. Mais n’est-ce pas le cas finalement depuis son arrivée à Lyon?

Seulement voilà, guérir sans diplôme officiel, délivré par une faculté de médecine, ouvre la voie à toutes les attaques possibles.
Entre deux titres honorifiques, qui lui sont délivrés par des gouvernants étrangers, ou des groupements plus ou moins discrets, tentant de trouver une solution pour permettre à Philippe d’exercer, il y a peut-être la tentation d’obtenir un titre, un tant soit peu honorable.
Ce qui peut alors justifier que l’on trouve une thèse de doctorat en médecine présentée par N. A. Philippe, d’Arbresle pour la circonstance.
Elle ne fait l’objet que de très peu d’allusions dans les livres. En effet, en dehors de deux d’entre eux, il est constamment fait référence aux études de médecines tentées en 1874-1875, qui, selon ces même sources voient Nizier Anthelme etre purement et simplement éjecté de la faculté. Mais pas un mot sur ce document, qui pourtant porte le nom de l’auteur: Monsieur Philippe.

Nous en avons trouvé un exemplaire réédité en 1995, par le Cirem, sous la direction de Robert Amadou, qui en a fait un livret, comprenant, un avant-propos de sa propre plume, la thèse de Monsieur Philippe, et un encart.
Monsieur Amadou précise notamment dans l’avant-propos qu’il n’a probablement pas été tiré d’autre(s) exemplaire(s) du document d’origine, édité donc en 1884.

Cette réédition est un fascicule de 67 pages portant d’ailleurs le titre effectif de « la thèse de Monsieur Philippe », probablement instauré également par Mr Amadou.
Ce n’est pas d’ailleurs la thèse en elle-même qui va être évoquée ici, mais sa présentation.

Point n’est donc besoin de revenir sur la première partie, écrite par le fondateur du Centre International de Recherches et d’Etudes Martinistes, dont la compétence et l’honnêteté du propos n’ont d’égales que l’érudition exprimée en toute humilité sur l’introduction d’un document, qui semble l’interpeller de façon notoire.

Plusieurs éléments le laissent manifestement sur des questions qui ne trouvent pas de réponses, en tous cas, pas dans la thèse elle-même.
Son contenu ne rappelle pas plus que cela ce que nous lisons habituellement de Monsieur Philippe.
D’autres auteurs émettent eux aussi des réserves sur cette étude ; notamment Serge Caillet ou encore Jean Prieur, cités dans la bibliographie, pour le premier, et dans les auteurs évoquant le guérisseur Philippe pour le second.
Dans le même temps, pour ce dernier point, compte tenus du nombre de données remises en questions sur ce site, peut-être les propos tenus dans ce document, sont-ils de Nizier Anthelme….

Cependant, même si ce document semble fictif sur bien des aspects, il se révèle, comme nous allons le voir, en revanche fort instructif sur plusieurs éléments, dont nous n’avons jamais lu grand chose concernant Philippe.

Nous sommes intrigués, essentiellement par ce qui fait office, pensons-nous, de première page de la thèse. On trouve les indications, de l’université dans le cadre de laquelle la thèse est « présentée » , le titre de l’étude, le nom du candidat, sont ensuite indiqués ses précédents diplômes ou titres et pour finir, l’éditeur, qui se trouve à Toulouse (?).

thèse de Philippe de Lyon site philippedelyon.fr

Nous allons commencer par cette université américaine, qui d’après notamment Robert Amadou est purement fictive. Nous noterons que cette formation, de quelque nature qu’elle soit, est américaine, ce qui sous-entend…..

Nizier Philippe parle anglais.

Il est même sensé parler suffisamment couramment la langue pour écrire une thèse de fin de cycle d’études médicales, dans la langue de Shakespeare….!
Nous n’avons pourtant aucun souvenir de langues étrangères parlées par Philippe.
Si nous en croyons ce document, il a donc nombre de professeurs avec lesquels il va échanger, tout à fait régulièrement ; sur plusieurs années… Il s’agit en effet tout de même d’une thèse, d’un examen de fin d’études qui clôture des années d’enseignements reçus.
Or, nous n’avons trace nulle part, dans aucun livre, de ces années d’études, en anglais qui plus est.
Ce n’est peut-être pas le cadre le plus sérieux pour obtenir un diplôme qui pourrait être reconnu, autant par les Etats Unis -du fait de l’hypothétique Université américaine- que par la France.

Nous avons ensuite, la liste des précédents titres de Nizier Philippe, qui nous réserve, dès la première ligne, une surprise de taille:

Ancien élève des hôpitaux de Paris et de Lyon

Depuis quand Monsieur Philippe a-t’il suivi des cours de la faculté de médecine à Paris??
Nous avons les indications publiées dans à peu près tous les livres sur les quelques cours suivis à Lyon, ou plus exactement, sur les guérisons réalisées.
Mais Paris!? Cela pourrait même sous entendre, que peut-être il y a vécu.
Nous avons tout de même l’intitulé: ancien élève des hôpitaux de Paris …?!

Au point où nous en sommes de trouver des données dont la teneur n’a plus tellement de crédibilité, celle-ci pèse un certain poids.

Diplômes, titres et décorations

Nous trouvons ensuite la liste de quelques diplômes, titres et décorations. Il est même indiqué « etc etc » à la fin de la liste, indiquant clairement que la liste est manifestement -nettement?- plus longue.
Nous sommes alors un peu éloignés du portrait habituel de Monsieur Philippe présenté dans les livres.
Le « listing » des décorations est déjà tout à fait conséquent, sans compter celles dont nous n’avons pas connaissance. Et nous ne sommes qu’en 1884.

Cette liste de titres est donc bien plus instructive qu’il n’y parait au premier abord.
Elle nous dit clairement que Monsieur Philippe est Chevalier de plusieurs ordres, qu’il est officier d’autres ordres…!
L’un d’entre eux le consacre « Lauréat de l’institut médical de Toulouse », dont il se trouve que nous avons trouvé trace sur internet, via un journal.
Le titre lui a été remis, précisons-le, six mois seulement avant cette soutenance de thèse et impliquant qui plus est, les mêmes personnes que nous allons trouver en dédicace de la thèse…..

Nous avons ensuite une page dédiée aux enseignants qui faisaient office de jury d’examens. Peut-être y a t’il des personnalités importantes pour Monsieur Philippe dans ces noms, mais nous n’avons pas de données sur cet élément.

La page suivante nous apporte une liste de toutes les personnes auxquelles est dédicacée ce travail.
En dehors de la famille, les personnes figurant sur ces lignes, sont toutes des personnalités rencontrées dans les années précédentes, qui sont manifestement proches de lui, puisqu’il est quand meme question de donner des familiarités à plusieurs d’entre elles.
Ces personnes sont suffisamment importantes pour Nizier Anthelme pour qu’elles se retrouvent en dédicace sur la thèse….! Ce n’est quand meme pas rien et très probablement pas innocent.
Monsieur Philippe est en effet en contact depuis quelques années, avec des gens très aisés, et surtout avec des personnes extrêmement importantes, pour certaines, ou pensant l’être, pour d’autres.

Nous prenons la liberté d’ajouter une anecdote qui ne manque pas de piquant:
Pour en revenir au titre précédemment cité: « Lauréat de l’institut… », remis dans le cadre d’un banquet mesmerien, qui s’est déroulé juste quelques mois plus tôt, en mai 1884, au cours duquel était présentes plusieurs personnes figurant dans les dédicaces de la thèse ici présente….

Philippe de Lyon Nizier Chevalier Ordre du Christ site Maitre Philippe de Lyon philippedelyon.fr

Dont par exemple, le Docteur Surville, organisateur du-dit banquet, en tant que directeur de l’Institut Médical de Toulouse. Lequel médecin est en contact direct avec le Dr Durville à Paris, connu notamment pour son amitié avec un certain Papus Gerard Encausse.
Les docteurs Encausse et Durville vont, dans quelques années, créer l’école pratique de magnétisme et de massage, en 1893, qui sera elle, située à Paris… Une école secondaire, ouvrira à Lyon, en 1895, sur l’insistance de Papus, sous la direction de…Philippe de Lyon, elle fermera en 1898.

Une petite place à l’actualité historique est faite ici, pour préciser qu’à l’époque de « la présentation » de cette thèse, un texte de loi est en train de passer, qui sera confirmé et amplifié par la future loi du 30 novembre 1892:
« Une loi proscrivant le libre exercice de la médecine, qui va entrer en vigueur dans quinze jours, et au droit pour tous les guérisseurs de soigner leurs semblables »
source : le Matin de 1884 -accessible en ligne-
L’exercice de toute forme de soins prodigués hors du diplôme de docteur en médecin délivré par le gouvernement français, s’en trouve codifié et réglementé, de façon tout ce qu’il y a de plus sérieuse.
Voici les premières lignes du texte de 1892:
Qui stipule dès son article premier:
« Nul ne peut exercer la médecine en France s’il n’est muni d’un diplôme de docteur en médecine délivré par le gouvernement français, à la suite d’examens subis dans un établissement d’enseignement supérieur médical de l’État -Facultés, Écoles de plein exercice et Écoles préparatoires…..- »
Dans le cadre de l’enquête sur ce texte de loi, une découverte notable, de plus, est faite:
L’un des intervenants dans ce texte de loi…..N’est plus ni moins que le professeur Brouardel!
Pour mémoire, nous retrouvons ici, un des professionnels de la médecine qui a fait parler de lui, dans au moins deux livres sur Philippe de Lyon: « Maitre Philippe de Lyon Thaumaturge et Homme de Dieu » et « Vie et parole de Maitre Philippe » puisque c’est ce même médecin qui, selon ces ouvrages, est venu assister, en personne, à une séance de la rue Tête d’Or! Il devait ou voulait se rendre compte par lui-même de ce qui lui était rapporté de guérisons inexpliquées…..Il aurait assisté à un phénomène suffisamment extraordinaire pour lui permettre de dire:
« Ce qui vient de se passer est inexplicable par les lois scientifiques actuellement connues ; je ne puis que m’incliner »
A préciser que cette visite se serait déroulée, bien des années après, environ 10 ans plus tard, sur les demandes parait-il insistantes de Nicolas II, Tsar de Russie, de faire délivrer un titre de Docteur en médecine à Monsieur Philippe…
Il dit s’incliner, mais n’interviendra pas pour autant, du moins, en l’état actuel de nos connaissances, pour faire aboutir les demandes du Tsar. Ce sera là aussi l’occasion de remettre un autre titre honorifique, de lui donner le diplôme de Docteur en médecine, russe cette fois, à Philippe de Lyon…
Les textes régissant le ou plutôt les métiers touchant à la santé, sont en train de connaitre un virage très important.

L’école de magnétisme va même se réunir, au siège parisien, sans Papus, dont l’absence est remarquée par la meme source du Matin, pour lutter contre ce texte….!
Nous sommes, il faut le dire, dans une époque, au cours de laquelle les médecins ont la crainte de perdre de la clientèle qui pourrait être tentée d’aller voir vers d’autres praticiens; notamment vers des guérisseurs. C’est aussi l’époque de la naissance des premières mutuelles, et du droit à la création des syndicats de médecins.
Donc dans une période de grand chamboulement social et médical.
Nous apprenons en effet que le nombre de cabinets de « guérisseurs » augmente suffisamment pour inquiéter notoirement le pouvoir médical. Les ouvertures vont être multipliées par 3, rien que sur la ville de Lyon, en l’espace de très peu d’années. Deux d’entre eux, seront même, dans un futur proche, des « élèves » de l’école de magnétisme lyonnaise dirigée par Philippe, à laquelle il est fait allusion plus haut…!
Il y a donc encore moins de raison de laisser en paix Nizier Anthelme Philippe.

Pour conclure, se situe, à la fin du livret, un encart d’une page, consacré à la farine brésilienne, signé de l’éditeur de la première édition de la thèse de 1884: Jules Pailhes à Toulouse
Nous nous trouvons devant un hommage à la composition de cette farine, dont plusieurs éléments viennent du Brésil…
Est-ce à dire que Philippe s’est également rendu au Brésil? Pour étudier et emporter différents composants de ce qui devient un produit précieux vendu en pharmacie.
Il faut préciser, que cette farine sera l’un des objets du titre que nous venons d’évoquer, remis à Nizier Anthelme Philippe, qui devient pour l’occasion: Docteur Philippe, toujours au même banquet mesmerien, cité plus haut à Toulouse!
Le meme banquet en profitera pour lui décerner un autre titre honorifique, et non des moindre:

Chevalier de l’Ordre du Christ….

Un Ordre qui est à l’origine, la plus haute distinction que puisse remettre….le Vatican…!

…dont un ami a répondu sur une question posée de savoir quelle autorité avait un pouvoir suffisant pour remettre un tel titre:
« S’il s’agit de l’Ordre du Christ du Portugal, il s’agit actuellement du Président de la République portugaise. Et depuis 1834 cet Ordre n’est plus qu’honorifique décerné par la Royauté constitutionnelle puis par la République. Il existe un Ordre du Christ décerné par le Vatican et qui posa des problèmes de concurrence entre la Papauté et le Portugal. Enfin, remarquons qu’il survécut au Brésil jusqu’en 1889. Et il a existé et existe encore des Ordres de fantaisie qui se réclament sans aucun fondement de l’Ordre du Christ (Wikipédia dixit).« ….

Précision faite que ce titre ne figure pas dans la liste des honneurs décernés à Monsieur Philippe, indiqués sur la liste que l’on peut voir sur l’illustration….Il fait partie de la dernière ligne…
Nous allions oublier, qu’un futur ami de Philippe, évoqué plus haut, va recevoir cette « haute » distinction……Gérard Encausse -Papus, en 1897.

C’est tout de meme aussi à cette époque que Monsieur Philippe va rencontrer notamment la Princesse Militza du Montenegro et sa soeur Anastasia…..Elles vont faire leur entrée dans la famille du futur Tsar -1894-, Nicolas II….!

Donc, quand nous lisons, dans « Maitre Philippe de Lyon Thaumaturge et Homme de Dieu« , des propos tenus par Nizier Anthelme :
« Si un prince vous donne une DECORATION, portez-la pour ne pas lui faire de peine ; c’est un hochet que l’on déposera une fois chez soi. Mieux vaudrait qu’il n’y en eût pas. »
….Monsieur Philippe sait de quoi il parle. Il est plus que probable qu’il a fait ce commentaire au moment du grand scandale de la Légion d’honneur !
Cette thèse est un document prouvant qu’il a reçu des titres, des décorations et des distinctions au long de sa vie, et ce, même si elles ne figurent pas dans les livres…

C’est ainsi que certains « pouvoirs humains » remercient pour services rendus, ou encore pour essayer de faciliter l’activité, ainsi que les allées et venues de Monsieur Philippe, notamment en Russie. Aucun de ces diplômes, aucune de ces décorations n’aura une quelconque valeur autre que « symbolique ».
La faculté de médecine lui refuse des études et surtout un diplôme, mais certains hommes composant la dite institution, font partie de ces ordres délivrant à tour de bras des distinctions de toutes natures.
Peut-être ces derniers voient-ils dans ces titres purement honorifiques, un possible moyen de compenser ce qu’ils ne veulent pas délivrer officiellement…
C’est autant de données et d’indications sur une partie des vraies connaissances de personnalités, par Philippe de Lyon…

Cet article n’a pas pour objectif de juger, ni de critiquer. Il se fonde sur des faits prouvés et étudiés.
A chacun de se faire sa propre opinion, et d’enrichir ces propos avec des commentaires qui, autant que faire se peut, ne doivent pas créer de polémiques ni critiquer et encore moins juger.
Ces données peuvent sembler partir dans beaucoup de directions….Et pourtant, tout est relié. On peut peut-être considérer que Monsieur Philippe en est l’épicentre.

L’ami auquel nous faisons allusion a lui aussi étudié ce titre de Chevalier de l’ordre du Christ, sur « Les chemins de la Tradition« ….c’est notre façon de nous excuser de l’empreint sans avoir demandé sa permission, pour enrichir cet article.

Les auteurs et livres cités sont répertoriés dans la bibliographie