site Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.fr-maitre-philippe-de-lyon-www-philippedelyon

La discrétion autour du maître Philippe de Lyon quand il est avéré et vérifiable qu’une marque Maitre Philippe Nizier a été déposée sur ce nom semble

site Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.frComment imaginer que cette notion de secret si chère à certaines personnes, et probablement à certains groupes, soit encore de mise alors que ce nom est récupéré à des fins de plus en plus inavouables?

Les deux appellations: Monsieur Philippe de Lyon, et surtout Maitre Philippe de Lyon, principalement utilisées peuvent et même doivent être utilisées sur cet article. Une des raisons principales est l’usage récurent de ces noms utilisés par nombre de personne dont l’objectif est de pouvoir vendre un produit, un service, ou une prestation.

On ne peut que constater: le nom de Maitre Philippe s’étale de plus en plus, sur n’importe quel support:
Dans des reportages télévisés sur direct 8 dont un qui nous a été récemment signalé.
Dans des revues (9 pages…) qui le plus souvent se cantonnent à reprendre les données figurant dans des livres et qui s’avèrent pour quelques unes d’entre elles erronées, comme les articles et commentaires ont pu, à longueur de page le faire remarquer. Les journaux ne sont évidemment pas en reste…
Nous rappelons aussi que nous trouvons même l’inscription de maitre Philippe dans le dictionnaire
Ou dans le cadre des messages de Philippe de Lyon canalisés qui sont affichés sur nombre de sites internet.
Il a été porté à notre connaissance que des personnes créent des forums en faisant croire qu’elles sont en contact direct avec le Maitre Philippe dont ils reçoivent tout à fait régulièrement des messages. Précision est ajoutée que dès que quelqu’un ose contester ou remettre en question un quelconque message, il ou elle se voit évincée directement du dit-forum.

Nous sommes bien loin également du dvd « Maitre Philippe de Lyon, le chien du Berger« , réalisé à l’occasion du centenaire du décès de Monsieur Philippe, qui a toute sa place au milieu des livres et documents consacrés directement ou indirectement au sujet de Nizier Anthelme Philippe. Relatés ils sont, sur la bibliographie.

Nous en sommes à trouver le nom du Maitre Philippe de Lyon servant, en partie, de marque. Cette donnée est en effet enregistrée officiellement et bien sûr vérifiable en ligne. Nous sommes donc devant un commerce qui va vendre des produits officiellement avec le nom de Philippe de Lyon, ainsi que son image, de mieux en mieux mis en avant….!

Comment peut-on encore ne serait ce qu’évoquer la notion de discrétion dans un tel contexte???
Le blog n’est évidemment en rien responsable de cet état de fait.
L’ouverture choisie à travers les commentaires possibles, n’a pas non plus de raison d’être mise en cause.

Et il n’est, bien-sûr, pas question non plus de faire de publicité à des gens sans aucun scrupule.
Nous parlons évidemment des individus qui cherchent à vendre des produits sur les noms d’hommes de Foi aux qualités telles que manifestement, les miracles accomplis vont nécessairement permettre de vendre des produits sensés diffuser les pouvoirs de ces hommes exceptionnels.
Parce que nous constatons que le Maitre Philippe n’est pas seul concerné par ce fait des plus sérieux. Nous trouvons en effet en sa compagnie le Padre Pio…

A croire comme le disait un commentaire, que les deux hommes se sont « enfin » décidés, et surtout entendus, certes à fabriquer eux-même leurs produits, mais à utiliser le nom du Maitre pour probablement vendre plus efficacement.
Sans doute le qualificatif de « Maitre » fait-il plus sérieux que celui de « Padre »…

La discrétion n’est manifestement plus du tout d’actualité……depuis longtemps…

Au lieu de prendre ce blog et ses commentaires comme cible de critiques, il semblerait plus justifié de se pencher sur cette marque déposée.
Avec un tel pedigree sur le dos de Philippe, si je puis me permettre, comment oser encore parler de discrétion?
Il y a bientôt un an, un commentaire faisait remarquer que nous avions des écailles devant les yeux.
Il semble manifeste que chacun a des écailles devant les yeux.
La tradition selon laquelle il faut garder Maitre Philippe sous le boisseau, comme le disait un autre commentaire, est en effet, de toute évidence tout à fait révolue.

Et d’ailleurs, si le sujet devait etre tellement caché, comment se fait-il qu’il y ait autant de visiteurs au clos?
Comment se fait-il également qu’il y ait un si grand nombre de visites à la tombe de la famille Philippe au cimetière de Loyasse à Lyon?
Car enfin, ce ne sont pas tout le temps les memes personnes qui reviennent à un endroit ou à un autre.
En quelques heures, comme je l’ai dis sur un article: Découvrir le Maitre Philippe, j’ai croisé plusieurs personnes qui venaient d’entendre parler de Monsieur Philippe… :
Comment se fait-il également que des centaines de pages soient lues sur ce blog au quotidien, si Philippe de Lyon est resté un Inconnu?

De plus, quand on prône la discrétion, on ne fait pas de site internet!!!….
Meme s’il n’y a pas de commentaires possibles pour les visiteurs, un site web est une vitrine qui s’ouvre au monde entier. Donc la moindre allusion à Philippe de Lyon, sous quelqu’appellation qu’il soit appréhendé, sur un quelconque site……enfreint, on ne peut que le constater, à toutes les règles de la dite-discrétion!!!

Ce blog n’a jamais caché ses intentions et n’a jamais prétendu prôner une quelconque discrétion sur le sujet. Et pour causes…

Mise à jour 2017, la marque Maitre Philippe Nizier, a pris pour adresse de site internet, pour vendre les produits Maitre Philippe Nizier, des adresses portant carrément le nom de Maitre Philippe de Lyon!! Elle a été enregistrée en Suisse.
A préciser que le moteur de recherches Google fait la chasse aux résultats peu crédibles, via des algorithmes filtrants…. C’est éventuellement, possiblement, pour cette raison que l’adresse web change!

Le contenu des deux sites, de cette marque, ne varie pas du tout et propose toujours les mêmes produits aux vertus miraculeuses.
Extrait de la page:

« …..Le Curé d’Ars aurait prédit son avenir à sa mère…. –quelques lignes issues d’un des livres sur le sujet
L’art subtil des changements radicaux par la transformation intérieure, la voie matricielle qui conduit aux confins de votre Être, l’éveil à une nouvelle certitude capable d’influencer véritablement votre développement et l’évolution de votre corps physique….
L’Onde de Guérison Vibratoire & Quantique circule à la recherche du principe d’autoguérison, changeant le cours de votre vie, rétablissant indubitablement votre équilibre physique et spirituel, focalisant en vous des résultats extraordinaires…..Précipitez-vous dans un bain de solutions, fixez dès le réveil les résultats de vos questions ouvertes de la nuit et récoltez les moissons fraîches que vous allez trouver sur votre chemin…atteignez l’onde de la santé provoquant la libération des différents dysfonctionnements sous l’angle quantique, développez la conscience à la surface des ondes, plongez dans les principes de la physique quantique pouvant modifier vos raisonnements et tous vos théorèmes….
… »

Autres lectures sur ce même sujet

Maitre Philippe Nizier devenu une marque
Retrouvez ces themes sur philippedelyon.fr :         

57 pensées sur “Maitre Philippe Nizier devenu une marque

  • 12 février 2014 à 19 h 23 min
    Permalien

    Le mot discrétion à lui seul me fait frémir ! Cela signifie que l’on a forcément des choses à cacher…ou alors, et c’est souvent le cas, on a rien à cacher mais on en joue pour se rendre important, pour manipuler les autres, pour la satisfaction de son égo personnel ou des intérêts que l’on représente…
    Il vaut mieux réfléchir sur les abus commerciaux et fantaisistes que de prôner la discrétion. D’ailleurs qui en a le droit ?
    Je suis en mesure, et je ne m’en cache pas, de pouvoir juger telle ou telle discrétion du monde de la Tradition, pour cette raison j’ai souvent réclamé ici-même l’humilité dans les propos, dans les affirmations, dans les critiques. Il y aurait donc des choses à cacher quant à Monsieur Philippe, les cache-t-on parce que ces choses sont malhonnêtes ? Parce que ces choses doivent rester secrètes auprès de connaisseurs auto-proclamés ? Ont ils peur qu’elles puissent être dévoilées ?
    En vérité, je le redis, l’utilisation abusive du terme Maitre Philippe, est plus importante et préjudiciable à sa mémoire.

    • 13 février 2014 à 5 h 30 min
      Permalien

      Certains tomberont malades…
      Quand d’autres finiront par se suicider.
      Quelle tristesse pour finir.

  • 12 février 2014 à 19 h 49 min
    Permalien

    J’avoue avoir de la peine à saisir en quoi la discrétion sur le personne de Monsieur Philippe serait une nécessité… Dans la mesure ou il n’est plus – et pour cause – surveillé par la police, à quoi rimerait cette façon de faire ? Il existe plein de publications récentes le concernant et sa vie comme ses oeuvres touchent le coeur de tant de personnes. Faudrait-il aussi placer la vie de Jésus sous le boisseau tant que l’on y est ?

    Monsieur Philippe le clamait lui-même clairement, haut et fort; « rien ne doit être caché ! » Mais il existe toujours des êtres bien intentionnés – la route de l’enfer étant pourtant pavée de bonnes intentions..- déposant une sorte de « sceau d’appartenance » sur la lumière elle-même, en faisant ainsi une propriété personnelle et donc… privée. Faut-il être loin de l’innocence pour en arriver là !

    Monsieur Philippe s’étant offert à tous sa vie durant, n’est-ce point le juste retour des choses que tous aient encore accès à lui via ce blog ou tout autre canal sincère lui étant dédié ? Et disant sincère, il faut bien sur comprendre… sans intérêt caché ! Ce qui n’est pas, de loin, ce que l’on trouve le plus souvent sous la « couverture » de son nom…

    En notre temps ou faire de l’argent sur la crédulité d’autrui est devenu monnaie courante – pour ne pas dire monnaie sonnante et trébuchante – voilà donc Monsieur Philippe utilisé sans vergogne. Il y a vraiment de quoi avoir envie de vomir… D’ailleurs, j’y vais de ce pas !

    • 13 février 2014 à 5 h 23 min
      Permalien

      Certains tomberont malades…
      Quand d’autres finiront par se suicider.
      Quelle tristesse pour finir.

    • 13 février 2014 à 5 h 28 min
      Permalien

      « Traditionnellement » ses « disciples » immédiats (Sedir, Haehl, Phaneg, Ravier, Haven…) fonctionnaient ainsi.
      Les groupes qu’ils avaient respectaient ce fonctionnement discret.
      Plus tard cette « tradition » a continué dans les années 1960 avec leurs successeurs directs ou indirects.
      A notre époque les choses sembles évoluer vers une mise en lumière accru du personnage, ce qui correspond à notre siècle de communication.
      Le risque de cette mise en lumière est qu’on se focalise sur les détails historiques du personnage plutôt que sur le message.
      Je pense pour ma part que l’essentiel est de bien s’imprégner certes de ses paroles mais aussi de quelques commentaires de disciples proches qui me semble t Il nous éclaire sur le chemin que nous indique MP.
      Or ces passages essentiels ont tendance à disparaître dans l’accumulation de nouvelles données plus ou moins exactes et plus ou moins vérifiés.
      Je pense par exemple au texte de Marc Haven repris dans le livre de P Encausse, au texte de Sedir dans son ouvrage Quelques amis de Dieu, ou a quelques passages de vie et paroles où l’auteur transmet son vécu avec MP.

      • 13 février 2014 à 9 h 17 min
        Permalien

        Donc, bienheureux est ce site qui ne publie que des éléments vérifiés et lisibles par tous à partir des documents référencés, ne se contenant pas des propos rapportés et modifiés ici et là en fonction des intérets personnels égotiques, depuis bon nombre d’années. Il est vrai que l’ancienneté n’est pas toujours synonyme de vérité.

      • 13 février 2014 à 12 h 58 min
        Permalien

        Lorsque Monsieur Philippe était vivant, il était évident que la discrétion devait être de rigueur; toute personne un tant soit peu intelligente le sait fort bien. Qu’il en fut ainsi encore dans les années soixante est peut-être dû au fait que vivaient toujours certaines personnes connues de Monsieur Philippe de son vivant, tel Philippe Encausse et d’autres, imbibées de cette façon de faire.

        Plus d’un siècle après sa disparition, le monde a besoin du témoignage de ce chemin de vie proposé et suivi par Monsieur Philippe. L’internet étant de nos jours ce qu’était la révolution de l’imprimerie vers la fin du Moyen-Age, cela donne accès au plus grand nombre à la vie et aux oeuvres de Monsieur Philippe.

        A mon sens, chaque coeur sensible à cette vérité est à même de faire la distinction entre les aspects purement privés de son existence et son message. S’il en est qui ne font pas cette distinction, c’est bien qu’il ne sont pas encore préparés en cela; et dès lors, qu’importe ?

        Quant aux commentaires de ses disciples, aussi intéressants soient-ils, à chacun d’en prendre ce que bon lui semble, en fonction de sa sensibilité envers tel ou tel personnage. personnellement j’ai toujours été plus sensible au message du Christ qu’à celui des apôtres.

        Affectueusement

        Philippe D

        • 13 février 2014 à 13 h 44 min
          Permalien

          Une précision Philippe Encausse n’a pas connu MP pas plus que Mr Chapas a ma connaissance.

          Pour le reste il s’agit d’une affaire de point de vue.
          Sachant que je vous rejoins sur les apôtres par rapport a Jésus.
          Toutefois Marc Haven a écrit un résumé magistral de MP qu’il est très intéressant de connaître a mon avis.

          • 13 février 2014 à 14 h 57 min
            Permalien

            Olivier, vous avez très probablement raison pour vos propos concernant Philippe Encausse; J’avoue me pas connaitre avec exactitude tous les détails de son existence; j’ai donc commis une erreur à ce propos. Veuillez m’en excuser.

            Comme je le disais précédemment, chacun prend en fonction de sa sensibilité – voire ses besoins – dans les témoignages des proches de Monsieur Philippe. C’est bien normal, dans la mesure ou cela ne devient pas un passage obligé érigé en dogme.

            J’aimerais aussi revenir sur le terme de « tradition », puisque vous faisiez référence auparavant à ce qui s’y rapporte sous le vocable de « traditionnellement ». La tradition, par nature, véhicule toujours quelque chose de rigide. Or, l’Esprit souffle ou il veut. Ainsi, n’est-ce pas la rigueur de « tradition » religieuse juive qui condamna Jésus, bien avant que ne le fit Ponce Pilate ? Lorsque la tradition mène à l’Esprit, il est temps de lui dire adieu…

            Affectueusement

            Philippe D

            • 13 février 2014 à 16 h 27 min
              Permalien

              En fait j’emploie le terme de tradition entre guillemets par défaut mais j’aurai pu mettre historiquement ou habituellement.
              Mon propos est simplement de communiquer comment les choses fonctionnaient a un certain moment.
              Je crois pour finir qu’il y a un équilibre a trouver entre rigidité/tradition et liberté/imagination
              Sachant que vous avez bien entendu raison sur le fait que l’esprit souffle ou il veut.

              • 13 février 2014 à 16 h 49 min
                Permalien

                L’Esprit… est l’équilibre ! Tout le reste est histoire d’ego en mal de satisfaction…

      • 13 février 2014 à 23 h 16 min
        Permalien

        Il me semble que l’essentiel pour un chercheur est de s’intéresser à l’aspect historique et biographique des personnages pour vérifier, dans la mesure du possible, si certaines paroles et certains faits sont véridiques, par recoupements d’archives, comparaison, s’il n’y a pas eu interprétation, manipulation, récupération, etc….
        Effectuer des recherches sur les détails historiques, biographiques mais aussi méditer sur ce qui a été rapporté comme étant les paroles de Monsieur Philippe ne sont absolument pas incompatibles.
        Si ce n’est pas votre option, comme nous l’avons lu de vous mainte fois, laissez-nous effectuer notre approche spécifique. Personne ne critique le fait que vous vous intéressiez exclusivement aux paroles. On l’a compris depuis longtemps, donc inutile de répéter à chaque fois.
        Encore ceci: Lorsque vous écrivez « plus ou moins exactes ou plus ou moins vérifiées », vous devez citer les faits sinon ce que vous écrivez n’a aucune valeur.

  • 12 février 2014 à 20 h 26 min
    Permalien

    Je lisais hier soir quelques conseil de Monsieur Philippe; Notamment « il vaut mieux laisser les morts tranquilles; il ne faut pas les prier. Mais , si on est très bon, les parents viennent d’eux même »
    Je m’étonne que l’on puisse canaliser une personne, comment peut on connaître la bonne fréquence ? ….
    Quant à faire de Monsieur Philippe une marque c’est, pour moi, affligeant.
    N’y a t il vraiment plus d’ayants droit pour protéger l’image de Monsieur Philippe ?

    • 12 février 2014 à 20 h 32 min
      Permalien

      Sur le fond, Karlito, vouloir le protéger est honorable, mais ne concerne que ceux qui agissent ainsi… Monsieur Philippe, je le pense sincèrement, n’a nul besoin d’être protégé de quelque hurluberlu que ce soit. Quant à son image, elle est tel l’agneau parmi les loups…, comme toujours.

  • 12 février 2014 à 23 h 10 min
    Permalien

    J’ai vu ce site Suisse qui utilise la marque « Maître Philippe Nizier ». Nous sommes aux frontières de la malhonnêteté mercantile. « Malheur à vous marchands » est-il dit. Je note que leur plus grand tort est celui de diminuer Maître Philippe qui n’avait pas d’autres recettes que celles que nous lui connaissons. Cela semble très gênant pour beaucoup….

    • 13 février 2014 à 5 h 27 min
      Permalien

      Certains tomberont malades…
      Quand d’autres finiront par se suicider.
      Quelle tristesse pour finir.

  • 13 février 2014 à 12 h 42 min
    Permalien

    Un Ami vient de me permettre d’acquérir le livre « Révélation » de Michel de Saint Martin, dans sa 1ere édition de 1937.

    Je viens de recevoir ce livre dont j’avais lu dans l’annonce qu’il était signé…
    Il l’est, de la main de M.De Saint Martin qui dédicace ce livre et a ajouté en page gauche, toujours de sa main:

    « …car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu. 27Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en plein jour; et ce qui vous est dit à l’oreille, prêchez-le sur les toits.… »
    Matthier X-26, 27

    Qui me semble complètement d’actualité
    Il était dit que ce livre devait me parvenir….Merci à mon Ami

    • 13 février 2014 à 13 h 59 min
      Permalien

      C’est une dédicace de MDSM.
      Qui a communiqué qu’une infime partie des éléments qu’il avait sur MP.
      Voir a ce propos le livre de Berthollet.

      • 13 février 2014 à 16 h 00 min
        Permalien

        Et cela change quoi au propos ci-dessus ? Son silence implique-t’il autrui ?

        • 13 février 2014 à 18 h 18 min
          Permalien

          Je n’ai pas la réponse a votre question.
          Je mentionne simplement ce fait historique pour illustrer qu’il faut être prudent a mon avis dans nos interprétations et analyses modernes.
          J’en profite pour vous dire que je partage complètement votre propos de 16h49

          • 13 février 2014 à 19 h 11 min
            Permalien

            Comme quoi, même dans l’infini des impossibilités il existe toujours un moyen de vraiment communiquer. Merci à vous.

          • 13 février 2014 à 23 h 20 min
            Permalien

            Tiens, vous vous contredisez car ici, comme cela vous intéresse,  » vous mentionnez un fait historique pour illustrer qu’il faut être prudent »…. il faudrait savoir… l’histoire vous intéresse ou pas??????

            • 14 février 2014 à 7 h 45 min
              Permalien

              Ce qui m’intéresse c’est de communiquer des éléments intéressants a des gens comme Philippe D dont j’apprécie l’approche.

              Quand à votre autre message et à sa conclusion je reste volontairement évasif pour ne pas provoquer de polémiques inutiles.
              J’ajoute que même des personnes très honnêtes et très sincères peuvent faire des erreurs involontairement.
              J’en ai pour ma part déjà commis un certain nombre.

              • 14 février 2014 à 8 h 56 min
                Permalien

                Alors, tenez compte, depuis le temps, de ce que nous pouvons dire et de notre démarche.
                Si elle ne vous convient pas, alors vous pouvez toujours vous diriger vers un autre site.
                Je vous ferais remarquer aussi que ce qui compte pour vous c’est ce que vous dites aux autres et non pas ce qu’ils peuvent vous dire et d’ailleurs, cela ne vous intéresse pas.
                Preuve en est encore ce que vous répondez à Philippe D: « Ce qui m’intéresse c’est de communiquer des éléments intéressants a des gens comme Philippe D…… » (allez hop, les autres – les hérétiques comme nous – circulez, vous êtres trop dur à cuire…).
                Vous vous considérez comme un « sachant » un détenteur du savoir mais hélas à la pensée unique.
                Au fait, souvenez-vous, vous ne m’avez jamais répondu, alors que moi, je vous ai répondu: faites-vous actuellement parti d’un groupement?

  • 14 février 2014 à 8 h 34 min
    Permalien

    Bonjour Olivier

    Je trouve dommage de cacher à certains ce que l’on dit à d’autre . N’est ce pas juger qui est digne de recevoir sa parole ?
    Je vous l’accorde, bien souvent je ne comprends pas ce que des amis plus instruits ou éclairés me disent; mais je crois , que les graines qu’ils sèment ainsi germent en moi; et qu’un jour, à la grâce de Dieu, elles fleuriront.

    Peut être en adaptant vos mots , nous pourrions en profiter ?

    Passer outre les affronts n’est ce pas aussi faire preuve d’Amour ?

    Avouez qu’en ce jour, c’est de circonstance …

    Je vous souhaite une belle journée

    Sincèrement

    • 14 février 2014 à 9 h 53 min
      Permalien

      Je vais essayer de reformuler.
      Il y certaines personnes sur ce site avec qui je n’arrive pas a communiquer donc j’évite de communiquer avec eux.
      Peu importe qui en est responsable, je veux bien admettre ma psychorigidité et être tenu pour responsable.

      Quand je vois des messages ou je peux donner des éléments qui me paraissent utiles je le fais et chacun peut en profiter.
      J’ai fait des recherches sur MP pendant vingt ans ( a une époque ou il y avait beaucoup moins de témoignages écrits publiés) ce qui fait que je connais assez bien l’aspect historique du personnage, avant de comprendre que son message se résume à peu, bien peu de choses.
      C’est pour moi le résumé de Marc Haven dans le livre de Philippe Encausse que j’ai plusieurs fois cité sans que personne ne réagisse.
      Je n’ai aucun problème pour échanger avec vous si vous le souhaitez.

      • 14 février 2014 à 12 h 09 min
        Permalien

        Olivier,
        Vous pouvez reformuler autant que vous voulez, le fond ne change pas.
        Vous voulez vous attirer l’adhésion des nouveaux, comme d’habitude.
        Mais vous ne répondez jamais à certaines questions comme la dernière posée (mainte fois en retour) par moi. Vous manquez de transparence.
        Oui, vous l’avez écrit, nous sommes à une époque de mise en lumière, ce que préconisait déjà le Christ. Mais vous ajoutez…mais..
        Et voyez encore ce que vous écrivez:
        « …ou Je peux donner des éléments qui Me paraissent utile, Je le fais et chacun peut en profiter. » Si c’est pas docte, ça….
        C’est unidirectionnel car vous ne prenez pas en considération les autres, leurs démarches, leurs avis, sauf quand ça abonde dans votre sens.
        Profitez donc aussi de ce que chacun peut ici vous faire passer, même si ça dérange et peut remettre en question. Est-ce trop?
        Croyez-moi, je sais apprécier des propos, je sais complimenter, je sais échanger avec nombre de personnes – je dis bien échanger.
        Mais il y a chez vous quelque chose qui n’est pas clair, qui ne le sera jamais, ce qui me fait dire qu’il n’y a pas une indépendance de pensée.
        Et c’est pour cela que vous ne répondrez jamais à ma question d’une appartenance, et que, de ce fait, vos intentions réelles et cachées seront toujours sous-jacentes à vos propos.
        Donc, faux dialogue, dialogue de sourd. Est-ce cela que Monsieur Philippe enseignait dans son message se résumant à « bien peu de choses?  »
        Et j’ajoute que Monsieur Philippe disait aussi (si j’en crois les paroles rapportées), qu’il fallait s’adresser directement à la personne. C’est ce que je fais ici.
        Car ici, sur ce site, nous nous devons d’être tous entre nous, clairs et honnêtes et transparents.
        Bonne et belle journée à vous.
        (En disant cela, j’ai une pensée pour le commentaire vraiment gentil de Karlito….)

        • 14 février 2014 à 13 h 30 min
          Permalien

          Je vous confirme que je suis membre de plusieurs groupes mais aucun n’est d’ordre Martiniste ou Maçonnique.
          Et croyez moi je rencontre beaucoup de monde qui s’intéresse a MP et je n’ai jamais enrôlé qui que ce soit dans ces groupes.
          J’espère que vous ne m’en voudra pas de ne pas vous fournir d’attestations signés.
          C’est la dernière fois que je m’adresse à vous (et la je tiendrai promesse).
          J’espère que vous ferez de même mais j’en doute.

          Olivier

          • 14 février 2014 à 19 h 12 min
            Permalien

            Je commenterai vos interventions, comme toute autre intervention, autant de fois que cela me semblera justifié, dans un souci de clarté, de cohérence, n’en déplaise à vos espérances. Ici, c’est un lieu de liberté au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué.

          • 14 février 2014 à 20 h 33 min
            Permalien

            Une promesse, même semblant banale, est un lien dans l’invisible, vis à vis de la personne à qui on la fait.
            Je vous dégage de la votre. Dans la vie, chacun peut évoluer et il se peut que les choses se passent autrement que prévu. Ainsi, vous êtes libre de me répondre ou non…. un jour, jamais, peu importe…

  • 14 février 2014 à 12 h 54 min
    Permalien

    Voici l’extrait d’un ouvrage de Jean-Pierre Giudicelli de Cressac Bachelerie, facilement lisible en livre numérisé sur internet. On peut remarquer que le premier paragraphe s’applique parfaitement à Nizier-Anthèlme Philippe.

    Tu sépareras la Terre du Feu, le subtil de l’épais, doucement, avec grand art. Il remonte de la Terre au Ciel et, subitement, redescend dans la terre et recueille la force des choses supérieures et inférieures.

    Il est notoirement connu qu’un secret alchimique existe, et qu’il est jalousement gardé. Aussi, même ceux qui n’en savent rien mais ont lu Schuré, Papus et jusqu’à Besant et quelques revues ésotériques, affichent un air de suffisance et feignent de passer pour savants.

    Ce sont, en vérité les meilleurs gardiens du secret, et il faut reconnaitre que s’ils ne parlent pas plus ouvertement, c’est qu’ils n’en savent rien.

    Ceux-là, dans le fond, ne font de mal à personne parce qu’ils ne connaissent ni voie ni pratique, ils essaient seulement de se donner un peu d’importance…

    …Mais ils se gonflent de Science, ils s’entourent de mystère, ils s’infiltrent chez les crédules, parlant à mots couverts et, aussitôt qu’ils le peuvent, écrivent quelque petit livre irraisonné, fruit particulier de plagiat effronté et déformé, philosophie de boudoir, sophistique pédante de ce qu’ils n’ont manifestement pas digéré.

    Ils prennent très au sérieux ce qu’ils racontent dans une langue malmenée, entre des notes de seconde , ou troisième main, enrichies de citations autorisées, ne pouvant personnellement rien conclure.

    • 14 février 2014 à 13 h 37 min
      Permalien

      Au cas ou vous ayez pensé à mes intervention sur le cite :
      Je n’ai pour la part lu ni Papus ni Shure ni Besant.
      Et je n’ai pas la prétention de garder un quelconque secret, pas plus que je n’ai écrit ou ai l’intention d’écrire un livre.

      Mais la mise en garde de cet auteur est effectivement très pertinente.

      Olivier

      • 14 février 2014 à 13 h 45 min
        Permalien

        En effet, cette citation ne s’adressait pas à quelqu’un en particulier mais est en quelque sorte une constatation, qui peut valoir avertissement ; en plus cela a été écrit par quelqu’un (que j’ai rencontré en causerie) dont la qualification est incontestable dans le domaine de la Tradition…avec quelques autres que je connais également.

    • 20 mai 2015 à 14 h 55 min
      Permalien

      Le Parole est d’argent, le silence est d’OR. (dort-d’hors … ?)

      • 20 mai 2015 à 15 h 29 min
        Permalien

        Ce commentaire remet l’article en actualité…car cela est toujours d’actualité Avant-hier j’ai reçu un message channelé que m’a retransmise une amie : sur de nombreuses pages, Maitre Philippe ultra-ascensionné, donnait sa vision actuelle des choses. Je l’avoue, ma réponse n’a pas été bien gentille, allant jusqu’à parler d’imbécillités, contrairement à mon habitude de respect. Car en effet, c’est trop …J’ai eu envie, et cet article me le rappelle, de demander quel était le prix au kilog, quels étaient les différents conditionnements, et la durée de la garantie ainsi que la date de péremption…
        Et là par contre ce n’est plus un secret bien caché au fond d’un tiroir poussiéreux et dont le possesseur dit : j’ai un secret mais vous ne le saurez pas. Il y a donc deux extrêmes sur le sujet, pour ne pas parler d’extrémistes. Et qui abusent encore et toujours de la crédulité des gens ; l’Homme a besoin de rêver et comme il ne peut pas gagner tous les jours au loto, on lui propose, dans un but commerçant, des utopies aux résultats promis et assurés… (j’ai même entendu récemment parler de certains qui transmettent de tels messages de Philippe tout en menacant ceux qui les copieraient !)

  • 14 février 2014 à 15 h 05 min
    Permalien

    Nous sommes un jour de Saint Valentin….

    Nous sommes donc dans un jour où les déclarations d’Amour devraient fuser, surtout sur un blog consacré à une personnalité telle qu’elle déchaine bien des passions.
    Une personnalité qui a demandé de faire tous les efforts possibles pour s’aimer……ou plutôt, son inverse….. pour Aimer les autres.

    Ne devrait certainement pas figurer sur ces commentaires la phrase:
    « Ne m’adressez plus la parole »
    Sur des pages consacrées à un être qui n’a fermé sa porte qu’à des personnes qui n’étaient présentes que pour perturber les séances. (dixit les livres d’Alfred Haehl et de Philippe Encausse)

    Je note aussi que si on cite des extraits de livres…..on s’aventure apparemment assez systématiquement, dans des erreurs.
    Or, je lis que les données avancées, sans les sources, sont bien différentes de ce qui est avancé dans les livres…..
    On peut se demander sur quoi les livres se sont basés pour être écrits.
    On peut aussi constater que les autres sources sont issues d’archives détenues par des groupes ….

    Merci pour la publication à peu près systématique des mêmes séances…..dans à peu près tous les livres…..cela va faire l’objet d’un article
    Nous trouvons en effet les mêmes séances….partout….
    ce qui signifie aussi que les mêmes archives circulent partout….

    L’étude de MP, si elle aboutit à des données ne figurant pas dans les livres……il y a un soucis, non???

    L’article aurait pu aller plus loin encore dans les abus….D’autres articles le rejoindront.
    Plusieurs commentaires sont très nourrissant, dans ce domaine.

    Et je rappelle, dans la bataille de polochons :o) que l’article fait état d’un commerce qui s’officialise avec vitrine….et que là, personne, ou presque… ne trouve à redire…
    Ce blog a été critiqué de montrer des images inédites, …mais on ne bouge pas quand un commerçant va vendre des produits en mettant en avant le nom de Philippe de Lyon…..
    j’ai vraiment un soucis là, voyez? Vraiment

    Mais aussi
    Je suis contactée par des visiteurs, qui un, n’osent pas intervenir….faut dire que s’ils sortent quoi que ce soit d’un livre….. qui deux, demandent la sortie des livres annoncés…?

    • 14 février 2014 à 19 h 39 min
      Permalien

      …..Aimer les autres et pas seulement aujourd’hui. Comment?

      …..Aimer ce qui est droit, vrai, honnête, sincère, désintéressé, transparent au mental comme au cœur.

      Aimer partager en confiance, sans le souci du tordu, du calculé, du caché, de l’intéressé.

      Aimer échanger mutuellement, modestement et librement le fruit de nos recherches, de nos tâtonnements ou un peu de nos connaissances, sans appréhension ni complexe.

      Aimer nous sentir libres d’explorer, remettre en question, selon une démarche personnelle, originale, sortant parfois des sentiers battus..

      Aimer observer, vitaliser de notre passion des hypothèses semblant à priori un peu folle, mais qui s’avèreront peut-être plus tard être juste.

      C’est pour cela que je suis ici avec bon nombre d’entre vous qui partagez aussi ces valeurs simples mais exigeantes.

      Alors, si on va vers tout cela, mutuellement, dans le respect, n’est-ce pas de l’Amour sans le nommer?

      • 14 février 2014 à 19 h 44 min
        Permalien

        Ah oui…Sur quelle planète…
        J’y vais tout de suite .
        Bonne soirée.
        Fraternellement
        Lucie

  • 14 février 2014 à 16 h 07 min
    Permalien

    Oui, en effet…
    Rayonner autour de nous cet amour fraternel entre tous les hommes.
    De quelle planète s’agit-il ?

    • 14 février 2014 à 16 h 49 min
      Permalien

      … de tous les hommes… et de tous les êtres sensibles, car il n’y a pas que notre seule humanité qui soit dans l’expérience du vivant.

  • 28 avril 2014 à 19 h 22 min
    Permalien

    Et dans ce domaine, certains font également très fort : il existe par exemple une page facebook présentant publiquement (c’est-à-dire à tout le monde, même non-abonné) de nombreuses photos de Monsieur Philippe et de Papus. Or il y est indiqué en exergue que tous les documents publiés à cet emplacement, textes ou photos sont protégés par copyright et sont de ce fait exclusifs et le responsable de cette page en interdit la publication ailleurs et sans autorisation.
    Cela est réellement étrange car au moins une dizaine de photos ainsi publiées l’ont déjà été en maints endroits, entre autre dans les différentes éditions de Philippe Encausse (au moins depuis 1949), ce qui remet entièrement en cause cette interdiction.

    • 29 avril 2014 à 8 h 42 min
      Permalien

      je tiens à apporter une précision : je ne mets aucunement en doute la bonne foi de cette page citée, mais il conviendrait de préciser que certaines photographies sont inédites, jamais publiées et sont donc protégées en exclusivités. Et donc de signaler celles déjà publiées et utilisées par ailleurs.
      Car nous avons déjà constaté trop de polémiques sur divers éléments du dossier Philippe et compagnie, et cela permettrait d’en éviter de nouvelles, maintenant que le lien de cette page a été publié sur différents sites.

  • 27 juillet 2015 à 12 h 09 min
    Permalien

    bonjour,

    Une certaine discrétion sur MP et les séances est à mon sens toujours d’actualité. De même je ne crois pas, par exemple que Monsieur Chapas aurait souhaité faire la une des journaux de son époque ou des sites internet aujourd’hui, lui qui cherchait l’ombre et l’humilité. Personne ne connaît réellement les conséquences de ses paroles, ni de ses écrits.
    Cette discrétion permet entre-autres de s’ ouvrir à une autre étape intérieure, illuminatrice, Andréas dans le livre Initiations de Sédir la demande au docteur à partir d’un certain moment. Et les disciples les plus proches de MP , de Sédir en faisaient leur code moral.
    Mais bon, chacun est libre de son choix et suit sa route à l’ombre ou sous les projecteurs !

    benoit

  • 27 juillet 2015 à 13 h 45 min
    Permalien

    Les époques se suivent et ne se ressemble pas … Les contextes changent et l’histoire poursuit son cours. Ni vous, ni moi, ne pouvons retenir les aléas et les méandres de l’histoire. Les contingences de la vie quotidienne d’autrefois, ne sont plus du tout les mêmes, et ne doutons pas que le numérique, ainsi que les modes de vie actuelle auraient pu intéresser les tenants de l’ésotérisme de la belle époque… Et nous n’en sommes qu’au début. Je pense même avec amusement, que de leurs points de vue, s’ils avaient entrevus notre époque, aussi avec une certaine anticipation ils se seraient effrayés de nos temps modernes. Et qu’en être humain même bien pensant, cela leur aurait certainement suscité tout de même une certaine curiosité. Papus comme vulgarisateur né, aurait saisit immanquablement cette opportunité. Et cela aurait précipité les ordres de l’époque dans un beau désordre, tel que nous pouvons le constater actuellement aux niveaux des sociétés initiatiques, qui ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes. Ils avaient raison sur la discrétion et bien d’autres sujets, dans un contexte très humain, mais le monde matérialiste, continuant sur sa lancée, n’a produit que désagrégation des pensées spirituelles…. Aussi bien dans les sphères religieuses, traditionnelles, initiatiques, plus le monde se densifie, plus la pensée se recroqueville et perd de son originalité, de son imagination. Et cela ne date pas d’aujourd’hui. L’âge d’or, c’était hier et dans un certain sens le temps matérialiste nous en éloigne inexorablement. Et justement le but des sociétés d’initiations c’est de nous faire connaître l’âge d’or primitif permanent. Cherchez l’erreur …

    • 27 juillet 2015 à 21 h 12 min
      Permalien

      Bonsoir Philippe,

      Votre argument sur le matérialisme me parait hors de propos, quel lien avec le devoir de discrétion concernant certains sujets ? Je ne parlais pas de sociétés d’initiations, mais du livre de Sédir qui vise justement à s’en éloigner et à mettre en pratique les enseignements de MP. L’allusion se portait aussi sur le respect de nos grands anciens et sur la nécessité du silence concernant les séances de Lyon.

      Sédir a été missionné pour écrire dans le but de nous apporter la lumière des Evangiles.

      D’autres ont eu aussi l’autorisation d’écrire de la part du Maître à une certaine époque, mais vous savez tout cela.
      Quand on n’a pas reçu une autorisation de bouche à oreille (aujourd’hui encore) de la part d’un authentique Ami de Dieu, la prudence devrait être de mise. Ne croyez vous pas ? Du moins c’est mon opinion calquée sur celle d’anciens comme Roland Soyer.
      Quand à l’age d’or disparu, cette pensée vous appartient, car les candidats de chaque époque ont les mêmes chances d’accès au Trésor spirituel, même si on s’éloigne de La source à certaines époques. Sans quoi le Ciel ne serait pas juste. A ce propos, je vous invite à relire les Evangiles pour vous en convaincre.
      Je vous souhaite une bonne soirée.

  • 28 juillet 2015 à 13 h 35 min
    Permalien

    ….Sédir a été missionné… bouche à oreille…. éclairer les évangiles… bla bla bla… cela me rappelle des querelles de chapelles qui reniflent l’intégrisme spirituel tant il y a ci-dessus un désir de convaincre l’autre, de toute évidence. Les pseudos changent mais pas les gens. Dommage de revenir des mois en arrière pour ne pas dire l’année dernière. Le site a beaucoup évolué depuis avec de belles découvertes. Evitons donc de revenir toujours aux mêmes catéchismes.

    • 28 juillet 2015 à 14 h 33 min
      Permalien

      J’adhère, simplement…

      Mon intervention était et demeure juste un point de vue, le mien.

      Quand à recevoir des directives de lire ceci ou cela, et m’entendre dire qu’il y aurait des choses cachées à ne surtout pas dévoiler, là, je n’adhère pas du tout. Pour la simple raison, que personne sur Terre hier comme aujourd’hui, n’est mon Maître. Ou plutôt, si, je n’en ai qu’un seul. Cela me paraît très clair. Aucun humain ne détient en propre une discipline qu’elle quelle soit en matière de réalisation, et n’ai de compte à rendre qu’à ma seule conscience.

      En échange de quoi, et en conscience, je m’interdis de dévoiler quoique soit qui me fut transmis de quelque façon que cela soit, tout en reconnaissant que rien ne m’appartient en propre, et de surcroît avec le devoir ultime de transmettre.

      Ce message s’adresse à tous et ne répond en aucun cas à ce message de « Jean-Pierre »

      • 30 juillet 2015 à 18 h 40 min
        Permalien

        Revenant d’un séjour en Abbaye, je suis servi en lecture par une avalanche de commentaires…serait-ce un effet de la canicule ?…
        Je ferai suite d’abord à ce commentaire signé Philippe du 28 juillet. Moi également, je n’ai eu de cesse de le répéter ici-même et ailleurs : lorsque j’entends dire ou que je lis qu’il y aurait des choses cachées à ne pas dévoiler…je prends une éruption de boutons…
        Car cela a été suffisamment pratiqué et encore maintenant par certains groupes (nous avons un grand secret mais vous ne le saurez pas…) pour manipuler le peuple philippophile ; cette méthode est souvent employée pour cela et asseoir la supériorité des tenants de tels propos. Cela ne date pas d’aujourd’hui : souvenons-nous de la quantité considérable de tibias de Marie-Madeleine détenus par des Abbayes au Moyen-âge. Pour quelqu’un qui prend le temps de lire aussi bien les articles que les commentaires de ce site, il s’aperçoit qu’il a été suffisamment démontré que cela n’était que de vaste blagues quant au mage Philippe, basé sur un catéchisme fabriqué depuis 1905 pour instituer une légende dorée. Mais n’est pas Jacques de Voragine qui le veut. Il est apparu aussi, et je l’ai souvent et patiemment démontré, preuves à l’appui, que des ouvrages ne faisant aucunement partie de la mouvance Philippe ont abordé le sujet de notre héros…Et que souvent ces textes sont plus intéressants que ceux présentés et ressassés par les laudateurs professionnels. A leur sujet, il est apparu, preuves à l’appui, que de nombreux faits de la vie et des paroles de Philippe ont été transformés, voire purement et simplement inventés, dénaturant ainsi la vérité du message au grand profit d’attitudes égotiques (d’ailleurs totalement contraires au message Philippe). Quel marque d’irrespect pour quelqu’un qu’ils osent appeler leur Maitre !
        Quand on a quelque peu l’habitude de la Tradition véritable, on constate bien vite les affabulations devant de tels propos qui vont jusqu’au travestissement de certaines vérités. Tout cela a déjà été abordé et présenté sur ce site. Je ne reviendrai pas ici sur certains propos qui lui ont été attribués et qui sont de véritables canulars : il suffit de relire ce qui a été écrit (je n’ai aucun intérêt dans le site, rédigeant par ailleurs un blog personnel qui me suffit bien).

    • 29 juillet 2015 à 10 h 55 min
      Permalien

      Bonjour,

      non je n’ai pas changé de pseudo et n’est laissé que trois messages spontanés sur ce site, mais il est vrai que mon argument n’est pas nouveau. D’autres viendront surement rappeler encore ce devoir de discrétion. Evidemment que j’aurai bien aimé vous convaincre…enfin ce qui a été dit a été lu et entendu et c’est déjà pas mal.
      Bonne journée.

      benoit F.

      • 31 juillet 2015 à 4 h 47 min
        Permalien

        En effet, Il semblerait que sur ce site, chacun peut s’exprimer, donner son opinion sans aucune censure, dans la mesure ou le respect demeure…
        Et c’est déjà pas mal.

    • 31 juillet 2015 à 7 h 43 min
      Permalien

      Il y aurait beaucoup à dire sur ce monsieur, c’est dire… Car si l’on veut l’honnêteté et la vérité, il serait peut être bon de réfléchir un peu sur Monsieur Leloup avant qu’il ne sorte du bois. Il serait peut être bon de réfléchir sur les hautes dignités qui lui ont été attribuées en toute confiance, sur ses fonctions dans différents groupements initiatiques, sur sa fonction en tant que Tau Paul, évêque gnostique co-adjuteur de Toulouse, sur les pratiques de magie qu’il exerçait dans son laboratoire de Paris. On dit qu’il avait absolument tout abandonné dès 1909, cela est faux puisque on a une longue lettre de sa main de 1911 où il écrit encore MP—> (Maitre Philippe) avec le glyphe, signe de reconnaissance dans le groupe. De même on pourrait réfléchir sur la part de Louis Marchand et Emile Besson dans ses écrits. De même on pourrait réfléchir sur la véracité d’une certaine médaille …De même sur sa description de rencontre avec Emmanuel Lalande récent jeune marié à Victoire Philippe, alors qu’ils ne le seront que plus tard. Enfin, s’il a renoncé et abjuré tout son important passé initiatique, comment se fait-il que tous ses ouvrages sont publiés sous son nomen de Sédir ? Cela est contraire à la Tradition.

  • 29 juillet 2015 à 10 h 50 min
    Permalien

    Bonjour (oups, commentaire « tres » long….)

    Merci infiniment à vous, Philippe et Benoît…..soyez bénis de vos interventions ! Vous alimentez de la plus efficace des manières, de la plus inélégante des attitudes, notre répulsion de tous ces groupes.
    Philippe de Lyon , avait bien raison de dire de ne pas faire partie de groupes, qui ne font de bien qu’aux leurs et qui ne mènent qu’au despotisme.
    Nous ne voyons d’ailleurs, pas de traces du bien fait à leurs membres, compte tenu de ce qu’ils sont capables de planter comme petite graine d’amour, et d’humilité à l’extérieur.
    Pire même, puisque nous assistons à des révélations des bassesses se déroulant comme nous allons le voir, sous le manteau.
    Votre démonstration de non-respect de ce site en est une très belle illustration.

    Il est des comportements envers les lecteurs qui sont au moins une marque notable d’inélégance.
    Vous intervenez messieurs, sans avoir lu une seule ligne du site. Et vous continuez.
    Vous dites ne répondre à personne en particulier, en répondant à une précédente intervention.

    Donc lisez les articles et commentaires, avant de tenir des propos qui ont le fort risque de se trouver hors-sujet.
    J’ai fais une longue réponse sur l’intervention de Benoit, en étayant tous les propos, ce qui est loin d’etre votre cas, et vous avez l’indélicatesse de noyer le poisson en partant commenter sur une autre publication.

    Nous avons noté la provenance de vos propos et vous invitons à ne pas les réitérer.
    Nous vous invitons également à faire attention à vos paroles quand il s’agit d’impliquer des malversations. Je fais ici référence au premier message de Benoit.
    Il était tout de meme question de passer des documents, tels livres et photos de la main à la main dans le cadre d’un groupement nommé, mais que je ne citerai pas pour ma part.

    Le site n’a jamais publié que dans la plus notable neutralité ; il serait un minimum correct que vous en fassiez autant. Ce qui semble difficilement accessible, vous concernant, puisque vous n’avez pris connaissance de rien du tout.

    Sachez que vous publiez sur un lieu public et que tout le monde a accès à vos paroles.
    Vue la teneur de vos mots, il n’est pas certain que vous en soyez conscients.

    Coté leçons à donner, commencez par balayer devant vos portes avant de venir dire quoi que ce soit sur ce site dont vous n’avez, encore une fois, pas lu une seule ligne.
    Le commentaire coup de poing, ajouté en suivant, me semble tout à fait approprié à vos interventions. Cela vous donne ainsi une idée de la façon dont sont perçus vos messages.

    Il est plutôt dommageable que les groupes ne proposent pas la possibilité de penser par soi-même et prévenir les membres qu’ils ne doivent rien prendre au pied de la lettre.

    Il est également dommageable que vous fassiez référence à la discrétion quant aux séances de guérisons, puisque l’un des premiers livres sorti sur le sujet vient du groupement dont il est indiqué qu’il s’y échange des documents sous le bras, de la main à la main…Quelle référence dans de telles avancées.
    Ce site n’est évidemment pas responsable, en aucune manière, sur ce que des pseudos publient.
    De plus, c’est un site proche de votre groupe qui a, pour la première fois, publié l’intégralité de ce meme ouvrage, devenu bible pour beaucoup, en ligne, à la disposition de tous les visiteurs , ajoutant une mention erronée, pour ne pas dire plus, selon laquelle le site avait reçu l’autorisation de l’éditeur.
    Personne n’a crié au scandale des droits d’auteur ainsi bafoués et tout le monde en a profité ; puisque c’est en ligne, ça arrange tout le monde. Servons nous gaiement.

    Et vous avez le culot de venir sur ce site dire qu’il manque de discrétion ?!?
    Donc dans cette matière, comme dans le domaine des donneurs de leçons, nous vous invitons à observer la poutre figée dans votre œil, avant d’observer la paille dans l’œil du voisin.

    Il est des leçons que ce site n’a absolument plus à recevoir, de la part d’interventions qui n’ont meme pas la délicatesse de lire avant de juger.

    Pour savoir si Jean Chapas ou Papus seraient tentés aujourd’hui par internet, le site vous propose que vous preniez rendez-vous avec les canalisations s’affichant ici et là sur le net, plutôt que de venir libérer vos biles sur ce site qui a travaillé sur le sérieux des sujets.

    Pourquoi intervenez-vous ici plutôt que dans votre ou vos groupes?
    Ici nous ne ferons pas de cadeaux !! Nous ne sommes manifestement pas là pour ca.

    Le commentaire coup de poing, que voici, semble encore très approprié à ce cas de figure (oups, le site est « un peu » navré de la longueur, mais la fin justifie les moyens)..et puis, il permet un petit rappel:

    « Alors comme ça, les lecteurs sont dans l’erreur depuis 1905….
    Ce site, à sa création n’avait d’autre motivation que de publier des phrases, des citations, ou travailler des paroles. Certes, naïvement, mais telle était l’intention. Cela se lit sur les premiers articles.
    Ce n’était pas méchant.
    Pourtant il a reçu des critiques, qu’il reçoit encore aujourd’hui, puisqu’il est question de Monsieur Philippe.
    Un site internet, si si, celui-ci, sur lequel vous lisez ces mots, avec en plus la possibilité de participer, ose parler, ose évoquer une telle personnalité……
    Or, personne, enfin presque, ne devrait parler de Philippe de Lyon…
    Les critiques émanent, qui plus est, de personnes ou de groupes ayant un site évoquant très clairement le Maitre Philippe…..Eh si…..Seulement ces sites peuvent, ils prônent la discrétion, mais eux ont le droit, on ne sait pas à quel titre d’ailleurs, mais ils ont le droit de parler de Philippe…En plus, ils publient ce qui est affiché dans les livres…!!! Si si si….
    Aujourd’hui, ces critiques sont reçues avec le recul provoqué par les articles publiés depuis deux ans maintenant.

    Malgré les recherches, les preuves, les sources citées clairement et affichées tout aussi visiblement, ce site fait encore en effet aujourd’hui, l’objet de sarcasmes, de la part de ces memes personnes, qui avec un manque de tact des plus notable, mélangent ce site, à nombre de publications, de toutes natures.

    Les auteurs de ces quolibets n’ont manifestement pas compris comment fonctionne internet.
    Merci à cette récente publication qui a permis des visites à des personnes qui ont pu venir sur place, se rendre compte du sérieux des écrits et des recherches.

    Au fait, avant que j’oublie….Ce site n’est pas un forum et n’en a jamais été un. C’est un blog, dans le seul sens où il permet une interactivité, donc une participation de la part des lecteurs.
    Mon expérience d’internet m’a poussée tout à fait logiquement à proposer des participations sur les paroles de Philippe de Lyon.
    Quoi de plus naturel?
    Dans ces memes propos irrespectueux du travail accomplit, il a été aussi mélangé à des pages Facebook…..Or ce site a certes, une page Facebook, (comment est possible ce sacrilège??? Philippe de Lyon sur Facebook??? (je fais un gros effort pour rester correcte….vous voyez ce que je veux dire)) qui ne publie que dans le plus grand respect de Monsieur Philippe, le plus souvent, les articles qui viennent d’être publiés sur ce site.
    Il n’y a aucune raison qu’il se dénote du contenu du site. Il serait un minimum correct de ne pas mélanger là aussi avec les autres pages, qui publient ce qu’elles veulent, et dont le contenu n’a rien à voir tant avec la page qu’avec ce site.

    Ce site lui n’a rien demandé, n’a rien cherché. Je crois que cela se lit dès les premiers articles.

    Or, sans avoir rien à chercher, les éléments sont venus, petits à petits, les lectures, plus les relectures des livres ont amené à réaliser que bien des choses sur Monsieur Philippe ne pouvaient pas s’être déroulées, comme elles s’affichaient pourtant sur nombre de livres.

    Le site a alors démontré, à longueur d’articles et de commentaires, à quel point, les lectures un peu sérieuses des livres montrent des données et des faits, qui ont été manipulés à un moment ou à un autre.
    Qui a fait quoi, qui a participé, qui a ajouté, a enlevé……On ne sait pas, et presque peu importe, tant l’ensemble fait ressortir d’invraisemblances.

    Avant même de regarder les recensements et les documents d’état civil, bien des données, au moins, ne tiennent pas la route.
    Cela a aussi été dit en commentaires ; sans oublier qu’il a été fait allusion à bien des manipulations

    Il est dommageable, voire déplorable, de laisser les lecteurs d’un livre notamment, devenu une véritable bible pour bien des personnes, dans une telle erreur.
    C’est malencontreusement en plus, de loin le livre le plus lu…..Il dit n’importe quoi, mais personne ne s’en est rendu compte, et c’est le plus lu ; une véritable Bible vous dis-je!
    Certains lecteurs pourtant, sont dans une quête légitime de paroles pouvant les aider. Pas besoin de le nommer plus que les autres, alors qu’il a été démontré ici qu’il est truffé des mêmes désinformations que les autres……
    D’ailleurs, bien des gens n’ont de connaissance de Philippe de Lyon, que par cet ouvrage. Peut être meme ont-ils lu qu’il y en avait pour des siècles de lectures et de travail à le découvrir….On peut avancer qu’il vaudrait même mieux ne pas insister….Puisqu’à peu près rien ne tient la route.

    Prendre de la distance, une très grande distance avec ces écrits est indispensable. Ce site n’en avait pas l’intention, comme je viens de le préciser, mais les faits sont ainsi présentés, que les articles et les commentaires ont pu prouver les dysfonctionnements et les manipulations évidentes.

    Les découvertes, les articles, les enquêtes, les analyses n’empêchent nullement de respecter Monsieur Philippe, comme de respecter celui ou celle qui voudrait le découvrir.
    Aujourd’hui, quand je reçois une demande de conseils pour un livre……je mets d’énormes distances, et je considère que ce n’est pas normal du tout. Je ne peux pas conseiller un livre….L’un des derniers qui a beaucoup de paroles, contient aussi un règlement de comptes. Le tout sur le dos de Maitre Philippe.

    Ce thaumaturge a commit des guérisons exceptionnelles, nous n’en doutons pas. Mais la façon dont les humains ont traité le sujet, à travers des manipulations, des actes ineptes, devient choquant.
    Nous lisons dans un passage d’un livre, que l’hôte du narrateur déplore une mauvaise interprétation entraînant une mauvaise compréhension et diffusion d’un passage de la Bible. On peut avancer aujourd’hui, qu’il en est de même pour tout ce qui touche à Monsieur Philippe.

    Même les documents, réunis au fond Encausse, de la Bibliothèque Municipale de Lyon ont été emportés par les consultants…Il n’en reste presque rien aujourd’hui. Quel écœurant constat. Il n’est alors pas difficile de dire que l’on détient des secrets….Quel choquant constat

    Il n’est pas impossible que ce commentaire devienne un article, tant certaines attitudes ont dépassé les bornes, aussi bien pour l’irrespect evident marqué envers ce site, que pour les lecteurs des livres.

    J’espère que se lit ici une immense déception quant à un tel tableau.
    J’admire toujours autant Philippe de Lyon, et je sais que je ne suis pas la seule.
    Cette mise au point, n’en doutez pas, ne sera pas la dernière.
    Attention donc à toute publication, sur quelque support que ce soit.
    L’évolution de ce site, comme celle des enquêtes donne à penser que les différents composants de cette aventure sont sur la bonne Voie.
    Je confirme aussi que ce site n’a aucune vocation publicitaire que ce soit, envers quelque produit ou support que ce soit.

    La neutralité défendue dans les articles et commentaires permet de ne plus nécessairement évoquer de titre de livre en particulier, et encore moins d’auteurs. »

  • 29 juillet 2015 à 13 h 40 min
    Permalien

    Bonjour,

    A LN,

    Je pense que votre intervention n’appelle pas de commentaires…
    Personnellement les discours et les consensus ineptes ne m’intéresse pas, et je préfère la confrontation à l’hypocrisie (en général) …

    Puisque mon point de vue n’intéresse personne, ce qui est concevable, et n’étant pas du genre à me prendre la tête, je vous laisse à vos réflexions, finalement dans le cercle que représente ce blog, que j’aimais fréquenter de temps à autre.

    Vous n’aurez plus l’impression qu’on (que je) pollue votre blog, et vous souhaite plein de bonnes choses.

    Et ce n’est qu’un « Au revoir » et un Adieu …

    ;-)

    Philippe Françis…

  • 30 juillet 2015 à 13 h 32 min
    Permalien

    bonjour,

    Pourquoi parlez vous de votre aversion pour les groupes, tandis que vous rassemblez ici un collectif autour de Monsieur Philippe de Lyon ? C’est une jolie façon de se tirer une balle dans le pied.

    En plus cela n’était absolument pas mon propos. Je ne suis pas venu faire de la propagande ni pour les Amitiés Spirituelles, ni pour les Amis de MP, ni pour un groupement martiniste…qui sont des groupements respectueux et charitables, qui n’ont pas besoin de ma petite personne pour exister. J’ai fait allusion à certains de ces vieux corsaires de l’esprit qui sont des hommes de coeur que la prière nous fait rencontrer, et non à leur appartenance éventuelle à ces groupements ou non, lorsque je parlais de la transmission d’ouvrage de main en main.

    Ce qui vous dérange c’est que je mette le doigt sur votre façon de dévoiler comme dans un supermarché (ou « épicerie fine » si vous préférez !!!), des enseignements qui ne sont pas bons pour tous ou des anecdotes que le bon sens exigerait de garder dans l’ombre. Evidemment chacun a son critérium, je n’ai fait que vous donner mon opinion personnelle qui est respectable.

    Pas la peine de faire autant de foin ! Prenez le temps de la réflexion sur ce point, plutôt que de vouloir donner des coups de poings sans de bonnes raisons !

    bonne journée

    • 31 juillet 2015 à 18 h 35 min
      Permalien

      J’aime bien l’expression « certains de ces vieux corsaires de l’esprit »…sont-ils fréquentables ? A la différence du pirate, le corsaire est dit posséder une lettre de marque de son souverain, souvent auto-proclamée…Le corsaire est tenu de n’attaquer que les ennemis de son souverain, respectant les neutres et ses concitoyens, mais quelques uns peu scrupuleux en abusaient et se comportaient en pirates.

    • 1 août 2015 à 11 h 40 min
      Permalien

      QUI POSSEDE L’APTITUDE A JUGER QUE TEL OU TEL ENSEIGNEMENT EST BON OU PAS POUR QUELQU’UN???
      Selon les Evangiles, Jésus a dit: « Si un aveugle guide un aveugle, ils tombent tous deux au fond d’une fosse »

      Vouloir garder l’information et le savoir dans l’ombre c’est vouloir conserver du pouvoir, de la supériorité, la culture du petit plus qui gonfle l’égo d’un orgueil illusoire, loin de toute véritable spiritualité.

      Jésus a dit, selon les Evangiles: « On ne garde pas la lumière sous le boisseau mais on la met sur un chandelier pour que ceux qui entrent voient la lumière ».

      Ici, sur ce site, aux yeux de tous, les découvertes de chercheurs indépendants de tout groupement organisé, chacun(e) libres d’aller et venir, sans chapelle (et c’est cela qui dérange: nous ne faisons parti de rien et nous avons une connaissance à partager pour qui veut prendre et sans contrepartie) sont exposée aux yeux de tou(te)s.

      …Libres penseurs, libres chercheurs, connaissances accumulées au fil de dizaines d’années, pratiques spirituelles personnelles et nul besoin de convertir quiconque à quoi que ce soit, aucun désir de pouvoir ni d’argent et aucune limite ni auto-limite par quelque dogme que ce soit….
      Tout enseignement authentique et vrai est bon à dévoiler car les temps ont changé.
      Chacun pioche et prend ce qu’il veut et surtout ce qu’il peut, selon son « l’appartement » de son âme.
      Et ces âmes se rencontrent spontanément par l’affinité de leurs vibrations et de leur plan d’Etre.

      ….et librement, car j’aime tout particulièrement le logion 42 de l’Evangile selon Thomas: « soyez passants ».

      • 1 août 2015 à 11 h 55 min
        Permalien

        J’ai bien ri quant aux aveugles de Jésus : j’ai repensé au film ultra comique Allez France. On voit un aveugle dans le brouillard de Londres, un autre le suit en le tenant par l’épaule, puis un autre, puis un autre, etc…Le premier se casse la figure (il me semble qu’il tombe à l’eau) et tous le suivent…Séquence humour.

Commentaires fermés.