Paroles de Maitre Philippe sur les tentations www.philippedelyon.frCertaines paroles de Philippe de Lyon revenaient sur les mêmes thèmes, ici sur les tentations: Il ne faut pas se retirer du monde pour ne pas pécher
Il ne faut pas vivre à l’écart, se retirer du monde pour ne pas pécher.

Si tu avais un champ, est-ce que tu le recouvrirais de sable et de cendre afin que rien n’y pousse et que tu n’aies pas la peine d’arracher les mauvaises herbes ? Non ; le Ciel le défend ; ce qu’il veut au contraire, c’est qu’on mette des sandales à ses pieds, qu’on prenne un bâton en main si l’on est faible ou une épée si l’on est fort, et qu’on marche de l’avant. Mais qu’on prenne plutôt une épée ! Ah ! Voyez-vous, en disant cela, je me sens vibrer tout entier.

Néanmoins, les couvents existent, il faut les respecter

Il faut aborder la tentation et ne pas être tiède

Il est écrit bien avant la création : Cherche l’adversité si tu veux le bonheur, la lutte si tu veux la tranquillité
ou encore « Il ne faut pas fuir la tentation, car alors elle s’accumule dans un lieu donné et nous accable un jour d’autant plus que nous ne sommes pas exercés à la repousser

— Ne nous laissez pas succomber dans la tentation : Le Pater a été donné pour certains êtres, ceux à qui l’on causait, et pour les encourager. Il est encore la prière de la plupart et cela parce qu’il y a, autour des hommes, des êtres que nous ne voyons pas, qui sont là et que cette parole fait réfléchir. Ce sont ceux qui nous induisent en tentation. Au moment où nous prions et prononçons cette phrase, ces êtres qui nous tourmentaient comme nous taquinerions un enfant, se ravisent et se disent : « Mais pourquoi nous amusons-nous à faire du mal à ce petit ? ».

Dieu ne peut pas être l’auteur de nos tentations mais Il permet que Satan nous tente afin que nous reconnaissions que, sans Lui, nous ne sommes rien. La tentation à laquelle on résiste est le meilleur moyen de travail, mais il ne faut pas s’y exposer pour avancer.
Tout homme travaille forcément puisqu’il a en lui en même temps les sept péchés capitaux {147} et les vertus qui leur sont opposées.

Phrases extraites de Vies et Paroles du Maitre Philippe d’Alfred Haehl et de Maitre Philippe de Lyon Thaumaturge et Homme de Dieu de Philippe Encausse

Savons-nous résister aux tentations? Réalisons-nous que la tentation qui se présente est un exercice, une épreuve pour avancer? Serait-il possible de ne pas râler à chaque fois qu’une tentation pointe le bout de son nez?
Est-il possible de remercier le Ciel de nous avoir envoyé cette tentation?

Le fait de s’éloigner de la société en étant persuadé(e)s qu’on s’éloigne des tentations est « apparemment » un leurre. Le Ciel ne nous oublie pas et enverra, même au seing d’un couvent, des exercices qui prendront juste une forme différente. Mais ne pas s’imaginer que partir sur une ile déserte, ou jouer les Robinson Crusoe, va limiter les risques de tentations.

Autres lectures sur ce même sujet

Paroles sur les tentations
Retrouvez ces themes sur philippedelyon.fr :         

109 pensées sur “Paroles sur les tentations

  • 30 juin 2013 à 20 h 38 min
    Permalien

    Moi j’aime bien ce passage ; et cela me remet nettement en mémoire un passage souvent repris dans les Evangiles du Nouveau Testament.
    Lors de l’arrestation de Jésus celui qui fut crucifié, dans le jardin de Gethsémané, l’apôtre Pierre prend son épée et coupe l’oreille du serviteur du Grand Prètre.
    Je n’ai jamais compris comment le premier des apôtres de celui qui préchait la Paix, l’Harmonie et l’Amour, pouvait ainsi porter une épée, de surcroit dans un lieu destiné à la prière. Personne n’a pu me le justifier.

  • 30 juin 2013 à 22 h 23 min
    Permalien

    « …..prendre un bâton si l’on est faible, une épée si l’on est fort…. ». Au fait, que tenait « Sainte » Jeanne d’Arc dans sa main?
    … »Que l’on prenne plutôt une épée »… « cherche l’adversité…. », « la lutte…. »ne pas être tiède…. »..
    Dans l’Apocalypse:3 14-16, on peut lire:
    « ……je sais tes œuvres: tu n’es ni froid ni bouillant. Que n’es-tu froid ou bouillant!
    Mais parce que tu es tiède, et non froid ou bouillant, je vais te vomir de ma bouche…. ».

    Concernant Pierre tranchant l’oreille du serviteur du grand prêtre, il y a certainement là une symbolique derrière ce passage des Evangiles.
    D’ailleurs, dans le Livre de l’Apocalypse, il est écrit (dans chacune des sept lettres destinées aux 7 églises), cette injonction: « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises »
    Curieusement, ce même verset 3 de l’Apocalypse rassemble ces deux thèmes cités plus haut du « tiède » et de l »oreille »…….
    L’oreille correspond aussi à l’étage le plus haut du corps humain, le plus spiritualisé si l’on peut dire comme ça… correspond à la « sagesse » ou à la « connaissance » selon qu’il s’agit de la droite ou de la gauche……

    • 1 juillet 2013 à 15 h 24 min
      Permalien

      Annick de Souzenelle apporte beaucoup sur le sujet

  • 30 juin 2013 à 22 h 59 min
    Permalien

    Petit complément à ce qui est écrit au-dessus…
    Dans l’Evangile (Luc, XXII, 50,51 ; Jean, XVIII, 10-11), on lit qu’au moment de l’arrestation du Christ au mont des Oliviers, « Simon-Pierre qui avait une épée, la tira, frappa le serviteur du souverain sacrificateur et lui coupa l’oreille…droite.
    Pierre ne possède pas encore la « sagesse » (Hockmah) ou l’intelligence spirituelle de cette situation. Il tranche dans le vif de manière hâtive (comme le font la plupart des humains d’ailleurs). Il ne discerne pas encore les œuvres de Dieu….

    • 1 juillet 2013 à 13 h 25 min
      Permalien

      Eh bien moi , « pauvre de moi »… j’aurais fait comme Pierre!!!!
      c’est bête n’est-ce-pas?

      • 1 juillet 2013 à 15 h 23 min
        Permalien

        moi aussi, mais tout cela ne nous explique pas pourquoi Pierre portait une épée dans un moment et un lieu de recueillement…

        • 1 juillet 2013 à 15 h 46 min
          Permalien

          Contexte époque dangereuse…

          • 1 juillet 2013 à 18 h 28 min
            Permalien

            Bonsoir,
            Si, dans la Bible, on ne lâche pas le récit circonstanciel et descriptif et son niveau historique et pratique…. pour sa symbolique (voulant nous mener à une compréhension plus haute), nous y lirons de nombreux paradoxes, de nombreuses contradictions… comme on peut le faire avec des paroles et des actes de Monsieur Philippe si on ne prend pas de la hauteur. Ce n’est pas pour autant qu’il faille se lamenter.
            C’est pareil dans la vie de tous les jours. Si on a une panne de voiture, un accident, une fuite d’eau….
            Au premier degré, et c’est nécessaire, on appelle un spécialiste, puis on cherche la symbolique qui se cache derrière et on la relie avec ce qu’on vit à ce moment-là.
            Tout est signe. A notre service si l’on veut bien.
            La bible est codée, remplie de jeux de mots en hébreu, d’anagrammes, d’équivalences de mots.

            Jésus n’explique d’ailleurs pas à ses apôtres, et pas qu’une fois….
            Il dit  » Que celui qui a des oreilles….. ». On traduit derrière: « Que celui qui peut ou veut s’élever à la signification réelle de mes paroles fasse l’effort… ».
            C’est implacable mais c’est comme ça. Parfois, il faudra des mois, des années de maturation.
            Alors une fois qu’on le sait, on n’a plus d’excuse et on change de méthodologie dans l’approche….

            • 1 juillet 2013 à 19 h 52 min
              Permalien

              Et c’est exactement pareil pour le Clos Landar de l’Arbresle, non pas pour les oreilles mais pour les yeux : qui a des yeux pour voir…
              Dans une chapelle initiatique de Bourgogne, dans les fresques sur les murs, tous les personnages sont aveugles, sans yeux…jusqu’à leur arrivée à la Jérusalem céleste…j’ai fait découvrir cela au propriétaire des lieux qui les faisaient visiter depuis 30 ans.

      • 1 juillet 2013 à 20 h 52 min
        Permalien

        les Apôtres étaient armés, c’est ainsi probablement dû au contexte et à l’époque ; et puis, mieux vaut être armé d’une épée plutôt que de bons mots philosophiques qui, dans un contexte difficile, ne servent à rien. Il suffit pour se donner une idée, d’imaginer Jean Moulin armé de jeux de mots plutôt que d’un revolver type américain,… on va pas loin avec ses idées, mais on avance loin avec de vrais actes.

        • 2 juillet 2013 à 18 h 12 min
          Permalien

          De vrais actes avec à la clé bien des maux.
          Pas pour les tièdes, en vérité.
          Belle méditation.
          Merci Anonyme.

    • 2 juillet 2013 à 9 h 01 min
      Permalien

      Réponse à JP (car avec le système je ne sais pas où se situera ma réponse). J’ai voulu, en attirant l’attention sur l’épée de Pierre (le glaive disent les Evangiles), souligner une incongruité évidente : qui pourrait, sans lire ces textes, imaginer que les Juifs de l’époque portaient une épée ?
      Il semble tout-à-fait raisonnable que dans la Judée de cette époque, seuls les soldats des occupants romains en portaient !
      Mais j’ai une réminiscence, et je ne l’ai retrouvée dans aucun des 4 Evangiles que j’ai reconsultés, quelqu’un n’a-t-il pas écrit que Simon s’empara d’une épée d’un soldat pour couper l’oreille droite de Malcus ?
      Et c’est donc le moment de revenir au passage cité par Alfred Haehl ci-dessus :
      …Non ; le Ciel le défend ; ce qu’il veut au contraire, c’est qu’on mette des sandales à ses pieds, qu’on prenne un bâton en main si l’on est faible ou une épée si l’on est fort, et qu’on marche de l’avant. Mais qu’on prenne plutôt une épée !…
      car ce passage est étrange dans la bouche de Nizier-Anthèlme Philippe.

  • 1 juillet 2013 à 21 h 41 min
    Permalien

    Monsieur l’Anonyme,
    Je comprends bien ce que vous expliquez, le fait d’être armés à l’époque….etc…etc….
    Si vous être un historien et que vous lisez la Bible exclusivement de cette manière, je conçois qu’il vous soit difficile de comprendre ce que j’ai voulu exprimer.
    J’ai pourtant bien pris la peine d’expliquer en détails le changement de registre….
    Si ce n’est pas le vôtre, passez votre tour mais n’affirmez pas qu’on ne va pas loin avec des idées. Ça, c’est une grosse erreur et un jugement de valeur.
    Savez-vous, par une simple observation pragmatique, que les idées précèdent toujours les actes? A moins d’être un insensé… Et que des idées approfondies sortent des actes efficaces?
    Si je viens sur ce site, c’est pour échanger sur la spiritualité car il me semble que c’est le lieu approprié.

    • 1 juillet 2013 à 21 h 56 min
      Permalien

      Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de temps a passer sur la symbolique des Évangiles.
      Ce qui importe c’est de s’efforcer de bien comprendre l’enseignement de Jesus et de le mettre en pratique.
      Du moins c’est mon avis.
      Quand le Christ dit ( je cite de mémoire) : « Parce que vous dites nous voyons votre pêché demeure », il parle par exemple de la propension que l’homme a de penser qu’il sait.
      Or on aura beau de creuser la tête jamais on ne comprendra les ressorts secrets qui animèrent Jésus.
      Il nous suffit donc de faire le moins mal possible sans se poser trop de questions.

      Bien a vous

    • 1 juillet 2013 à 22 h 04 min
      Permalien

      « échanger sur la spiritualité », « le lieu approprié », bon, il est des cavernes d’où l’on ne peut sortir, le noir est votre lumière.

      • 1 juillet 2013 à 22 h 16 min
        Permalien

        …. Encore une contradiction -je ne fais que lire- vous écrivez sur votre avant dernier message « il nous suffit de faire le moins de mal possible » et juste derrière, ce dernier message « le noir est votre lumière » ….??????? comprenne qui pourra…

  • 1 juillet 2013 à 22 h 05 min
    Permalien

    Vous voyez, vous dites vous même que ce qui importe -je lis – c’est de bien comprendre l’enseignement de Jésus (il exprime d’abord ses idées) et de le mettre en pratique (ensuite), ce qui fait que vous êtes en contradiction avec votre message précédent.
    Je ne sais pas ce que vous essayez de vouloir démontrer……… mais si on veut bien découvrir le sens caché des choses, il faut bien y réfléchir aussi un peu….
    Jésus a dit, « cherchez et vous trouverez ». Je ne crois pas qu’il ait dit de s’armer d’une pelle pour ça…

  • 1 juillet 2013 à 22 h 08 min
    Permalien

    Je ense qu’il y a deux anonymes différents donc il n’y a pas de contradictions !

  • 1 juillet 2013 à 22 h 20 min
    Permalien

    Alors pour l’Anonyme qui parle de noir et de caverne…… mon vrai prénom est en lumière sur ce site…

  • 1 juillet 2013 à 22 h 23 min
    Permalien

    Bons, chers Anonymes, je vais me coucher….
    J’ai essayé, sans esprit de provocation d’échanger avec vous… mais maintenant, je perds mon temps….
    Trouvez quelqu’un d’autre…..

  • 1 juillet 2013 à 22 h 39 min
    Permalien

    Bonsoir LN,
    Souhaits à 1000% de modérer pour ne pas dire supprimer certains de ces derniers commentaires y compris les miens.
    J’ai ai perdu mon temps et ils n’intéressent personne sur la Voie dans ce site.

  • 1 juillet 2013 à 23 h 35 min
    Permalien

    Aller se coucher est une excellente idée…
    Sauf que je n’arrive pas à fermer l’oeil avec tout ce vacarme.
    « Heureux les simples en esprits », pour finir.
    Je retourne me coucher.

    • 2 juillet 2013 à 8 h 28 min
      Permalien

      Un troisième anonyme, pour chagriner un peu nos amis très attachés à la lettre.

      Le symbolisme ne fait pas partie de la voie cardiaque, cela se saurait. Que cette approche soit intéressante, fascinante ; et qu’elle éblouisse plus qu’elle n’éclaire, indique bien par là ce quelle peut contenir en germes d’orgueil ou de dérèglement mental. Y a-t-il un disciple de Jésus, un disciple de Monsieur Philippe qui l’ait prônée ? Certains disciples de Monsieur Philippe nous ont bien expliqué en quoi tout ce que dit Jésus, tout ce qu’il fait, tous les êtres qu’il a rencontré : de l’humain au minéral…, ont une réalité dans le plan surnaturel.

      Le symbolisme n’est peut être après tout que le désir du mental de s’approprier ces lumières surnaturelles, pour les faire siennes, au mieux elles deviennent des images déformées de ces réalités, au pire une totale illusion.

      Le symbolisme n’est pas chrétien, parce que c’est une méthode, un système, et qu’avec la vie du Maître aucune méthode ne peut s’appliquer. Et puis les vrais « symbolistes » sont rares, nous n’en voyons qu’un : Jung, qui a exploré cette voie au péril de sa vie. Pour les autres, ce n’est qu’un joujou qu’ils manient, pour se donner une contenance, et l’illusion d’avoir des connaissances, celles-ci les plaçant dans un élitisme.

      Pouvons-nous imaginer Monsieur Chapas parler de symbolisme tout en ramassant ses pommes de terre, c’est ABSURDE et INDECENT.

      Mais surtout, c’est ici que se joue ce qui est appelé la prophétie auto-réalisante : un psychanalyste n’a que des patients qui valident les thèses de Freud, un Jungien pareil, un comportementaliste de même. Un symboliste vivra donc des situations qui confirmeront ses thèses ; c’est l’auberge espagnole, chacun y trouve ce qu’il y met. Nous savons tous bien que pour l’explication d’un rêve, dix interprétations sont possibles, et de même pour les causes des dérèglements psychiques.

      Réfléchir aux paroles de Vie du Maître, à ses actes, n’est en rien du symbolisme, c’est uniquement tenter de s’approcher des intentions, des émotions qu’IL ressentit…, comme on le fait d’un ami que l’on veut comprendre. Par ailleurs les Evangiles sont à dissocier de l’Ancien Testament, dont Monsieur Philippe disait (je n’ai pas ses mots exacts), que nous ne pouvions plus le comprendre, ni ne devions nous en occuper.

      Quand à voir des signes partout et à tous moments, nous somme là dans la synchronicité, ce qui n’a absolument rien à voir du tout avec les signes que peut-être, et dans de rares circonstances peut donner le Ciel.

      Pour finir, je voudrais dire que ce blog étant fortement consulté, nous prenons tous une responsabilité par nos écrits, par les photos que nous mettons… c’est un blog consacré à Monsieur Philippe, non un blog d’échanges de parcours, d’expériences et de points de vue spirituels, même s’ils peuvent être intéressants.

      • 2 juillet 2013 à 8 h 41 min
        Permalien

        Ce commentaire est fort intéressant. Il mériterait cependant d’être accompagné d’un lexique explicatif, car sans cela nous aurons bien assez de l’été pour tout comprendre…
        Certains passages peuvent être discutés car personne ne possède une vérité unique et n’a le droit de l’imposer aux autres. Et franchement, peut on parler indéfiniment de Maitre Philippe sans évoquer le monde dans lequel il vivait, et d’autre part peut on ne considérer sa pensée uniquement par rapport à son époque, et non dan son universalité ?
        Alors, Jungien ou Freudien ?

      • 2 juillet 2013 à 9 h 45 min
        Permalien

        Je crois que les mots n’ont pas pour tous la même signification.
        Oui, on peut se perdre dans le symbole si on en fait un jeu.
        Mais le symbole est beaucoup plus que ça.
        La croix est un symbole, (très nombreux ouvrages sur la question ex: René Guénon: « le symbolisme de la croix ») le baptême est un symbole, la communion est un symbole, la prière est symbole de notre état d’âme et de son contenu.
        Tout rituel est symbole.
        Le symbole est une porte.
        Les mots, qu’ils soient des idéogrammes chinois, des hiéroglyphes égyptiens, les lettres hébraïques, ou même nos mots de tous les jours sont symboles car le mot n’est pas la chose. Mais il en contient la charge.
        Les mot amour, voie cardiaque….ne sont pas la chose mais ils en ont la charge. Par l’identification au mot, nous pouvons y accéder.
        Connaissez-vous les expériences de Masaru Emoto, homme profondément sage et spirituel. Il a réalisé avec des mots et la cristallisation de l’eau des symboles qui se sont naturellement formés…. cela laisse à réfléchir. Nous pourrions aller beaucoup plus loin. Je ne m’impose pas de limites….
        « Cherchez et vous trouverez » et non pas….. obéissez et vous trouverez…

        • 2 juillet 2013 à 11 h 06 min
          Permalien

          Pas d’accord avec la conclusion.
          L’obéissance est primordialle dans la voie Chrétienne, comme dans la chemin indiqué par MP.
          Voir par exemple l’Evangile de Jean chapitre 15 (Le cep et les sarments).

          • 2 juillet 2013 à 12 h 23 min
            Permalien

            Il ne semble pas facile de prouver que l’obéissance ait été pronée dans les paroles d’origine rapportées de Christ ; quand on regarde les textes les plus anciens les moins modifiés que ce soit des rouleaux de la Mer morte, que ce soit les premiers écrits des Pères du désert, cela ne semble pas apparaitre. Bien sûr avec les transformations subies au cours de vingt siècles par les trois Evangiles synoptiques et celui de Jean, des éléments ont été ajoutés en conformité avec le dogme romain…mais cela étant tellement difficile à interpréter, il existe tant d’hypothèses et d’exégèses !
            Rappelons-nous que le seul message officiel laissé est l’Amour des autres et l’évangile johannite le met en exergue.

            • 2 juillet 2013 à 18 h 55 min
              Permalien

              Effectivemment il n’est pas facile de le prouver, mais ce n’est pas ce que je cherche.
              Dans les noces de Cana on a aussi le même genre de « conseils » sur l’obéissance.
              Les grands mystiques catholiques (certes membres de l’Eglise et postérieurs) rappellent également l’importance de l’obéissance.
              Comme les « élèves » de MP.
              Par ailleurs MP considère que la version qu’on connait du NT est conforme à la réalité du message christique et ne nous recommande pas de chercher dans les apocryphes ou les manuscrits de la mer morte.
              Il me semble enfin que les pères du désert mettent l’obéissance à la première place de leurs devoirs.
              Bien à vous

              Olivier

              • 2 juillet 2013 à 19 h 29 min
                Permalien

                Il est intéressant de réfléchir sur les Noces de Cana : rappelons qu’en effet seul l’Evangile dit de Jean en parle (II, 1 à 11). Et nous retrouvons là cette forte influence dyonisiaque qui a inspiré les rédacteurs héllénistes de cet Evangile.
                N’oublions pas qu’il commence en verset 4 (traduction officielle pour la Liturgie de l’Eglise catholique) par cette phrase étrange que Jésus adresse à sa mère :  » Femme, que me veux-tu ?  » . Et qui a fait tant couler d’encre par les commentateurs des Evangiles au cours des siècles.
                Et il est aussi intéressant de noter que selon les habitudes de l’époque en Judée, lors d’un mariage, seuls le maitre de maison et le marié pouvaient donner des ordres…

              • 2 juillet 2013 à 20 h 37 min
                Permalien

                l’obéissance et courber l’échine est la seule chose qu’on nous demande. Relisez.

              • 3 juillet 2013 à 5 h 41 min
                Permalien

                Tandis que nous philosophons…
                Pensée à tous ceux qui n’ont pas d’autre choix que de courber l’échine.

      • 2 juillet 2013 à 14 h 33 min
        Permalien

        Bien d’accord avec cet Anonyme là…
        Un grand coup de balai sur tous les commentaires, ect…
        Une documentation exclusivement consacrée à Monsieur Philippe.
        Un grand nettoyage pour y voir plus clair.
        Encore faudrait-il être tous d’accord ?
        Disparaitre en somme.
        Allez…Je veux bien me sacrifier.
        On commence quand ? :)

  • 2 juillet 2013 à 9 h 41 min
    Permalien

    les anonymes, CA SUFFIT, ET C’EST DOMMAGE

    comment distinguer 3 anonymes différents sur quelques messages?
    mis à part semer la confusion et rendre impossible toute communication.
    3 anonymes sur 4 personnes……quel équilibre!!!

    comment en effet savoir à quel anonyme on répond??
    en quoi ce type de situation et de commentaire peut faire évoluer?

    l’anonyme a alors la possibilité, le loisir de dire ce qu’il veut sans risques de retours: on ne sait pas à quel anonyme on répond
    cet anonymat est d’autant plus choquant quand il réalise qu’il n’est pas le seul dans cette position.

    en quoi ce comportement est-il digne de l’esprit de Monsieur Philippe?????
    il dénote surtout un manque évident de décence et de respect des lecteurs et des participants

    le problème est que ce type de situation donne raison aux visiteurs qui estiment que le blog n’est pas adapté pour évoquer Philippe de Lyon
    ce blog ayant forcément sa raison d’être, il serait bien qu’il soit à l’image du salon….

    Détail: sur les trois anonymes (4 depuis ce matin!!!!)….un seul a le droit de l’être et il le sait

    on reprochait à certains d’avoir plusieurs pseudos, on peut en faire autant avec les anonymes

    je reçois des mails de personnes choquées de ces anonymes donneurs de leçons
    il y a peut être des données exactes et intéressantes dans leurs propos, mais la forme utilisée pour le dire les rend au moins indigestes voire ….(le mot que vous voudrez)

    j’ai critiqué les coups de colère et les règlements de comptes…..je l’ai dis en message….eh bien je peux en faire autant à l’encontre des ANONYMES

    je vais répéter, les anonymes, CA SUFFIT, ET C’EST DOMMAGE

    • 2 juillet 2013 à 10 h 12 min
      Permalien

      Pourquoi ris-je ? :lol:
      Car bien sûr Népomucène Landarosa, c’est …presque…anonyme ; et en même temps tout un symbole…en quelque sorte un symbole anonyme…
      Je reviens sur ce que j’ai essayé d’expliquer ici-même il y a déjà longtemps : de l’importance des nomen. Ce peut être un pseudo, ce peut être un nom ou un prénom réel. Mais dans la Tradition ceci a une grande importance, il n’est qu’à voir l’entourage de Nizier-Anthèlme Philippe : tous, absolument tous, sauf un ou deux, portent un nomen. Ce nomen personnel qui correspond à une personne et la représente, simplement en le prononcant la personne existe et même, est là. Il ne peut y avoir plusieurs nomen identiques, par exemple dans la Royauté on a ajouté des numéros : Louis le neuvième, Louis le quatorzième, etc… De même pour la Papauté puisque à sa nomination chaque Pape se choisit un nomen.
      Certes, ce sont des symboles mais avec une connotation « magique » au sens noble du terme.

      • 2 juillet 2013 à 10 h 41 min
        Permalien

        Bravo ! Népo…
        On peut se demander si ce salon est bien fréquentable, pour finir.
        On pourrait aussi faire une partie…♥♣♦♠ tous ensemble…
        Histoire de se détendre un peu des choses sérieuses et savantes. :)

    • 2 juillet 2013 à 20 h 45 min
      Permalien

      les personnes choquées, sont les mêmes qui insultent et s’insurgent contre des propos choquant ; choquant pour eux seuls d’ailleurs, car on ne peut pas donner de grandes leçons symboliques sur la Bible (où il n’y en a pas) sans avoir balayer devant chez soi. Il n’y a pas de symbolisme dans la Bible, la Bible a 7 sens pas 7 symboles (relisez MP Bon Dieu !!)…

      • 2 juillet 2013 à 21 h 46 min
        Permalien

        Pour Ludovic:
        Désolé, mais il existe bien un symbolisme de la Bible et aussi de l’hébreu biblique.

        Renseignez-vous bon…sang. Vous affirmez, vous affirmez….. et pas de façon courtoise.

        Nous ne sommes plus à une époque d’obscurantisme et on a le droit de s’exprimer librement sans recevoir en retour des jugements de valeur.

        La bible (ou la Torah, reconnue par le christianisme) n’a pas 7 sens mais, selon la Kabbale, 70….. renseignez-vous aussi.

        Lisez par exemple Annick de Souzenelle, auteur de nombreux ouvrages sur la bible. Extrêmement riche!

        Annick de Souzenelle enseigne le symbolisme de l’hébreu biblique et de la Bible depuis plus de trente ans, en France, en Europe et au Canada et elle est hautement reconnue.
        Elle collabore notamment avec Frédéric Lenoir, directeur de la rédaction du »Monde des religions ».

        Lisez aussi C.G Jung, par exemple « Réponse à Job ».

        Bon sang, vous cherchez à retarder ceux qui avancent?
        Bref,….
        Monsieur Philippe s’est adressé à son époque d’une certaine façon à certains et ses mots ont été consignés par écrits.
        Croyez-vous qu’il ait tout livré ce qu’il savait ainsi? Alors que Jésus parlait en paraboles..
        L’ésotérisme ne s’étale pas dans la rue. Il existe un sens ésotérique des textes sacrés. La Kabbale y est un élément essentiel. Les églises sont remplies de symboles bibliques..
        Alors, il ne s’agit pas de critiquer pour critiquer, il faut approfondir avec les bons outils. Après, on peut se permettre d’objecter s’il y a lieu.

        • 2 juillet 2013 à 22 h 35 min
          Permalien

          Je pense que vous n’avez pas saisi la différence qu’il existe entre MP et les autres inities divers que vous me donnez l’impression d’avoir lu.
          Ou en reformulant différemment : vous ne positionnez pas MP a la meme hauteur que les différents anonymes qui s’expriment quelques fois un peu sèchement.
          C’est votre droit le plus complet, mais vous développer a mes yeux des points de vue qui me paraissent erronés. Ainsi contrairement a ce que vous semblez dire l’enseignement de MP est intemporel.
          Un vieil ami m’a souvent dit que deux phrases de Jesus suffisaient si on les mettait en pratique, il n’est donc pas utile de chercher les éventuels 70 sens cachés de la bible.
          En conclusion je suis donc complètement d’accord avec Ludovic même si j’exprime les choses dans une forme plus cordiale.
          Bien a vous

          Olivier

          • 2 juillet 2013 à 23 h 03 min
            Permalien

            Je crois qu’il y a une difficulté à se comprendre.
            Alors, je m’explique à nouveau:
            D’abord, où ai-je écrit que l’enseignement de MP n’est pas intemporel?
            Et puis…. »des points de vue erronées ». Lesquels? citez…
            Si vous avez lu attentivement mes commentaires, j’ai, la plupart du temps, associé Jésus et MP …c’est dire à quel niveau je place Monsieur Philippe, il suffit d’avoir des yeux pour lire.
            Mais Monsieur Philippe comme Jésus n’ont pas pu dire à tous un certain nombre de révélations.
            C’est le pourquoi des paraboles pour ceux qui ont des oreilles pour entendre. Idem pour les symboles. C’est à nous de « chercher et de trouver ».
            Votre « vieil ami » – respect pour lui – n’exprime que son point de vue, comme vous. Ça n’apporte rien au débat.
            Tout cela n’est pas suffisant pour conclure que mes points de vue sont erronés, ce que je ne dis pas à votre égard.
            J’apporte un éclairage différent et supplémentaire qui n’est pas une contradiction. C’est un apport à considérer. Il faut s’ouvrir et être un peu plus tolérant…

            • 3 juillet 2013 à 5 h 04 min
              Permalien

              Tant mieux si je me trompe sur votre rapport à MP.
              Mais d’une manière général je suis très rarement d’accord avec vous donc ça serait trop long de récapituler les points où je ne suis pas d’accord ( Cad où je trouve que vos points de vue sont erronés), entre l’importance des évangiles apocryphes, celle de l’enseignement de Guenon ou elle de la Kaballe et celle du symbolisme de la bible.
              Qand vous écrivez que MP « s’est adressé à son époque d’une certaine façon à ses disciples » cela ne plaide pas pour son caractère intemporel non ? Même si c’est exact que certains de ses enseignements étaient adressés à titre personnel à certains.
              Pour conclure les disciples proches de MP ont plus ou moins tous expliqué la même chose. J’aime beaucoup par exemple le passage de Marc Haven repris dans le livre de P Encausse : « L’enseignement de MP se résume à peu, bien peu de choses, la trempe du moi….. » C’est le meilleur résumé que je connaisse du message de MP, et nous devrions tous le méditer longuement avant de nous exprimer sur le sujet de MP.
              Pas un de ses disciples n’a parlé symbolisme ou apocryphe ou kabbale ou Ésotérisme. Tous ont abandonnés l’Esoterisme (à l’exception de Papus dont on pourrait un jour débattre des raisons).
              Or vous ramenez régulièrement les lecteurs de ce site sur ces sujets qui vous intéressent (ce qui est votre droit bien entendu), mais qui d’après moi ne sont pas utiles pour ceux qui cherchent à suivre simplement la voie de MP et surtout peuvent générer de la confusion.
              Je pense en effet que les paroles de MP se suffisent à elles-mêmes et n’ont pas besoin de l’eclairage particulier de l’Esoterisme ou de la psychanalyse.
              Du moins c’est mon point de vue et je comprends tout à fait que vous ne soyez pas d’accord.

              Bien a vous

              Olivier

              • 3 juillet 2013 à 5 h 11 min
                Permalien

                En effet, peu de choses à savoir…Beaucoup de choses à faire…
                Et, il y a tant à faire au quotidien, pour nous tous.

              • 3 juillet 2013 à 7 h 48 min
                Permalien

                Je souhaitais dire que mon pseudo : anonyme, comporte le n°3, il n’est donc pas possible de le confondre avec les autres anonymes.

                Il serait d’ailleurs intéressant que nous changions de temps en temps de pseudo. Il est facile de voir que les commentaires sont généralement faits en réponse à ce qui a été écrit, mais souvent également en réaction au ton des propos, et dans certains cas uniquement en fonction de qui l’a écrit. Nous nous sommes tous faits une représentation, une idée préconçue des uns et des autres. Changer de pseudo permettrait pendant quelques temps de retrouver une certaine fraicheur, de lire simplement ce qui est écrit, d’y réfléchir et pas uniquement d’y réagir.

                Je ne m’associe pas à cette notion de salon entendue parfois ici, cela ne m’évoque que préciosité, contentements mutuels et tapes dans le dos. Je préférerais, toute proportion gardée, que ce blog soit à la ressemblance de ce que fut la formation spirituelle de Monsieur Chapas par Monsieur Philippe : toute de violence. Mais ce blog ne l’est il pas parfois ? Avons-nous perçu que les agacements, les emportements, les révoltes, les colères que certains commentaires ont parfois suscités chez chacun de nous pouvaient être de l’ordre de la formation spirituelle : devenir plus simple, remettre en question nos certitudes ; ne devons nous pas tout oublier ? Il n’y a pas de réelle avancée chrétienne dans un consensus mou et dans un syncrétisme de bazar.

                Pour finir, Monsieur Philippe n’a jamais encouragé à la pratique des yogas, encore moins ses disciples, pas plus à l’approche de René Guénon et du symbolisme. Il n’est pas question de dire qu’une voie est meilleure qu’une autre, qu’un auteur spiritualiste est meilleur qu’un autre, mais de faire des choix cohérents avec ce que fut Monsieur Philippe. Rappelons qu’il a été dit ici : » Parlé de Lui sans savoir est une chute, une chute grave ».

                Tout n’est pas dans tout, chaque voie spirituelle ne mène pas au même but, Sédir l’a dit et expliqué tout au long de son apostolat.

    • 2 juillet 2013 à 20 h 51 min
      Permalien

      Bon, un de nous a le droit a l’anonymat, je comprends et c’est tant mieux car il préfère, il est « anonyme » c’est mieux ainsi pour tous les commentateurs du salon…

  • 2 juillet 2013 à 12 h 58 min
    Permalien

    Je pense qu’on peut être très sérieux en étant tout à fait détendu.
    Et si l’on n’est pas détendu en arrivant sur le site, il faut s’y entrainer à part.
    La tolérance qui fait partie de la voie cardiaque, c’est écouter l’autre dans sa différence.
    Il suffit de lâcher prise pour écouter l’autre.

    En fait, un éclairage différent n’enlève rien à personne.

    « Mon père a de nombreuses demeures »…. encore une fois, nous avons des demeures parfois différentes ou proches.
    Notre éducation, notre tempérament, notre culture, notre évolution personnelle fait que nous sommes dans une voie particulière; est-ce la vraie, la seule? bien sur que non.
    Alors il ne faut pas exclure la voie de l’autre, c’est ça aussi la voie cardiaque.
    Il existe par exemple de nombreux yoga, de l’action, de la dévotion, de l’étude des textes sacrés, de la discrimination (Jnana Yoga)…..
    Peut-on dire que l’un est dans l’erreur? Ou tous les autres excepté le sien?

    Ce qui n’intéresse pas l’un intéressera peut-être l’autre.

    Quand je donne un éclairage particulier, ce n’est pas « la » vérité.C’est tout.
    Je n’impose rien et je n’exclue pas d’autres éclairages. T
    out éclairage différent du mien m’aidera à enrichir mon évolution. Mais je n’adhère pas à toute vision limitative.

    Jésus et Monsieur Philippe donnaient un enseignement pour « tous ».

    A un enfant, on donne des consignes à suivre. Point – obéissance. Plus tard, on lui explique pourquoi ou bien il comprend par lui-même.. le stade de l’obéissance dépend de chacun…….

    Et en coulisse, ils donnaient des enseignements particuliers. A nous de les retrouver en nous extrayant du sens premier de leurs paroles et des textes.
    Et si on ne peut pas soi-même, n’empêchons pas les autres….. (ça aussi Jésus l’a dit…)
    Cordialement à tou(te)s

  • 2 juillet 2013 à 17 h 25 min
    Permalien

    Bonjour à vous tous,
    Je viens, réagir, aux propos intéressants que chacun dépose ici, afin d’être lu, et commenté. Si cela dit à quelques uns le Mosaïsme, cela devrait peut-être les amener vers cet Hermétisme, dont le Trismégiste nous à entretenus. L’héritage évoque toutes ces demeures du Père, cet UNO qui est devenu pluriel…Tout cela pour dire qu’effectivement, paraître ici en anonyme est priver d’une certaine part d’authenticité ce que ces mêmes anonymes veulent transmettre. Quitte à se faire « remettre à sa place » il est vertueux de nommer celui que l’on est, car rien ne sort du néant, venant de nous…..Bien à vous tous

    • 2 juillet 2013 à 23 h 37 min
      Permalien

      Bonjour Egidio,
      Heureux de vous retrouver et de vous lire….

      • 2 juillet 2013 à 23 h 45 min
        Permalien

        Bonsoir Jean Pierre2, c’est un bonheur aussi pour moi…donc partagé

        • 2 juillet 2013 à 23 h 47 min
          Permalien

          Mais non, c’est Jean-Pierre tout court (tout court n’est pas mon nom !!)
          mais je veux dire que le « 2 » appartient au 2 juillet….
          Bon…humour..

  • 2 juillet 2013 à 17 h 52 min
    Permalien

    Bonsoir Egidio,
    Comme il est bon de vous entendre à nouveau…
    Chaque village avait son idiot…
    (non non, ce n’est pas vous)
    Pourrait-on supposé que chaque salon,
    avait son bouffon…
    Alors, je vous laisse deviner qui fait des ronds dans l’eau, si ce n’est…Lucie :)

  • 2 juillet 2013 à 23 h 15 min
    Permalien

    Bonsoir à tous et toutes, on pourrait presque dire que c’est le retour de l’Egidio de Service…mais si mais si…

  • 2 juillet 2013 à 23 h 43 min
    Permalien

    Bon ces commentaires sont intéressants, selon Jean Pierre 2 Jésus et MP même niveau…? Je ne sais comment « intégrer » cette donnée, pour ma part, un même combat sur un même tronc commun, celui de soulager la souffrance des êtres, mais pour le niveau….C’est à un autre niveau, si MP est incontestablement un Thaumaturge, Jésus n’est il pas LE THAUMATURGE..? Qu’entend Jean Pierre2 par niveau? plus exactement sur un même plan?
    Entendons nous bien chacun peut ressentir de manière personnelle, car l’Universalité de Jésus permet cette approche, tout comme une démarche symbolique.

    • 3 juillet 2013 à 0 h 11 min
      Permalien

      MP n’est pas Jésus, je ne l’ai jamais pensé. Même niveau….d’enseignement aux foules puisque MP reprends les enseignements de Jésus. Pour le reste, qui peut dire…. à moins d’être au niveau des même sphères…

      • 3 juillet 2013 à 0 h 20 min
        Permalien

        Merci pour ces précisions…Mais pour ce qui est des foules, MP avait un « avantage » que n’avait pas Jésus, il disposait de moyens de diffusion plus rapides, et pour les foules ça aide. Le Niveau de compréhension du public était lui aussi différent. Ce qui me semble nous réunir, vous et moi, ainsi que d’autres, c’est que MP et Jésus s’efforçaient de parler au plus grand nombre, même si un certain ésotérisme était présent chez eux. Pour les sphères, MALKHOUT est déjà en soi et si Jésus réunit la totalité des sphères, MP en faisait-il autant? ma question n’est pas provocatrice…

        • 3 juillet 2013 à 0 h 34 min
          Permalien

          Je ne peux répondre pour MP.
          Malkhout est notre lot à tous: C’est la terre et le monde des réalisations …

          Jésus n’était pas un tendre, même s’il était Amour. Certaines de ses paroles sont implacables mais la Vérité l’exige.
          Ainsi dans l’Evangile selon Thomas:
          Logion 93:
          « Ne donnez pas ce qui est pur aux chiens,
          de peur qu’ils ne le jettent au fumier.
          Ne jetez pas les perles aux pourceaux,
          de peur qu’ils n’en fassent des saletés.
          Logion 62:
          Je dis mes mystères
          à ceux qui sont dignes de mes mystères…
          Logion 1:
          Celui qui trouvera l’interprétation de ces paroles
          ne goûtera pas de la mort
          Logion 2 (pour finir):
          Jésus a dit:
          Que celui qui cherche ne cesse de chercher
          jusqu’à ce qu’il trouve;
          et quand il aura trouvé,
          il sera bouleversé,
          et, étant bouleversé,
          il sera émerveillé
          et il régnera sur le Tout.

          Je vais y aller….
          A bientôt,
          Très cordialement
          J-P

      • 3 juillet 2013 à 5 h 05 min
        Permalien

        Si l’on admet le principe de la réincarnation, pourquoi pas ?
        Tout est possible.
        Cependant, c’est une grave erreur de dire ou de faire penser que MP est Jésus.
        Il n’y a qu’un Jésus…Tout comme il n’y a eu qu’un MP .
        Faire des comparaisons est un égarement.
        Qui peut affirmer ici bas, tel ou tel est un envoyé du Père…A moins d’être au niveau des même sphrères.

    • 3 juillet 2013 à 0 h 20 min
      Permalien

      Dernier petit commentaire nocturne:
      Le message de Jésus va bien plus loin que le soulagement des êtres et les miracles….
      C’est du « Royaume des Cieux » dont il est essentiellement question pour chacun de nous….

      • 3 juillet 2013 à 0 h 22 min
        Permalien

        Je suis d’accord avec vous, mais le Royaume des cieux est bien loin, pour nous ici bas et soulager les souffrances, est déjà « en soi » un avant goût du Paradis, ne croyez vous pas…?

        • 3 juillet 2013 à 0 h 37 min
          Permalien

          Jésus a dit « le Royaume des Cieux s’étend sur la terre mais vous ne le voyez pas »
          et aussi « il est le dedans et le dehors »….
          Bon cette fois-ci, j’y vais….

        • 3 juillet 2013 à 6 h 02 min
          Permalien

          Soulager les souffrances…Sans doute une étape sur le Chemin…

          • 3 juillet 2013 à 7 h 26 min
            Permalien

            Oui Lucie, une étape dans le Tour de soufFRANCE…fallait oser, ben c’est fait, mon coté cabotin !

            Je suis d’accord avec vous, ne pas laisser penser que MP et Jésus était les mêmes, mais Jean Pierre n’à pas écrit cela non plus. Et puis c’est vrai qu’il n’était pas un tendre Jésus, et que d’une certaine manière l’épisode des Marchands du Temple l’illustre, ainsi que son départ au désert…Cependant, dans l’Evangile de Thomas, ne pas donner de perles aux pourceaux, ni ce qui est pur aux chiens….est à ce titre à revisiter, et actualiser. Il existe une lecture politique de Jésus, et aussi ésotérique, car le Royaume des Cieux, sur la Terre est facteur de « fréquence vibratoire » et l’ascèse à pour but, la réalisation de cet état, qui permet d’accéder à cette Vie paradisiaque et Terrestre, éternelle et dans l’instant. Jésus n’était pas étranger à la philosophie d’extrême Orient…Les idées circulaient avec les caravanes, et notamment la compassion, que je situe chez les Jaïnistes, était véritablement révolutionnaire pour les juifs, qui étaient encore imbibés de la Loi du Talion. Le Royaume des Cieux venait donc à celui qui savait le mériter, et cela comprenait plusieurs étapes, dont il fallait s’affranchir. Sans aller jusqu’à des extrêmes, il fallait ne pas être tendre pour se faire une guerre, à soi même, pour évincer les pièges des travers humains qui nous enchainaient à la Mort, et pour ce combat, il fallait se préparer et s’entrainer chaque jour qui nous était donné

        • 12 juillet 2013 à 5 h 51 min
          Permalien

          A la question : Qu’est ce que le Paradis ?
          Philippe répondit :
          Voulez-vous que je vous dise ce qu’est le Paradis qui n’est pas le Ciel ?
          Lorsque vous étes venu en aide à votre prochain et que vous avez soulagé ses peines, à votre tour vous n’avez qu’à demander et vous serez entendu. Voilà le Paradis.
          Extrait ouvrage Dr Bertholet.
          (Déjà posté ailleurs pour répondre à Egidio…)

  • 3 juillet 2013 à 9 h 58 min
    Permalien

    Je pose ce commentaire à la suite car je ne comprends pas toujours le placement automatique des réponses, d’autant plus qu’une avalanche de messages nocturnes a fait disjoncter le système.
    Je voudrais dans un premier temps apporter trois précisions :
    – il va de soi que jamais Monsieur Philippe n’ a préconisé de suivre René Guénon, puisque le premier article de ce dernier dans l’Initiation date de 1909 année de la mort de Philippe, et que son premier ouvrage date de …1921, tout simplement.
    – c’est Nizier-Anthèlme Philippe lui-même qui parle de Salon. En effet dans les carnets de sa fille Victoire, on peut lire le sous-titre : le salon de Dieu où il est écrit…
    Il est un « appartement » plus élevé que les autres. Celui-là je ne puis dire s’il nous sera donné d’y aller. C’est pour ainsi dire le salon de Dieu. Dieu élargira peut-être son salon pour nous y recevoir, mais il ne l’a encore jamais modifié ni rétréci, ni élargi. Il y a quelques siècles il a bien rétréci une portion de ses appartements, mais le salon…jamais.
    -je lis souvent sur ce site des références aux quatre Evangiles ; or Monsieur Philippe déclare, toujours selon les carnets dans le sous-titre « Tous les deux mille ans »
    …Les apôtres n’ont jamais rien écrit sur J.-C….
    Je continuerai de présenter des extraits de ces carnets car trop de choses sont écrites, attribuées à Monsieur Philippe sans aucune citation précise et se trouvent ainsi contredites par les rapports de sa fille …à moins qu’on ne l’accuse elle aussi d’avoir menti.

    • 3 juillet 2013 à 15 h 12 min
      Permalien

      Il n’y a pas de débat, les notes de Victoire sont authentiques.
      Comme celles d’Alfred Haehl qui a utilisé entre autres documents les carnets de Victoire pour composer son livre.
      Mais aussi d’autres carnets publiés depuis au Mercure Dauphinois.
      Je pense pour ma part que le livre de Berthollet est aussi très sérieux, comme les deux manuscrits publies par Serge Caillet dans son livre.

      Olivier

      • 3 juillet 2013 à 15 h 59 min
        Permalien

        Pardonnez mon ignorance, quant aux carnets de Victoire que je ne possède pas.
        Ces notes, en question, arrivées au grand public…
        Comment sont-elles parvenues …?

        • 3 juillet 2013 à 16 h 10 min
          Permalien

          Les carnets de Victoire font partie de la collection « autour de Maitre Philippe » de l’éditeur du Mercure Dauphinois,
          au meme titre que:

          – La Vie Inconnue de Jésus-Christ
          Selon l’Enseignement de Maître Philippe
          Sédir

          – Confirmation de l’Évangile
          par les actes et les paroles de Maître Philippe de Lyon
          Jean-Baptiste Ravier

          – L’Esprit qui peut tout
          L’action de l’esprit sur la matère selon l’Evangile et Maître Philippe de Lyon
          G. Phaneg

          – « Mes Souvenirs »
          Guérisons et Enseignements de Maître Philippe
          Claude Laurent

          – L’héritage spirituel de Jean Chapas
          disciple de Maître Philippe de Lyon
          Christiane Jouffroy Grandjean

          – Les Réponses de Maître Philippe
          Suivies des Enseignements Recueillis par son Frère Auguste
          Auguste Jacquot et Auguste Philippe

          – Vie et Enseignement de Jean Chapas
          Le Disciple de Maître Philippe de Lyon
          Philippe Collin

          – Lumière blanche : évocations d’un passé
          Marie-Emmanuelle Lalande

          – les carnets de Victoire Philippe
          Victoire Philippe

          Ces ouvrages étant fréquemment cités, sur les commentaires notamment…..autant en faire le listing

          • 3 juillet 2013 à 16 h 35 min
            Permalien

            Que l’on pardonne mon insistance…Peut-être bête à manger du foin, mais…
            Dans tous les ouvrages cités (que je n’aurai peut-être pas le temps d’étudier)
            Est-il préciser comment sont parvenus tous ces éléments ?
            Cette question… On dirait bien que certains sont d’ordre privés, non ?!
            Les notes prises par Victoire…
            Son journal intime ?
            Ou bien, destinées à publication ?

            • 3 juillet 2013 à 18 h 40 min
              Permalien

              Il s’agit surtout d’enseignements, il y a de mémoire très peu d’anecdotes.
              Quand Alfred Haehl a fait son livre, les disciples de MP ou leurs héritiers mirent a sa disposition la plus part des cahiers en leurs possession.
              Il piocha dans ces cahiers afin de faire le livre qu’on connait.
              Le Mercure Dauphinois a édité certains de ces cahiers in extenso.
              Il y a d’ailleurs une bibliographie intéressante à propos de ces cahiers dans le livre de Bertholet sur MP.
              Je pense pour ma part que ces ouvrages du Mercure Dauphinois sont certes intéressants, mais qu’il y a déjà suffisamment de travail dans vie et paroles !
              Bien a vous,
              Olivier

              • 3 juillet 2013 à 19 h 09 min
                Permalien

                Merci Olivier,
                Ce que vous dites, ne répond pas à ma question…
                Mais bon,…Je resterai sur ma faim.
                Quant aux enseignements…
                Bien des ouvrages avant MP, enseignent…

        • 3 juillet 2013 à 19 h 31 min
          Permalien

          On trouve l’explication dans la préface dauphinoise (peu importe qui l’ait écrite) des Carnets : Victoire a rempli trois carnets des paoroles de son Père, tant à Lyon en séances qu’à la maison à l’Arbresle. Son mari Emmanuel a corrigé le premier carnet qui a été publié intégralement par Philippe Encausse dans la première édition de son Maitre Philippe, la copie en ayant été faite par un ami de Jean Chapas le professeur Emile Bertrand de l’Université des Sciences de Liège, qui n’en connaissait pas le véritable auteur. Et les deux autres carnets, inédits ont été publiés par le Mercure dauphinois.

  • 3 juillet 2013 à 20 h 01 min
    Permalien

    Cette jeune femme n’est pas radieuse…
    Oui, vous la trouvez belle, Népo.
    Son mari a corrigé le premier carnet…Hum…
    Tout celà est bien compliqué, pour finir.

    • 4 juillet 2013 à 13 h 44 min
      Permalien

      Pour Lucie : Depuis la première fois que j’ai vu une photo de Victoire, je la trouve très très belle ; et cela sur toutes ses photos, même posées, ce qui lui donne souvent un air figé. Je ne ferai pas de la morphopsychologie, avec le risque d’être soupçonné de sorcellerie, mais il faut reconnaitre l’ovale du visage, le menton volontaire, le front intelligent. Et les yeux qui sont une ouverture sur l’intérieur de l’être, les cheveux remontés en chignon mais certainement longs. Pour moi cet ensemble dégage une certaine aura (encore un mot pas dans les normes), et donc une beauté certaine.

      • 4 juillet 2013 à 15 h 02 min
        Permalien

        Belle observation, Népomucène…
        Victoire est une bien jolie jeune fille.
        Il n’empèche que son âme semble bien triste.
        Mais bon…Restons en à ce que nous voyons : Une créature toute de fraicheur.

      • 4 juillet 2013 à 16 h 21 min
        Permalien

        Morpho-psychologie…Docteur Louis Corman… extrêmement riche pour mieux comprendre les autres, comprendre comment ils abordent le monde, leur façon « d’être au monde ». Cette étude m’a passionné durant des années. Pas de sorcellerie dans tout ça… cela faisait partie jadis de l’ésotérisme et des « sciences secrètes »…mises à la portée de tou(te)s avec bonheur de nos jours….
        Quant au mot « aura »…. je me tais…très prudemment….

  • 3 juillet 2013 à 20 h 19 min
    Permalien

    Pourquoi dites vous Népomucène : peu importe qui a écrit l’introduction aux carnets de Victoire Philippe ? Vous d’habitude si précis pour toutes choses, si respectueux de rendre à chacun le mérite de son travail. D’autant que vous citez plusieurs lignes de cette introduction dont l’auteur est Monsieur Philippe Collin, qui de plus est directeur de la collection : « Autour de Maître Philippe. »

    • 3 juillet 2013 à 20 h 38 min
      Permalien

      Tout de même, comme ça, à vol d’oiseau…
      Dans quelle intention, Victoire aurait laissé des carnets ?
      De plus, corrigés par son mari.
      Là, il nous faudrait des spécialistes pour intérroger les portraits.
      Accrochons nos ceintures…

      • 3 juillet 2013 à 21 h 03 min
        Permalien

        Ce qui nous est dit sur Monsieur Philippe est souvent rempli d’invraisemblances pour qui sait lire les yeux ouverts. Par exemple, l’anecdote des onze jeunes gens : voilà une scène qui s’est passée un soir pendant le repas en famille, on nous décrit seulement présents Madame et Monsieur Philippe et leur bonne qui sert à table. Elle vient à un moment annoncer au maitre de maison l’arrivée des 11 jeunes gens, comme d’habitude répond Nizier-Anthèlme. Qui peut croire que Madame Philippe, son mari ou la bonne a rapporté tous ces détails à un biographe, quel qu’il soit ?

    • 3 juillet 2013 à 20 h 44 min
      Permalien

      Philippe Collin ? Connais pas… en plus ce nom ne figure nulle part dans les Carnets de Victoire.

  • 3 juillet 2013 à 21 h 34 min
    Permalien

    Comme vous êtes intéressé par Monsieur Philippe je pensais que vous connaissiez Mr Collin, dont le nom ne figure pas en effet dans les carnets de Victoire, mais dans plusieurs autres ouvrages de la collection « autour de Maître Philippe », ainsi que dans les deux documentaires consacrés à Monsieur Philippe. De plus il est intervenu sur ce blog notamment dans la rubrique : amis, disciples, relations de Monsieur Philippe.

    • 3 juillet 2013 à 21 h 58 min
      Permalien

      S’il est directeur de la collection Autour de Maitre PhIlippe, il a été grandement attaqué et fréquemment par un commentateur portant le pseudo Philippe qui n’a eu de cesse de démontrer que la plupart des écrits publiés étaient inexacts voire faux. Or cette collection présente de nombreux ouvrages sur le sujet, contenant souvent des références à des livres plus anciens. On peut donc douter, après ces attaques, du contenu des ouvrages de cette collection. Entre autres celui de Marie Lalande Lumière blanche contiendrait de très nombreuses inexactitudes ; d’autre part de nombreuses photos (beaucoup sont publiées dans la dite collection) auraient été trafiquées, toujours selon les propos tenus (j’en ai d’ailleurs conservé une copie générale). Ce qui fait que le directeur de cette collection a été à maintes reprises remis en question.

  • 3 juillet 2013 à 23 h 55 min
    Permalien

    Je crains que vous n’ayez pas été assez attentif, et surtout vous n’avez pas de vous-même mené votre enquête ; c’est regrettable, à moins que ne ce soit préférable.

  • 4 juillet 2013 à 1 h 24 min
    Permalien

    Emmanuel Lalande, époux de Victoire n’a corrigé le premier cahier que pour leur publication dans le livre de Philippe Encausse, première édition de 1954
    du moins, c’est ce qu’on peut peut etre en déduire, de la lecture notamment de ces « carnets de Victoire Philippe »

    je fais partie des personnes qui trouvent Victoire fort jolie femme
    que son visage ne soit pas radieux…..aucune femme n’a un visage radieux sur les photos…..on peut penser que pour qu’une femme rayonne, il faudrait qu’elle soit heureuse

    Pour anonyme 3 et ceux qui seraient tentés par cette « saugrenue » idée de passer pour anonymes…..on ne sait jamais, si quelqu’un est encore tenté après avoir lu ce message!!
    Il ne me semble pas tellement courtois déjà d’emprunter un pseudo « anonyme », fut-il le 3e, pour contourner la nécessité que j’ai eu, dû à l’excès d’anonymes, d’imposer d’inscrire un pseudo et un email

    >>>>>autant que je vous le dise, si un autre anonyme a la curieuse et néanmoins très étrange même idée de prendre à son tour, le meme type de pseudo, et ce, quelque soit son numéro, plus aucun anonyme ne pourra poster.
    Tous les anonymes seront par défaut filtrés, et supprimés sans meme être lus
    si je dois prendre d’autres mesures, soyez certains que je n’hésiterai pas.
    ce blog continuera d’être…non mais!!

    le manque de respect pour ce site et ses lecteurs, et ce, même s’il ne correspond pas à l’idée que vous vous faites d’un blog sur un tel sujet, est laissé à l’appréciation de chacun(e)
    mais personnellement, vous m’obligez à prendre des mesures qui imposent de nombreuses barrières à nombre d’intervenants

    entre les réflexions, et les reproches, il faut vraiment avoir envie de poster!!!

    Nepomucène fait partie de toutes les personnes témoins de tous les coups de colères et des règlements de comptes qui ont émaillé les (quelques 1755 commentaires à ce jour) du site……
    de ce fait, il a préféré, je pense, juste évoquer les livres et pas l’auteur
    en effet, il semble que les allusions à certains noms ont pour conséquence principale d’allumer de véritables guerres
    ce constat est affligeant et tout à fait malheureux
    il est d’autant plus consternant que nous sommes sensés évoluer dans l’amour des autres, et dans un esprit de charité
    eh bien dites donc, je donnerais cher pour avoir les commentaires qu’en feraient Philippe de Lyon ou qui que ce soit de ses amis ou disciples

    je suis tentée d’écrire les paragraphes suivants en majuscules!!, mais je me retiens….

    tous les visiteurs qui arrivent sur ce site, il faudrait quand meme le comprendre!!!!!! n’ont pas tous lu Sédir, Phaneg, Papus ou Alfred Haehl….et les autres auteurs ; loin de là!!!

    beaucoup de visiteurs découvrent Monsieur Philippe
    certains arrivent sur ce site parce que quelqu’un leur en a parlé!!!!
    c’est à dire qu’ils n’ont pas encore lu un seul livre!!!
    je pense que c’est le genre de données qui pourrait être envisagé
    sans compter les personnes pour lesquelles Philippe de Lyon est arrivé sur leur chemin, alors qu’ils sont sur tout à fait autre chose, ou sur des lectures très différentes

    mais voilà, c’est étrange!!! mais c’est comme ça
    ils ont eux aussi envie de connaitre Philippe de Lyon
    ils se disent: ah tiens, cet(te) ami(e) m’en a parlé, mais de quoi il retourne??
    qui est Philippe de Lyon?
    ah un site avec plein de gens qui participent!!!
    oh mais, je vais lire un peu, j’aurai peut être envie de participer!!

    et là!!!! le choc!!!
    mais attends là, si on lit des phrases, il est question de:
    aimez vous les uns les autres
    d’humilité, de charité
    mais les échanges……

    détails pour Ludovic:
    pour votre premier message,
    je ne pense pas avoir jamais insulté qui que ce soit ici…..d’autant plus que je ne vois pas l’intérêt que j’aurais à me tirer une balle dans le pied
    vous me répondez en abordant des sujets sur lesquels je n’ai jamais participé, comme les symbolismes de la bible.
    donc je ne me sens pas du tout concernée par votre réponse

    pour votre deuxième message:
    par contre, pour le sujet de l’anonyme qui avait le droit de l’être:
    dans un premier temps, vous pouvez le dire, faire la remarque, de façon un peu plus aimable
    dans un deuxième temps, que je n’avais pas à justifier, était le point de vue technique
    vous pourriez peut être vous demander s’il n’y a pas une autre explication qu’un éventuel favoritisme?
    eh bien c’est raté, il n’y a pas de favoritisme sur ce site
    la mesure que j’ai été obligée de prendre, pour stopper les anonymes qui je l’espère, se sont bien défoulés, oblige tout le monde à inscrire et un pseudo et un email…..!!!!
    je ne pouvais épargner personne par cette mesure

    et perso, je viens de perdre plus d’une heure à écrire ce message de mise au point
    je préfèrerais nettement écrire un article ou chercher le thème d’un prochain article….

    • 4 juillet 2013 à 9 h 38 min
      Permalien

      Réponse à ce long message qui a dû coûter des insomnies à son auteure : il est tout-à-fait normal que des règles d’éthiques soient appliquées dans le respect de tous et de chacun. Si nous étions les responsables du site nous pourrions nous permettre des réflexions quant à son fonctionnement et à son contenu, mais nous ne le sommes pas, et nous n’avons aucune pression à faire à ce suejt, que ce soit publiquement ou dans le dos des autres. De même nous n’avons pas à manoeuvrer pour de quelconques manipulations, parfois même à l’insu de la créatrice du site.
      Monsieur Philippe n’appartient à personne et on s’aperçoit vite qu’il y a autant de Philippe que de commentateurs, il semblerait à ce sujet qu’il agisse comme une sorte de révélateur où la vérité des êtres transparait.

      • 4 juillet 2013 à 10 h 13 min
        Permalien

        Monsieur Philippe figure dans le dictionnaire. Thaumaturge et célèbre guérisseur Français.
        Il n’appartient à personne.
        Chacun est libre de s’exprimer . Les témoignages de contemporains ne nuisent pas à Monsieur Philippe.
        Ils nuisent à ceux qui veulent se l’approprier.
        Dans ce cas, on peut se demander pourquoi les mécontents ne montent pas un site à leur image. Un site de plus, en somme.
        Ce site est la propriété de sa créatrice. A elle, de décider ce qu’elle souhaite en faire, pour finir.
        Les éléments se mettent en place…

        • 4 juillet 2013 à 15 h 21 min
          Permalien

          Certes.
          Néanmoins il faut faire très attention aux commentaires qu’on peut faire sur MP.
          Ses disciples les plus proches ont fait suffisamment de mises en garde.
          MP a dit lui même : » la responsabilité des écrits reste tant qu’ils durent.
          Rappelons nous également que son propre frère se découvrait quand il parlait de lui.
          Je comprends donc que certains soient agacés par certaines plaisanteries ou jeux de mots inappropriés .
          Alors oui MP n’appartient a personne, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut tout laisser dire et c’est je crois ce qui motivent les réactions tranchantes de certains.

          Olivier

          • 4 juillet 2013 à 17 h 47 min
            Permalien

            Pas si facile de rétablir l’équilibre…
            Certains considèrent MP comme un Elu descendu du Ciel…
            Pour d’autres, « le père des pauvres »…
            Pour d’autres encore, un guérisseur mystique…Peut-être, le plus grand.
            Un peu d’indulgence pour ceux qui laissent parler leurs coeurs en toute simplicité, donc.
            Respectons la personnalité de Monsieur Philippe qui ne voulait sur cette terre occuper que la dernière place et lorsqu’on le mettait à la première, il ne faisait rien pour la garder.( phrase trouvée dans un ouvrage de 1944)
            De plus, sa vie consacrée à nous renvoyer au Christ… nous en faisons un dieu.
            Tenter de nous accepter les uns les autres, serait un bel hommage pour Monsieur Philippe.
            Quant à être tous d’accord…Une autre histoire.

            • 4 juillet 2013 à 19 h 27 min
              Permalien

              Aussi surprenant que ça puisse vous paraître c’est par indulgence que je me permets d’insister sur la responsabilité que l’on prend en parlant de MP.
              Quand a savoir qui est MP cela ne nous regarde pas.
              Serge Caillet reproduit dans son ouvrage l’opinion de Sedir donnée dans la préface a l’édition Anglaise d’initiation qui est une biographie en apparence romancée de MP.
              Bien a vous
              Olivier

              • 4 juillet 2013 à 19 h 58 min
                Permalien

                Soit, je prends donc la responsabilité de dire que MP a aider beaucoup de monde sur le Chemin…
                Et qu’il aide encore beaucoup de monde.
                Merci de votre indulgence, Olivier.

            • 4 juillet 2013 à 20 h 21 min
              Permalien

              Je rédigeais un message et à la fin il a disparu et comme je suis têtu, je recommence. J’ai été soudainement pris d’un doute, Lucie, et je suis retourné au début de l’article pour vérifier : aurais-je mal lu ? Le titre n’est-il pas : il faut vivre à l’écart pour ne pas pêcher ? Et bien non, c’est il ne faut pas vivre à l’écart pour ne pas pêcher : aurions nous tout faux ?
              Mais il m’est apparu une anomalie qu’aucun lettré n’a signalé : il est une règle de Français (et de mathématiques) qui dit que deux négations s’annulent…donc en réalité la phrase signifie : il faut vivre à l’écart pour pêcher !
              Ce qui est un encouragement par Nizier-Anthèlme que chacun reste chez soi…malheureusement pour moi j’ai deux salons : ici et ailleurs…

              • 4 juillet 2013 à 20 h 39 min
                Permalien

                Vivre à l’écart pour éviter de se faire « bobo »…
                On dirait que ce n’est pas ce qu’il faut.
                Ne pas craindre l’adversité… Rien n’est pire que la tièdeur, y parait.
                Pas de tout repos que de tenter d’y voir clair, pour finir.
                Pour ne pas pècher, vivons donc cloîtrés.
                Bien compliqué tout ça, Népomucène.
                Bonne soirée. :)

          • 4 juillet 2013 à 20 h 53 min
            Permalien

            Bonsoir,
            Je viens de relire l’article « Monsieur Philippe » avait-il de l’humour?….. il revient à l’actualité…
            Pour ma part, je n’ai rien trouvé de déplacé dans tous les traits d’humour que j’ai pu lire sur ce site, même si cet humour a pu paraître caricatural.
            ….Humour mais pas vulgarité. Enorme différence…

            Je suis certain de la sincérité et du respect profond de la part de ceux qui ont « osé » pratiquer un peu humour vis à vis de Monsieur Philippe.

            Monsieur Philippe en aurait souri probablement, vu comme il considérait sa personne et c’est de lui seul dans ce cas dont il faut attendre une indulgence, s’il y a lieu.
            On ne peut être plus Philippiste que Monsieur Philippe lui-même.

            Alors peut-être que de Là-Haut, il hoche la tête en se disant: « ils auront fini quand les gamins de se chamailler pour passer du détail à l’essentiel »

            Mais je comprend qu’une dévotion à son égard soit telle qu’elle ait de la difficulté à le concevoir.

            Le sens de ‘humour est une grande qualité pour progresser sur le chemin, lorsque  » l’intention  » qui est derrière est, fondamentalement, respectueuse. Et je pense sincèrement que ça a toujours été le cas sur ce site vis à vis de Monsieur Philippe.

            Chacun, à notre manière, aimons Monsieur Philippe, sinon nous ne serions pas ici depuis tout ce temps.

            • 4 juillet 2013 à 21 h 07 min
              Permalien

              Justement l’humour ! Il y a une dizaine d’années, j’ai connu un groupe de vieilles dames pleines d’expériences d’éducatrices, de culture et aussi passionnées de Tradition. Et bien elles se réunissaient une fois par mois pour un repas de midi où j’étais invité. Et après le repas elles avaient créé un atelier de réflexion sur le sujet Humour/Amour et elles y travaillaient sérieusement ; et rencontre après rencontre elles ont réussi à démontrer que lorsque l’humour est sain et non destructif, il est une preuve d’amour.
              Une très grande sagesse.

              • 4 juillet 2013 à 21 h 15 min
                Permalien

                Oui, humour mais pas moquerie, c’est bien ça.
                On fait de l’humour vis-à-vis de ce qui a de l’importance pour nous. Un bel humour est aussi celui que l’on pratique aussi sur soi…. comme je l’ai vu écrire par exemple sur ce site de la part de Egidio (du village) sur lui-même. Chapeau bas, Egidio……
                Mais bon, sachant tout cela, nous y serons sensibles à l’avenir…. et si cela devait arriver de la part d’un chenapan en délire, que Monsieur Philippe puisse en sourire avec toute son indulgence….
                Cordialement,
                J-P

              • 5 juillet 2013 à 6 h 06 min
                Permalien

                Comme le dit Jean-Pierre, pas de vulgarité ni moquerie n’est à déploré sur ce site dédier à Monsieur Philippe.
                En quoi il serait déplacé de narrer les anecdotes qui nous relient à MP.
                Je trouve au contraire que c’est le voir toujours vivant au milieu de nous.
                Chacun apporte ce qu’il a reçu, pour finir.

  • 4 juillet 2013 à 9 h 36 min
    Permalien

    J’ai lu votre point de vue, qu’il y ait des personnes qui viennent sur votre blog en voulant découvrir Monsieur Philippe et qui sont déroutés ou choqués par ce qu’ils lisent c’est évident, mais qui est vraiment responsable ? Votre blog laisserait moins de place aux commentaires cette situation ne serait sans doute pas arrivée. Bien sur que tout le monde ne connaît pas Sédir, Phaneg… mais je ne crois pas que les personnes connaissent mieux le symbolisme, les yogas et tant d’autres sujets qui n’ont pas de rapport avec Monsieur Philippe et qui sont pourtant souvent abordés ici. Il y a parfois tant d’amalgame, d’erreurs, de syncrétisme dans les interventions que certains se sentent dans l’obligation de réagir, parce que justement des personnes qui ne connaissent pas Monsieur Philippe vont lire ces commentaires, et je me demande vraiment quelle image elles vont se faire de Monsieur Philippe, qui a parfois été mis ici au même niveau que des Gröning, Maguy Lebrun et compagnie, sans d’ailleurs que vous ne réagissiez. Je ne parle pas des images new-âge et prière composée qui ont parfois surgit, je crois que vous ne vous rendez pas compte de la violence que cela peut représenter pour certains, puisque heureusement je ne suis pas le seul à réagir.

    Si l’amour du prochain et la tolérance c’est laissé dire n’importe quoi, alors oui j’ai du travail à faire. Ou votre blog est un blog d’échanges d’expériences spirituelles, de parcours et dans ce cas il ne faut plus y associer le nom et l’image de Monsieur Philippe, ou alors comme un sujet parmi d’autres et dans ce cas il n’y a rien à dire. Mais comme Monsieur Philippe est le sujet principal vous ne pouvez plus laisser dire tout et n’importe quoi sous prétexte de tolérance des points de vue, de respect… parce que justement les novices sur le sujet n’ont pas encore les moyens, les capacités de se faire un point de juste avec tant de propos hors de propos.

    Un intervenant, qui c’est évident à de la bouteille sur le sujet, à bien précisé la gravité qu’il y a de dire n’importe quoi sur le sujet de Monsieur Philippe, je ne suis pas certain que vous ayez médité attentivement ses propos.

    J’espère que vous laisserez ce commentaire, le droit de réponse reste encore dans notre pays un droit fondamental.

    Merci.

    PS : J’arrête ma participation à votre blog, ce dont je crois vous vous réjouirez.

    • 4 juillet 2013 à 12 h 51 min
      Permalien

      Il n’est pas du tout dans mes intentions de supprimer votre message.
      Il n’est pas davantage question de vous demander de partir.

      ce n’est pas là le fond de mon message.
      mes mots ont porté entre autres sur les anonymes, divers et variés. Donc vous n’êtes pas seul en cause, à titre individuel. Loin de là:

      Il y a 3 ou 4 soirs, 3 anonymes se sont trouvés en même temps à « échanger » avec un des intervenants, qui ne se cachait pas sous un anonymat de « confort »
      chaque anonyme a envoyé son message, plus ou moins agressif, sans possibilité pour l’intervenant de savoir en quoi que ce soit à qui il répondait, ni même s’il échangeait avec une ou plusieurs personnes différentes

      c’est l’un des fonds du problème
      cette situation n’a pas été normale du tout.
      je ne vois pas, personnellement, en quoi il a pu avoir un droit de réponse
      comment répondre à des anonymes qui eux savent qu’ils échangent, sans même réaliser que l’intervenant en face ne sait plus à qui répondre
      on se serait pratiquement cru dans une arène….

      Votre réponse là est des plus correctes.
      Je vous fais remarquer que je n’ai d’ailleurs supprimé aucune de vos dernières interventions et ce même si la forme était pour le moins emportée, voire, dans certains cas, simplement agressive.
      je n’ai pas supprimé mais modéré les interventions suivantes de Lucie et de Népomucène, uniquement pour que mon message soit lu.
      Il n’était pas destiné qu’à vous, mais à toutes les personnes soit agressives, soit anonymes.
      la multiplicité de ce derniers cas de figure s’est, je pense, bien fait remarquer.
      d’où ma mise au point

      Si toutes vos interventions pouvaient avoir la même forme que cette réponse, il serait plus agréable de vous lire
      et ce même si vos arguments ne sont pas forcément reçus comme vous le voudriez

      pour revenir sur les points que vous soulevez:

      je me permet de préciser que, contrairement à ce que vous avancez, j’ai bougé sur nombre d’interventions, y compris sur les guérisseurs et autres commentaires relatifs à Maguy Lebrun ou d’autres auteurs ou sujets.
      j’ai même reçu des commentaires que vous ne devez pas avoir lu disant que je n’avais pas lu et que de ce fait, je ne pouvais en parler
      ce qui est exact
      mais j’ai bougé.
      entre deux surveillances de commentaires, je lis tout ce que j’ai sous la main…..en l’occurrence, les livres de de Serge Caillet

      pour les sujets abordés. que ce soit le yoga, les livres, les activités et les sources de chacun, le point commun que j’y trouve, qui me semble très important, est que Philippe de Lyon se soit trouvé sur le parcours…..!!

      en effet, ces quêtes alors ne sont pas les mêmes que celles de personnes étant arrivées bien plus tôt sur le sujet
      pour les un(e)s, le sujet est très sérieux alors que pour les autres, il l’est très différemment.
      Mais juste différemment.
      le respect peut être le meme, et ce, même si vécu par chacun(e) à sa manière.

      l’aspect blog permet en effet des discussions, qui pour certain(e)s ne sont pas adaptées, alors que pour d’autres, au contraire, c’est peut être la possibilité de découvrir en étant arrivées très différemment sur le sujet, la raison pour laquelle ils ont eu connaissance de Monsieur Philippe.

      Philippe de Lyon n’a-t’il pas dit plusieurs fois en séance:
      « quelques fois, vous n’avez pas envie de venir à ces séances, mais pourtant, vous y venez. C’est parce que vous etes poussé(e)s à venir, malgré vous….. »
      je ne prétend pas que tout le monde va ressentir du bien-être, du moins, pas du tout de la même façon, en venant sur le blog
      mais pourtant, mis à part quelques rares participants qui avaient une activité sur internet avant, la plupart des intervenants ne sont jamais intervenus avant sur d’autres blogs.
      ce blog a sa raison d’être, et je n’en sais pas plus que vous sur le sujet

      je constate juste que l’ont peut s’enrichir de toutes ces expériences qui à un moment ou à un autre, sont arrivées sur la route de Philippe de Lyon
      je me permet aussi de constater qu’à moins de connaitre le maitre Philippe…..très peu de visiteurs arrivent avec d’autres critères que Philippe de Lyon
      donc, qu’ils n’aient pas le meme discours que d’autres, c’est une chose, mais on doit non seulement les respecter, mais tenir compte que le parcours de chacun(e) est actuellement….pour une raison que encore une fois, nous ignorons….en lien avec Nizier Anthelme Philippe

      je n’ai jamais demandé à personne de partir, et les commentaires en sont témoins, j’ai juste demandé de changer de ton, d’être plus charitables et de partager.

      Je ne supprimerai pas votre message, pas plus que les précédents

      par contre, le dernier commentaire va créer des polémiques qui ne sont pas du tout souhaitables sur le site ; surtout à l’heure actuelle
      il est qui plus est à noter que je désactive tous les liens vers l’extérieur, dans tous les messages….exception faite du conte et de Maitre Philippe a til des amis?
      Pour la seule raison que ces deux articles concernent à peu près tout le monde
      et ce d’autant plus, que ce site ne fait aucun lien vers celui-ci

  • 4 juillet 2013 à 12 h 29 min
    Permalien

    Bonjour
    Ce blog est un blog d’échanges spirituels, d’éclairages sur les aspects spirituels et historiques.
    Il concerne Monsieur Philippe bien entendu mais aussi tout ce qui pourrait et a certainement pu,comme thèmes, à son époque, faire l’objet de discussions, dans son salon, au restaurant, en promenade ou ailleurs…
    Nous serions certainement étonnés des sujets évoqués en coulisses par Monsieur Philippe. Il ne peut en être autrement.

    Il faut faire très attention a ne pas enfermer la spiritualité dans un cadre rigide. Les religions le font assez comme ça. Cela mène à l’intolérance et à la guerre physique ou verbale.
    Regardez autour de nous si ce que je dis est vrai ou pas. C’est criant.

    La spiritualité est avant tout: ouverture, sans limite. Vivre, chercher, se laisser inspirer, partager sans limite, avec audace.
    Pour moi, ce site est une terre fertile où nous pouvons y déposer chacun nos graines d’en-bas et y laisser descendre les graines d’En-Haut. Il a été voulu, respectons-le.
    J-P

  • 4 juillet 2013 à 22 h 15 min
    Permalien

    Alors que MP insistait sur l’ouverture et la charité envers les autres, j’avoue avoir du mal à comprendre la violence de certains propos lu ici…
    Posons notre main à plat sur la table; Suivons chacun de nos doigts : chaque flux se rejoint au poignet et remonte ensuite vers notre coeur.
    Je trouve ce blog à l’image de cette main : chacun vient avec son expérience et Philippe est le nœud commun que nous avons tous eu sur la voie du coeur. Je suis d’une inculture manifeste, et je trouve ce blog d’une intelligence vraie : chacun à la liberté de s’exprimer, d’ouvrir les autres à d’autres sources sans rien imposer ( à ce qu’il me semble); Je trouve extraordinaire de découvrir des textes, des reflexions qui feront vibrer d’autres cordes à notre âme et que personnellement je n’aurais jamais découverts sans ce blog
    Nous sommes d’accord sur l’intemporalité du message de Philippe. Ne pas ouvrir le propos n’est ce pas le contraindre et le figer dans son époque ? Actuellement il y a une quantité d’ouvrages sur la spiritualité accessibles pour le grand public; cela traduit cette quête que nous avons, ce besoin de comprendre, de mieux se connaître soi même( et peut être également que nous nous ouvrons à d’autres niveaux de lecture des textes ? ) profitons donc des échanges de ce blog pour apprendre des autres et pourquoi pas apprendre aux autres …

    • 5 juillet 2013 à 0 h 07 min
      Permalien

      Beaucoup de chose exacts dans votre propos.
      Un point néanmoins : pour moi l’intemporalite du message de MP signifie que ses paroles qui datent de 100 ans s’appliquent encore aujourd’hui littéralement, pas que nous ayons la liberté de faire des disgrésions sur son message.
      Enfin aujourd’hui il y a une littérature nombreuse et très inégale sur le sujet, ce qui fait que tous ces ouvrages n’ont pas le même intérêt.
      Je pense même personnellement que certains ouvrages de proches comme Marc Haven, Sedir, Phaneg ou d’autres sont bien plus intéressants que celui édité chez Carlisprit ou celui édité aux deux océans.
      Et il est important d’orienter je crois les lecteurs de ce site vers ces ouvrages de références.
      Bien à vous

      Olivier

      • 5 juillet 2013 à 6 h 17 min
        Permalien

        Très intéressant de donner son avis quant au choix des références.
        Toutefois, il serait bon de laisser aux lecteurs l’entière liberté de découvrir… En matière de références.
        Ce site, me semble t’il…n’a pas pour vocation d’être un support de publicité.
        Enfin…Je ne fais que donner mon opinion, bien sûr.

        • 5 juillet 2013 à 6 h 34 min
          Permalien

          Certes mais il ne s’agit pas de publicité.
          Il se trouve que ces ouvrages ont des fonctios différentes les uns des autres.

          Et quand on le sait on gagne un temps précieux sur le chemin…
          Bien a vous

          Olivier

          • 5 juillet 2013 à 7 h 52 min
            Permalien

            Certes, mais…
            Sur le Chemin, il parait qu’il ne s’agit pas de gagner du temps…Mais, prendre son temps.:)
            Fraternellement
            Lucie

            • 5 juillet 2013 à 8 h 29 min
              Permalien

              Je suis bien d’accord, parfois c’est en prenant son temps que l’on en gagne.
              L’avantage des publications du mercure dauphinois, est qu’en cherchant sur internet elles « sortent » les premières et qu’elles sont facilement disponibles, elles ouvrent une porte elles aussi; Ensuite chacun est libre de remonter le temps ;o)

            • 5 juillet 2013 à 9 h 48 min
              Permalien

              Il s’agit « d’aller aussi vite que le vent nous pousse » disait Vincent de Paul.
              Bien a vous

              Olivier

      • 5 juillet 2013 à 8 h 30 min
        Permalien

        Bonjour,
        Je pense que Monsieur Philippe dont l’intemporalité du message ne fait aucun doute, utiliserait de nos jours des paroles, des exemples et des mots différents.

        De même qu’il ne disait pas à chacun la même chose.
        Dans le livre de Alfred Haehl, page 13 en bas,……. »les paroles prononcées par le maître s’appliquaient souvent à des cas particuliers. D’ailleurs il disait lui-même: A la séance, chacun entend ce qu’il doit entendre, ce qui signifie que maintes paroles étaient incomprises ou échappaient à certains auditeurs. »

        Vous voyez donc la difficulté d’interprétation des paroles rapportées dans les livres, leur relativité….. et les contradictions » apparentes » qui peuvent parfois en découler.

        La recherche spirituelle au sens large ne peut se passer d’autres apports.
        Les autres évangiles dont j’ai déjà parlé, n’ont pas été retenus par l’église, (à une époque et certains hommes) car il n’y a malheureusement que 4 points cardinaux entr’autres raisons…, argument symbolique….
        N’oublions pas que la terre a été plate il n’y a pas si longtemps……… Mais ici, on ne s’en est pas encore sorti….
        Donc, concernant les références de livres, je trouve infiniment dommageable pour nous tous d’être privée de ces autres évangiles, de Marie, Thomas, Philippe, qui résonnent profondément en moi et chez bien d’autres, autant que les 4 autres évangiles.
        Ils se complètent mutuellement, on y retrouve des paroles communes, et ils sont constituées, ne l’oublions pas, des paroles du Christ.
        Des traductions ont été faites notamment par Jean-Yves Leloup, prêtre et théologien orthodoxe, philosophe et psychologue, spécialiste de patristique et de religions comparées.
        Voilà… mais il y a très certainement d’autres exemples….
        Très bonne journée,
        J-P

        • 5 juillet 2013 à 8 h 55 min
          Permalien

          bonjour

          Je me souviens à l’époque de visiter régulièrement un prisonnier. J’étais à fond dans l’histoire de Monsieur philippe. Mais celui-ci n’aurait jamais entendu, du faite de sa souffrance, que je lui parle de MP. Par contre il était sensible à des auteurs comme Krishnamurti «  si l’on ne se comprend pas soi-même il est impossible de penser vrai ; à chacun de faire la lumière en lui même »
          pour dire, peu importe nos formes de pensées, de croyances, l’important est d’avoir ce respect de l’autre et ce regard compatissant envers notre prochain
          bonne journée aussi
          phil

          • 5 juillet 2013 à 9 h 35 min
            Permalien

            En effet, qui peut savoir ce qui est bon pour l’autre.
            Ce qui importe, quelques soient nos choix…
            Examinons ce qu’ils ont fait de nous.
            Votre prisonnier, meaculpa…
            Viendra peut-être à Philippe…En passant par Krishnamurti.
            Pour ma part, sans MP…
            Le Christ ne serait même pas en moi. (à ma petite mesure, bien sûr)
            Fraternellement

        • 5 juillet 2013 à 10 h 00 min
          Permalien

          Vous avez raison sur cette citation Alfred Haehl bien entendu.
          Toutefois il s’est expliqué dans sa sphère privée sur le pourquoi de l’écriture de son livre et non je ne pense pas que MP utiliserait des paroles différentes aujourd’hui ou alors vraiment a la marge.

          Bien a vous

          Olivier

      • 5 juillet 2013 à 8 h 38 min
        Permalien

        Un peintre fait un tableau. Il dit qu’il a voulu représenter telle chose. Je passe devant ce tableau et imagine un tout autre message. Dois je me taire et donc me tromper, ou m’exprimer et me faire guider vers le message du peintre.
        MP a parler des minéraux; jusqu’à peu cet aspect du message m’était parfaitement étranger : pour moi un pierre vibrait autant qu’un parpaing. J’ai eu la chance de rencontrer des adeptes de la litothérapie, et j’ai découvert des pierres qui, pour moi, vibrent et je peux maintenant revenir aux propos de MP et essayer de m’en nourrir.
        Tant qu’il n’y a pas de jugement de valeur, je crois que tout propos mérite écoute et qu’il nous reste notre libre arbitre et surtout notre âme pour nous dire si telle ou telle voie (ou voix) nous conviendra ou non.
        Je trouve qu’on parle beaucoup de ressenti et n’ai jamais senti ici une volonté de dicter une conduite et de toute manière certains et certaines veillent et mettent en place de jolies barrières
        Bonne journée à tous

  • 5 juillet 2013 à 9 h 23 min
    Permalien

    5 personnes ont postés des commentaires sur cet article en moins de 30 mns….
    le film de suivi des commentaires ne peut suivre que toutes les 30mns….mais je ne dis pas pour autant qu’il faut attendre 30 mns pour poster
    mais au moins réactualiser, rafraichir la page….mieux, s’abonner aux commentaires, sous la partie qui permet de laisser un message, on peut envoyer une image
    et encore en dessous, on peut s’abonner et recevoir traces des autres commentaires et message sur cet article en particulier. Cette démarche est valable pour chaque article

    détail qui n’a rien à voir mais que je précise:
    cet article a passé les 100 commentaires. le nombre apparait sur le sommet des commentaires. pour ne pas arriver à l’indigestion atteinte par un autre article, déjà sur les livres, je pense fermer les commentaires aux alentours des 150 messages

Commentaires fermés.