Discussions sur les livres

www.philippedelyon.fr site Philippe de LyonPremière liste de Livres, qui a donné lieu à de vives discussions devenue une Bibliothèque de livres propose aussi des lectures citant ou faisant allusion au guérisseur lyonnais Maître Philippe. Monsieur Nizier Philippe… dans d’autres langues, dans des magazines et revues, .

Allusions à Mr Philippe:

  • Serge Boutboul, développez vos facultés psychiques et spirituelles
  • J.K Huysmans, les foules de Lourdes
  • Valentin Tomberg (auteur anonyme d’un livre majeur sur les domaines ésotériques, exotériques, mystiques, spirituels…..typologiques, mythologiques), d’un ouvrage hors du commun sur les « Méditations sur les 22 arcanes Majeurs du tarot »
    Cet ouvrage n’est cependant pas destiné à l’apprentissage de la divination par les lames majeur du tarot de Marseille.
  • Sédir Inititiations
    Dès sa rencontre avec Monsieur Philippe, Sédir (Yvon le Loup) écrira à de nombreuses reprises, aussi bien en livres qu’en articles, l’admiration et cherchera à témoigner de l’extraordinaire héritage spirituel du Maitre.
  • Le maître inconnu : Cagliostro, Marc Haven (Dr Emmanuel Lalande)

Détail important: mis à part des courriers, Philippe de Lyon n’a jamais écrit de livre. Il n’y a aucun texte écrit. Tous les témoignages ont été recueillis pendant les séances ou pendant des conversations.

Les livres suivants, sont consacrés à Maitre Philippe de Lyon:

  • Ed. Bertholet, la réincarnation d’après le maitre Philippe de Lyon
  • Les carnets de Victoire Philippe
  • Lumière blanche – Evocations du passé de Marie-Emmanuel Lalande
  • Les réponses de Maître Philippe Auguste Jacquot
  • Michel de Saint-Martin: Révélations. — Entretiens spirituels sur le Maître Philippe, de Lyon…..On ne peut le trouver que d’occasion. Tout à fait remarquable…..Devinez qui est l’hôte?
  • Monsieur Philippe de Lyon, Album souvenir 1905-2005 Philippe Colin
  • Confirmation de l’Evangile par maître Philippe de Lyon Jean-Baptiste Ravier
  • L’héritage spirituel de Jean Chapas, disciple de Maître Philippe de Lyon Christiane Jouffroy Grandjean
  • Philippe de Lyon Renée-Paule Guillot
  • Le maitre philippe de lyon thaumaturge et homme de dieu P. Encausse …….C’est le premier livre à recommander pour découvrir Monsieur Philippe….
    L’édition 1982 étant la meilleure de toutes les éditions de cet ouvrage dont la première édition fut publiée en 1954 si mes souvenirs sont exacts. La dernière édition de ce livre date de l’année 2000 est n’est qu’un paquet de photocopies……Nous sommes malheureusement bien loin de la riche édition de 1982….Personnellement, je collectionne les éditions, parce que des modifications, des ajouts, des retraits ont été successivement effectués sur les différentes éditions
  • le maitre philippe de lyon le maitre philippe de lyon Sevananda
  • L’Evangile de Philippe de Lyon François Brousse
  • Maitre philippe de lyon – dvd – documentaire de Bernard Bonnamour
  • Vie et paroles du maître Philippe Nizier Anthelme Philippe, Alfred Haehl
  • Guérisons et enseignements de maître Philippe, Claude Laurent
  • L’esprit qui peut tout – L’action de l’esprit sur la matière selon l’Evangile et maître Philippe de Lyon G. Phaneg
  • Monsieur Philippe, l’ami de Dieu, Serge Caillet
  • Sédir, La vie inconnue de Jésus-Christ, Le Mercure Dauphinois, Collection Autour de Maître Philippe de Lyon, 2003
  • Auguste Jacquot, Auguste Philippe, Les réponses de Maître Philippe – Suivies des enseignements recueillis par son frère Auguste, Le Mercure Dauphinoism Collection Autour de Maître Philippe de Lyon, 2004
  • Phaneg, L’Esprit qui peut tout, Le Mercure Dauphinois, Collection Autour de Maître Philippe de Lyon, 2004
  • Jean Baptiste Ravier, Confirmation de l’Evangile par les actes et paroles de Maître Philippe de Lyon, Le Mercure Dauphinois, Collection Autour de Maître Philippe de Lyon, 2005
  • Philippe Collin, Monsieur Philippe de Lyon – Album souvenirs, Le Mercure Dauphinois, Le Mercure Dauphinois, Collection Autour de Maître Philippe de Lyon, 2005
  • Philippe Collin, Vie et enseignements de Jean Chapas Le disciple de Maître Philippe de Lyon, Le Mercure Dauphinois, Collection Autour de Maître Philippe de Lyon, 2006

Du fait du nombre important de publications, livres, parutions, revues, articles….. sur ou faisant allusion à Monsieur Philippe, une bibliographie a été créée, que vous pouvez enrichir en contactant le site

Autres lectures

275 réflexions sur « Discussions sur les livres »

    1. C’est un fait sur lequel j’insiste beaucoup et je semble être le seul dans ce cas.Car, ayant quelques habitudes dans l’étude des dires et enseignements, il m’est arrivé de prendre en flagrant délire certains rapporteurs de tels propos. Ainsi, je parle ailleurs sur le site de l’exemple de la grande mystique allemande Anne-Catherine Emmerich dont j’ai longtemps vanté les mérites des Visions…Jusqu’au jour où j’ai appris qu’elles avaient été notées puis rédigées sur papier par le poète et écrivain romantique Clemens Brentano à la forte personnalité. Et qu’il était plus que soupçonné d’avoir arrangé le compte-rendu des Visions à sa manière…
      Ceci est certes qu’un exemple, on ne peut acccuser tout le monde de telles manoeuvres, mais des propos rapportés par un témoin peuvent subir le filtre de sa personnalité.
      Il faut donc être très prudent quant à ces procédés.
      Et là je reviens à une question très importante posée par ailleurs et restée sans réponse concrète : si Nizier-Anthèlme Philippe a fait référence à de nombreux passages du Nouveau Testament, c’est qu’il devait bien le connaitre par coeur. Alors qu’en est-il d’une telle connaissance, quand et comment a-t-il étudié de tels textes permettant ces références avec précision ? Son éducation religieuse pendant son enfance suffisait-elle à ce sujet ?
      Une telle question ne supporte pas de réponse approximative ou la reprise de « on dit que ».

      1. Comme vous, Népomucène…
        Je ne sais quoi penser des suppositions concernant les visions de Anne Catherine Emmerich.
        N’ayant pas vraiment tout étudié concernant MP…
        Cependant, on peut remarquer que certaines phrases de MP qu’on attribue à l’Evangile, en cherchant bien…On ne trouve pas !
        Ce qui n’enlève rien à ses paroles, bien au contraire…

        1. Justement, je pense qu’il avait son intuition, son génie personnel, hors de toute Religion établie, hors de tout dogme. Un ami, qui passe souvent discrétement par ici, m’a dit que sa pensée pouvait parfois se rapprocher de celle des Pères du désert des III et IV ième siècles, ceux qui n’avaient pas encore été divertis des sources de la Chrétienté par les ajouts et transformations postérieures, d’autant plus qu’ils étaient réellement isolés géographiquement. Cela donnerait à Maitre Philippe encore plus d’importance dans ses « enseignements » (entre  » car il refusait ce mot) qui retrouveraient ainsi une sorte de pureté initale. Ce qui expliquerait que tant de cherchants de son époque (Papus, Sédir, etc…) furent intéressés par ses propos.

          1. Oui Oui Oui !
            Bien d’accord avec vous, Népomucène…
            C’est pourquoi aujourd’hui comme hier…
            Il est bon de se fier à son intuition.
            C’est elle qui détient une parcelle de vérité que hélas…les livres, la plupart du temps ne font que nous égarer…et perdre notre temps…
            Notre temps ici bas est si précieux…
            Allons à l’essentiel, bien que le travail intéllectuel soit très louable.

            Fraternellement

        2. On peut lire quelque part , de MP :
          « Je ne vous dit rien qui soit contraire à l’Evangile.
          Je vous dis peut-être la même chose, mais quelques fois aussi je vous dirai des choses qui ont été omises dans l’Evangile.
          Mais aucun mot de mon enseignement ne sera en contradiction avec l’Evangile. »
          MP aurait donc confirmé son enseignement ?
          Ou encore une erreur d’interprètation ?

          1. En plus, je viens de découvrir une page importante et très documentée, avec de nombreuses références et illustrations, qui existe sur Facebook ; l’ensemble, très fréquenté, est intitulé la Vie de Maitre Philippe de Lyon et son enseignement. Et le compteur « j’aime » marque 234 personnes.
            Ce serait là aussi une erreur importante et publique ?
            le lien est : facebook.com/pages/La-vie-de-Ma%C3%AEtre-Philippe-de-Lyon-et-son-enseignement/199386026766086

        3. « Ne croyez pas que je sois venu vous apprendre quelque chose de nouveau. Tout ce que je dis se trouve écrit dans l’Evangile, mais voilé à dessein. » MP
          Sans faire de comparaison…
          Le curé d’ARS avait sa façon toute personnelle et bien particulière d’intéresser les personnes…Au cas par cas, il improvisait et racontait si bien…malgré sa petite instruction.

      2. J’ai également lu, probablement sur les pages consacrées à Anne Catherine Emmerich, sur le site de livres mystiques, que toutes ses visions étaient en effet notées et réécrites ensuite
        je ne sais pas du tout en quoi consistait le procédé mais, parce que j’ai eu beau tenter de visualiser la scène, je n’ai pas saisi comment les notes étaient prises. Mais bon, certes, cette donnée est précisée, mais je pense que l’essentiel est sauf.
        personnellement, après avoir lu beaucoup de ses visions, j’ai en effet eu un peu de doutes sur ce qui était alors conté sur ces textes.
        Mais Philippe de Lyon dit tout de meme….et parce que je viens de trouver le passage consacré à A.C.Emmerich dans le livre « Vie et paroles de Maitre Philippe »:

        « Les visions de Catherine Emmerich
        Catherine Emmerich : qu’elle est riche ; Les récits qu’elle fait de la Passion sont absolument véridiques. Elle n’a pas vu la vie du Christ même, mais bien le chemin du Sauveur, la succession des clichés décidée par le Père dès le commencement. Ce chemin existe et constitue autour de la terre une protection qui pourrait empêcher les armées infernales de s’emparer de la terre si elles le voulaient
        . »

        cette phrase est à mes yeux extrêmement importante et me laisse penser qu’aujourd’hui…une partie de ces forces s’est emparée de la terre….

        Je pense que, le Ciel n’aurait pas permis que des modifications importantes soient apportées à ces témoignages exceptionnels que cette grande visionnaire nous a apportés. Tout comme Monsieur Olivier dans « Revélations, entretiens spirituels sur le Maitre Philippe » nous dit de la même manière: le Ciel n’aurait pas permis de telles erreurs d’interprétations.

        c’est pourquoi je ne doute que très modérément de ces témoignages dont je pense que l’essentiel est sauvegardé, parce que le Divin ne permettrait pas une autre interprétation

        J’ai eu par contre, en regardant le film « la passion du Christ » de Mel Gibson, la grande sensation que tout le scénario était basé sur les visions d’A.C.Emmerich. Personnellement, la similitude des faits, de nombre de détails m’a au moins interloquée. J’ai lu nombre de passages dans les visions, et vraiment, on retrouve tous les détails dans le film.
        Au point que je me demande s’il faut lire les visions avant de voir le film ou l’inverse.
        Personnellement, j’ai été très choquée de la violence inouïe qui sort du film, parce que tout est basé sur la réalité épouvantable des faits.
        c’était tellement vrai et tellement loin de ce qui est enseigné depuis si longtemps par les catéchismes et autres docteurs de l’église….
        je serais incapable de revoir ce film….je l’ai vécu complètement et intérieurement très fortement.
        il est de ces film et de ces récits qui bouleversent pour longtemps….en tous cas, c’est ce qui s’est passé pour moi

        1. Et bien voilà un complément fort intéressant : d’abord cela veut dire que Nizier-Anthèlme connaissait les visions de Anne-Catherine Emmerich. Cela est important car ce n’est pas donné à tout le monde, surtout à son époque. IL faut avoir parcouru un certain chemin dans l’ordre de l’Esprit pour les connaitre ! Même si certains détails surprennent…Car il faut savoir que dedans figurent quelques faits touchant à la haute Tradition, celle qui est à la genèse de toute Religion et en particulier celles des Enfants d’Abraham. Il apparait bien difficile, quand on est simple lecteur, de faire la part des choses entre les visions réelles et les ajouts de Brentano.
          Je ne savais pas cette ressemblance avec la dernière passion du Christ, film de fantaisie érotique et violent, que je n’ai pas eu envie de voir, vu sa bande-annonce…Peut-être ai-je eu tort car j’ai appris par la suite qu’il contenait quelques démystifications du catéchisme…
          Si Monsieur Philippe connaissait les visions de Anne-Catherine Emmerich, cela me permet de reposer ma question : comment a-t-il étudié de tels livres, comment expliquer sa connaissance des Ecritures ? Car ce n’est pas une petite scolarité dans une institution religieuse qui permet cela. L’a-t-on vu lire, étudier, le Clos Landar possédait-il une (bonne) bibliothèque ?
          Et comme j’aime poser les questions taquines : c’est où le Ciel ? En haut ?

        2. Bonjour

          Mel Gibson vivait une crise existencielle au moment de la lecture des écrit de Brentano sur la soeur Emmerich. Cela a redonné un sens à sa vie et le film a été fait par la suite. Voilà pourquoi il s’est collé à la réalité.

          Il est intéressant aussi de lire la vie de Brentano sur le site de livres mystiques. Cela explique beaucoup de choses. Quand il a collecté toutes ces bribes d’informations, décousues et interrompues pour toutes sortes de raisons possibles et impossibles à cause de l’entourage de la soeur, on ne peut que l’admirer pour le travail de titan qu’il a fait pour redonner non seulement une poésie, mais aussi un sens chronologique à toutes les informations que la soeur lui a données. Avec tout le respect que j’ai pour elle, Anne-Catherine n’avait aucun talent pour le faire. De plus elle n’avait aucune connaissance de ce qu’elle disait pendant ses transes. Voilà pourquoi la providence envoya Brentano au bon moment. Il fallait avoir du caractère pour pour ne pas se décourager et croire en la cause et assez de sensibilité pour donner un sens à toutes ces informations.

          Bref sans Anne-Catherine, qui parlerait de Brentano ? Et sans Brentano qui parlerait de Anne-Catherine ? Voilà un beau couple à mon avis.

          Monsieur Philippe a lu ces livres. Il ne recevait pas toujours ses informations d’en haut, mais aussi du monde tout comme nous.

          Bonne journée

          1. bonjour Jocelyn,

            merci de vos précisions !!
            je me souviens en effet avoir lu les difficultés qui avaient dû être celles de Brentano, dont je viens de lire une partie de la biographie pour le moins édifiante, pour prendre le témoignage de la religieuse en pleines transes.
            Je veux bien croire que ça n’a pas dû etre simple du tout

            Il fallait une personnalité très particulière pour un tel rôle, une telle responsabilité
            Il a reçu les témoignages, au chevet de cette visionnaire, entre 1818 et 1823 semble-t’il puisqu’il est resté 5 ans, au total, à ses côtés……
            ce qui ne veut pas dire qu’il a reçu 5 ans de témoignages en continu, loin de là.
            les transes étaient très fortes et impressionnantes, donc elle ne parlait pas en continu.
            quelle expérience exceptionnelle ce poete allemand a vécu dans cette période de sa vie, si chargée.

            Merci Jocelyn de ces explications très claires.

            Bonne soirée à vous

          2. D’où tenez vous que MP avait lu les visions d’AC Emmerich ?
            Je suin’en suis pas aussi sûr que vous.

            Olivier

          3. En effet, très complémentaires, ces deux là…
            Désignés pour un travail d’une telle ampleur.
            D’autant que tout semble indiquer que leurs rapports…Bien compliqué.
            N’avons nous pas des exemples autour de nous…
            Des êtres qui fournissent ensemble un travail étonnant, alors que seuls, ils n’obtiendraient rien.
            Quelle alchimie !
            Merci Jocelyn L

            1. Il me semble avoir lu quelque part que Brentano, en plus de ses multiples activités, appartenait à une affiliation traditionnelle, obédience maçonnique ou autre, ce qui pourrait expliquer une certaine influence dans ses écrits : je n’ai rien pu retrouver. Qu’en est il ? Car rappelons-nous aussi que pratiquement tout l’entourage de Nizier-Anthèlme Philippe appartenait à de telles organisations et parfois même plusieurs à la fois, ce qui pouvait aussi avoir une influence dans leur rapport des évènements ou propos.

    2. Je m’inscris en faux dans cette affirmation.
      MPh a écrit deux livres ; ou plus exactement a dicté deux livres : « le Livre des Etoiles » et « la vie de NSJC ».

      1. Bonsoir,
        je ne me souviens aucunement de ces deux ouvrages dans les livres connus en tous cas.
        C’est ici dans les commentaires que je les découvre.
        J’imagine qu’ils font partie d’archives privées
        H

        1. Bonjour Hélène

          Les deux ouvrages dont parle Monsieur Collin sont connus. Le « Livre des Etoiles » est nommé très précisément dans l’ouvrage du Dr Bertholet : la réincarnation d’après le Maître Philippe de lyon ; dans la rubrique : manuscrits inédits en la possession de M. Michel de Saint-Martin. Quand au texte sur Jésus dicté par Monsieur Philippe, Mr Collin en parle page 111 de son livre intitulé : La vie inconnue de Jésus-Christ.

          Chère Hélène, tout n’est pas encore sur le net, sur les tablettes, sur les portables, sur les IPhones …; il faut parfois simplement faire silence, lire et méditer. Tout cela est dit avec humour et avec l’amitié que j’ai pour vous.

          Jean

          1. question curieuse comme cela, en passant : quel est le vrai nom de monsieur de Saint Martin ?

            1. Michel de Saint Martin s’appelait Marcel Roche
              Un ami m’en avait informée et j’ai trouvé un document sur internet développant le sujet, notamment pour la parution du « Revelations » – entretiens spirituels sur Maitre Philippe.

          2. Il doit y avoir une petite confusion : la vie inconnue de Jésus-Christ, parue au Mercure Dauphinois, a été écrite par Yvon le Loup dit Paul Sédir. Dans l’Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix (de Stanislas de Guaita), il devint docteur en Cabale et, dans l’Ordre Martiniste (de Gérard d’Encausse alias Papus), il fut membre du suprême Conseil.
            Il fut affilié à l’Église Gnostique et il y devint évêque. En 1897, il fut affilié à la Fraternitas Thesauil Lucis . Et il fut reçu dans la Maçonnerie du rite de Misraïm, et pratiqua l’Alchimie au sein de la Société Alchimique de France
            Tout cela pour dire que fréquentant beaucoup Nizier-Anthèlme Philippe, à Paris et au Clos Landar, il décida soudainement de rompre tous liens avec ses affilliations et initiations pour fonder les Amitiés spirituelles, se consacrant à l’Amour du prochain et au Royaume de Dieu.

            1. Il n’y a pas de confusion.
              Il s’agit de deux choses différentes.
              Sedir a écrit une vie inconnue de Jésus Christ, qui a été tardivement publiée au Mercure Dauphinois mais qui était connue de certains membres des AS et dont des extraits ont été publies dans le bulletin des AS si ma mémoire est bonne.
              La vie de Jésus transmise par MP est un autre document.
              Sur les relations de MP et de Sedir ce n’est pas tout a fait cela. La fondation des AS est par ailleurs largement postérieure a son abandon des ordres initiatiques.
              On retrouve pas mal d’éléments dans Initiations, ou dans des paroles de MP ou de Mr Chapas.

              Olivier

              1. Pouvez-vous donner les références précises quand vous parlez des relations de Nizier-Anthèlme Philippe avec Yvon le Loup ? En effet on ne peut pas se contenter d’affirmations encore faut-il des preuves. Maitre Philippe est trop sujet de désinformations pour se permettre de rajouter des approximations. Car, dans ce cas, il faudrait très rapidement en informer, avec précisions à l’appui, Wikipédia qui confirme ces éléments.
                Je pourrai éventuellement leur signaler que vous indiquez que leurs informations sont inexactes.
                Quant à l’indication entre les deux ouvrages, cela est important de faire cette différence, la confusion venant d’un mélange des titres approchants, mais nous sommes bien d’accord pour dire que la vie inconnue de Jésus-Christ est le livre écrit par Sédir.

              2. La page 111 est la préface du livre, c’est là que Mr Collin évoque le sujet de ce texte que Monsieur Philippe avait dicté à Monsieur Chapas. Mon commentaire était pour dire à Hélène que les deux textes dictés par Monsieur Philippe dont parlaient Mr Collin étaient connus ; puisqu’elle disait qu’elle ne les connaissaient pas.

              3. Personnellement ce que peut dire Wikipédia de MP m’importe peu car il y a suffisamment de littérature de valeur pour que celui qui cherche trouve ce qu’il lui faut.
                Je pense qu’il est faut dire que Sedir fréquenta beaucoup MP car il habitait Paris, avait peu de moyens financiers et l’a rencontré tardivement.
                Il doit y avoir la liste de ses rencontres avec MP dans certaines éditions du livre d’Encausse.
                Les lyonnais l’ont beaucoup plus fréquenté et Alfred Haehl et Marc Haven sont venus vivre auprès de lui.
                Ce que je peux affirmer c’est qu’ Émile Besson a écrit a propos d’Initiation : « Il n’y pas un détail qui ne soit matériellement vrai ». Je cite de mémoire mais je peux retrouver les termes exacts.
                Donc oui Sedir est un disciple de MP c’est certain, et dans les livres édités au Mercure dauphinois on trouve des citations de MP ou de Mr Chapas a propos de l’œuvre et du rôle de Sedir.

                Philippe Collin pourra utilement compléter et préciser ce point de vue au besoin…

                Olivier

  1. Bonjour,

    je cède mes livres de sédir :

    -les forces mystiques
    -le sermon sur la montagne
    -les guérissons du christ
    -le royaume de dieu
    -quelques amis de dieu
    -les rose croix
    -initiations
    et la revue « l’initiation » de philippe encausse avril mai juin 1969

    1. J’ai d’autres livres à céder ou donner suivant l’humeur du moment (!) :
      Sédir méditations pour chaque semaine 1988
      la petite sainte thérese albin michel 1951
      l’âme du curé d’ars (abbé francis trochu)
      le curé d’ars (emmanuel vitte) (mgr francis trochu)

      1. En parcourant la petite sainte Thérèse , voici un extrait
        « Qu’est-ce que la vérité ? »
        «……. La vérité, c’est cela, Pilate ! C’est d’être avec ceux qui souffrent. C’est de pleurer avec ceux qui pleurent. C’est de trouver sa joie à soulager une souffrance. C’est de se refuser à chanter et à rire pendant que d’autres pleureront. C’est d’ouvrir les yeux sur l’infinie misère des hommes, et de s’y attaquer à plein cœur au lieu de s’en laver les mains. La vérité, ce n’est ni l’art, ni la musique, ni le luxe, ni l’esprit, ni les rires, ni la joie payée par la sueur des autres ! C’est la peine d’autrui partagé, c’est la croix d’un autre pour un instant sur notre épaule, c’est une larme qu’on essuie, un sourire qu’on fait naitre, un enfant qu’on a fait vivre, un vieillard qu’on a consolé. C’est cela la vérité, la voie, la vie, la joie aussi……. »

        1. Beaucoup de faits de ma vie sont le fruit du « hasard » que certains appellent synchronicités, mais je pense que cela arrive quand on est en situation de lâcher-prise abolue, en toute simplicité, en toute humilité.
          Ainsi hier je suis allé faire mon marché de livres dans une superbe librairie d’une rue Saint Jean : les carnets de Victoire Philippe, la réédition du livre de Serge Caillet, les propos de Maitre Philippe commentés par Sevananda, etc…Puis je suis monté à Fourvière pour faire une série de photos de l’intérieur de la Basilique récemment entièrement restaurée. Je suis passé aussi faire un petit coucou à la Vierge noire dans la petite chapelle latérale.
          Et là je suis tombé sur l’une des plaques en marbre d’ex-votos qui recouvrent les murs : je ne l’avais jamais vue bien que très visible. J’en ai pris photo (nous ne disposons pas ici de module pour la publier) il est écrit dessus :
          Le 1er décembre 1887 Thérèse Martin qui devait devenir l’Illustre Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus a prié dans ce sanctuaire
          Tout simplement.
          plaque Sainte Therese Fourvière Lyon www.philippedelyon.fr

          1. Et profitant d’une nouvelle option (un scoop !) voici la photo de la plaque en question

  2. Bonjour monsieur

    Si vous cédez toujours vos livres ci-dessus, je serais vivement intéressée.

    Merci à vous de votre réponse.
    ELiane

    1. Bonsoir,

      J’ai laissé mon mail à Hélène, vous pouvez la contacter, elle vous le transmettra
      …..
      cordialement
      Jacques

      message modifié, pour enlever l’email (risque de récupération par les robots qui fouillent le net pour des raisons pas toujours très honorables)

  3. Bonsoir,

    je suis d’accord pour vous les céder. Je vais demander à hélène si il est possible de vous transmettre mes coordonnées.
    Cordialement

    1. Bonsoir Jacques,

      Il n’y a pas de soucis
      Je vous remercie de votre confiance
      Vos coordonnés resteront dans mes données privées.
      Je ne m’en servirai pas non plus pour mon propre usage.
      Je garde confidentiellement toutes les donnes qui peuvent m’être communiquées.
      C’est une déontologie que je me suis fixée depuis le début de mes sites internet, c’est à dire depuis 11 ans.

      Bien à vous

      Hélène pour Maitre Philippe de Lyon

  4. Bonjour à vous

    Je vous remercie beaucoup Jacques pour ces livres que vous cédez.. A qui dois-je m’adresser pour les récupérer ?
    Merci de votre réponse.
    Bien à vous.
    ELiane

    1. Bonjour Eliane,

      Jacques vous a répondu hier soir:

      Bonsoir,

      J’ai laissé mon mail à Hélène, vous pouvez la contacter, elle vous le transmettra
      …..email enlevé….là c’est de ma faute
      cordialement
      Jacques

      Bien à vous
      Hélène pour Maitre Philippe de Lyon

      1. Conseil technique : ne jamais publier d’adresse de messagerie directement sur internet. En effet cela est automatiquement la cible de machines installées partout dans le monde pour copie. Bien sûr certains peuvent également copier visuellement, mais pour supprimer au moins le risque des ordinateurs espions, il est recommandé d’écrire un adresse de la façon suivante : xxxxarobasexxxx.fr, ainsi seules peuvent en être fait des copies visuelles.

  5. Renée-Paule Guillot, historienne donna une conférence à l’Arbresle, suite à son ouvrage dont la première édition : Deux Océans (1994)

    Marie Lalande aurait écrit : Lumière blanche (1948) suite à un ouvrage
    calomnieux concernant MP.
    De quel ouvrage s’agit-il ?

    1. Elle donne elle-mêrme la réponse dans la dernière page du livre réédité par le Mecure dauphinois et toujours intitulé Lumière blanche (Philippe Collin confirmera sans doute).
      Ainsi il y est écrit :  » Est-il besoin après tout ce qui précède de réfuter page par page les différents chapitres du livre signé : Dr L.Weber-Bauler ? ».
      Il s’agit donc de : Philippe guérisseur de Lyon à la Cour de Nicolas II édité par la Baconnière, et que l’on trouve encore facilement en vente d’occasion sur internet.

      1. Merci Népomucène pour ces éléments.
        N’ayant pas eu la curiositè de lire cet ouvrage en question…
        En effet, il serait intéressant de connaitre l’opinion de Philippe Collin en ce qui concerne cet ouvrage.

        Fraternellement

      2. Un jour prochain, je donnerai mon avis sur ce livre. Je peux simplement dire que ce livre n’est pas du tout calomnieux et que mieux, l’auteur a précisé dans ce roman les sources historiques et les passages inventés pour le roman. On ne peut pas être plus juste pour le lecteur…n’est-ce pas?

        1. Encore une fois on a la preuve de l’existence de clans autour de Maitre Philippe puisqu’ils se sont tous accusés les uns les autres, les membres de la famille, les « amis » et les autres. S’agissait-il de questions d’égos ou d’intérêts bassement financiers ? Ou alors d’une guerre des groupes spirituels ?

          1. L’égo suffit à lui seul pour expliquer toutes les misères de la nature humaine. Vous savez, à la mort de MPh, le clan des lyonnais a suspecté Gérard Encausse de l’avoir envoûté… il y a eu un tollé à l’époque et la consigne de « silence » fut donnée pour l’époque, afin de calmer les esprits échauffés…

            1. Ah bon ! Cela me confirme bien que tous les Hommes naissent égos… Et donc, rien de ce qui est humain ne nous est étranger…

  6. En effet, Népomucène…
    J’ai retrouvé le petit receuil « Lumière Blanche », que je pensais avoir donné.
    On peut lire en dernière page :
    Victoire Lalande mourut le 24 août 1904 après quelques jours de cruelle maladie.
    Or, Philippe Collin a écrit quelque part sur le site ( je ne retrouve pas où) que Victoire n’est pas partie de maladie.
    On peut s’intérroger ?

    Fraternellement

    1. Comme j’aime bien multiplier les sources j’ai trouvé cela quant à la si jolie Victoire Philippe :

      En août 1904 sa fille, Mme Victoire Lalande, tomba malade. Son état devint rapidement désespéré.

      M. Philippe donna alors un exemple extraordinaire.

      Son gendre, sa belle-mère, sa femme, sa fille elle-même demandaient la guérison. M. Philippe répondit :  » La volonté du Ciel est qu’elle s’en aille ; cependant, pour vous prouver que le Ciel peut tout, elle ira mieux pendant deux jours, mais le troisième, elle reviendra à l’état où elle est en ce moment « ).

      En effet, elle se leva subitement le samedi et, dans la nuit du lundi, elle retomba, et rendit le dernier soupir le 29 août 1904.

      Le lendemain, j’allai à L’Arbresle. M. Philippe vint à ma rencontre en pleurant et me dit :  » Quand un soldat tombe, il faut serrer les rangs « .

      De nombreuses personnes assistèrent à l’enterrement. M. Philippe a dit qu’il avait sacrifié sa fille, qu’il s’était enlevé le droit de la guérir et qu’elle était partie pour aplanir le chemin.  » Cette mort, disait-il, m’a crucifié vivant « .
      sur le site esprit.bainslesbains.com/philippe.htm
      (le témoin qui a écrit cela n’est pas précisé)

      1. Et un petit coup de pub au passage…
        Népomucène, ne pensez vous pas que le lien ci dessus ne rend service à personne…
        Surtout, pour répéter les mêmes erreurs.
        MP devient le porte drapeau de thérapeutes en tout genre…

        Fraternellement

        1. Ce passage est dans un livre (vie et paroles).
          Le témoin est très vraisemblablement Alfred Haehl.
          Pour moi ce qu’il écrit est fiable.
          Après, Alfred Haehl ne dit pas comment et après quel événement elle est tombée malade.

          Olivier

          1. à l’époque, tout était maladie.
            Victoire est décédée des suites de complications suite à l’accident. Après les symptômes ont surement été analysés comme des suites de maladie. Cela ne fait aucun doute.
            Historiquement, l’écrit n’est pas fiable. Il faut le replacer dans son contexte : cet écrit a été rédigé 50 ans après que les faits se soient déroulés.
            Philippe

            1. Victoire est donc décédée des suites d’un accident (incident)…
              Pourquoi ce fait est occulté ?
              Chaque détail historique ayant son importance…
              Est-elle décédée le 29 août ou le 24 août ?

              Fraternellement

              1. En effet, quel drame !
                Pas surprenant que ce fait soit occulté…
                Quand on sait à quoi la foudre est associée.
                Tristement, je me suis trouvée près d’une jeune fille électrocutée…
                Pas par la foudre, mais un appareil défectueux…
                Elle n’a pas survéçue.

              2. Bonjour,
                Ce fait doit être grâve s’il n’a pas été rendu publique.
                Et puis, MP est partit peu de temps après…
                Il est écrit quelque part qu’il avait été éprouvé et déçu par les hommes…

        2. Je ne connais ce site ni d’Eve ni des dents, c’était simplement une citation trouvée par Monsieur Google mon documentariste. Pour faire une cure ? (Bains les Bains)

          1. Eh bien ! Népomucène…
            « On » profite de l’absence d’Hélène pour nous renvoyer au jardin d’Eden…
            Les bains à remous…
            Reprenez-vous de grâce.

            Fraternellement

    2. la fille de mr Ph n’est pas morte de maladie, non, mais des suites d’un accident (incident) ayant eu lieu dans la cour du Clos Landar.
      ça, c’est de source historique…
      Philippe

  7. Comment ça ? Napomucène…
    Victoire ne serait donc pas partit le 24 Aoùt ?

    Jolie…Sans aucun doute.
    Cependant, avez-vous remarquer la tristesse que dégage son visage .
    Pour une jeune femme de son âge…

  8. « Lumière Blanche » est sous mes yeux…Présentement.
    Le petit livret écrit par Marie Lalande serait-il truffé d’erreurs ?

    1. et bien voilà : on a découvert uen nouvelle erreur, le jeu est donc qui a raison, qui s’est trompé ? Va falloir reprendre la loupe et la pipe…élémentaire…
      Quant au visage de Victoire, en effet je la trouve triste, mais ce peut être parce qu’elle pose pour la photo…mais qu’elle est belle !
      A propos, il apparait qu’il existe une quantité considérable de photos, et pourtant cet Art n’en était qu’à ces débuts ; cela laisse supposer qu’ils (les uns et les autres) disposaient d’appareils, qu’un laboratoire de développement existait (à l’Arbresle ?) et finalement…qui a pris les photos (à remarquer : elles sont pratiquement toutes posées) ?

      1. Est-ce à dire que Marie Lalande est dûpe ou menteuse ?
        De quoi être écoeurer de lire les livres, pour finir.
        Merci Philippe.

        1. Après reflexion…
          Peut-être bien ni dûpe ni menteuse.
          Finalement, on peut penser, qu’hier comme aujourd’hui…
          Certaines choses de la vie…Les drames, les scandales,ect…
          Ne se révèlent pas et appartiennent au privé.

      2. Heureusement, ce livret n’est sortit qu’à 1000 exemplaires.
        Puisqu’il est truffé d’erreurs…
        L’offrir ne rendrait service à personne…
        Donc, je pense qu’il finira : poubelle !

          1. Voilà une question que je me posais, bien que n’ayant pas lue cette dernière édition.
            J’ai aussi supposé que Marie Lalande ne pouvait avoir commis une telle erreur quant à la date du décés.
            Serait ce volontaire en voulant peut-être signifier le jour de l’accident (l’incident).
            On peut s’intérroger ?

        1. A mon avis ce serait une erreur car les citations de paroles de MP (ce qui est le plus important après tout) sont de sources sûrs a priori, ce qui n’est pas le cas de tous les ouvrages sur MP.

          Olivier

        2. Je suis d’accord avec Olivier.
          Baste les erreurs historiques, il y a les citations et les lettres de MPh dans ce livre et c’est d’une grande valeur.

          1. Nous sommes donc tous d’accord !
            L’important demeure l’essentiel.
            Laissons de côté les erreurs historiques.
            Et laissons notre intuition nous guider.
            Olivier…Philippe :
            Vous venez d’accomplir un miracle !
            Un livre épargné qui ne finira donc point à la poubelle !
            Merci pour lui.

            Fraternellement

            1. Lucie, bonsoir
              j’aime votre sens de l’humour.
              mais non, on ne doit pas laisser passer les erreurs historiques ; il faut les corriger chaque fois qu’on nous le permet, mais on ne doit pas perdre de vue l’essence qui nous a amené à nous rencontrer et c’est Lui ; seul Lui est important.
              Une fois ma biographie historique parue, les choses auront été corrigées et dites, il n’y aura plus rien à ajouter de ce point de vue.
              restera le message qui, de siècle en siècle, parcourt les nimbes de nos esprits et nous maintient éveillé.
              Il n’y a pas d’enseignement de MPh ; c’est un mensonge de dire cela et une erreur d’avoir essayé de construire cela ; il y a l’Evangile de Jésus et MPh est venu pour consolider cette Bonne Nouvelle. C’est à juste raison que Alfred Haehl intitule son chapitre « l’Evangile de Mr Philippe ». Réfléchissons à ces mots.
              Ph.

              1. Absolument.
                Si Monsieur Philippe n’a pas laissé d’enseignement, il nous a montré le chemin qui mène au Père, par la voie du Christ, hors des dogmes de la religion.
                Tous ceux qui ont sincèrement en leur âme approchés MP,ne sont-ils pas devenus moins pire ?
                Le sens premier d’aimer le Christ n’est-il pas de s’améliorer, vivre en toute humanité au milieu des autres ?

                Fraternellement

              2. Pour information, une Association domiciliée légalement à l’Arbresle, l’Association Maitre Philippe, annonce dans son bulletin de Mai 2013 qu’elle organise le 20 mai un exposé sur la tradition de l’enseignement de Maitre Philippe en Amérique du sud par un conférencier Brésilien.
                Ainsi des propos exprimés en Français seraient devenus des enseignements une fois traduits au Brésil ? Faut-il avertir nos amis Brésiliens qu’ils sont dans l’erreur ?

            2. J’ajoute pour mon billet publié ci-dessus le 21 mai à 13h50 au sujet d’une conférence sur les enseignements de Maitre Philippe, la précision suivante.
              Et cela nous permet de constater une nouvelle fois en ce qui concerne Maitre Philippe combien le « hasard » fait bien les choses !
              En effet, un ami de Paris m’envoie un message me demandant si je vais à la conférence. Il était évident pour lui qu’habitant l’Arbresle j’étais au courant. Et il ajouta que d’autant plus l’entrée était libre. Et c’est ainsi que j’ai appris cette conférence, d’une manière tout-à-fait fortuite.

              1. Pourtant Philippe Encausse parle de l’enseignement de Maître Philippe déjà dans le titre de son livre. Après, tournez quelques pages et si vous ne l’avez pas trouvé peut être avez vous une mauvaise ré-édition.

              2. A Michel : j’ai toujours considéré que les propos rapportés de MP étaient des enseignements.
                Mais il me semble avoir lu quelque part ici que beaucoup de choses étaient fausses notamment le livre de Philippe Encausse, qui comble de malchance ne serait pas Encausse…d’ailleurs je me demande toujours le rapport … :-)

              3. Léo Costet de Mascheville (Sevananda, encore un nomen) a écrit 4 livres suite à sa rencontre avec Philippe Encausse, un seul livre existe en France. L’intervenant brésilien dans un exposé dense et intéressant, nous a tracé la tradition de l’enseignement de Maître Philippe au Brésil. Une école (visible sur le net) ainsi qu’un laboratoire homéopathique existent au Brésil portant le nom de mr Philippe. De l’enseignement à la pratique.

  9. Eh oui… Les retouches existaient déjà !

    A propos des photos de MP, certaines sont très belles…
    D’autres…On dirait qu’i est sous cortisone.
    Certains portraits ne sont guère authentiques, je le trouve même
    défiguré.
    Enfin…Ce n’est que mon avis bien sûr.

    1. Lucie,
      la plupart des photos de MPh sont ou modifiées ou même truquées.
      En 1955, une photo en particulier a été truquée pour le livre de Encausse. Le but en était de vieillir prématurément les traits du Maître et le rendre complètement triste de la mort de sa fille… je vous laisse chercher la photo. L’originale, qui a servi au truquage est celle de MPh assis devant la vigne… vous pouvez en vérifier non les traits mais les contours…
      J’ai les échanges de courrier de Encausse concernant cette falsification qui n’avait pas d’autres buts que commerciaux.

      1. et bien voilà ! merci beaucoup car nos doutes et étonnements sont ainsi confirmés !

    2. en effet c’est très curieux les différentes photos que l’on a de lui ; mais je viens de me rappeler que dans ces temps-là le photographe était un artiste de la retouche. Ainsi, bien souvent la photo était reprise ou des points soulignés au dessin, ce qui fait que certains portraits peuvent paraitre artificiels.
      Et aussi ne sont-ils pas parfois une preuve de fatigue ?

  10. « Mon cher Nadar, j’ai encore besoin de deux belles épreuves retouchées de mon portrait de face.
    Mais choissisez-les- moi bien belles… »
    (24 Mars 1864 George Sand)

    En effet, la photographie à ses débuts.

  11. Avis général de la part de Hélène, voilà le message que je viens de recevoir, veuillez en prendre note :
    ****************************************************************************
    Gérard on vient de me voler mon portable en pleine rue a Paris

    J’ai voulu laisser un message sur le site, mais je me retrouve en modération

    Si tu peux laisser un message pour moi

    Merci mille fois d’avance

    Hélène
    *************************************************************************
    en lui souhaitant que les choses s’arrangent

  12. On m’a volé mon portable hier soir à l’arrachée dans une rue de Paris
    J’ai hurlé et couru après les 4 malfrats

    je ne suis plus joignable du tout
    là, je poste depuis l’ordi d’un de mes proches chez lequel je suis pour mon séjour à Paris.
    le moral est à la hauteur….j’ai tout sur ce portable…..absolument tout

    1. En effet, à Paris plus qu’ailleurs… mieux vaut avoir les yeux derrière la tête.
      Désolée pour Hélène.
      En lui souhaitant que les choses s’arrangent.
      Là, il faudrait un miracle…

      1. toute la soirée d’hier en attendant au commissariat, je me disais que j’allais prendre des réflexions de tous les côtés…..j’étais discrète en plus dans la rue
        je ne sais meme pas s’ils ont vu le téléphone. J’étais en plein appel avec ma soeur que je rejoignais
        j’ai pensé qu’elle avait entendu mes hurlements dans le téléphone, mais pas du tout, elle a cru que je n’avais pas de réseau
        j’ai eu mon opérateur au téléphone là, contrairement à ce qu’on m’a dit hier soir dans le dépôt de plainte, le téléphone a été utilisé à l’international
        4 personnes sont arrivées pour la même chose en moins d’une heure dans le meme commissariat
        je voulais contacter free, mais je n’ai rien pu faire hier soir……le commissariat a pensé que le téléphone était en train d’etre formaté pour etre revendu tout de suite….mais pas du tout
        j’avais tout dessus……y compris les codes internet et tout
        là, je n’ai meme plus les portables importants pour moi
        meme d’ici, j’avais des portables dont je n’abusais pas….je n’ai plus rien…..c’est douloureux
        mais en effet, il faut que je réalise que vivre en ville….surtout à Paris devient dangereux
        j’espérais qu’on me remonte le moral depuis hier soir……et je n’ai entendu que des reproches de mes proches…….je ne les ai pas assez avertis…….

        je venais de prier longtemps à Notre Dame, d’y prendre des photos
        j’ai passé une bonne partie de l’apres midi….à chercher à voir comment étaient facile ou pas à trouver les livres de Philippe Collin et le livre de Serge Caillet……je ne me déconnecte pas d’ici, meme si je ne suis pas chez moi…..
        le seul endroit où j’ai trouvé les livres de Philippe Collin……j’ai été dégoutée…..
        mais je peux reprendre une photo dès que je reprend un appareil….demain.
        Mon téléphone est assuré

        ce n’est pas parce que je ne poste pas de commentaires, que je ne pense pas au site et à vous…..je pense tout le temps à ici et à vous….

        1. Il va être urgent pour toi, dès que ru pourras, de changer tous tes codes internet, c’est une précaution indispensable. Bon, à première vue tu as déjà fait le nécessaire pour verrouiller chez Free.
          Quant à te faire des reproches, je ne vois pas pourquoi puisque cela est un fait divers qui peut arriver à tout le monde, et à n’importe quel moment, hors de chez soi..Tu as réussi à avertir officiellement par le blog MP tous tes correspondants ce qui est déjà pas mal.

  13. allez, courage… on ne va pas dans la jungle sans en connaître les dangers, non?
    tu vas retrouver ton portable…
    Philippe

    1. Hum…Il faudrait un miracle !
      Et puis, qu’allait-elle faire à Paris…
      On peut s’intérroger ?
      Courage Hélène…On pense à toi. ♥

  14. Problème technique : je lis des titres de commentaires (colonne de droite) datés du 29 avril, mais ils n’apparaissent pas quand je clique.
    Espèons que cela va s’arranger car les premières lignes affichées laissent comprendre une suite fructueuse d’échanges.
    Quant à Hélène, je me suis laissé dire qu’elle apprécie beaucoup qu’en son absence on maintienne à plusieurs le rythme des commentaires ! De plus les échanges se font de façon correcte et polie et sans animosité
    Souhaitons lui un bon repos pour se remettre de ses émotions !

    1. Un bon repos pour Hélène…
      Hum…
      Je me demande si elle quitte ses bottes de sept lieux ?
      Elle me rappelle ma jeunesse.

      Problème technique ?
      Pour l’heure, rien à signaler de mon côté.

      Fraternellement

      1. j’ai rencontré ce problème pour la première fois : lecture des titres de messages mais pas du texte lui-même + le serveur me disait votre message fait doublon
        j’ai donc lancé un nettoyage général avec annulation des fichiers temporaires, et ça a refonctionné

  15. N’ayant pu me procurer le livre réédité, revu et corrigé par Serge Caillet, Maitre Philippe l’ami de Dieu, je suppose que beaucoup de participants aux commentaires ont pu en prendre possession. Alors, quelqu’un pourrait-il en parler ici puisque ce site fait état et donne de nombreuses citations sur les livres déjà parus sur le sujet ?

    1. Il est disponible à la librairie Cadence dans le vieux Lyon.
      J’ai pour ma part que l’ancienne édition pas la nouvelle.

      Olivier

      1. En effet : j’y ai déjà envoyé trois personnes. Pour ma part les pavés de la rue Saint Jean m’empêchent de rendre visite à Marcel et son fils, j’irai un jour de semaine quand il y a moins de monde ; c’est pour cette raison que je demandais de me parler du contenu. Et cela du fait des bruits qui courent quant aux anciennes informations fausses, livres remplis d’erreurs, photos trafiquées…

  16. Je pense qu’il ne faut pas trop prêter attention à ces erreurs même si elles sont probablement exacts.
    Pour moi l’important est le message et notre manière de le mettre en pratique.
    Avec le temps j’aime bien cette parole de MP : « Il y a beaucoup de choses à faire et peu de choses à savoir ».

    Olivier

    1. Ou bien encore cette phrase de MP :
      « On ne nous demandera pas ce que nous avons cru, on nous demandera ce que nous avons fait. »

    2. Pour ma part ayant souvent fait oeuvre d’historien, je suis très attaché à la vérité des choses. Il m’est arrivé maintes fois, dans mes travaux de recherches, d’avoir à confronter plusieurs sources pour arriver à essayer de séparer le vrai du faux, me méfiant énormément des exégèses. Nous en avons, par exemple, une preuve indiscutable dans la Chrétienté avec des textes copiés et recopiés, traduits ou retraduits au fil des siècles, souvent de bonne foi, par méconnaissance de données.
      Et pour rester dans le sujet, on ne peut séparer le corps et l’esprit, à l’image des Bénédictins dont la devise Ora et Labora est significative, prie et travaille, dans ton oratoire et dans ton laboratoire, deux notions interpénétrées dont l’une ne va pas sans l’autre. Il en est ainsi pour moi pour le message de Nizier-Anthèlme Philippe : on ne peut séparer les faits et la pensée.

      1. Qu’on le veuille ou non, qu’on s’en réjouisse ou le déplore, c’est ainsi : la voie spirituelle et mystique concernant Monsieur Philippe n’est plus l’unique existante pour l’approcher.

        Monsieur Philippe est rentré dans l’histoire, il est devenu un personnage de celle-ci ; et comme Jeanne d’Arc, Cagliostro ou Raspoutine, il est devenu « l’objet » d’études et des travaux de l’historien.

        L’historien, comme tout professionnel à son éthique et ses exigences, et à ce titre la vérification d’un fait, l’exactitude d’une date est son pain quotidien. Enfin soyons sérieux, n’importe quel personnage secondaire de l’histoire de France à droit à son historien, avec souvent à la clef une biographie de qualité ; et pour Monsieur Philippe nous nous contenterions d’un a peu près sur les faits, de flou et d’imprécisions sur les dates ; est-ce vraiment acceptable ? Il n’aurait pas même droit au même traitement que d’autres personnages illustres ou secondaires de l’histoire ? Se serait une façon bien étrange de lui témoigner notre respect et notre admiration.

        Je souhaite quand à moi, de tout cœur, que des historiens se lèvent dans tous les pays où il passa ; et dans 30 ou 40 ans nous aurons une image plus juste de ce qu’il fût et de qu’il fit.

        1. 30 ou 40 ans ? C’est bien loin tout ça ! Personnellement, je sais que j’ai une éternité devant moi, mais je suis inquiet pour les autres…

          1. Et j’ajoute sur le statut d’éternité, qu’il faudra peut être attendre un peu plus longtemps : ainsi, à titre d’exemple, le cahier de notes de Henri-Charles Dupont (côté dans le fonds d’Encausse MS4 à la Bibliothèque municipale de Lyon) sera communicable en…2086 !

    3. Le post de 5h58 est pour Olivier, pour son post : 10 mai 20h24.
      Il va falloir une secrétaire pour remettre de l’ordre (pas moi, en tout cas!)
      Lucie :)

  17. je ne sais plus vers combien de sous niveaux vont les réponses (sic)
    hum
    le Ciel pour moi, mais vraiment n’engage que moi, englobe les Invisibles le Visible et le Divin
    si je n’exprime que le Divin, ce qui est rare, je n’évoque que Dieu, Jésus et Marie…très restrictif, c’est clair mais c’est grosso modo comme ça que j’évolue dans tout cela.

    pour le film, je ne parle pas du tout de la version au moins scandaleuse, voire inadmissible, de la dernière tentation du Christ, des années 80….je crois que je vivais encore à Paris à l’époque.
    j’ai été très choquée de réaliser que les cinémas acceptaient de laisser projeter de tels blasphèmes
    je sais que peu après, je me suis dite que je ne voudrais pas etre à la place de tous les intervenants dans la réalisation de ce film (je découvrais à peine Monsieur Philippe à l’époque).
    ….quels scandales ce film a dû etre dans l’Invisible

    j’évoque le film de Mel Gibson, la Passion du Christ, des années 2000 (2004 après vérification), qui n’a lui rien d’érotique….mais alors rien du tout.
    son propos était de dire ce qui avait été….résultat, scandale chez certains et grand bravo chez d’autres.
    ce film a été projeté dans beaucoup de villes et d’endroits où normalement on ne projette jamais rien.
    des séances ont été organisées hors de cinemas classiques.

    Une partie de l’équipe a raconté avoir vécu des phénomènes étonnants, avant pendant et après le tournage
    Mel Gibson fait partie des personnalités du spectacle qui en ont mare des mensonges de l’Eglise.
    et donc pour moi, il s’est basé pour beaucoup sur les Visions d’Anne Catherine Emmerich.

    je pense que pour réaliser les similitudes entre le film et les Visions, il faut lire les écrits avant de voir le film.
    le choc est……immense. Il l’a été pour moi en tous cas….et pas seulement vu le choc que sa projection a suscité.
    Je suis admirative de ce qu’il a osé faire.
    j’en parlais aussi sur mon premier site…..comme pour les Visions d’ailleurs….

    1. Ah oui ! Confusion, je suis confus …ce film non plus je ne suis pas allé le voir…je crains beaucoup la personnalité de Mel Gibson…

  18. Comment M. Philippe aurait-t’il pu avoir connaissance des visions??
    très bonne question….que je me pose depuis longtemps….en lisant ? ou par un autre moyen?

    1. Bonsoir à vous tous…

      Que de questions en effet.

      Les paroles de la soeur Emmerich ont été publiés à l’époque de monsieur Philippe. Donc de son vivant. Et monsieur Philippe a été à l’école, a appris à lire, à écrire, à faire des mathématiques…

      Plus tard…au clos Landar…pourquoi n’aurait-il pas lu un livre prêté? Sans nécessairement le lire au complet, juste la moitié. Sinon pourquoi dit-il, ; Anne-Catherine Emmerich, qu’elle est grande, les visions qu’elle a eu ne sont pas la représentation matérielle de la vie de Jésus, mais bien les clichés de cet évènement bien avant qu’ils ne surviennent (je cite de mémoire excusez-moi si ce n’est pas tout à fait exact). Cette phrase aurait-elle pu être dite spontanément par monsieur Philippe devant des amis, suite à une lecture, pour résumer ou tout simplement pour inciter à réfléchir sur les dons que Dieu confère à certaines personnes.

      Monsieur Philippe devait certainement lire beaucoup, ne serait-ce que par pur plaisir.

  19. Philippe Collin pourra peut etre nous renseigner sur ce point
    la phrase aurait été dite en 1895 et relevée par Alfred Haehl. En tous cas, elle est dans son livre de « Vie et paroles ».

    pour la lecture, il est évident que Philippe de Lyon lisait, et meme beaucoup, puisqu’il a notamment lu, la nuit surtout, pendant les rares moments pendant lesquels il n’était pas sollicité, dès qu’il est arrivé à Lyon.
    Le fils du boucher, donc son cousin, a rapporté que la chambre de Monsieur Philippe était remplie de livres, notamment sur le magnétisme.

    Donc, le fait qu’il lisait est une évidence, du moins à mes yeux.
    ma question est, sur le sujet de la visionnaire Anne Catherine Emmerich, de savoir comment il a su?
    est ce qu’il en a eu connaissance en lisant, ou dans les différents plans où il se déplaçait.
    en a t’il eu connaissance matériellement ou ….?
    mais peut etre va-t’on me répondre que peu importe de quelle manière il a su,
    mais je pose quand meme la question.

  20. sans vouloir offenser quiconque sur ce forum, je trouve que les discussions sont souvent une masturbation de l’intellect. l’essentiel est ailleurs
    à bon entendeur salut

    1. L’intellect est bien utile pour acquérir la Connaissance.
      Toutefois, je vous rejoins, Anonyme : « l’essentiel est ailleurs. »

  21. Cher anonyme

    On sait tous cela. Mais même les grands maîtres s’adressent à nous en parlant. Ce qui prouve leur humanité et leur compassion envers nous. Vivre et laisser vivre comme on dit.

    1. Bonjour,
      Monsieur Philippe est bien plus qu’un simple grand Maître parmi d’autres (voir ce qu’en dit Bou Anama dans le livre d’Alfred Haehl).
      Voir égallement ce que peuvent en dire ceux qui l’ont connu : Sédir dans l’ensemble de son oeuvre (Mais surtout Initiations, Forces Mystiques et Quelques Amis de Dieu), Alfred Haehl (Vie et paroles) Marc Haven (repris dans Philippe Encausse), JAR (Lueurs Spirituelles), Phaneg, Papus….

      Enfin je pense égallement que l’essentiel est ailleurs et qu’il faut faire attention à ne pas trop intellectualiser ou immaginer.
      C’est du moins ce que j’ai compris de l’enseignement de Sédir ou d’autres grands mystiques Chrétiens.

      Olivier

      1. Pour permettre de situer Nizier-Anthèlme Philippe parmi ces grands mystiques chrétiens, qui sont-ils ?

        1. Jean de la Croix, Simone Weiĺ Thérèse de Lisieux par exemple, ou encore Padre Pio ( que Sedir site dans un de ses ouvrages).

          Olivier

          1. En effet, j’aime bien poser de telles questions pour susciter plus de réponse. En ce qui concerne Simone Weill, que beaucoup de gens confondent avec Simone Veil qui devint femme politique, j’ai eu un témoignage direct à son sujet. Je connais un vieux monsieur écrivain fort érudit (et un peu plus) sur maints sujets de la Spiritualité. Il participe en toute sympathie à des rencontres annuelles de taille humaine organisées par des amis ; il était très proche de Gustave Thibon, ce qui lui permit de connaitre Simone Weil. Et bien chaque fois qu’il l’évoque…il a les larmes aux yeux.
            Cela est significatif pour quelqu’un fort avancé en ce domaine.
            Quant à la petite Thérèse, elle aussi elle est fort émouvante. Je l’ai redécouverte à l’occasion d’un passage dans un Carmel de la Drôme.

            1. Simone Weil est pour moi l’un des 4 ou 5 sommets du 20ème siècle.
              Son livre « L’attente de Dieu » est d’une richesse exceptionnelle.

              Une petite anecdote amusante : lors d’un passage a la basilique de Lisieux et à sa librairie j’ai trouve sur un présentoir une carte postale en vente avec une phrase de MP (la décoration de la carte avait été faite pas des carmélites de la Drôme me semble t il).
              Voici la phrase : « Prier ce n’est pas prononcer beaucoup de mots mais c’est s’abîmer tous ses sens en Dieu ». (Page 276 de vie et paroles).
              Il me reste encore a bien mettre en pratique cette phrase…

              Olivier

  22. Bonsoir à tous

    Il y a eu aussi le cas de Francis Schlatter. La Revue des Revues du 1er Mars parle justement de cet homme par la plume de Jean Finot. Par la suite Papus ajoutait ceci dans la revue L’Initiation concernant l’article de Francis Schlatter;

    Francis Schlatter était un illuminé, et nous dirons SEULEMENT POUR CEUX QUI SAVENT, que cet homme, obscur par sa naissance et sa position sociale, était cependant un des onze qui ont passé par le soleil en 1855.

    D’où Papus tire-t-il son information ? Dire que Francis Schlatter était un des onze…ce n’est pas le genre d’informations qui sont inscrites sur le visage des gens.

    Mais monsieur Philippe devait avoir donné la réponse à Papus auparavant.

    1. Gérard d’Encausse avait de multiples contacts et responsabilités dans le monde de l’Initiation et de l’occultisme (bien que je n’aime pas ce mot) ; ainsi il était en rapport direct avec de nombreuses sociétés initiatiques, il n’est qu’à simplement consulter les fonds Papus et d’Encausse de la bibliothèque municipale de Lyon. Ce qui lui permet sans doute de parler en connaissance de cause d’un être illuminé, mais cette notion n’est peut être pas destinée au grand public.
      Quant à Francis Schlatter, un remarquable site lui est consacré : francois-schlatter.org
      Par contre un petit élément : il est né en 1856, et…Papus dit qu’il fait partie des 11 (?) passés par le Soleil en…1855.

      1. Bonjour Népomucène

        Il faut calculer le temps de gestation. Si il arrive en 1855 quelques temps après sa conception, afin d’ouvrir le canal…comme on dit…il peu naître facilement 9 mois plus tard en 1856. D’ailleurs il était lui-même aveugle et sourd de naissance jusqu’à l’âge de un an. Probablement trop de lumière pour un si petit corps. Sa mère croyante l’avait d’ailleurs recommandé à Dieu. Puis un beau jour l’enfant entend et voit.

        Quelle belle histoire.

        1. J’aime bien faire de telles remarques pour susciter des réponses complémentaires…

        2. Désolée, Jocelyn L…
          (Ce post n’est pas à sa place)
          Cependant, complètement en osmose avec vos propos :
          « Et même si on m’apportait la preuve du contraire, ma confiance resterait intacte c’est sûr et certain. Et même que celà me rapprocherais encore plus de lui. »

          Pour ma part, j’ajouterais : « Quand ils auront tout dit, ils se tairont. » (j’ai perdu ma source.)
          Lucie

          1. Précision quant à mon affirmation ci dessus…(en réponse à Jocelyn L) Je ne connais que peu de choses concernant Monsieur Philippe, je sais seulement qu’il est depuis de nombreuses années sur ma route, sans doute pour m’ apprendre à descendre.
            Je souhaite seulement dire que celui qui n’a jamais pécher, lui jette la première pierre.
            De tout ce que l’on pourrait apprendre de choquant…
            Il n’a pas été placé là où il n’y a rien à faire.
            Les tripots…Les bouges… Ect…Tous les enfers en somme.
            Tenter de transformer le mal en bien…
            Par des moyens qui nous dépassent, sans doute.
            Pas à côté de nous, mais au milieu de nous.
            Lucie

            1. Mr Philippe est toujours là où il y a du travail.
              Il n’y a rien de choquant à apprendre de sa vie méconnue ; ce sont nos esprits tordus (comme dirait le Curé d’Ars) et surtout notre moralisme judéo-chrétien étriqué qui font « choquantes » certaine de ces actions.
              S’il revenait aujourd’hui, il ferait la même chose et ne serait surtout pas à faire le guignol pour se rendre intéressant publiquement.

        3. Plusieurs légendes circulent sur l’identité de ces 11. A vrai dire je ne sais qu’en penser.
          Il est vrai que le cas Schlatter est extrêmement mystérieux et intéressant.
          L’auteur de sa biographie a entre autres aussi beaucoup étudier MP, Sedir et Savoret.

          Olivier

          1. Un soir, Mr et Mme Philippe étaient à table avec leur fille et leur gendre. On sonne. Peu après, la cuisinière pénètre dans la pièce et dit : “ Monsieur, ce sont les jeunes gens. ”
            “ Ah les Onze ! Ce sont toujours les mêmes qui viennent ! ” dit Mme Philippe. Mr Philippe lui a dit alors : “ Eh oui, ma Jeanne, ce sont les mêmes, … et ce seront toujours les mêmes ! ”
            (rapporté par M.de St Martin)

            1. Tiens, tiens, en plus d’être capitaine des Pompiers, Nizier-Anthèlme aurait-il sponsorisé l’équipe de foot de l’Arbresle ?

              1. Ne nous faisons pas de nœuds au cerveau.
                Cela nous rendrait il meilleur de le savoir?

                Amitiés

                Olivier

              2. Absolument, Olivier !
                Je vous rejoins…
                Bien peu de choses à savoir, beaucoup de choses à faire…

                Fraternellement
                Lucie

            1. Savoret était un touche a tout (Alchimie, Astrologie, homéopathie, mystique….)
              Un ami qui l’a bien connu a écrits ses souvenirs et les a publié dans une revue.
              On trouve également ses articles les plus intéressants sur le site livres mystiques dont le fondateur était un proche de Savoret.
              Le celtisme est une des nombreuses cordes de son arc tout simplement.

              Olivier

        4. Bonsoir

          Je me répond à moi-même.

          Le 17 Septembre 1895, le plus grand journal du Nouveau-Mexique, Le Rocky Mountain Daily News disait ceci ; Né en Alsace en 1855, Schlatter arriva un jour en Amérique.

          Il serait donc né en 1855

          1. François Schlatter, le divin médecin, est né en Alsace, France, dans le canton de Schlestadt, à Ebersheim, le 29 Avril 1856.

            Confusion dans les sources mais celle-là semble être la bonne.

  23. Une épaisse biographie très documentée par Gil Alonso-Mier a été publiée chez un petit éditeur il quelques années.

    Olivier

  24. Je n’avais pas lu ce petit ajout et sans le savoir j’y ai répondu : en effet le site dont j’ai donné le lien est rédigé selon Gil Alonso Mier.
    francois-schlatter.org/

  25. Bonjour.
    Sans me m…le cerveau, le soleil est une analogie mais il est certain qu’il vaut mieux y passer avant sa naiscance sur terre, peut être pour une question de cuisson. Mais plus sérieusement, les deux livres sur François Schlatter sont à recommander.
    Bruno Gröning fait parti aussi des thaumaturges et a dispensé un enseignement de qualité christique malheureusement méconnu, bien que disponible sur le net et sur livres, avec de très nombreux témoignages, ne serait ce que par la justice allemande qui lui a interdit de faire des miracles définissant ainsi ses guérisons prodiguées.
    Quant au travail historique sur Maître Philipe, la réédition du livre de Serge Caillet est plus vérifiable et authentique que tout ce qui est sorti ces dernières années, bien que l’on retrouve les mêmes informations à peu près partout. Le livre de Guy Moïse  »Philippe le mystère de Lyon » est à se procurer car c’est un bon travail de journaliste bien écrit, avec aussi une belle qualité pour les photos.

      1. Et je m’aperçois que ma réponse pourrait être percue comme négative : il n’en est rien bien au contraire, c’est pour ne pas alourdir les réponses de réponses de réponses :-)
        J’avoue : je ne connaissais pas François Schlatter, par contre Bruno Gröning j’en entends beaucoup parler par une amie qui fait partie du Groupe de Lyon. !
        Et je ne connaissais pas non plus le livre de Guy Moyse, le régional de l’étape qui n’évoquait pour moi que des activités de journaliste et de radio. Décidément il va falloir que j’aille en expédition chez Cadence, car en plus je n’ai toujours pas la réédition du livre de Serge Caillet …

        1. Le même éditeur que celui qui a édité cette biographie de schlatter a réédité un livre épuisé de Sedir depuis une centaine d’année.
          Sa traduction de l’esprit de la Prière de W Law.
          En vente a la librairie cadence.

          Olivier

  26. Votre réponse, Népomucène, qui est très concise, n’est pas mal prise de ma part. Désolé de sortir du sujet de ce site avec Bruno Gröning, mais sa  »mission » est tellement en parallèle avec celle de Maître Philippe, ils sont tous deux des guides qui nous mènent au Père par le Christ. Tout comme nous avons deux mains, nous pouvons avoir deux guides. L’essentiel étant qu’ils soient de la même famille. Je dois sûrement connaître votre amie.

    1. Pour avoir du nouveau sur Monsieur Philippe il nous faut attendre la biographie historique de Mr Collin. Je dirais à Michel, avec un brin d’humour, que si nous avons deux mains, nous n’avons qu’un seul cœur, et que celui-ci ne peut être partagé, même avec d’autres êtres qui peuvent nous sembler être de la même « équipe ».

      Un ami me disait : « Ce n’est pas nous qui allons vers Lui, c’est Lui qui vient à nous ».

      1. Je ne pense pas que MP et Bruno Groning soient de la même stature spirituelle effectivement.
        Un viel ami disparu disait également que c’est MP qui choisit ses amis et non l’inverse !

        olivier

        1. Ce n’est pas mon intention de les mesurer l’un à l’autre car comme disait Lalande on ne savait pas où se situait mr. Philippe. Nous n’avons pas les bons instruments de mesure, peut être avec l’humilité.

          1. Lalande savait très bien ou se situait MP comme tous Ses proches.
            « Il est grand, Il est très grand, Il est le plus grand ! » Bou Anama.

            Olivier

        2. Il est parfois bien difficile de penser avec justesse et d’en avoir la certitude.

    2. Je voulais poser une réponse sur la globalité, mais cela serait, semble-t-il, trop éloigné du sujet et risquerait de pertuber des esprits ; donc j’ai tout effacé, je m’en tiendrais là, pourquoi pas dans le non-dit (:-))…Et quand-même il ne faut pas se couper du monde, avoir une ouverture d’esprit la plus complète, je dis souvent à 361 degrés…car alors à l’évolution peut succéder l’involution…
      J’ai écrit récemment une étude sur la tolérance et l’humilité…

      1. N’accordons nous pas trop d’importance aux guérisons ? Il suffit qu’un être fasse des guérisons miraculeuses, parle de Dieu et de la prière, et nous le mettons dans la catégorie des Thaumaturges. C’est oublier que l’Adversaire a aussi ses envoyés qui peuvent faire des guérisons, les invisibles aussi peuvent en faire en utilisant quelqu’un, le renouveau charismatique ou Maguy Lebrun en ont aussi à leur actif… N’ayant pas le don de discernement (puisque c’est un don de l’Esprit), le seul critère de guérisons miraculeuses ne me paraît pas suffisant pour dire de quelqu’un qu’il ou elle est un missionné(e) du Ciel.

        Emile Coué a eu des milliers de guérisons à son actif, mais il n’a jamais parlé de Dieu et de la prière, mais il l’aurait fait, que dirions-nous de lui aujourd’hui ?

        C’est un des principaux intérêts du documentaire de Crystel Chabert (l’énigme Philippe) de nous faire réfléchir à cet aspect des guérisons miraculeuses et des multiples questions qu’elles posent.

    3. petit message personnel pour Michel : j’ai aussi, entre autres, un ami X qui a occupé une vingtaine d’années le lieu du laboratoire rue du Boeuf, là aussi vous risquez de vous connaitre…

      1. Nous nous sommes rencontrés et rencontrerons de nouveau bientôt. Personne très humble qui ne rentre pas dans les détails de la petite histoire pour en faire ses choux gras, bien qu’un précédent locataire était primeur de profession.

        1. Ah oui ! Les cagettes du quai Saint Antoine ! Faut que j’en parle à ma copine…Jojo

  27. Non merci Jean, je n’ai pas besoin ni envie d’attendre la  »bio » de P. Collin sur Mr. Philippe vu que je l’ai déjà entendu en conférence dire au sujet de mr. Philippe qu’il était alcoolique, qu’il avait enlevé une jeune fille, qu’il avait escroqué des personnes et qu’il dépensait son argent dans les bouges, etc etc… Cette  »bio » a un air de requiem.
    J’ai en notes ce qui a été dit ce jour là.
    Je donne la main à qui je veux et mon cœur aussi souhaitant qu’il aille vers le Christ, seul Maître qui ai marché sur cette terre, je ne suis pas pour autant un  »béni oui-oui ».
    Restons dans le partage avec humour, sans donner de leçon.

    1. A mon grand regret j’ai raté cette fameuse conférence du 14 Septembre à l’Arbresle qui fait tant parler.
      Une amie, fidèle de MP, (depuis 20 ans) ne connaissant pas le conférencier et qui a assisté à la conférence n’a pas été choquée par les propos tenus.

      Il faut donc quelque fois se méfier des apparences…

      Mais pour ma part je n’y étais pas donc j’attends d’avoir l’occasion de la lire ou de l’entendre avant de me prononcer.

      Olivier

    2. Michel

      J’étais également à la conférence de Mr Collin. Mon point de vue est autre, nous allons reprendre chacune de vos assertions. Mr Collin n’a jamais dit que Monsieur Philippe était alcoolique, ni qu’il allait dans les bouges. Par contre, il est vrai qu’il y a eu procès pour enlèvement ou séquestration, mais Mr Collin a expliqué le contexte : une jeune fille qui était en danger, que Monsieur Philippe a aidée et cela lui a valu un procès.

      Pour ce qui est des procès pour escroquerie, Mr Collin a également expliqué, que certaines personnes que Monsieur Philippe avait guéries lui avait confié, en gage de remerciement, leur économie pour qu’il les place à la bourse ; il a perdu ces sommes, et ces personnes lui ont fait un procès. Je crois d’ailleurs que Monsieur Philippe les a remboursé.

      Tout ces faits sont historiques et documentés, ils figureront dans la biographie historique de Mr Collin. Je comprends très bien que cela vous ennuie, mais que direz-vous quand les preuves vous seront données ?

      Je remets ici l’explication donné sur ce blog par Mr Collin sur les attitudes déroutantes ou choquantes de Monsieur Philippe :  » Nous avons présenté quelques éléments de la vie de MP mais nous l’avons fait de façon peut-être trop abrupte et encore plus de façon maladroite, et nous vous demandons de nous pardonner. Ce que nous n’avons pas évoqué, ce sont les motivations profondes et réelles de tels agissements de MP dans sa vie. Croyez-moi, après 40 années de recherches ininterrompues sur lui, je peux vous assurer qu’il y a un sens à tout ce qu’il a fait et dit, et je peux vous assurer également qu’il a agi et fait tout ce qu’il a fait QUE par amour pour NOUS, pauvres humains inutiles. La Bourse, les procès qu’il a subis, les femmes, le « sacrifice » de sa fille, etc., n’avaient pas d’autres sources de motivations QUE NOUS. Tout dans sa vie avait un sens et il ne faisait RIEN sans avoir avant pensé à nous pour les siècles suivants. Je comprends soudainement que cela peut nous dépasser intellectuellement, mais c’est ainsi.

      Ayant la vidéo de l’ensemble de la conférence de Mr Collin, je la tiens à votre disposition pour qu’avec vos notes d’une main, et la vidéo de l’autre, nous fassions ensemble le point sur ce que Mr Collin a dit vraiment lors de cette conférence.

      Bien à vous.

      Jean

      PS : Ecrivant de mémoire les faits concernant Monsieur Philippe, je laisse Mr Collin me corriger si j’ai manqué de précisions, ou si j’ai mal relaté ce qu’il a dit le jour de sa conférence.

      1. P. Collin fait des recherches ininterrompues depuis 40 ans sur mr. Philippe, qu’elle âge a t’il?

        1. 20 ans, 30 ou 40 ans de recherche, qu’importe. La seule chose importante ce sont les faits que Mr Collin a trouvés en travaillant sur les actes notariés, comptes rendus des procès, journaux d’époque, recensement, dossier militaire… A ma connaissance il est le seul à l’avoir fait. Même Serge Caillet, dont le livre sur Monsieur Philippe est intéressant, a utilisé surtout comme source historique que le dossier de police des archives de Lyon et le fonds Encausse de la bibliothèque.

          Je reste à votre disposition pour la comparaison de vos notes et de la vidéo de la conférence de Mr Collin.

          1. Ah ! Enfin ! Nous allons pouvoir tous consulter les sources précises des affirmations à paraitre ! Car bien entendu tout sera référencé et consultable par quiconque. Espèrons que nous ne passerons pas des Amitiés spirituelles à France dimanche.

            1. Tout est effectivement annoté et référencé.
              Je vais même mettre en ligne les documents eux-mêmes, comme cela personne n’aura la peine de chercher ce qui a déjà été cherché et trouvé.
              Le « moi j’ai des archives » m’emmerde (pardonnez moi cette ôla verbale), aussi je donnerai tout au net.

              1. Pourriez-vous nous dire où et quand vous allez mettre en ligne ces documents ?

                Si j’ai bien compris dans les propos que j’ai lus concernant vos recherches, ces documents (à paraître dans votre livre également) démontreraient la non validité d’infos, de publications, sur la vie et les paroles de MPh., infos reprises maintes et maintes fois, voire même falsifiées ! Ces documents concernent t-il seulement la « condition humaine » de MP, ou bien concernent-ils également sa dimension spirituelle  ? Ces documents dénoncent-ils seulement des erreurs  ? J’espère que non, car j’imagine que vos 40 ans de recherches vous ont amené également à trouver d’autres documents qui eux authentifient en vérité ce qui a été rapporté.
                Il m’apparaît donc que des documents partiels et limités à la seule « nature humaine « de MPh. et qui dénonceraient uniquement ce qui est erroné, pourraient non seulement leur donner une importance démesurée, mais ils pourraient également jeter un fort discrédit sur TOUT ce qui a été dit, écrit  sur MPh.

                J’ai depuis 34 ans une très grande vénération pour celui qui est bien au-delà de toutes considérations humaines, pour moi c’est un grand Esprit qui s’est incarné pour nous montrer le chemin.

            2. Vous parlez des Amitiés Spirituelles, et vous faîtes bien. Les AS sont LE groupement à suivre pour la pureté restante des idées MPh. Ce fait est dû à l’acharnement qu’elles ont eu de ne pas parler de MPh ouvertement ou à mi-mots. J’ai longtemps été dubitatif voire même agacé par ce silence. Aujourd’hui quand j’entends parlé de MPh par des gens ne connaissant pas le sujet ou croyant sincèrement sans doute connaître le sujet, je me dis que les AS avaient raison.
              Car parlé de Lui sans savoir est une chute, une chute grave.

              1. Les Amities Spirituelles ont un site où on trouve des références sur l’association.
                Il suffit d’utiliser Google.

                Au sujet de MP et de la bourse : il faut savoir que Mr Chapas a fait la même chose
                avec le fidele François Galland qui a finit ruiné en suivant les judicieux conseils de Mr Chapas…

                Donc plus on cherche a comprendre MP plus on s’égare…
                Surtout si on chèrche sur internet des infos non vérifiées.

                Sedir aimait à citer un proverbe persan :
                Celui qui parle ne sait pas, celui qui sait ne parle pas.

                Olivier

              2. Bonjour à tous

                C’est toujours intéressant de vous lire. J’ajouterais ce commentaire à la suite d’Olivier.

                La situation financière d’une personne (sa pauvreté ou sa richesse) fait probablement partie de ce qu’elle aura à subir suivant son karma. Cela expliquerait pourquoi (si je lis à ce propos ce qui est écrit sur le site) ni monsieur Philippe, ni monsieur Chapas n’ont connu le succès avec la bourse…semble-t-il. Le ciel leur ayant probablement dévolu à l’avance ce qui serait leur part sur terre et pas un sous de plus…

                Et autre sujet… je n’ai jamais crû aux calomnies à l’endroit de monsieur Philippe pour la bonne et simple raison que Jésus a subit le même sort. Les gens ont des attentes, exigent même parfois des résultats, et à la moindre déception se retournent contre vous sans aucunes reconnaissances pour ce que vous avez fait pour eux. Les cas de ce genre sont légions.

                Et même si on m’apportait la preuve du contraire, ma confiance resterait intacte c’est sûr et certain. Et même que cela me rapprocherais encore plus de lui.

                Mais cela n’engage que moi.

                Bonne fin de journée.

          2. J’ai tout compris ! Le fameux 14 septembre il y a eu à l’Arbresle deux conférences sur Nizier-Anthelme Philippe, en deux endroits différents, par deux conférenciers différents Messieurs Philippe Collin et Colin Philippe, d’où de telles confusions !

        2. C’est une question d’ordre privé n’est-ce pas. Mais le connaissant un peu je dirai que Mr Collin a l’âge de ses artères… humour.
          En revanche je peux affirmer qu’il est né dans ce « milieu » qui fait tant jaser, et qu’il n’a pas eu d’autres choix que cette recherche ininterrompue. Ces parents l’ont baptisé Philippe Nizier et ce fardeau se transforma vite en croix lourde à porter.
          Ses recherches aboutirent à une histoire épurée de la vie de MPh. Et nous le remercions par avance des informations qu’il va nous transmettre car Mr Collin partage tout, documents, infos, photos ainsi que les sources. Pour lui, il n’y a aucun mystère.
          J’espère qu’il ne nous en voudra pas d’avoir parlé de lui.

          1. Et donc il sera ainsi facile de prouver tout ce qui a été faussement écrit et alors on pourra dénoncer les auteurs en question.

            1. Il n’y a pas eu de choses faussement écrites : les auteurs manquaient d’éléments je pense. « Faussement écrites » signifierait que certains auteurs ont sciemment lancé les gens sur de fausses pistes or (je pense) ces auteurs étaient sincères.
              Je ne parle évidemment pas de ceux qui ont répété, répété et répété encore les mêmes erreurs historiques.
              Personnellement, je n’en dénoncerai qu’un, et encore, avec le temps et ma patience, je lui accorderai des circonstances atténuantes…

              1. C’est bien pour cela que je ne le ferai pas personnellement. Le temps s’en occupera seul. Moi j’ai pris de l’âge et cet auteur, dcd maintenant, me paraît disculpable aujourd’hui…

          2. Je viens juste de prendre connaissance des derniers commentaires:
            en ce qui concerne la conférence de Monsieur Philippe Collin du 14 septembre 2012 à l’Arbresle, j’y étais et je peux donc donc témoigner , quant à moi, que celle-ci a été pour moi, très enrichissante en ce qui concerne l’historique de la vie de Monsieur Philippe, mais aussi révélatrice de vérité spirituelle énorme, pouvant bousculer tous nos préjugés des idées personnelles , ou de lecture ou encore d’écoles ésotériques, ou d’ouî dire….bref TOUT ce que nous pensions être Monsieur Philippe et qu’il n’était pas véritablement , sa vie son vécu, sa personne humaine.

            Monsieur Collin a été très courageux et scrupuleux d’honnêteté historique, pour révéler et nous faire partager, le fruit de tout son travail résultant de preuves , documents , témoignages familiaux . Je n’ai pas du tout doutée , j’ai voulu recevoir ce témoignage avec certes un esprit critique , mais aussi avec le cœur, car après tout ne s’agissait-t-il pas du Maître dont il témoignait?

            Je n’étais pas du tout choquée par ces vérités, bien au contraire, il nous rapprochait de l’homme PHILIPPE et nous avons été touchés , par la note vraie , celle qu’on reconnait quand vraiment on cherche L’ESPRIT DE VÉRITÉ. Nous l’avons remercié chaleureusement de nous enlever les écailles des yeux et nous attendons tous avec impatience la sortie de son livre historique sur le Maître Philippe de Lyon.

            Le travail qui nous attends nous qui en vérité ne savons rien du Maître Philippe , est d’essayer de laisser percer ces rayons ensoleillés à travers les nuages des mirages que nous nous sommes nous mêmes créés, des illusions sur LUI, des émotions qui ont crées dans notre esprit ET dans notre cœur, un brouillard qui nous empêche de l’aimer en VERITE, tellement nous voulons qu’il soit comme nous rêvons qu’il devrait être pour nous satisfaire à nous « petits vers luisants ».

            MERCI Philippe pour toute cette vérité historique.

            1. A priori problème avec le site ma question s’adresse àMichel bien entendu.
              Mes excuses à Elisabeth

              Olivier

            2. Merci, MERCI, Elisabeth.
              Votre témoignage me touche.
              Car c’est le but de mon travail, de tout ce travail…

          3. Il me semble que ce n’est pas parce que des parents décident d’appeler leur fils Wolfgang-Amadeus qu’il aura le génie de Mozart…

        3. Et vous depuis combien de temps faites vous des recherches sur MP ?
          Avez vous approché des « anciens » ?
          Ce sans esprit de jugement ou de classification.

          Autre question : pour ma culture pesonnel que dit Mr Gronig de Jésus Christ , je n’ai rien trouvé après une rapide recherche ?

          Olivier

        4. Et vous depuis combien de temps faites vous des recherches sur MP ?
          Avez vous approché des « anciens » ?
          Ce sans esprit de jugement ou de classification.

          Autre question : pour ma culture pesonnel que dit Mr Gronig de Jésus Christ , je n’ai rien trouvé après une rapide recherche ?

          Olivier

    3. « Un air de requiem » au passé, ça c’est certain, mais pas comme vous le pensez.
      Le Requiem est pour tous ces groupements qui ont galvaudés (et qui galvaudent) ses idées pour les faire leurs.

      1. Requiem ? En effet c’est un genre magnifique ; mon plus beau souvenir de musique est quand j’ai participé en choriste au Requiem de Duruflé : une merveille !

  28. Vue la ferveur légitime de certains à défendre le projet de Monsieur Collin, cette question me taraude : est ce que celui-ci n’est pas la réincarnation de Monsieur Philippe?

    1. lol.
      S’il y a de la ferveur, c’est que les personnes connaissent mon engagement et ma façon de travailler. Je ne suis jamais sans affirmer sans preuves concrètes. Les mystères et les esprits n’entrent pas dans la vie de MPh. Faire des mystères aux mystères n’a servi qu’à emmener les gens sur une mauvaise piste. MPh n’en a que faire en vérité, son seul mystère est de s’être incarné pour nous, nous qui sommes bien (comme le dit l’Evangile) des serviteurs inutiles, et je l’ajoute, inintéressants.

    2. Vu le titre de son dernier livre  »Ecce homo » ne serait il pas plutôt la réincarnation de Ponce Pilate?

      1. ecce homo ? c’est le mariage pour tous ?
        ou ecce omo car mon Maitre lave plus blanc ?
        :-)

  29. En réponse à Jocelyn,

    Pour ma part je pense que MP et Mr Chaps jouaient pour perdre et pour faire perdre…
    Leur Karma n’a rien à voir la dedans à mon humble avis.
    En revanche pour celui de leur « clients » c’est différent.

    Olivier

  30. Je dois à la vérité la franchise : MPh et Mr Chapas n’ont pas de karma, au sens oriental du terme, et n’en auront jamais.
    Ils vont, ils viennent, ils font ce qu’ils veulent. La terre ne leur doit rien, ils ne doivent rien à la terre. Ils sont libres.

    1. Bien sûr !
      « Si vos âmes n’éteient pas si vaines et si curieuses vous auriez déjà compris »
      Cagliostro

      Olivier

  31. Bonjour.
    Olivier, si cette question m’est adressé je pense que Jean a déjà répondu plus haut,  »20 ans, 30 ou 40 ans de recherche qu’importe ». Les  »anciens » que j’ai approché ont connu Philippe Encausse, mais d’après P. Collin qui dans cette même conférence a dit que les comptes rendues de séance avaient été ré-écrits par Philippe Encausse pour son livre, je me demande jusqu’où peut aller cette référence. Un des plus  »anciens » allait à Loisieux voir Hugues Philippe, c’est dire s’il est  »ancien », ce sans esprit de classification.
    Je remercie Jean de sa crainte que cela peut nous dépasser intellectuellement, dans l’éventualité d’une rencontre, l’office du tourisme de l’Arbresle semble tout indiqué si … ne se cache plus derrière un ……. Mr. Philippe voulant que rien ne soit caché, est ce dénoncer que de dévoiler? Intellectuellement je ne sais pas. Comment ce fait il que ….., qui en 2005 écrivait dans  »L’initiation » paru en hommage au Maître de Lyon, que la vie privée de mr. Philippe devait rester privée, change d’avis? Pense t’il que ses prénoms le mettent à la hauteur de mr. Philippe? N’est ce pas là alourdir sa croix? Ferveur ou orgueil? Que n’a t’on pas écrit comme bêtises au nom de la vérité. ……

    Commentaire entier afin que chacun puisse se faire sa propre opinion:
    Bonjour.
    Olivier, si cette question m’est adressé je pense que Jean a déjà répondu plus haut,  »20 ans, 30 ou 40 ans de recherche qu’importe ». Les  »anciens » que j’ai approché ont connu Philippe Encausse, mais d’après P. Collin qui dans cette même conférence a dit que les comptes rendues de séance avaient été ré-écrits par Philippe Encausse pour son livre, je me demande jusqu’où peut aller cette référence. Un des plus  »anciens » allait à Loisieux voir Hugues Philippe, c’est dire s’il est  »ancien », ce sans esprit de classification.
    Je remercie Jean de sa crainte que cela peut nous dépasser intellectuellement, dans l’éventualité d’une rencontre, l’office du tourisme de l’Arbresle semble tout indiqué si Dominique Maistre ne se cache plus derrière un Fauchard ou un Latran. Mr. Philippe voulant que rien ne soit caché, est ce dénoncer que de dévoiler? Intellectuellement je ne sais pas. Comment ce fait il que P. Collin, qui en 2005 écrivait dans  »L’initiation » paru en hommage au Maître de Lyon, que la vie privée de mr. Philippe devait rester privée, change d’avis? Pense t’il que ses prénoms le mettent à la hauteur de mr. Philippe? N’est ce pas là alourdir sa croix? Ferveur ou orgueil? Que n’a t’on pas écrit comme bêtises au nom de la vérité. Retournez à vos archives et méditez en paix pour savoir à qui elles appartiennent.

    1. Pardon de vous décevoir mais j’ai eu une version du cahier noir de Meples dactylographiée corrigee par rapport a la version originale.
      Elle vient de la Meuse…
      Quoi qu’il en soit c’est l’intention qui fait la valeur des actes donc ça ne signifie pas forcemment que le responsable est un usurpateur

      Bien a vous

      Olivier

    2. Je me demande bien à quoi servent toutes ces attaques personnelles. Tout le monde peut changer d’avis au cours du temps, n’est-ce pas? Je ne crois pas en tout cas que ce blog servent de tremplin au règlement de compte, qui ne marche que dans un sens d’ailleurs. Michel devrait stopper ce type de discours qui ne fait pas écho aux intentions du site, et ce n’est pas la première fois qu’il faut le recadrer.

      1. Quand on veut recadrer quelqu’un, il faut être de bonne foi et s’adresser à tout le monde sans aucune hypocrisie ; et bien sûr avoir le courage de ne pas se cacher derrière différents pseudos, un seul est déjà bien suffisant .En plus, recadrer de quel droit ? Que je sache l’inspiratrice de ce site se présente sous un nom bien différent.
        Et, en effet, l’objet de ce site n’est ni la publicité, ni la propagande par clientélisme ou intérêt, qu’il soit particulier, politique ou associatif.
        Et les participations peuvent-elles, sous prétexte de dévoiler la vérité, dénigrer tout ce qui a déjà été écrit sur Nizier-Anthèlme Philippe ? Dans le but évident de vendre un livre…peut être par souscription ?

        1. Ce matin j’avais l’intention de faire une proposition d’un rendez-vous dînatoire à Lyon afin de mettre des visages sur des pseudos et surtout échanger, malgré nos divergences, autour de la clef de voûte Monsieur Philippe, notre passion commune. maintenant je suis moins enclin !

          1. Personnellement je veux bien vous rencontrer sur Lyon avec ou sans Ludovic ou d’autres.

            Aussi bien on se connaît déjà !

            Quel est votre pseudo anonyme ?

            Olivier

        2. Sur ce coup là vous vous faites le porte parole d’une association arbresloise dont une des spécialités est de dénigrer P Collin qu’elles ne connaissent que superficiellement.
          Et ce, bien que le président soit quelqu’un de sympa, et qu’il y ait plein de gens sincères dans cette asso.

          De plus il est exact que tous les livres écrits sur MP sont de valeur très inégales.
          Ce n’est pas dénigrer que faire ce constat.

          Olivier

          1. Je ne suis absolument pas d’accord dès le début avec cette association, car je suis les évènements directement de l’Arbresle et plus particulièrement de très près le dossier du Clos Landar depuis 2005.
            Je ne suis donc le porte-parole de personne. Mais cela est étrange que des personnes aussi différentes disent les mêmes choses, n’est ce pas ?
            Je vous prends au mot : je vais reprendre tous les propos tenus ici et point par point vous expliquerez qu’il n’y a pas dénigrement.
            Dénigrement qui dans un certain cas a directement atteint à la mémoire d’un homme : cela est intolérable.
            Il est des choses que le monde de la Tradition ne peut tolérer, et si des personnes rattachées à cette Tradition procédaient ainsi, elles se déshonoreraient.

            1. Vous parler des amis du vieil Arbresle ou de l’association Maitre Philippe ?

              Quoi qu’il en soit : moi aussi je suis le dossier Landar par l’intermédiaire de quelques amis arbreslois et je suis sans doute de votre avis sur les projets du clos.

              Vous parlez de dénigrement de MP ou de Philippe Encausse ?

              Pour moi MP appartient au monde du Christ pas a celui de la tradition.

              Bien a vous

              Olivier

              1. ;-)

                Le Clos landar : s’il n’y avait que les projets, il y a eu aussi les faits.

                Donc, ce site ne rappporte depuis son début que de faux propos, et de plus on peut mettre en doute ceux qui parlent de Nizier-Anthèlme et ses rapports christiques et notamment les propos totalement inventés qui lui ont été attribués.
                Quant à reprocher à Philippe d’Encausse de ne pas être le fils de sa mère et d’en sous-entendre que cela le disqualifie, cela est absolument honteux.
                Quant au Christ nous pourrions en parler des heures et des heures et remonter aux sources du Christianisme (études précises à l’appui) pour remettre les pendules à l’heure quant aux propos également faux et trafiqués qui lui ont été attribués…Et cela aussi est incontestable. Mais ce n’est pas le sujet ici.

              2. En reponse au mail de nemo avec le smiley a 20h21.
                Ce n’est pas le lieu pour débattre de PH Encausse, je vous ferai passer quelques éléments (non médisants) par l’intermédiaire d’Helene
                Les paroles des livres édites au Mercure Dauphinois ne sont pas inventés.
                Alfred Haehl avait tout simplement choisi pour la plus part de ne pas les publier.

                Bien a vous

                Olivier

              3. Il faut m’expliquer que faire tomber la foudre appartient au monde du Christ, il faut m’expliquer que faire se déplacer des meubles sous la pluie appartient au monde du Christ, il faut m’expliquer que mystifier des passants appartient au monde du Christ.
                A moins qu’une fois encore tout cela soit faux…

    3. Je commence à trouver très pénible ces suspicions et ces remises en cause régulière sur l’utilisation de pseudonymes.

      1 : Que je sache, il n’y a pas en France de loi interdisant l’utilisation de pseudonyme ?

      2 : L’utilisation de pseudonyme existe depuis fort longtemps, que ce soit en littérature, dans les arts… Et autour de Monsieur Philippe, Sédir, Papus, Phaneg, Marc Haven n’étaient pas vraiment leur patronyme.

      3 : Stop hypocrisie, peut-on me dire en quoi l’utilisation d’un prénom (Michel, Olivier, Lucie, Ludovic…) détermine davantage l’identité de quelqu’un que l’utilisation d’un pseudo.

      Pour finir, révéler le nom de quelqu’un qui a pris un, deux, trois ou cent pseudos, tiens au mieux d’un manque de délicatesse, au pire d’une attitude qui tient de la délation.

      1. Pour sûr, Jean Fauchard…
        Si les pseudos étaient interdits, il y aurait moins de monde sur le net.
        Quant au choix d’un pseudo, il y a tant de raisons…
        Pour ma part, je pense qu’il doit être en vibration avec la personne, rien d’anodin en somme.
        Comme pour le choix d’un prénom.
        Le sujet est riche et fort intéressant.
        Trouver son vrai prénom…Comme un vètement taillé sur mesure.
        Beaucoup n’ont pas leur vrai prénom…C’est un peu, beaucoup…Marcher à côté de ses pompes, si je puis m’exprimer ainsi…
        Quant à endosser plusieurs pseudos, on peut s’interroger ?
        Finalement, aujourd’hui comme hier…
        On s’y perd avec les pseudos.
        En ce dimanche de Pentecôte, puisse l’ Esprit Saint nous éclairer tous.
        Fraternellement
        Lucie

        1. Je reviens sur l’un de mes propos passés inaperçus quant aux pseudos. En effet, le choix d’un pseudo est tel que celui d’un prénom, il a une importance considérable. Quand donc on regarde l’entourage de Nizier-Anthèlme Philippe, tout le monde avait un pseudo et cela n’était aucunement une fantaisie : il s’agit d’une habitude des tenants de la Tradition. Et ils étaient tous rattachés à cette Tradition par rapport à leurs affiliations, obédiences, degrés et grades. Et dans ce domaine quand on a choisi un nom, en plus après réflexion et travail sur soi-même (comme d’aileurs dans la gestation de son blason en héraldique), on le conserve unique toute sa vie.
          Car ce pseudo appelé nomen, permet à celui qui le porte d’Etre, au delà- de ses prénoms et noms civiles et profanes. C’est en quelque sorte un acte magique : quand le nomen est évoqué, son porteur est là, physiquement ou pas. Car exactement comme le dit Lucie il doit être en vibration avec la personne.
          Voilà donc une petite lumière de la Pentecôte.

          1. Si cette fête pouvait surtout amener un vent de liberté, et laisser chacun faire ce qu’il souhaite, sans référence à la tradition, aux vibrations… la LIBERTE, puisqu’elle n’empiète pas sur celle des autres que je sache.

            Je vous en remercie.

      2. C’est votre manque d’honnêteté qui est visé, vous êtes ami avec Colin depuis des années et vous vous renvoyer la balle en jouant du violon comme si vous ne vous connaissez pas. Le rôle de martyre vous va bien.

  32. Relevé dans  »Vie et paroles » d’Alfred Haël:  »Ne vivez pas avec les morts; ne parlez pas toujours des morts, car ce sont des absents qui ne peuvent pas se défendre ». (8-12-1902). Maître Philippe.
    Bon dimanche de Pentecôte.

    1. Tout à fait.
      Mais nuancer certains propos à propos d’une personne décédée, çà ne me parait pas en contradiction avec cette phrase.
      Par ailleurs pour ma part je n’ai pas accusé de mort sur ce site donc ils n’ont pas eu besoin de se défendre !

      Bien à vous

      Olivier

  33. Bonjour,

    Les martinistes, maçons et autres étaient nettement minoritaires dans l’entourage de MP.
    En plus une bonne partie de ceux qui l’étaient ont démissionné après l’avoir rencontré (Sedir par exemple).
    Plusieurs parmi les fidèles du premier cercle (Sedir notamment mais il n’est pas le seul) ont reproché ces amalgames, amplifiés par la parution du livre de P Encausse en 1954.

    Lire Sédir, permet de réaliser les transformations intérieures qui se sont opérées notamment chez cet auteur, pourtant prolixe en matière occulte, de façon si profonde et si intense que toute la suite de ses écrits a pris un virage entièrement tourné vers le Christ et la voie christique.

    Papus lui-même a voulu donner une impulsion très différente aux associations dont il faisait partie.

    LN

    Message modifié sur demande de….l’auteur

    1. Je regrette beaucoup mais pour prendre par exemple Papus, on a des preuves formelles de son implication dans beaucoup de sociétés intitiatiques et maçonniques de son temps. En plus de nombreux documents irréfutables en font foi : il suffit pour cela de consulter le fonds Papus à la Bibliothèque municipale de Lyon pour s’en rendre compte, même à distance sans même les consulter à la Part Dieu.
      Si on reprend l’ouvrage publié par Philippe Collin au Mercure dauphinois avec le sous-titre album souvenir, on peur lire :
      Phaneg : fit partie du Groupe Indépendant d’études ésotériques dirigé par Papus
      Marc Haven : membre influent du Conseil Suprême de l’Ordre Martiniste
      N’ayant pas reçu les confidences de Sédir et d’autres je ne peux en parler et je me garderai bien de le faire.

  34. Et pour mémoire, j’ajoute que Sédir publia Histoires et doctrines de la Rose-Croix en 1910 qui fit l’objet d’une édition de la Bibliothèque des Amitiés spirituelles en 1918 (mais cela est peut-être inexact car publié par Wikipédia)

  35. je n’ai jamais dis que Papus ne faisait pas partie de groupes ou d’associations !!
    j’ai dis, et je ne suis pas la seule: (moi aussi, je me cite moi-meme):

    « Papus lui-même a voulu donner une impulsion très différente aux associations dont il faisait partie. »

    est ce que cette phrase veut dire qu’il n’en faisait partie ou qu’il en démissionnerait?
    non, elle veut dire qu’il a été si bouleversé de cette Rencontre qu’il a fait prendre un virage aux groupes dont il faisait partie.
    D’ailleurs, la plupart des groupes, de l’époque, décrivent un Papus dont le charisme a transcendé et galvanisé tout son entourage.
    il ne pouvait en être autrement.

    Lire Sédir…..rien que déjà lire sa biographe….pour avoir une petite idée du virage qu’il a vécu. Lire les ouvrages les plus connus.
    « Initiations » qui a été très souvent cité sur les commentaires….
    Lire Sédir…..fait comprendre pas mal de choses

    que les groupes, tout comme n’importe quel parti politique aient ensuite connu des scissions et des schismes….c’est un autre problème…

    aucun autre article ne mérite de commentaires apparemment…..217 messages….la page internet a de plus en plus de mal à se charger….

    1. Soit, mais alors de quelles impulsions s’agit-il ? A-t-on des écrits de lui-même expliquant son évolution ? Par exemple des communications internes aux Ordres auxquels il participait ?
      Et peut-on croire en la véracité des témoignages de la mouvance Philippe puisqu’un doute certain a été instillé sur le site quant à l’exactitude de tout ce qui a été écrit et publié ? Avec des propos pas toujours gentils (le mot est faible) qui ont tout-à-fait logiquement déclenché des réactions, exactement ce que l’on appelle en science du comportement, comme des stimuli qui entrainent des réactions en chaine.
      Et j’ai eu personnellement des témoignages de visiteurs silencieux choqués quant à certains propos notamment sur Philippe d’Encausse, Maguy Lebrun ou Bruno Grönig. Certains se sont exprimés en retour mais les visiteurs invisibles n’en pensent pas moins.
      Quant à Sédir il est étonnant qu’après avoir démissionné en janvier 1909 il ait publié une Histoire de la Rose+Croix en 1910, éditée ensuite par les Amitiés spirituelles.

      1. Pourquoi pensez vous que toutes les vérités historiques se trouvent au sein des ordres initiatiques ?
        Mais peut être ai je mal compris votre propos.

        Olivier

  36. L’obscurantisme des uns n’empêche pas la Lumière des autres. Mr.Philippe s’est  »servi » du martinisme pour entrer dans la cour de Russie ou au Monténégro, on ne peut savoir quand et comment on débuté ses plans pour accomplir ses œuvres. Ce que l’on peut regretter c’est la forme maçonnique donné plus tard au martinisme sous l’impulsion de Teder, il aurait pu se suffire sans ajout de rituel autours des Évangiles. Était-ce pour convertir plus de monde que de ce plier à cette  »mode » de l’équerre et du compas? L’essentiel restant le fond et non la forme. Et là ne peuvent critiquer que ceux qui y étudient et en font parti. Pourquoi pas critiquer aussi les cours de poterie, de cuisine ou de yoga, en connaissez vous les bénéfices? Je retourne à mon tricot. On peut avoir l’impression que la Lumière apporté par mr. Philippe aveugle certains. Maître Philippe aurait demandé l’extinction du martinisme, Papus l’aurait fait.

    1. Quant à moi je retourne à ma plantation de tomates bleues ; et oui à l’Arbresle les tomates sont bleues…il suffit de demander à ceux qui savent.

  37. Comment ça …Des tomates bleues ?!
    Faut nous dire, Népomucène.
    Avec toute l’eau qui tombe… Les miennes, je le crains…Sont dans le lac !

    1. Et oui c’est l’une des vérités incroyables du pays ! Et comme nous sommes dans le sud du Beaujolais, il y en a même qui confondent les corps éthériques et les corps éthyliques…parait même que parfois c’est la même chose…

  38. Je suis le daïmon de Népomucène : il est tellement passionné par la lecture du livre réédité par Serge Caillet qu’il n’a plus le temps de laisser un message.
    Il m’a promis qu’à la fin de sa lecture il en publierait un compte-rendu à l’usage de ceux n’ayant pu se le procurer (Monsieur Philippe, l’ami de Dieu). Pendant le repas de midi, en partageant une pizza Landarosa, il m’a dit que la bibliographie du livre était monumentale avec références à de nombreux ouvrages et documents dont plusieurs non-publics. Le passage sur les séjours en Russie lui semble, à cet effet, passionnant car il corrobore d’autres ouvrages par exemple sur Saint Yves d’Alveydre ou celui du docteur Weber-Bauler. Cela l’a bien fait rire car on y imagine Monsieur Philippe tel un agent secret, codant la totalité de sa correspondance pour échapper aux suveillances de police, un aspect inattendu du personnage.
    Donc il reviendra dans quelques temps quand il aura bien assimilé le livre en cours de lecture.

    1. Merci d’assurer l’intérim, Rigden Djapo. Monsieur Philippe, tel un agent secret….. Difficile à se procurer, mais il faut essayer,  »Les septs têtes du dragon vert » de Teddy Legrand. Un roman d’espionnage, le Maître de Lyon est un personnage principal de l’intrigue.

      1. N’exagérons rien….
        Mieux vaut lire mages sorciers et guérisseurs où on a un portrait réaliste sur plusieurs chapitres d’un proche de MP.
        Quand a Sevenanda son livre est sans grand intérêt (des extraits de celui de P Encausse commentés) dans mon souvenir.
        Je suis très dubitatif sur la proximité qui pourrait exister entre MP et Sevenanda, mais j’ai peu d’éléments factuels pour le démontrer si ce n’est ce qu’en disait Max Camis (successeur de Sedir avec Emile Besson) qui fréquenta assidûment Mr Chapas et qui a écrit quelques souvenirs sur ce dernier.

        Olivier

        1. C’était en réponse au message de Rigden, Olivier. La fiction et la réalité s’entrecroisent dans  »Les sept têtes du dragon vert », et ce n’est pas un mauvais roman. On y parle aussi de Sédir, très brièvement. De plus on ne connait pas l’identité véritable de Teddy Legrand, juste des suppositions.
          Pour Sevananda, chacun son avis. Le résultat est que l’enseignement de mr. Philippe est entré au Brésil grâce à ces quatres volumes. Et on ne peut pas méjuger cela.
          Mr. Philippe a bien eu l’idée de faire la  »farine brésilienne » avec des céréales venant du plateau de Sainte Croix au Brésil. Recette facilitant la digestion.

          1. Les sept têtes sont en effet très ludiques a lire mais bien moins intéressantes par rapport a MP que l’autre livre que je cite.
            L’identité de l’auteur est aujourd’hui connut me semble t il (voir la récente réédition).
            Quand a Sevenanda je pense qu’il a une compréhension biaisé de MP, mais « grâce » a lui l’enseignement de MP a atteint il est vrai le Bresil.
            Ce n’est pas pour autant que c’est quelqu’un de recommandable.
            Je préfère me fier aux disciples dont je suis certain, et ils sont nombreux : Haehl, Phaneg,Haven, Sedir,…..

            Olivier

            1. La parabole du semeur, Olivier. Et même si a graine peut paraître grossière à certains, elle a donnée beaucoup d’autres graines. L’arbre doit être jugé à ses fruits.

              1. Certes mais il est important d’apprécier les choses a leur juste valeur afin de ne pas faire perdre du temps a ceux qui se sont engagés sur le chemin en les amenant involontairement dans des chemins de traverses.
                Tout ce qui nous est necessaire est dans vie et paroles, Émile Besson disait d’ailleurs qu’on avait du travail pour des siècles.
                Et lui en revanche est incontestable, voir les articles de Marcus, Encausse et Cochet dans la revue Initiations.
                Et c’est le dernier message que je laisserai sur ce site puisque je pense que le dialogue via un site Internet a propos de MP n’est pas adapté.
                Hélène a mes coordonnes si vous souhaitez me contacter pour aborder ces sujets.

                Bien a vous

                Olivier

              1. Je répond sur cet article dont les commentaires sont clos
                Mais je le dois à l’amitié que j’ai avec Olivier
                Il est le seul à dire son éloignement….des commentaires.
                Il aurait pu ne pas le dire du tout ; c’était son droit
                mais il a choisi de ne pas le cacher
                Je respecte son choix comme j’ai respecté l’éloignement d’autres personnes
                personne n’est obligé de dire quoi que ce soit en message

                chaque participation enrichit dès lors que le commentaire respecte les lecteurs
                merci de ma part à Olivier de toutes ses participations, et de son soutien, en espérant que les évolutions lui donneront envie de revenir de temps en temps

                merci, en règle générale à tous les commentatrices et commentateurs, et à tous les soutiens…ils sont de toutes façons très appréciés…
                merci à tous de participer et de donner à ce site la vie à laquelle il aspire.
                Il semble que lui aussi bénéficie d’une sorte de protection, compte tenus des récents évènements qui l’on secoué.

                au plaisir de vous lire

              2.  »Les septs têtes du dragon vert » ludique? Teddy Legrand est mort empoisonné, il ne devait pas faire rire tout le monde.
                Vu sur le net: Basile III patriarche orthodoxe de Constantinople a dit sur son lit de mort que « Maitre Philippe fut un instrument précieux«.

  39. J’ai acheté le livre « Les sept têtes du dragon vert » lors d’un de mes derniers passages à Lyon
    Je ne l’avais trouvé que sur Ebay, très cher
    j’ai su que je le trouverais à Lyon.
    On m’a dit que je n’y lirais que quelques lignes sur Philippe de Lyon

    mais depuis, j’ai fais un passage à la BNL et j’y ai trouvé au moins deux livres, dans lesquels quelques pages sont sur Maitre Philippe, dont:
    « Guide secret de Lyon et de ses environs »
    il y a souvent du gros n’importe quoi
    mais tout ceci fait partie des documents ou livres qui au moins à un moment évoquent Maitre Philippe

    1. Quant au dragon vert ( récupéré d’ailleurs d’une notion extrême-orientale par différents jeux modernes) peut être serait il bon d’attirer l’attention sur le fait que pour bien le comprendre il est nécessaire de posséder quelques clés. Il n’est pas destiné aux profanes ou alors mal compréhensible par eux, il semblerait pouvoir être lu à différents niveaux, comme le fut en son temps le Mystère des Cathédrales et les Demeures philiosophales d’un auteur aussi mystérieux que fut Fulcanelli. Et cette notion de dragon se retrouve aussi dans d’autres ouvrages certes publiés, certes en libre présentation, mais qui ne tombent qu’entre les mains de ceux qui doivent les connaitre.

  40. Prochainement un livre sortira sur Lyon et ses grands hommes, un chapitre est consacré à mr. Philippe.

    1. Faudra bien préciser, car, par exemple, maintenant à l’Arbresle dans les Grands Hommes, il semblerait que l’on ait Agnès Capri…

      1. En fait ce livre sera une compilation sur une vingtaine de sujets en Rhône-Alpes.
        On y parlera de patrimoines préhistoriques ou antiques, comme La Grotte de Soyons en Ardèche,
        L’incendie de Lugdunum, l’amphithéâtre de Vienne, jusqu’à l’arrestation de Jean Moulin à Caluire,
        en passant par la Beaujolais et Louis XVII etc.

        Mais aussi de patrimoine un peu plus « immatériel » un chapitre sur Philippe de Lyon.

        1. Ah ! le Beaujolais là est mon domaine, j’ai beauoup travaillé dessus mais selon l’angle de la Tradition. En plus d’heureux hasards m’ont là encore servi, habitant à 200 mètres d’une singulière chapelle dans les vignes, en dessous du chateau de Montmelas.(un peu le frère de celui d’Arginy)..Car des chapelles il en est d’autres singulières, à commencer par Avenas.
          Mais je disgresse Hélène va me tirer les oreilles, ben quoi on a bien le droit de passer des messages codés ?

          1. Oui Avenas, visites régulières là bas, Chessy et d’autres… Si les pierres (dorées) pouvaient parler. Je vais suivre les escargots avec François.

            1. Pourquoi c’est y que mes amis m’appellent pape des escargots ? :-) Peut être parce que moi aussi je suis les Etoiles…

            1. En plus ! La colline de Brouilly de tradition celtique (avec une source sacrée) est aussi un lieu de…prière ! Chapelle et pélerinage !

              1. réponse pour mea culpa : vidéo superbe ! merci !
                je recopie et envoie à tous mes correspondants

              2. Il doit faire bon vivre de ce côté là…
                Je vais rôder plus attentivement pour y transporter ma chapelle, dans une humble demeure.
                Quoique…Au pays des pierres dorées, la moindre masure vaut son pesant d’or.
                Ben koi…On peut toujours rêver…;)

            2. Ma boussole m’a indiqué de ne pas perdre le nord…Voici donc la réponse que, mon daïmon et moi, nous avions cogitée pour Lucie :

              il y a eu une razzia des maisons de pierres dorées avec augmentation des prix
              il faut reconnaitre que les villages sont superbes (Oingt, Chessy, Cogny, Ternand, etc…) avec en plus une très riche histoire culturelle et religieuse
              cependant je connais un domaine clos …du côté de l’Arbresle, dont le propriétaire actuel, une mairie, semble dégouté…
              car, comme beaucoup de gens qui ont des vues dessus, ils n’ont pas compris que ce domaine était protégé par un dragon, un gardien éthérique…

              1. En effet, très interessant…
                Merci, Népomucène et daïmon.
                Très franchement, je ne vise pas le clos…
                Trop lourd pour mes frèles épaules…
                De plus, il me manque le bagage pour mériter un tel fardeau.
                Même les marches du perron…
                Mes sabots ne fouleront…
                Grand respect au dragon .

              2. Lucie : le dragon ? Comme dans les pyramides ceux qui ne le respectent pas sont brulés…

              3. D’où vient cette expression commune :
                « C’est un vrai dragon cette bonne femme. »
                Le dragon serait-il bien plus qu’un gardien des lieux ?

              4. Je ne sais pas quant aux femmes-dragons…peut être parce qu’elles crachent des flammes ? :-)
                Pour les dragons chacun peut les appeler de manières différentes, moi j’aime bien cette nomination bien représentative.
                Avec une amie, nous avons quelque peu étudié celui qui dort sous une chapelle romane très particulière en Provence, je lui avais bien recommandé de ne pas le réveiller. Je n’ai plus eu de nouvelles à ce sujet mais je sais qu’elle a abandonné ses recherches.
                D’autres comme les géobiologues (école de Georges Prat) les appellent les gardiens éthériques, ils ont été placés là il y a souvent très longtemps pour gardien un lieu ; dans l’un de ses livres extraordinaires, l’Architecture cosmique, Georges Prat en étudie et récapitule un certain nombre.
                Certains les ont appelés également les gardiens du seuil et ils furent très chers aux constructeurs d’églises et cathédrales…(le Cosmo-tellurisme)
                Et il faut bien se rappeler que dans les pratiques d’occultisme de Papus et de son entourage, cela était connu et une connaissance tout-à-fait courante.
                Bien entendu, ceux qui sont empreints de culture catholique méprisent totalement ce genre de données, mais souvent l’acceptent pour les Civilisations anciennes égyptiennes ou celtes.

              5. à vous lire , vous êtes vraiment des puits sans fond de connaissances.
                j’ai acheté, il y a peu, une petite pièce en argent australienne « l’année du dragon » et depuis je ne suis plus le même !!!
                à votre avis le mien il est bénéfique ?

              6. l’année du dragon, mais c’est chinois ça ?
                pour les (kangourous) australiens, c’est dans la poche…
                moi pas savoir

  41. faut il que je refasse un article sur les livres?…..cette page va exploser d’elle-meme…240 et quelques messages…j’ai arrêté de compter

    pourquoi tant de mystères Népo?
    si je comprend bien, il y a un listing assez long de livres qui évoquent au moins Philippe de Lyon

    je vois par exemple, dans le livre, les foules de Lourdes, de JK Huysmans, il y a une seule ligne…et encore, c’est mon instinct qui m’a indiquée que l’allusion était faite sur Philippe de Lyon….une seule ligne….je devrais meme dire: un seul mot ; guérisseur, dans une phrase.

    1. Je ne sais pas si un listing existe faisant référence à Monsieur Philippe sur une ligne, toujours est-il que des ouvrages existent où il est présenté sur plusieurs lignes sinon pages. Mais j’attends la parution d’ouvrages complémentaires sur le sujet pour voir si ces références y sont répertoriées ou si je dois les apporter en complément après parution.

  42. oh c’est clair que nombre de livres ne sont pas à mettre entre toutes les mains
    il suffit de le feuilleter sur quelques pages pour savoir s’il est ou non à notre portée
    Fulcanelli comme Papus à mes yeux sont illisibles, alors que Sédir ou Phaneg me parleront….plus facilement
    après, la lecture, c’est peut etre un peu comme un plat: il en faut pour tous les goûts

    1. Exactement, d’ailleurs le nez renifleur de mon daïmon ne se trompe jamais. Il y a même des livres que j’ai détruits !

  43. le dragon, est manifestement bien plus qu’un gardien des lieux.

    Il se trouve qu’un proche est sur un jeu vidéo, que je lui demande quelles en sont les thématiques. Souvent, il me répond: templiers, dragons, illuminati….vous imaginez bien que je suis interpellée.

    il complète en me disant:
    dragons
    assassin’s creed
    arthur
    templiers illuminati dragons

    secret world
    dragons: orchestrent la querelle entre illuminati et templiers

    il me dit que pléthore de jeux vidéos, et ce, depuis des années ont cette thématique en commun.
    il me dit que ces thèmes font fantasmer tout le monde, que les sociétés secrètes font vendre

    en entrant « symbolisme dragon » sur google, j’ai trouvé ceci..un peu long mais intéressant :

    « Le Dragon possède un symbolisme des plus riches qu’il peut être intéressant d’étudier. Tout d’abord , pour commencer , le Dragon (au même titre que le Serpent d’ailleurs) est ce que l’on nomme communément un Gardien du Seuil , qui réagit différemment selon l’état d’avancement spirituel de celui qui l’aborde. Ni bon ni mauvais en soi , il est dans ce cas Gardien et Protecteur de trésors tels que l’Or , la Fontaine de Jouvence , la Pierre Précieuse qui sont tous trois des symboles de l’Immortalité qui permettent à l’Adepte d’atteindre une autre Vérité dans une autre dimension que celle empruntée par le profane. Pour laisser l’accès libre au trésor qu’il garde , le Dragon exige un droit de passage bien souvent sous la forme d’un sacrifice…quand l’Adepte aura atteint le stade ultime où il aura enfin retrouvé l’Unité perdue , retrouvé la simplicité et perdu son besoin incessant d’acquérir et de posséder à tout prix , le Dragon ne lui barrera plus le Passage qu’il garde.

    En tant que symbole de la Terre Mère , le Dragon a une fonction de « fil d’Ariane » qui à terme nous mènera jusqu’à notre propre sacrifice en détruisant les relations illusoires du sujet et de l’objet pour accéder en fin de parcours (ou au début de celui-ci…) à l’Identification Suprême , à l’état de « Sujet Total » , au-delà de toute distinction.

    Dans le christianisme empreint de la dualité « bien-mal » , le Dragon représente le Malin (et l’incarnation de Lucifer , vaincu par l’archange Michel et jeté dans les feux de l’enfer) et l’on peut voir de nombreux saints qui sont représentés posant fièrement le pied sur un Dragon qu’ils ont domptés (saint Hilaire , sainte Marguerite , …). Cette représentation tendrait il me semble au contraire à prouver que le Dragon n’est pas QUE « Mal » , mais que si il est dompté il peut aussi servir le « Bien »… et devenir ainsi symbole de l’Unité , n’en déplaise à l’Eglise !

    Dans certaines confréries , le Dragon est considéré comme le plus vieux et le plus universel symbole du pouvoir. Il représente le Chaos qui est le pouvoir originel et sans limites , et est également connu pour être un des nombreux symboles de la Vouivre (Wivre). La Magie Draconique (aussi appelée Magie thyphonienne , du grec « typhon » ) se sert du Dragon comme symbole principal. Cette tradition était aussi active au sein des cultes de Seth dans l’ancienne Egypte et parmi les Grecs et les Romains dans les cultes de Typhon et Python , parmi les Yézidis au Kurdistan et dans les Rites Damballah du Vaudou. Chez les Celtes , le Dragon était l’allié du roi et des Sorciers (mythes de Merlin et du roi Arthur). Outre le fait que l’on trouve un Dragon rouge sur le Grimoire du même nom , force est de constater que le Dragon se retrouve sur les étendards de quantités de peuples : assyriens , parthes , cythes , romains , mexicains , bretons , chinois , japonais (chez qui le Dragon représente le Dieu de la Pluie) , ..jusqu’au drapeau du Pays de Galles sur lequel se trouve un Dragon rouge.

    Le Dragon est à la fois la force intérieure et extérieure personnifiée. Egalement symbole du désordre il doit être maîtrisé par la Force et la Discipline. Le système magique qui utilise le Dragon comme symbole se focalise sur l’obtention et l’éveil du Pouvoir , en apprenant à le diriger une fois que celui-ci a été éveillé. Ce sentier est suivi par fort peu de Mages , car d’une part la majorité de ceux-ci ne se concentrent généralement que sur certains aspects de notre Art , et que d’autre part la Voie du Dragon est tellement dangereuse que peu sont aptes à en arpenter les routes sinueuses… A l’image du Dragon crachant le feu sur le preux chevalier qui s’en approche d’un peu trop près , il est des Voies où la Connaissance peut parfois brûler celui qui tente de s’en imprégner.

    Le Kundalini Yoga a – entre autres – pour but d’éveiller le Dragon intérieur que l’on appelle la Kundalini. Le Kundalini Yoga est relativement connu aujourd’hui mais il est un Yoga plus ancien encore , qui contribue bien plus encore au véritable éveil énergétique…ce courant ne fait pas l’objet d’une mode pour touristes en mal d’émotions et de sensations exotiques , il est beaucoup plus secret et n’est enseigné que dans bien peu d’écoles … on le nomme « Kundalini Yoga Vamachara » , ou Yoga de la Main Gauche sur lequel je ne m’étendrai pas.

    Le Taï – Ghi – Tu ( ou symbole du Tao) est un cercle parfait . Il est divisé en deux parties égales par un S central (sinusoïde) et vertical qui symbolise le Dragon ou le Serpent primordial chinois. Dans la partie gauche et blanche qui est attribuée au YANG se trouve un point YIN et noir. Dans la partie droite et noire qui est attribuée au YIN se trouve un point YANG et blanc. Ces points ne sont évidement pas là par hasard , bien au contraire , ils sont là pour nous rappeler que dans chaque principe masculin il y a un élément féminin et que dans chaque principe féminin il y a un élément masculin. En résumé , rien n’est tout blanc , rien n’est tout noir. Le Dragon quant à lui ( ou le Serpent ) engendre ainsi un mouvement constant et perpétuel entre ces deux principes fondamentaux que sont le YIN et le YANG. Etant en constante mutation , les deux grands principes de toute vie (qui en réalité ne font qu’Un bien entendu !) s’engendreront l’un l’autre en permanence et seront à l’origine des multiples formes de la vie sur terre et dans le cosmos.

    En Orient le Dragon est généralement associé au bonheur et il permet d’obtenir le breuvage de l’Immortalité. Par ailleurs , c’est du Dragon identifié au Dieu du Feu , Agni (ou Prajapati) , la substance primordiale universelle , qu’est tiré le soma , la boisson divine des Védas et des Upanishads qui permet d’accéder à l’Ivresse Sacrée et d’échapper à la mort. En Chine ancienne , le nombre de Dragons représentés sur les habits de brocart des généraux obéissait à des lois bien précises , et seul l’empereur en avait neuf parce que le Dragon était l’emblème du pouvoir harmonieux , et donc , par extension , du pouvoir suprême du Fils du Ciel.

    Pour conclure , en Alchimie Chinoise et Taoïste , le Dragon renvoie à la fois à la différence du soufre et du mercure , et à leur coïncidence lorsque , à la fin de l’œuvre , le Dragon tel l’Ouroboros en parvient à se mordre la queue. »

    source du texte: temoignages.over-blog.net/article-symbolisme-du-dragon-45616582.html lui meme issu d’un forum qui n’existe plus

    1. Merci LN…
      En effet,très instructif, le dragon.
      Quant à Lucifer, il parait que l’Eglise en a fait un enfer, mais…
      Il parait aussi que ce n’est pas tout à fait ça. ;)

  44. MESSAGE IMPORTANT: Je stoppe les commentaires sur cet article….si je les bloque techniquement, je ne peux que bloquer tous les articles écrits dans la meme période….
    Je stoppe par ce message les commentaires

    je teste la mise en place d’un forum
    une rubrique sur les guérisseurs y sera affichée
    une rubrique également va etre mise en place pour les paroles de MP
    une rubrique sera spécifiquement tournée vers l’historique de Philippe de Lyon…sur laquelle la présence (possible) de l’historien Philippe Collin donnera aux personnes qui le désirent, des réponses aux questions que tout un chacun peut se poser sur Maitre Philippe
    toutes les rubriques nécessaires seront créées
    l’ouverture doit pouvoir se faire, en toute cordialité

    si j’oublie des rubriques, il sera facile de les mettre en place
    tout se met petit à petit à bouger
    mais le monde ne s’est pas fait en un jour

    il n’y a plus qu’à espérer que sur le forum, les messages seront plus respectés qu’ils ne l’ont été sur les commentaires des articles:

    L’esprit de charité qui devrait prévaloir, surtout si on suit aussi fidèlement que possible les paroles du Christ et de Monsieur Philippe, c’est aussi accepter de partager les connaissances, sans préjuger des parcours et connaissances de chacun(e)
    faire preuve de tolérance, c’est aussi accepter que tous les visiteurs n’aient pas le meme niveau de connaissance sur le sujet du site: Philippe de Lyon, et adapter les réponses en fonction….

    les actes plutôt que des paroles…eh bien, on peut commencer par l’appliquer sur les messages qui doivent être bienveillants.

    Chacun(e) ses sources, chacun(e) ses lectures, chacun(e) ses relations, chacun(e) son parcours, chacun(e) ses connaissances…..etc
    Chacun(e) est responsable et engage sa responsabilité sur chaque mot écrit.
    Nous écrivons sur un site, donc sur un support dit virtuel.
    Pourtant, il suffirait de tout imprimer…. et la responsabilité devient celle d’un écrit comme celui des journalistes ou des livres que l’on critique.

    Peu importe les origines, peu importe qui a rencontré qui, qui a lu quoi, et quels documents servent de base ou de source aux discussions.

    tous les échanges devraient être uniquement motivés par le fait de faire avancer sur la Voie, et de découvrir Philippe de Lyon et le Christ, à travers les discussions.
    On doit donner envie de lire les livres et de discuter et de poser des questions sur le sujet du site et tout ce qui est autour.

    Il ne saurait être question sur ces pages, de discuter autrement que cordialement. On doit pouvoir poster un commentaire que tout le monde aura plaisir à lire, à discuter…

    Chacun est responsable de ses mots, des phrases qu’il écrit et qui impliquent l’unique responsabilité de leurs auteurs respectifs. Le site en ce sens dégage toute responsabilité.
    Mais, tout doit se passer dans le meilleur des esprits puisque nous sommes réunis, souvenons-nous en, pour partager un message christique de la plus haute importance.

    Aucune réponse n’est donc attendue sur ce message, et je ne vais pas en faire un article…. plus personne ne doit poster sur cet article…
    Mais vous pouvez poster sur tous les autres articles…..
    Je ne sais pas encore si les commentaires resteront ouverts avec un forum…je vous tiendrai au courant

Les commentaires sont fermés.