Publier une biographie de Philippe de Lyon en ligne www.philippedelyon.frPublier une biographie de Philippe de Lyon en ligne, incluant une bibliographie, sur un site internet, relève aujourd’hui d’une véritable gageure.
Certain(s) site(s) offrent la possibilité d’une interactivité permettant à tout un chacun, de pouvoir publier, et de participer pour enrichir les données offertes aux lecteurs en recherches de renseignements un peu authentiques, sur tel ou tel sujet…..

Sauf que pour ce qui touchait aux informations sur Monsieur Philippe, on ne pouvait qu’apprécier un tissus d’inepties tel, que tout le monde s’accordait à dire — il faut remarquer, que pour une fois: il y avait un consensus!! — , qu’il fallait revoir la copie.

La biographie, récemment publiée sur ces pages, m’a semblée relativement adaptée à l’exercice. Non pas qu’elle prétende être parfaite, loin s’en faut, mais puisque certaines données ont semblé concordantes, tant dans les derniers articles que dans un certain nombre de commentaires, autant établir une ébauche de biographie.
Me voici donc attelée à cette tâche, qui jusqu’alors, me semblait être à peu près insurmontable.
En effet, établir un historique, aussi neutre que possible, sur Nizier Anthelme Philippe de Lyon s’avère être un exercice au moins périlleux, voire impossible à accomplir en restant dans le sujet. Ne pas entrer dans les détails, pour limiter les risques d’éparpillements. Tenter de rester dans des faits ou des dates un peu sérieux….

Tentative est alors lancée de récupérer biographie et bibliographie, sur le site et de les publier sur la plateforme interactive. C’est sans compter sur un point très important ignoré jusque là: une meute de cerbères est manifestement aux aguets.
Les gardes ne connaissent rien du sujet, mais vont instantanément le cataloguer de sujet à risque(s). Les avertissements pleuvent, sans laisser le temps de chercher une solution.
Le site n’est en rien une référence à leurs yeux…..Précision faite que les surveillants n’ont jamais lu une ligne sur le sujet, et ne savent pas de qui il s’agit.
La seule notion de thaumaturge fait bondir.

Ils remettent en place, dans les premières heures de la publication, l’ancienne biographie…. sous un seul prétexte: elle a des références… Elle affiche des données inexactes et induit des doutes, mais ces données venant de livres….De plus, dans l’édition précédente, seules les notions de guérisseur et de mystique apparaissaient, avec des conjugaisons employant le conditionnel.
Il est meme possible d’envisager que la biographie précédente n’était pas celle publiée par le contributeur, mais que les correcteurs sont passés par là et ont tout réécrit à leur façon.
Les échanges perdurent. Des bandeaux mettent en garde les lecteurs sur l’aspect douteux de la personnalité étudiée.
Le site ne peut prétendre à aucune légitimité, et encore moins être en quoi que ce soit une référence, sur le seul argument qu’il traite du sujet traité, objet de la biographie.

Cette experience peut démontrer qu’il est difficile d’évoquer les sujets, des notions tels que, guérisseur, thaumaturge, miracle, sans être rangé instantanément dans le catalogue des : Attention danger.
D’un côté, le principe de précaution en effet s’impose, surtout quand on tient compte du nombre de charlatans qui ont sévi ces dernières décennies.
Dans le même temps, des faits avérés, sont décrédibilisés.

Cet article, ne nomme pas, volontairement, un quelconque site Internet, ou un quelconque support. Il n’est pas question de créer de polémique pour autant.

Peut-être n’avez-vous pas le même point de vue?

Publier une biographie de Nizier Anthelme Philippe

19 pensées sur “Publier une biographie de Nizier Anthelme Philippe

  • 10 novembre 2013 à 9 h 49 min

    Hélas, je ne peux que confirmer la réalité des faits décrits ci-dessus, puisqu\’un ami a suivi de très près cette affaire pendant deux jours, allant jusqu\’à rechercher les connaissances des censeurs : il est apparu que dans ce domaine elles étaient nulles.
    Ils n\’avaient donc aucune qualification pour se permettre de tels jugements ou avis placés en exergue qui frisent la médisance et pourraient être considérés comme opinions partisanes.
    La richesse de l\’interactivité est sa force et aussi son défaut, qui permet au premier venu de juger toutes choses par rapport à ses options personnelles. Il faut remarquer que les informations publiées par l\’ancienne version défendue par les gardiens en question, est d\’une telle légéreté qu\’elle les ridiculise et par là-même prouve leur méconnaissance du sujet.
    Et tout cela à la suite d\’un essai de rectification totalement pacifique et neutre !

    • 12 novembre 2013 à 16 h 30 min

      Il appert que nous vivons dans un monde qui privilégie le paraitre aux dépens de l\’être, et cela dans tous les domaines. Ainsi, sur internet, on préfère des tehniques de comptage à des analyses de l\’esprit ; certains préfèrent vivre dans un monde virtuel plutôt que d\’approcher la réalité, cela satisfait les certitudes et donne l\’impression d\’exister.
      Puisque cela a été demandé, le présent site ne pourrait-il simplement faire au moins apparaitre un compteur des visiteurs, placé en haut de page et que tout le monde pourrait voir au premier abord ? Cela permettrait déjà de dénouer toute contestation quant à sa fréquentation.
      D\’autre part, il est normal que le site (car c\’est bien un site et non un blog) ne soit pas référencé en quelques endroits puisqu\’il est entièrement bénévole et gratuit, sans aucune publicité ni dépendance de qui que ce soit, il essaie de rendre service à tous dans la meilleure approche possible, sans aucun dogmatisme ni idéologie.

  • 12 novembre 2013 à 18 h 59 min

    La bio de Monsieur Philippe, en ligne, reprend les couleurs qui étaient les siennes avant mon intervention. Je n\’avais pas la prétention de mettre en valeur le site, mais simplement de faire une bio, un peu plus correcte que celle qui s\’affichait sur la plateforme.

    Ils se permettent absolument tout et reviennent aux conjugaisons du conditionnel, affichant des choses du style:
    « Selon la légende, Philippe aurait guéri et soulagé dès son plus jeune âge. D\’après son propre témoignage à un journaliste en 1905, il aurait effectué sa première guérison à l\’âge de treize ans »

    Ce qui peut permettre d\’aboutir à une possible conclusion: quelque soit ce qui est avancé, ils se fondent sur deux livres qu\’ils connaissent et qui semble-t\’il font allusion à Philippe de Lyon….ce sont des livres dont je pense, le site peut se passer, en tant que références, parce que le domaine qu\’ils traitent est aux antipodes de Monsieur Philippe et des livres que nous évoquons régulièrement sur ces pages.
    Je ne les citerai pas sur ce commentaire mais chacun est libre d\’en prendre connaissance sur la plateforme.
    Les intervenants n’acceptent aucun des livres fournis dans la bibliographie dont ils estiment qu’ils ne sont en rien neutres, et donc certainement pas admis sur une bio qui se doit d’etre neutre….là avec eux, ce n’est pas de la neutralité dont il est question, mais plutôt de l’hostilité.

    Ils reprochent à ce site d\’etre un blog, donc pas sérieux du tout, et ne servant en aucune manière de référence, à quelque demande que ce soit. Ce site est à leurs yeux tellement de parti pris qu\’il ne risque pas d\’etre jamais une référence sur aucun domaine.
    Sauf que je n\’ai jamais prétendu faire un site suffisamment poussé pour qu\’il devienne source…surtout en aussi peu de temps. Il aurait fallu qu\’il puisse servir à un livre, dans le cadre d\’une thèse, ou de base pour des articles…..en moins d\’un an…Le site n\’a jamais eu ce but ni l\’intention, ni la motivation de devenir une référence à ce point, et encore une fois, aussi rapidement…..

    Il est précisé sur une de leurs pages que les intervenants ne connaissent absolument pas les sujets sur lesquels ils interviennent.
    Dans ce contexte, on peut alors de douter de tous les sujets traités sur leurs articles….Comme site de référence…….

    • 12 novembre 2013 à 19 h 50 min

      Egalité de compréhension pour tous, on coupe tout ce qui dépasse du formalisme, du formaté.
      L\’inaccessible au mental est nié.
      Mais ainsi tout le monde peut avoir accès sans se poser de question, faire l\’effort de chercher le vrai, la nuance, le fond. Niveau journalistique, même pas d\’investigation. Peu importe, chacun trouve finalement ce qu\’il mérite à l\’endroit voulu.
      Ce site est un site vivant, pas une définition de dictionnaire ni un contenu encyclopédique. On peut échanger sur des données nombreuses, précises, fondées et vérifiées, tant en biographie qu\’en bibliographie, articles….
      Ce site donne à chacun la possibilité de se faire sa propre idée et sa propre compréhension grâce à toutes les références fournies, titres de livres, auteurs, etc…
      Puis les commentaires sont des mélanges de faits et d\’impressions, d\’objectivité et de subjectivité, bref, ce qui fait que la vie est vivante et non lettre morte.
      Si des mots et des phrases peuvent nourrir le cœur, ce qui à mes yeux est l’essentiel, ils doivent avant tout en être issus.
      Concernant Monsieur Philippe, c\’est de ça dont il s\’agit avant tout.

  • 12 novembre 2013 à 22 h 12 min

    Bonjour. Vous ne citez pas le site dont vous parlez. Étant donné que vous sélectionnez les références que vous souhaitez afficher comme pouvez vous prétendre que chacun à la possibilité de se faire sa propre idée ? Vous ne montrez qu\’un côté de la pièce. Il me semble que la plateforme dont vous parlez à le mérite de montrer les deux côtés de la pièce et de laisser les gens choisir le côté qu\’elle préfère. « Dans la Voie du Coeur, on ne doit rien imposer. On ne doit pas davantage obliger à penser ou à suivre le même parcours. On doit juste, par les actes, les écrits, les paroles, donner éventuellement envie à d\’autres d\’etre interpellé(e)s et de peut-être donner suite. Personne ne doit être obligé(e) ni dirigé(e). Il faut proposer, et l’autre est libre de donner la suite qu’il ou elle veut. On propose, l’autre dispose. » La véritable proposition est de présenter les écrits prouvant les miracles du Maître et les réactions des détracteurs. Là, personne ne sera dirigé et tout le monde pourra faire son choix. Si l\’on ne présente qu\’un type de soupe à son enfant, comment peut-il choisir le type de soupe qu\’il préfère ?

    • 13 novembre 2013 à 6 h 16 min

      Bonjour à tous,
      Le dictionnaire Français LAROUSSE édition 2013 :
      Philippe de LYON (Nizier Anthelme Philippe Vachot, dit Maître), Loisieux,Savoie,1849 – L\’arbresle 1905, thaumaturge français.
      Célèbre guérisseur, il dispensa un enseignement tourné vers la recherche du progrès spirituel. Il fut appelé à la cour du tsar Nicolas II pour soigner le tsarévitch.

      Le dictionnaire : Une référence ? Charlatan ?

      • 13 novembre 2013 à 9 h 00 min

        Peut être que pour certains seules leurs certitudes sont valables…

    • 13 novembre 2013 à 9 h 12 min

      Cela rejoint la parole d\’Héraclite que j\’ai fait mienne :
      Le Dieu dont l\’oracle est à Delphes, ne dissimule pas, ne révèle pas, mais seulement indique.

  • 13 novembre 2013 à 9 h 37 min

    Lucie, ces détracteurs ne l\’ont-ils pas traité de charlatan ? Pourquoi cela ne peut-il pas être mis dans sa biographie ? Vous avez sélectionné un ouvrage qui le référence en tant que thaumaturge, c\’est très bien. Mais pourquoi est-ce que vous passez sous silence d\’autres dictionnaires qui ne le cite même pas ou tout les ouvrages que vous pouvez obtenir grâce à Google Livres qui utilise le mot charlatan ? Encore une fois, je pense qu\’il faut proposer les différentes voies pour que les gens puissent disposer de l\’information et choisir en leur âme et conscience.

    • 13 novembre 2013 à 10 h 29 min

      Pour vous répondre, Sam Remington,
      Tout le monde ne lit pas des livres.
      Plutôt bon signe de trouver Philippe de Lyon dans le dictionnaire 2013.
      Aucun doute ne semble planer : Thaumaturge et guérisseur.
      La question est : Le dictionnaire est-il une référence neutre ?

  • 13 novembre 2013 à 11 h 48 min

    Si je ne m\’abuse, le dictionnaire est un livre et vous n\’avez pas répondu à mes questions. « Ces détracteurs ne l’ont-ils pas traité de charlatan ? Pourquoi cela ne peut-il pas être mis dans sa biographie ? » A part cela, vous avez raison, c\’est un bon signe. Mais encore une fois, vous ne regardez qu\’un livre et concluez. Mais pourquoi est-ce que tout les autres livres, articles de journaux, émissions, études universitaires qui émettent des doutes doivent-ils être dissimulés ? Ne vaut-il pas mieux montrer toutes les voies et laisser les gens conclure par eux même ? Il me semble que c\’est ce que tente de faire la plateforme interactive. Hegel préconise un mouvement de la pensée prenant en compte les opinions adverses : concept thèse-antithèse-synthèse qui remonte à Héraclite.

    • 13 novembre 2013 à 17 h 48 min

      Le dictionnaire n\’est pas un livre comme les autres .
      Le dictionnaire n\’est-il pas une référence fiable pour ceux qui ne lisent pas les livres ?
      Les détracteurs, les sceptiques, ont-ils des preuves de ce qu\’ils avancent ?
      Ce site n\’est-il pas une reconnaissance dédié à Philippe de Lyon, thaumaturge et célèbre guérisseur Lyonnais.
      Dans une certaine mesure, être neutre…Quelle ingratitude !
      Un personnage qui a aider beaucoup de monde et qui aide encore, à en croire toutes les personnes qui se rendent sur sa tombe, pour remercier.

      • 13 novembre 2013 à 18 h 11 min

        Le dictionnaire est fiable. D\’après le dictionnaire Larousse, thaumaturge signifie personnage, parfois mythique, dont les actions sont considérées comme miraculeuses. Cela ne veut pas dire que ce sont des miracles. Dans d\’autres dictionnaires, vous trouverez personne qui fait ou prétend faire des miracles. Personnellement, je ne saute pas de joie à l\’emploi du terme thaumaturge pour qualifier Maître Philippe.

        • 13 novembre 2013 à 18 h 53 min

          Sam Remington, votre point de vue personnel est très intéressant. Comme vous, je ne saute pas de joie quant au terme thaumaturge…miracles.
          Tout ce que la science ne peut expliquer à ce jour…
          Soyons humbles, nous, pauvres humains qui faisons des procès à des êtres hors du commun .

          • 13 novembre 2013 à 22 h 14 min

            Merci. Vous avez bien raison de rappeler que les sciences sont incapables d\’expliquer certains mystères. Tout ce qui dérange provoque parfois des réactions violentes mais « La vérité épure sans détruire, et surnage toujours au-dessus du mensonge, comme l\’huile sur l\’eau. »

      • 13 novembre 2013 à 18 h 32 min

        Une reconnaissance bien maigre parce qu\’uniquement basé sur la thèse. On reproche au site d\’être parti pris. Si l\’on ne présente qu\’une facette de la pièce, on développe une chose pernicieuse qui est le doute. Si l\’on oppose l’antithèse, il y a confrontation avec les « preuves » des détracteurs. Vient ensuite la synthèse, qui clôt le débat, elle peut être tempérée ou catégorique. Devons nous douter ? Les nombreux témoignages sur Monsieur Philippe devraient balayer les doutes des septiques. Il me semble que rendre hommage à Monsieur Philippe serait de présenter humblement le pour et le contre. Et de laisser tout un chacun choisir en connaissance de cause.

        • 13 novembre 2013 à 19 h 14 min

          Cousin de Népo je prends sa reléve (…), je constate que ça y est : on se retrouve en première année de Philo lorsque l\’Instruction nationale (et non l\’Education nationale) a mis dans la tête de générations d\’étudiants le principe thèse/antithèse/synthèse. Si on continue la régression on a va bientôt distribuer des bons points et des sucettes.
          Nous ne somme pas ici pour discuter de didactique, de pédagogie ou même d\’épistémologie (…) mais pour réfléchir tous ensemble sur la vie, les pensées et les actes de Nizier-Anthèleme Philippe connu dans le monde entier sous le titre de Maitre Philippe de Lyon. Lorsqu\’on prend la peine de lire la bibliographie à son sujet, on a un vaste choix pour se faire une idée par soi-même, les critiques idéologiques et sectaires étant largement moins nombreuses que les études sérieuses. Bien sûr il faut parfois faire un effort et ne pas se contenter des produits prédigérés de l\’internet.
          Il est à remarquer que pendant très longtemps ce site n\’a pas connu une telle invasion organisée et gérée comme un jeu vidéo.
          Et il serait bon parfois que certains se posent la question de savoir ce qu\’est l\’humilité si justement prônée par Monsieur Philippe. A son sujet, des questions critiques se sont posées, ici-même et ont donné lieu parfois à de vifs débats, mais pour le voir il faut faire l\’effort de tout lire…

          • 13 novembre 2013 à 22 h 18 min

            Bonsoir,
            J\’observe depuis quelques temps le fil des conversations, notamment les dernières.
            Ici, c\’est Monsieur Philippe qui nous intéresse, sa vie, ses paroles et l\’éveil spirituel qu\’elles peuvent susciter.
            En dehors de ça, nous ne sommes pas en cours de français ni de philo.
            Pas besoin ici de débats contradictoires.
            Chacun apporte des éléments susceptibles de mieux nous faire appréhender la vie de Monsieur Philippe et son enseignement.
            Ce site fournit diverses références de livres. Il faut donc commencer par les lire si on veut donner un avis fondé sur le sujet et surtout, de façon élémentaire, connaitre le sujet avant même d\’ouvrir la bouche ou de toucher le clavier.
            C\’est à mon avis pinailler que de vouloir ergoter sur les mots.
            On n\’est pas là pour ça.
            L\’essentiel est de savoir – par exemple – que ses guérisons, dont il existe des témoignages écrits et signés, constatés par des médecins tenaient du miracle ou étaient considérés comme tels. Ce dernier terme est entendu pour tous ceux dont la préoccupation est la spiritualité et cela nous suffit pour comprendre et avancer.
            Les mots ne sont pas la chose.
            Le mot menu n\’est pas le plat mangé.
            Ici, on goûte le plat et on essaie d\’en expliquer la saveur aux autres, d\’échanger. Et chacun la ressent différente. Voilà l\’intérêt.
            Le formalisme, l\’ anti-thèse ou la pro-thèse ; ) je m\’en …….tape…

  • 13 novembre 2013 à 12 h 54 min

    Bonjour,

    Le choix de ce site, est de présenter Monsieur Philippe sous les angles qu\’il a pris la liberté de traiter: celui de thaumaturge, celui de Père des pauvres, des guérisons miraculeuses, des paroles…
    C\’est son choix.

    Quant à être neutre, la plateforme est en reste puisqu\’elle n\’évoque que l\’aspect de doutes et de légendes, dans lequel baignent les intervenants.
    Donc, avant d\’évoquer le principe de neutralité, il serait de bon ton de revoir la copie de la plateforme.

    Il se trouve qu\’il y a trace sur le net, d\’un des livres dont il est question sur la dite bio qui continue de bouger, sans aucune forme de respect pour le sujet traité.
    Les pages du livre sont indiquées et lisibles, et captures d\’images ont été faites.

    Après lectures des passages annoncés, la surprise est de taille puisque l\’auteur a enquêté, elle, avec respect du sujet et n\’évoque aucun des termes repris dans la bio.
    Donc, le livre va rejoindre les éléments de la bibliographie de ce site.
    La plateforme n\’est pas nommée, parce que comme dit dans l\’article, il n\’y a pas lieu de créer de polémiques.

    Les livres, pour les principaux, indiqués dans la bibliographie évoquent déja les détracteurs dont entre autres, les articles de journaux firent les échos.
    Plusieurs titres sont déjà présents dans le cadre de cette meme bibliographie.
    Si vous connaissez le sujet, vous le savez.

    Pour le dictionnaire, nous allons inverser la donne et dire plutôt notre étonnement que le sujet Philippe de Lyon soit abordé dans un des dictionnaires les plus parcourus… Ce qui démontre dans le même temps que le fait de cacher et de tenir sous le boisseau la personnalité qu\’est Nizier Anthelme Philippe n\’est plus du tout d\’actualité.

    Votre insistance sur certains mots, que vous répétez, n\’est pas d\’un goût… Vos répétitions montrent que vous n\’êtes pas non plus si neutre que cela. Vous demandez une objectivité, mais vous ne l\’appliquez pas. Que vous ne soyez pas d\’accord est votre choix le plus libre, mais certains mots n\’ont pas à apparaitre sur ces pages.
    En effet, il serait de bon ton que le site ne soit pas récupéré par des mots accrocheurs, et le fait de l\’orientation délibérément choisie pour aborder le sujet, respecté.
    Certains mots de votre commentaire vont donc être nettoyés. Je pense que vous savez de quel(s) terme(s) il s\’agit.

    Personne n\’est obligé, ni de lire les articles, ni de faire de commentaires, ni de lire tel ou tel livre.
    Le site présente des livres, des articles, des commentaires, des articles de journaux, avec lesquels comme vous le dites, chacun(e) est libre de se faire une opinion.

    Que la bio de la plateforme, pas si interactive que cela, ne respecte pas le sujet, cela la regarde. Elle prend ses responsabilités.
    Toutes les modifications rapportées de la bio du site y sont accessibles, autant pour les intervenants que pour quiconque les cherche ; de meme que tout l\’historique des modifications. Quand les dates précises ne sont pas données, c\’est essentiellement dû au doute entourant certaines données.
    Il est étonnant de considérer que la plateforme indique que les personnes intervenant sur les articles ne connaissent pas du tout les sujets qu\’elles modifient…
    Nous conviendrons que la question de la neutralité est dans ce contexte, à nouveau soulevée…

    Ce site quant à lui est dans une toute autre démarche et demande avant tout le respect du sujet traité.

Commentaires fermés.