Maitre Philippe: un nom, une marque, un fond de commerce qui fait vendre?
Peut-on considérer que le nom « Maitre Philippe de Lyon » sert de véritable(s) entreprise(s), de marque(s)… Oui si l’on se refère à une vidéo intitulée: « Maître Philippe de Lyon : des guérisons miraculeuses dignes du CHRIST« , à laquelle il est fait référence en fin de cet article…

site Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.fr Philippe-de-Lyon-Gerard Gasquet CeluiquisaitCette appellation fait ressortir aujourd’hui une telle quantité de données, d’informations à dormir debout, sans compter les produits, soins ou méthodes de toutes natures. Autant de produits, de mensonges, d’illusions, ou onguents vendus sous toutes les formes imaginables, qu’il est possible d’avancer que ce nom est devenu une vraie marque, une estampille. Il ne lui manque que le logo…Quoique, il doit peut-être exister, mais nous n’en n’avons pas connaissance.

Les découvertes sur le net, aboutissent à toutes sortes de produits, de prestations, de soins en tous genres.
Certains vont tout de même jusqu’à avancer que les pouvoirs de guérisons spirituelles, voire thaumaturgiques, du Maitre Philippe de Lyon sont, par le biais de ces onguents, dirigés vers le client …..etc etc etc.

Il faut aussi remarquer, que l’appellation prend alors nécessairement le mot « Maitre » dans l’intitulé. On peut envisager en effet que le seul mot de « Monsieur » n’aurait pas du tout le même impact sur le client potentiel.

La Providence a dû intervenir parce que dans quelques situations observées, il n’est pour ainsi dire pas possible de passer commande de ces articles aux promesses pourtant très ronflantes.

Les livres ne sont, cela va de soit, pas en reste.
On en trouve meme un, récent, sorti sur un unique support électronique.
L’introduction du livre affiche clairement qu’il s’agit d’un commentaire d’extraits entiers des livres « Vies et Paroles du Maitre Philippe » d’Alfred Haehl, et de « Maitre Philippe de Lyon, thaumaturge et Homme de Dieu » de Philippe Encausse…Précision: Il a été fait allusion à ces livres dans différents commentaires et sur autant d’articles.

Entre ces produits et des services proposés par des personnes, sans scrupules, dont les hypothétiques compétences telles que relatées sur Philippe de Lyon est-il de retour parmi nous n’ont aucune espèce de point commun avec les qualités exceptionnelles de M. Philippe.
La marque, le nom « Maitre Philippe de Lyon » ont encore, à n’en pas douter, de beaux jours devant eux…

Avez-vous connaissance de tels procédés?

Pour finir, un portrait étonnant de Monsieur Philippe, pour mettre un peu de couleurs…
Parce qu’il n’est pas question d’illustrer cet article avec des images issues des produits et services cités ci-dessus, il nous a paru original de proposer la photo d’une toile présentant un beau portrait de Philippe de Lyon.
L’image est donc une photo d’une très belle toile, intitulée « Celui qui sait » de Gerard Gasquet, artiste lyonnais, que l’on retrouve sur le dvd « le chien du berger », très aimablement prêtée par l’auteur, pour l’usage unique de ce site qui considère ce geste comme un privilege.

On peut contacter l’auteur de cette oeuvre, sur le site internet qui porte son nom, de la part du site, sans aucun soucis.

Cet article, ainsi que « Philippe de Lyon s’est-il réincarné? » permettent de créer un chapitre consacré aux mises en gardes contre ces faux procédés:
https://www.philippedelyon.fr/category/mises-en-garde-sur-les-faux/
Ajout du 4 février 2014: des recherches diverses sur le net permettent de craindre que l’appellation « Maitre Philippe Nizier » n’ait été déposée…

Edit aout 2017: en cause dans cette mise à jour, un reportage sur la biographie de Maitre Philippe. Il nous semble approprié d’évoquer, sur cette page comme sur quelques autres, la dernière donnée fâcheuse sur le sujet de ce site.
A en effet été découvert une video, sensée raconter la vie de Philippe de Lyon, entièrement inventée par une personne, présentée ainsi: « brillante conférencière explorant les Mystères de notre Histoire – de l’Atlantide selon Edgard Cayce aux Vénusiens en passant par la genèse du livre « Les Dialogues avec l’Ange »!!
Conférencière très suivie, mais qui n’affiche aucune référence, aucune origine sérieuse et surtout travaillée, hormis le fait que des images ont été récupérées directement de ce site, très mal recadrées, dont elle n’a pas utilisé une seule information. Elle a pris dans les livres, les données sur lesquelles elle allait pouvoir tricoter.
Elle n’a peut-être pas osé… (sic) Dommage parce qu’elle aurait dû, mais vraiment.
Elle ne donne d’ailleurs aucune source, c’est aussi dommage, parce que nous aurions bien voulu voir les documents lui permettant de raconter des faits qui ne figurent nulle part dans les livres.
Elle a préféré créer une espèce de documentaire audio, racontant n’importe quoi, inventant des scènes de toutes pièces!
Déclamant un récit et le rendant presque vivant.
Le texte entendu est simplement honteux, sans aucun respect de Monsieur Philippe, ni des auditeurs auxquels elle raconte donc malheureusement des inepties, manifestant de façon très claire une méconnaissante totale du sujet.
Il est très triste de voir que cette video comptabilise déjà des milliers de vues en seulement quelques jours….!
Puisqu’il est possible de commenter la video, elle a reçu des commentaires remettant en cause les propos tenus, qu’elle aurait mieux fait de ne pas traiter le sujet, plutôt que de déclamer un tel tissus d’imbécilités et d’ignorance.

Elle a pris soin d’ailleurs d’effacer toutes ses réponses à des commentaires, mettant, à ses yeux, trop en doutes, son récit!
Manifestement ce texte sur un sujet qu’elle ne connait pas du tout, lui permet d’ajouter une video à sa collection, sur un sujet qu’elle estime vendeur. Il suffit de voir les autres sujets précédemment traités dans ses publications audios pour réaliser qu’elle ne parle pas de n’importe qui, mais sur des personnalités de premier plan, tels le Padre Pio, Raspoutine, Marthe Robin, Hildegarde de Bingen…. voire les sujets les plus racoleurs possibles comme les extra-terrestres…
Quand on traite d’un sujet, que ce soit en video, sur un site, ou sur n’importe quel support accessible au plus grand nombre, le minimum est de travailler le sujet, de respecter les spectateurs, les auditeurs, les lecteurs, de leur proposer un travail en profondeur, avec des sources. Il est déplorable de constater que la désinformation, que les intox , les illusions, dans l’irrespect des sujets comme des visiteurs, soient à ce point suivi et apprécié.
Si elle explore tous ces sujets, avec le même sérieux, les mêmes inventions, les mêmes  qu’elle l’a fait sur le propos de Maitre Philippe, il est difficile de donner une once de crédibilité aux informations reçues!
Chaque publication est responsable de ses propos. Monsieur Philippe en a beaucoup parlé, mais encore faut-il ne pas se contenter d’une lecture superficielle.

Autres lectures sur ce même sujet

Maitre Philippe: Un fond de commerce qui fait vendre?

29 pensées sur “Maitre Philippe: Un fond de commerce qui fait vendre?

  • 19 janvier 2014 à 20 h 35 min
    Permalien

    On ne peut que souscrire à vos réserves. J’ajouterai deux points toutefois.
    En premier lieu, même le diable porte pierre. Qui sait si ces choses ne servent pas mieux qu’on ne peut l’espérer la connaissance de Me Philippe ?
    En second lieu, je ne voudrais pas être à la place de ceux qui font commerce sur son dos. Les pauvres.
    En ce qui concerne les sociétés qui s’autorisent à quelque autorité en la matière et qui veulent garder Me Philippe sous le boisseau. Ces sociétés poursuivent, par égoïsme, une tradition qui est, de facto, révolue. C’est sûr et certain. Une partie de cette science jadis « Sub Rosa » doit absolument être rendue publique quoi qu’il en coûte. Ce n’est d’ailleurs pas Me Philippe à qui a été confiée cette mission mais de toute évidence à Rudolf Steiner. Je ne crois pas trop m’éloigner de la vérité en suggérant que sa mort par empoisonnement est liée à ces groupes qui veulent à tout prix garder ces choses pour eux seuls.

    • 19 janvier 2014 à 21 h 53 min
      Permalien

      Bonsoir,

      Juste ceci: Monsieur Philippe créait des préparations en vue de rétablir la santé, dans son laboratoire.

      Rudolf Steiner, lui, mit en place l’agriculture biodynamique (que l’on retrouve de nos jours sous le label Demeter, je crois) ainsi, effectivement, qu’une excellente marque très connue actuellement et sérieuse de cosmétiques bio, dirons-nous pour ne pas les citer.
      Sa vie et ses actions sont d’une richesse inestimable encore à l’heure actuelle.
      Il écrivit un grand nombre d’ouvrages (dont notamment « l’Initiation »qui fait partie de ma bibliothèque).
      Je vous suis sur ce terrain concernant ces groupes….
      Je l’ai écrit… les secrets ne servent l’intérêt que de ceux qui prétendent les posséder.
      Mais ils ne résisteront pas encore longtemps.
      Le secret, « SOD » en hébreu, débouche sur une porte, la lettre Dalet.
      Il ne faut pas oublier que si la fonction d’une porte est de se fermer, elle doit aussi nécessairement s’ouvrir.
      Un secret gardé secret est stérile, pourrit et est dépassé par ce que découvrent les autres en pleine lumière.
      Et pour revenir à cet article, oui, de toute évidence, si l’on parcourt un tant soit peu le net, on s’aperçoit que monsieur Philippe est utilisé à titre attractif pour des produits, par des thérapeutes, etc…. et que, pour moi, cela veut dire que, sans cette « accroche », il reste du creux derrière… il ne manque plus que « vu à la télé »….

      • 19 janvier 2014 à 23 h 02 min
        Permalien

        Bonsoir Jean-Pierre,

        Oui, tout à fait. En même temps, il est probable qu’une partie de la clientèle de ces produits (qui certes aura trouvé « authentique » un produit labélisé façon vintage « Me Philippe ») soit amenée à taper son nom sur internet. Ouvrant ainsi une porte vers autre chose…

        JCR

        ps, Pour RS, à noter qu’il a en réalité écrit peu de livres mais que les nombreux ouvrages disponibles par lui sont en fait tirés de ses plus de 6000 conférences…

        • 20 janvier 2014 à 8 h 56 min
          Permalien

          Ah si on me prend par les sentiments !!! Rudolf Steiner a été la premier grand passeur que j’ai étudié dans les années 1980. J’ai bien entendu commencé par ces livres de petit format publiés par Triades : l’Initiation puis sa vie complète. Et les livres tirés de multiples conférences.
          Et depuis je l’ai recroisé plusieurs fois sur mon chemin : par des amis gérant un centre de formation agrobiologique, par la visite d’une pépinière en Alsace, et enfin, dans un passé récent par un vieux monsieur érudit qui fut, excusez du peu, le confident et secrétaire de Déodat Roché et le rédacteur en chef des Cahiers d’études cathares (entre autres) auteur de volumineux ouvrages sur le Catharisme et sa doctrine, mais aussi sur le Mont Athos. Et enfin un pavé énorme sur Rudolf Steiner , l’Anthroposophie et la Liberté. On trouve facilement ces ouvrages on cherchant les références José Dupré. Et José Dupré a animé pendant des années des séminaires organisés par de chers Amis dont je n’ai manqué aucun.
          Certes, Rudolf Steiner, comme tout grand passeur, a été critiqué, d’autant plus qu’il a été récupéré par une idéologie aux idées monstrueuses.
          Voilà ma contribution non détaillée…

      • 20 janvier 2014 à 5 h 11 min
        Permalien

        Pour reprendre les paroles de Jean-Charles REGIN :
        « Je ne voudrais pas être à la place de ceux qui font commerce sur son dos. Les pauvres. »
        Monsieur Philippe n’ a t’il pas averti…
        « Certains tomberont malades, d’autres finiront par se suicider. »

    • 19 janvier 2014 à 23 h 25 min
      Permalien

      La mort de Rudolf Steiner, comme bien d’autres (Emile Zola par exemple), a pu faire l’objet d’hypothèse d’actes crapuleux… qui seront impossible à prouver bien entendu, comme pour des personnages politiques ou humoristes contemporains….etc…

      Concernant la Société Théosophique, puisque Rudolf Steiner y a baigné et en est parti – pour cause – elle n’a pas hésité à faire un chantage à Jiddu Krishnamurti, si j’en crois ses biographes ayant vécu au quotidien avec lui, voulant le pousser à devenir « l’instructeur du monde » en jouant sur la maladie et la vie de son frère Nitya (chacun peut se procurer les livres). Ce dernier est décédé. Krishnamurti n’avait pas cédé. Chacun est libre de conclure pour lui-même.
      Mais ce qui est évident, c’est que quand on va dans le sens contraire à des intérieurs dits supérieurs, on expose sa vie.
      Bref, ce n »était qu’une parenthèse et laisse la place aux commentaires sur cet article:
      « Philippe de Lyon : un nom, une marque, un fond de commerce qui fait vendre? »
      A chacun de donner son avis….

  • 19 janvier 2014 à 21 h 41 min
    Permalien

    Bonjour à vous Jean-Charles

    Vous lisant, pour moi votre suggestion en conclusion est une surprise, je ne vous le cacherais pas ! En quoi un tel acte aurait-il réellement sens alors que Monsieur Philippe avait déjà « exercé » durant bien des années ? J’ai l’impression, à tort ou à raison, que l’on s’égare un tantinet là…

    • 19 janvier 2014 à 23 h 04 min
      Permalien

      Philippe D, pouvez-vous préciser vos interrogations ?

      • 20 janvier 2014 à 2 h 54 min
        Permalien

        Bonsoir Jean-Charles,

        C’est fort simple, je m’étonne d’entendre pour la première fois que Monsieur Philippe ait pu être empoisonné par ceux « qui voudraient préserver les secrets ». Pardon si la phrase entre parenthèse ne reproduit pas exactement vos propos, mais sur l’heure je ne retrouve pas ceux-ci… Donc, il me venait à l’esprit que le sujet devenait un tantinet scabreux, voir dérapant. Mais comme je le disais, à tort ou à raison, car loin de moi de savoir grand chose sur la totalité des évènements de la vie de Monsieur Philippe.

        • 20 janvier 2014 à 9 h 11 min
          Permalien

          Retrouvez mon texte ; Je parle de Rudolf Steiner…. :D

          • 20 janvier 2014 à 12 h 16 min
            Permalien

            Au temps pour moi. J’ai donc totalement incompris votre intervention; merci de cette bienveillante réorientation !

  • 19 janvier 2014 à 23 h 50 min
    Permalien

    Sincèrement, je ne vois pas ou se pose le problème. OK, c’est de la communication-marketing sur lequel surfent peut-être quelques uns. Les personnes qui veulent acheter le produit « Maître Philippe » en ont tout à fait le droit si cela peut leur apporter un plus au niveau de leur spiritualité.

    • 20 janvier 2014 à 0 h 03 min
      Permalien

      Les clients sont plutôt des « victimes » en l’occurrence.
      Cet article n’évoquent que les « commerçants », en effet, sans scrupules. Seuls ces derniers sont mis en cause dans cet article.
      « seurfent peut-être quelqu’uns… » ils sont en ligne, et sont ainsi vérifiables.

      p.s: votre message suivant a été modifié
      détail: après une ponctuation, on peut utiliser la barre espace du clavier

  • 19 janvier 2014 à 23 h 52 min
    Permalien

    que devrait-on dire de tous les « marchands du Temple » qui sévissent à Lourdes ?

    • 20 janvier 2014 à 0 h 07 min
      Permalien

      S’ils véhiculent les memes fausses informations…comme celle de ne pas indiquer que les gourdes en forme de « Vierge Marie » ne sont remplies que d’eau du robinet….Meme pas bénie….
      C’est le principe de véhiculer de grossiers mensonges qui est pointé du doigt.
      Mais le client, informé de la composition du produit a absolument le droit de l’acheter.

      En meme temps, nous sommes sur un site dédié à Philippe de Lyon….Il est donc logique d’évoquer Monsieur Philippe en premier.
      Mais nous pouvons avancer qu’en effet, Nizier Anthelme Philippe n’est pas, loin s’en faut, le seul à servir les intérêts de peronnes sans scrupules.
      Il est d’ailleurs à noter que l’un des commerçants décrit ci-dessus, ne se sert pas uniquement, en effet, que de Philippe. Nous retrouvons entre autres « labels » si l’ont peut dire, le curé d’Ars, ou encore Saint François d’Assises…
      Nous conviendrons que ces personnes ne manquent ni de ressources, ni d’imagination…

      • 20 janvier 2014 à 4 h 51 min
        Permalien

        Déjà de son vivant, le curé d’ Ars se lamentait :
        « Voilà que l’on me pend, voilà que l’on me vend. Carnaval ! Carnaval ! « 

      • 20 janvier 2014 à 11 h 16 min
        Permalien

        L’eau de Lourdes ? Mais je croyais que c’était de l’Izarra ?

        • 20 janvier 2014 à 11 h 38 min
          Permalien

          Leur origine dépend des sources auxquelles on s’approvisionne….
          L’aspect divin n’est alors pas envisagé, comme on peut s’en douter.
          La dernière fois que j’y ai gouté, ….Directement en pichet sur la table….Je me suis demandée si on ne cherchait pas à m’illusionner.
          A Lourdes, quand même….
          Y’en a qui ne reculent vraiment devant rien…

        • 20 janvier 2014 à 12 h 11 min
          Permalien

          Par deux fois, Lourdes envahie par les eaux…
          Si la troisième fois, engloutie par les eaux : Un Signe ?!

          • 20 janvier 2014 à 13 h 07 min
            Permalien

            Leur revient peut-être sur la tete toute l’eau qui a été impunément vendue……
            C’est une idée, comme ça, en passant….
            Mais a-t’elle été bénie avant de retomber?
            C’est une autre idée….en passant

            • 20 janvier 2014 à 15 h 06 min
              Permalien

              Bien vu. Peut-être la réponse du Ciel aux ‘mécréants’ qui s’enrichissent sur le dos des ‘pieux’.

              • 20 janvier 2014 à 17 h 57 min
                Permalien

                A moins que les larmes de Notre Dame…
                La vocation de Lourdes : Conversion des pècheurs.

  • 19 janvier 2014 à 23 h 57 min
    Permalien

    Passez tous une trés bonne nuit (ou journée pour les autres) et pensons aux messages de Maître Philippe.

    • 20 janvier 2014 à 0 h 10 min
      Permalien

      Merci de vos souhaits
      Le fait de penser aux message de Philippe de Lyon encourage la vigilance et la lucidité
      Il a souvent précisé que nombre de gens malhonnêtes propageraient des illusions….. Nous sommes en plein dedans
      :o)
      Très bonne nuit à vous

      • 20 janvier 2014 à 4 h 43 min
        Permalien

        Monsieur Philippe aurait mis en garde contre bien des livres qui sortiront…

  • 30 janvier 2014 à 15 h 02 min
    Permalien

    Juste pour dire qu’il y a des livres, en vente aux enchères sur le site Eb, au double du prix habituellement constaté dans le commerce, pour les livres encore édités s’entend.
    Pour les livres de Philippe Encausse qui ne sont plus édités, on peut, même s’il faut être un peu patient(e), en trouver sans dépenser pour autant des sommes folles. On le trouve souvent à 150 euros….
    Et c’est curieux, mais c’est l’un des rares qui soient proposés…On peut le trouver pour bien moins cher….C’est une question donc de patience….
    N’hésitez pas à demander ici en commentaire, pour que l’info soit au mieux partagée, et puisse rendre service à d’autres, ou en me contactant.

  • 11 février 2014 à 17 h 24 min
    Permalien

    Il est avéré et vérifiable sur internet, qu’une marque a été déposée pour vendre des produits pour les comptes respectifs de Philippe de Lyon et de Padre Pio.

    A préciser que cette marque est déposée sur le nom de Maitre Philippe, peut-être plus vendeur que celui du Padre Pio…
    Un article pourrait y être consacré, parce que le procédé va encore plus loin que les faits relatés dans cet article-ci.
    Il semblerait que ces deux hommes de Foi se soient liés pour créer des produits….miracles…..

    Je ne sais pas ce que je risque en avançant ces données…Il me semble pourtant nécessaire de l’évoquer, et ce, même si un chapitre a été consacré à ces faits.

    • 11 février 2014 à 17 h 45 min
      Permalien

      En voilà une nouvelle intéressante, et en plus, quelle bonne surprise ! Monsieur Philippe et le Padre Pio associés pour fabriquer des produits miracles ; nulle doute en effet qu’une telle association permettra des miracles ! Mais alors, ils ont rouverts le laboratoire de la rue du Boeuf à Lyon ? Je croyais qu’il était devenu un lieu à l’atmosphère cosy et tamisée ou l’on prépare de mystérieuses mixtures champagnisées pour les malades qui y viennent. Mais peut être est-ce cela les produits dus à cette association créée, sans doute, par l’intermédiaire d’un groupement d’intéret économique avec, bien sûr les bénédictions du Ciel…

  • 11 février 2014 à 20 h 48 min
    Permalien

    J’avoue, en mon nom personnel, que ce genre de pratique me scandalise fortement, bien que je ne lèverai jamais le petit doigt pour le signifier à leurs auteurs; leurs façon d’agir suffisant à témoigner de leurs procédés… A quand un produit « Jésus lave plus blanc » ?

Commentaires fermés.