Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.frDécouvrir le Maitre Philippe de Lyon peut être une aventure très riche, en rencontres, en lectures, en discussions, en élévation, si l’on en a envie. Une rencontre, avec Philippe de Lyon, n’est pas anodine.

Mais, pour aller vers Monsieur Philippe, il faut déjà en avoir connaissance

Nombre de personnes découvrent le guérisseur Philippe, en venant sur sa tombe, au cimetière de Loyasse, à Lyon.
Parce qu’une amie, un proche leur a parlé de sa réputation de guérisseur, pour les uns, du mage de Lyon, ou encore mage Philippe, pour d’autres, ou du Maitre Philippe pour d’autres encore.

Nombre d’appellations sont en effet utilisées pour tout ce qui touche à cette personnalité extraordinaire ; autant de dénominations que d’approches possibles, que de discours.

On ne peut que constater que la tombe au cimetière est des plus fréquentée….
Certaines de ces visites connaissent Philippe de Lyon, d’autres le découvrent à cette occasion…

D’autres personnes en entendent parler en allant voir un magnétiseur, un guérisseur pour un soin, pour obtenir un soulagement, voire une guérison.
Beaucoup de ces praticiens affichent d’ailleurs un portrait, plus ou moins discrètement, ou évoquent à un moment ou un autre, le Maitre Philippe de Lyon, avec le plus grand des respects.
Il est alors légitime que la personne qui reçoit le soin, puisse être interpellée par ce que qu’elle entend pendant la consultation et qu’elle ait envie d’en savoir un peu plus sur Nizier Anthelme Philippe.

Le Maitre est, je pense aujourd’hui, plus évoqué dans le cadre de ces soins, que dans les approches classiques observées dans les décennies qui viennent de s’écouler.

D’autres encore le découvrent en cherchant un livre, notamment dans le rayon ésotérique, plus fréquenté que pas mal d’autres rayons. On y trouve encore quelques fois certains des derniers livres…

Les rencontres aussi peuvent amener à vouloir en savoir plus sur un homme qui somme toute a avant tout prôné l’humilité et l’amour des autres

En effet, que ce soit par les livres, récents ou anciens, ou pendant une visite chez un guérisseur, ou parce qu’on en a entendu parler, par une rencontre, un témoignage….Autant de possibilités d’appréhender Monsieur Philippe, de Lyon.

Pourquoi?

Parce qu’il y a un grand nombre de voies envisageables pour découvrir le Maitre Philippe, il y a aussi une quantité importante de discours possible.
Les approches sont inévitablement riches et pleine de promesses de très belles découvertes.

Et vous, comment avez-vous découvert Philippe de Lyon? est-il devenu le Maitre Philippe? ou le guérisseur Philippe? sous quelles appellations avez-vous entendu parler de Monsieur Philippe?
Autant de questions, sans compter les oublis, que l’on peut se poser, un siècle après son incarnation sur cette terre.

Autres lectures sur ce même sujet

Découvrir Mr Philippe
Retrouvez ces themes sur philippedelyon.fr :

6 pensées sur “Découvrir Mr Philippe

  • 19 août 2013 à 9 h 49 min
    Permalien

    Je suis depuis très longtemps, ainsi que des amis restant dans l’invisibilité, d’abord sans y participer, ce site sur Monsieur Philippe, tant dans ses articles que dans ses commentaires. Il nous est apparu que les sujets proposés sont fort interressants mais que malheureusement les commentaires n’abordent bien souvent que les citations de ceux qui l’ont connu ou ont prétendu le connaitre, reprenant des propos cités maintes fois et souvent modifiés par le filtre des intermédiaires, ce qui peut susciter des avis contradictoires ; par contre, il apparait que cet article est une réflexion suite à des rencontres ou des contacts dus à des expérience personnelle et non celles des autres.
    Car beaucoup de personnes, notamment dans le domaine des soins de guérison, vivent les enseignements de Monsieur Philippe au présent, sans se soucier des citations mal rapportées ou pas, et bien souvent le font connaitre ainsi à leurs patients.
    Et par là ils appliquent les principes de base préconisés par Philippe, tels qu’ils ont d’ailleurs été rappelés le 18 aout dans le chapitre Vers (pour) Maitre Philippe de Lyon

  • 19 août 2013 à 12 h 17 min
    Permalien

    Pour ma part, je suis venu sur ce site en faisant des recherches sur Monsieur Philippe de Lyon.

    A l’époque, juste avant, une personne de ma connaissance ayant des dons de médium très développés, avait « vu » ce guérisseur « en ma compagnie ». Je sais que c’est étrange mais c’est comme ça.
    Donc, je suis allé faire des recherches et j’ai parcouru nombre de sites y faisant référence.

    Celui-ci a retenu mon attention par sa simplicité, son sérieux et son dévouement désintéressé pour Monsieur Philippe, à tel point que depuis, je le parcours très régulièrement et poste parfois des commentaires.
    Bien à vous,
    jean-Pierre

    • 19 août 2013 à 13 h 28 min
      Permalien

      Oui Jean Pierre c’est étrange mais c’est ainsi !

  • 19 août 2013 à 13 h 12 min
    Permalien

    Il y a fort longtemps, j’ai demandé à Notre Dame de me donner un être humain pour me guider.
    Elle m’a donné Monsieur Philippe !
    Quant à ce site, Monsieur Philippe m’aurait-il guidée, un certain 1er avril : Dimanche des Rameaux ?
    Bien fraternellement
    Lucie

    • 3 septembre 2013 à 11 h 36 min
      Permalien

      j’aime beaucoup cette prière de Jacques Leclerc  » Je viendrai vers toi »

      Je crois, oui je crois qu’un jour, Ton jour, ô mon Dieu,
      je m’avancerai vers Toi avec mes pas titubants,
      avec toutes mes larmes dans mes mains,
      et ce coeur merveilleux que tu nous as donné,
      ce coeur trop grand pour nous
      puisqu’il est fait pour Toi…

      Un jour je viendrai, et tu liras sur mon visage
      toute la détresse, tous les combats,
      tous les échecs des chemins de la liberté.
      Et tu verras tout mon péché.

      Mais je sais, ô mon Dieu,
      que ce n’est pas grave le péché,
      quand on est devant Toi.
      Car c’est devant les hommes que l’on est humilié.
      Mais devant Toi, c’est merveilleux d’être si pauvre,
      puisqu’on est tant aimé !

      Un jour, ton Jour, ô mon Dieu je viendrai vers toi.
      Et dans la véritable explosion de ma résurrection,
      je saurai enfin que la tendresse, c’est Toi,
      Que ma liberté c’est encore Toi.
      Je viendrai vers Toi, et je crierai à pleine voix
      toute la vérité de la vie sur la terre.
      Je te crierai mon cri qui vient du fond des âges :
       » Père ! J’ai tenté d’être un Homme,
      et je suis ton enfant.  »

  • 19 août 2013 à 14 h 32 min
    Permalien

    Ah oui c’est vrai… j’ai oublié de répondre sur ma rencontre avec Nizier-Anthèlme. J’ai failli répondre que je l’avais pris en stop sur la route de l’Arbresle un soir où sa Bollée était tombée en panne…mais il parait que cela ne se fait pas.
    Alors voilà en réalité dans les années 2000, lors d’un vernissage de peinture à Lyon, des amism’en ont parlé : avant je ne le connaissais ni d’Eve ni des dents. Ils m’ont expliqué que eux-mêmes, avec d’autres amis de Maitre Philippe depuis toujours, soucieux de l’état du Clos de la famille Landar, et du risque qu’il ne tombe aux mains de promoteurs, avaient adhéré à une association de l’Arbresle pour sensibiliser la Municipalité. Cela a réussi puisque le Clos a été racheté par la ville ; nous passerons sur les péripéties qui ont suivi.
    A cette époque j’habitais dans une dépendance du Chateau de Montmelas (véritable monument historique de la région Beaujolaise, qui comme le disent les guides, vaut le déplacement) ; un accident de voiture survenu en 2005 a fait que j’ai du chercher un appartement de plein-pied…que j’ai trouvé à l’Arbresle, et je me suis retrouvé dans une ancienne et historique hostellerie (des 3 Maures). Puis en 2008 la rivière Turdine vint dévaster l’endroit, la Mairie me proposa un autre appartement et quand j’en ai eu ouvert les volets, je me découvris très proche voisin du Clos de la famille Landar. Et entre-temps j’avais quelque peu étudié le personnage qui nous occupe ici sur les indications d’amis lyonnais et parisiens.

Commentaires fermés.