54 pensées sur “Quel etait le prénom de Monsieur Philippe de Lyon?

  • 27 avril 2013 à 9 h 23 min

    Et tout simplement, comme je l’ai écrit par ailleurs, c’est un double-prénom que j’adore. Et n’oublions pas leur régionalité : Nizier fut évêque de Lyon au VI ième siècle. Quant à Anthèlme (environ 1100) il fut évêque de Belley (dont dépend Ars) et procéda à une véritable rénovation de la Grande Chartreuse.

  • 27 avril 2013 à 12 h 55 min

    Très intéressant, en effet…
    On remarquera que certains appellent MP : Nizier ou bien Anthelme.
    Personnellement, j’ai une préférence pour l’évêque de Belley…
    Va t’on savoir ?

    Fraternellement

  • 28 avril 2013 à 14 h 14 min

    Comme la tradition le voulait à l’époque, MPh se nomma Nizier comme son grand-père maternel et Anthelme comme sa grand-mère Anthelmette, ses parrains et marraines.

  • 14 juin 2013 à 15 h 47 min

    Nizier était son premier prénom.

  • 14 juin 2013 à 21 h 21 min

    Mr Philippe signait tantot Nizier tantot Anthelme. Il ajoutait « chimiste » à Nizier et « magnétiseur » lorsqu’il signait Anthelme

    • 26 juin 2013 à 8 h 51 min

      Fort intéressants ces détails, Anonyme…
      Puisqu’aujourd’hui …St Anthelme, il n’est pas mal à propos d’avoir une pensée pour Philippe le magnétiseur.

      • 26 juin 2013 à 9 h 58 min

        dans son évêché de Belley :

        • 26 juin 2013 à 11 h 48 min

          Bonne fête Anthelme !
          Surprenant…Ce prénom n’a pas encore disparu du calendrier .

  • 18 juin 2013 à 8 h 59 min

    Ce matin à 4h. je me suis réveillé avec une question angoissante.
    Nizier-Anthèlme, fils de Joseph Philippe et de Marie Vachot est né le mercredi 25 avril 1849 à Loisieux près de Yenne. Or à cette époque la région de Savoie n’était pas française puisque rattachée à la France le 24 mars 1860 lors d’un traité franco-italien.
    Cela signifie donc qu’à sa naissance il était un sujet italien, naturalisé ensuite français comme tous les habitants de la région.
    Cel peut sembler anodin, mais puisque ce site fait profession de parler de la vie de Monsieur Philippe, ce détail a pleinement sa place ici.

    • 18 juin 2013 à 11 h 54 min

      Prenez mon bras et allons sur le perron, Népo…
      Pas de crise nerveuse en plein salon.
      Vachot n’est pas Vachod !!!

      • 18 juin 2013 à 14 h 23 min

        N’y comprenant plus rien dans les réponses et les sous-réponses qui jouent à cache-cache (à Loisieux se serait plutôt à Chat perché) j’abandonne, je m’abandonne sur cette réponse là.
        1/il parait que les noms propres n’ont pas d’orthographe, alors pas grave que Vacho soit santé…le mien il suffit d’un peu d’accent pour en changer…
        2/ce qui me fait rire c’est que Napoléon (pas Népo) et Nizier-Anthelme sont finalement devenus Français par des accidents de l’Histoire…
        3/pour prendre un peu d’air au dessus de Loisieux, voilà justement la photo que j’ai prise du sommet en direction de l’Abbaye de Hautecombe…

        • 18 juin 2013 à 15 h 59 min

          Je relève, pour ma part le point 2:
          autant pour Philippe de Lyon et surtout pour sa naissance, qui devait se situer en France, même si son lieu de naissance ne l’était pas encore cette année-là, il ne pouvait naitre ailleurs qu’en France.
          Notre pays a la lourde charge d’etre l’ainée des nations et de ce fait, est le terrain le plus évident pour accomplir la volonté Divine dans le destin de cet Envoyé du Père qu’est monsieur Philippe.
          Ce n’est évidemment que mon avis
          mais c’est ainsi que je le ressens fortement
          même si, politiquement, cette partie du territoire n’était pas encore Française au sens juridique du terme, il n’en demeurait pas moins que Philippe de Lyon allait naitre en France…..
          Pour ce qui est de Napoléon, maitre Philippe a dit ; sauf que je ne le trouve pas dans le livre d’Alfred Haehl, « Vie et paroles », mais j’ai lu, dans le livre de Philippe Encausse, que Napoleon faisait partie des humains n’ayant pas eu besoin de père pour s’incarner…..Mais si seul le livre « Thaumaturge et homme de Dieu » en fait état…….je vais aussi douter de cela aussi…….!!!!!

          je trouve que ça commence à faire un peu beaucoup de doutes là…..

          • 18 juin 2013 à 16 h 27 min

            En effet, Napoléon…
            Jeanne d’Arc, Victor Hugo…
            Il est dit qu’ils ont un chemin à part.
            En ce qui concerne Monsieur Philippe, on peut toutefois s’interroger ?
            N’est-il pas dit : Observons les fruits que donne l’arbre?
            Tout est là, en somme.
            Il suffit d’observer.

            • 18 juin 2013 à 17 h 33 min

              Petite information en conséquence : le chiffrage des victimes des guerres napoléoniennes varie du simple au double.
              Au minimum : 3,5 millions de morts
              Au maximum: 7 millions de morts

              • 18 juin 2013 à 18 h 18 min

                Comment ça, Népo…
                Ignorez-vous que les guerres ont leur utilité ?

          • 18 juin 2013 à 17 h 04 min

            Pardonnez ma réaction…
            Comme vous tous, je ne sais ce qui me lie à Monsieur Philippe.
            Cependant, qui sommes-nous, pour affirmer que tel ou tel est un Envoyé du Père.
            Des humbles qui oeuvrent dans l’anonymat, au péril de leur vie, ils sont légions… Méditons et cessons (d’encenscer) ? des idoles.

            • 18 juin 2013 à 17 h 14 min

              Pardonnez mon insistance…
              Mais, c’est une offense au Ciel !!!
              Peut importe le messager…Seul, le message compte !!!
              Tant que nous tournerons autour du messager : NOUS N’AURONS RIEN COMPRIS !!!

              • 18 juin 2013 à 17 h 29 min

                J’insiste encore …
                Quel être humain a la légitimité pour affirmer que tel ou tel…
                Est un Envoyé du Père .
                De qui se moque t’on ?

            • 19 juin 2013 à 7 h 51 min

              « Cependant, qui sommes-nous, pour affirmer que tel ou tel est un Envoyé du Père. »

              Vous avez raison Lucie
              Tous les chercheurs d’or vous diront méfiez vous de ce qui ressemble à l’or mais qui n’est pas de l’or. A ce sujet un vieil adage de mineur dit « si vous avez quelque chose dont vous n’êtes pas sûr que ce soit de l’or, eh bien ce n’est pas de l’or »

          • 18 juin 2013 à 17 h 35 min

            Car si cela est vrai, Napoléon aurait du s’appeler Jésus.

            • 18 juin 2013 à 17 h 50 min

              J’insiste encore…
              Certains, sur ce site tentent des mises en garde.
              Rien n’est plus dangereux que l’idolâtrie.
              Que le bon sens nous guide tous.

    • 18 juin 2013 à 12 h 29 min

      La Maison de Savoie était rattachée à l’Italie mais n’était pas vraiment italienne, en tant que compté elle était indépendante. Après tout dépend à qui vous demandé.

      • 18 juin 2013 à 13 h 06 min

        merci du renseignement @Michel
        impression de lire que c’était comme une zone de non droit, ni vraiment à un pays, ni vraiment à un autre…..
        je ne suis pas sûre que @Lucie posait sa question à quelqu’un en particulier…Mais ce n’est qu’une impression de ma part.
        je me nourris aussi de toutes ces données

      • 18 juin 2013 à 13 h 11 min

        L’histoire est beaucoup plus complexe : en effet l’antique Comté de Savoie devenu Duché depuis 1416, était bien une dépendance du Royaume d’Italie jusqu’à l’annexion de 1860. Mais les relations étaient compliquées par les différents Royaumes d’Italie, piémontais et sardes, le tout compliqué les derniers temps par la révolution républicaine. Toujours est-il que les citoyens nés dans le Duché avant 1860 n’étaient pas des citoyens français.
        Anecdote importante : la preuve en est qu’en 1983 le dernier roi d’Italie, Humbert II de Savoie, a été inhumé ainsi que son épouse la reine Marie-José en 2001, à quelques kilomètres de Loisieux (de l’autre côté de la dent du chat) dans la nécropole royale officielle italienne de l’Abbaye de Hautecombe (au bord du lac du Bourget).

        • 18 juin 2013 à 13 h 44 min

          En effet, tout est bien confus…
          Ma première rencontre avec MP…
          Alentour dans les terres… Proximité lac du Bourget.
          Je connaissais les lieux…Sans pouvoir y mettre des mots.
          A l’époque, mon futur époux…
          Aurait du prendre ses jambes à son cou.

        • 18 juin 2013 à 13 h 49 min

          Actuellement sur un pont, pas loin de Loisieux on peut lire qu’à l’on quitte la France pour entrer en Savoie. Esprit d’indépendance qui fait moins de bruit que dans d’autres régions de France, jugement factuel des choses. L’esprit plus fort que la lettre. Les savoyards ont toujours été savoyards avant d’être italiens ou français, avec ou sans polente.

          • 18 juin 2013 à 14 h 04 min

            Pour sûr, il m’en cuit…
            Ma destinée est alliènée en ces lieux…

  • 18 juin 2013 à 9 h 08 min

    il a donc mangé de la polenta!!

    • 18 juin 2013 à 9 h 14 min

      Il n’est donc pas de Marseille… (j’ai lu ça, quelque part ?)
      Pourtant…Vachod…C’est bien Français ?
      Pour un peu qu’il serait Corse ?

      • 18 juin 2013 à 14 h 10 min

        La Corse devenant française peu avant la naissance de Napoléon, peut être vu en point commun  »géographico-historique ». Incroyable destin de la France et de ses personnages.

        • 18 juin 2013 à 14 h 23 min

          Il parait que la France est un point central.
          Il parait aussi, qu’actuellement…
          Beaucoup de larmes tombent du Ciel.
          Mon instint me dit que l’heure est grave.
          Les larmes ne coulent pas, de mes yeux…
          Mon coeur saigne.

      • 18 juin 2013 à 14 h 26 min

        Maître Philippe était appelé le chien du Berger, ne pas confondre avec le Berger pastis de Marseille.

        • 18 juin 2013 à 14 h 38 min

          Pour l’heure, nous avons beaucoup de chance…
          Plaisanter sur le chemin.
          A chaque instant de ma pauvre vie, je supplie le Ciel de m’aider.
          Ne pas vendre mon prochain, pour une poignée de rien.

  • 18 juin 2013 à 10 h 02 min

    D’après l’acte de Naissance et Baptême, MP serait né le 25 Avril 1849 à 3H du matin…
    Baptisé le même jour, à 5H du soir.

  • 18 juin 2013 à 10 h 29 min

    En effet, dans la remarquable réédition de son livre Monsieur Philippe l’ami de Dieu, Serge Caillet nous confirme par trois fois cette date de naissance. J’en ai déjà parlé lors d’un autre article du site.
    Pour vérifier ma réflexion quant à sa nationalité italienne de naissance, j’ai repris les données figurant sur ce livre, et, chemin faisant, je suis tombé (car jusqu’à présent j’avais lu en pointillés à partir du sommaire) sur plusieurs pages où Serge Caillet met en garde contre les légendes qui ont été forgées au cours du temps sur Nizier-Anthèlme Philippe, notamment quant aux propos qui lui ont été attribués… Ce qui n’enlève rien à l’importance du personnage, l’avertissement n’étant en rien négatif, mais expliquant ainsi que l’admiration des ses fidèles était telle, qu’il leur parut nécessaire d’enjoliver quelque peu les choses, et cela de bonne foi, sans aucun intérêts personnels.

    • 18 juin 2013 à 11 h 35 min

      En effet, il est très humain d’enjoliver par ci…
      Gommer par là…
      Ne dit-on pas que l’amour rend aveugle.
      Avec un peu de bon sens, on devrait y voir clair, pour finir.

      • 18 juin 2013 à 11 h 46 min

        Ah, j’oubliais…
        Tout celà n’enlève rien à l’importance du personnage.
        Quoique…le message demeure plus important que le messager…enfin, selon moi, bien sûr.

  • 18 juin 2013 à 11 h 04 min

    Bonjour,

    Je passe, comme beaucoup d’entre vous, un temps fou sur ce salon…..dont je ne suis que très partiellement satisfaite…..mais merci pour la coupe, ou plutôt la flute que j’accepte avec grand plaisir…..quelques bulles vont m’aérer la tete
    l’idéal étant de verser ce breuvage dans une flute en métal…..

    d’après ce que j’ai pu lire ici, la date de naissance du 25 avril 1849 est fausse…Marseille relève également de l’immense galimatias d’âneries circulant en livres ou sur internet….nous verrons bien, en temps et en heure ce que nous avons à savoir…il y a tellement de choses à aborder avec Philippe de Lyon

    rien à voir, mais c’est important aussi
    je viens de lire sur un site qui participe au développement de l’application que j’utilise (wordpress), qu’il serait peut etre plus pratique d’inverser l’ordre d’apparition…..je dis bien d’apparition, de lecture des commentaires.
    au lien de descendre tout en bas de la page pour lire, le dernier commentaire se trouve en première position.
    il est meme indiqué que c’est mieux quand un article reçoit des centaines de commentaires….ce qui est déjà arrivé ici….
    donc au moins que les habitués du site ne débarquent pas, je vais faire un essai de faire afficher les commentaires dans un mode antéchronologique (chronologie inversée)
    le smiley ne se montre pas…

    je vais tenter d’enlever les articles relatifs, qui s’affichent sous chaque article…..vous en servez-vous?
    pardon de ne pas parler que de Monsieur Philippe, mais tout ceci fait partie aussi de tous les éléments qui constituent l’affichage de ce salon.

    au plaisir….sourire accueillant

    • 18 juin 2013 à 14 h 15 min

      Le 25 avril est bien la date de naissance de Maître Philippe, au moins tout le monde est d’accord là dessus. Il y a bien une version pour une heure différente, celle de minuit. Mais la date est inscrite sur la tombe et là c’est administratif, tiré de registre. Qu’elle lecture peut vous faire écrire ceçi LN?

  • 18 juin 2013 à 11 h 38 min

    commentaire nettoyé

  • 18 juin 2013 à 11 h 40 min

    commentaire nettoyé

  • 18 juin 2013 à 11 h 57 min

    commentaire nettoyé

    en lecture, je me suis attaquée à « vies et enseignements de Jean Chapas »…..que j’avais juste survolé
    j’y suis beaucoup plus impliquée aujourd’hui

    • 18 juin 2013 à 12 h 07 min

      En effet, le temps que je comprenne le fonctionnement…
      On sera déjà passé à autre chose.
      Courage LN !

  • 18 juin 2013 à 12 h 22 min

    merci @Lucie
    ….il parait que l’@ devant un pseudo, comme sur twitter, permet de le trouver plus facilement….je teste, ça ne coute pas grand chose
    pour le courage, merci…j’apprécie
    c’est tellement plus agréable de travailler à ce type de données qu’à tout remettre en place après un piratage ou plein d’autres choses très contraignantes
    j’ai grand plaisir à lire tous les messages…du moins pour les plus cordiaux.
    je viens de remettre un moteur de recherches…qui comme déjà dit, ne cherche que dans les articles…..
    pour l’instant, je ne peux faire évoluer les commentaires, mais là aussi…si ça peut bouger, ça bougera

    • 18 juin 2013 à 12 h 58 min

      Cinq sur cinq…
      Occupes-toi du moteur… MOI, je m’occupe de l’huile pour graisser le moteur.
      Comme koi : « NOUS AVONS TOUS BESOIN LES UNS DES AUTRES ». POINT.

  • 18 juin 2013 à 13 h 13 min

    il n’est pas utile de chercher un auteur de commentaire dans le moteur de recherche qui….ne cherche que dans les articles…..
    c’est ce que je vais personnaliser dans les résultats de recherches du moteur…..

  • 26 juin 2013 à 10 h 17 min

    Pour la st Anthelme…bonne fête aux porteurs du prénom

    Pour la date de naissance, je ne me basais que sur les anecdotes du livre de Serge Caillet, dans le bas de la page 270, qui indiquent que Monsieur Philippe pourrait être né en 1844-1845 (fond Encausse)

    Pour les dates inscrites sur la tombe, dont nous conviendrons que normalement, elles sont exactes, la date de décès de Victoire la fait cependant décéder un mois après la date que nous connaissons tous.
    Elle est décédée le 29 août 1904 à 11h du matin.
    La plaque sur la tombe indique: 25 septembre 1904
    ….photo sur l’article http://www.philippedelyon.fr/je-voulais-rencontrer-maitre-philippe-seule-a-loyasse-1207/
    sachant que la photo n’a été faite que pour montrer la tombe de maitre Philippe
    ça, c’est juste pour l’anecdote
    cependant l’essentiel est et reste dans le message de Philippe de Lyon

    Souhait sous l’égide de Monsieur Philippe d’un très bon anniversaire aux personnes nées en ce jour.

    • 18 août 2014 à 16 h 03 min

      La Saint Anthèlme d’accord, mais …la saint Nizier ? Elle tombe le 2 avril…Or nous avons lu et relu que ses amis lui faisaient la fête à cette occasion, jusqu’à ce qu’il parle du dimanche des Rameaux.
      Et bien au moins trois dates de fêtes organisées ainsi nous sont connues : les 27 mars 1898, 26 mars 1899 et 26 mars 1901.
      JAMAIS, je dis bien JAMAIS le 2 avril !
      Le 27 mars 1898 est un dimanche ordinaire, le 26 mars 1899 est bien le dimanche des Rameaux, et le 26 mars 1901…un mardi !
      La confusion peut venir dès cette époque d’un organisateur de fête fortement myope, car en effet le 26 mars est la saint…Dizier !!! Qui existe parfaitement et qui est fêté à cet date avec un confrère à lui ermite également aux alentours de l’an 700…
      Franchement, de qui se moque-t-on une fois encore ? Et il faut de nouveau rappeler que Nizier-Anthèlme Philippe a suggéré (dit-on…) de le fêter le dimanche des Rameaux mais n’en déplaise à ceux, par ailleurs respectables, qui ont institué le pélerinage de Loyasse, JAMAIS il n’a précisé sur sa tombe. D’autant plus qu’en faisant cela on va à l’encontre de sa parole demandant de laisser les morts en paix là où ils sont !
      J’ai dit.

      • 18 août 2014 à 16 h 12 min

        Dans le cadre de la lecture du livre « Philippe, le mystere de Lyon », deux mots au milieu d’un paragraphe disent:
        – Qui croire?
        Cet ouvrage participe lui aussi allègrement à la quantité de questionnements qui ne manquent pas de nous faire réaliser qu’il ne faut rien prendre comme parole d’évangile…C’est aussi dans le même livre, un peu plus loin.
        Il y a un tel nombre de questions et de données qui ne peuvent être que remises en cause, qu’il m’est venue une phrase ce matin:
        « L’histoire de MP A bien eu lieu, il a vraiment existé il a vraiment fait des choses extraordinaires et bien plus encore il a vraiment commis des guérisons exceptionnelles
        Mais ce qui s’est passé n’a pas grand chose à voir avec ce qui nous a été raconté »
        ….
        A chaque paragraphe on découvre quelque chose qui ne colle pas avec ce qui est raconté

      • 18 août 2014 à 18 h 34 min

        Je voulais faire un article sur ces états de faits, observés ici et là…mais je vois que ce précédent commentaire pourrait etre placé sur plusieurs autres articles.
        Et pour cause
        Ou peut etre faut-il faire un article par erreur….?

        • 18 août 2014 à 19 h 32 min

          De nos jours où la pensée va aussi vite que la lumière (…) on catégorise immédiatement sans chercher plus loin. Et on confond les mots : je connais bien cet état de fait et je ne cesse d’y faire la chasse partout
          ( puisqu’il faut développer : ailleurs qu’ici).
          Ainsi avec ce que nous découvrons et que nous constatons ici, on peut nous dire : vous démolissez Monsieur Philippe. Ce qui est une vision négative des choses voire nihiliste. Il y a une nette différence entre constater et critiquer, différence que certains peuvent être incapables de comprendre.
          Que tout le monde soit un peu attentif : Monsieur Philippe n’est en aucun cas attaqué mais nous sommes certains à ne plus supporter les aberrations qui ont été accumulées et reprises sans réflexion depuis bientôt 110 ans. Et qui, à fortiori, ont permis de présenter une légende dorée d’un personnage certainement unique : certaines exagérations l’ont même ridiculisé tellement elles sont patentes et plaignons leur auteurs et ceux qui les ont rapportées. D’autres transformations de la vérité sont plus discrètes, osons ce mot plus vicieuses : on ne peut alors les démonter par recoupements car certains ont tellement écrit, tellement parlé, que l’on y trouve le tout et son contraire.
          Les documents officiels sont également très utiles, recensements, cadastres, états-civil. On peut rétorquer que rien n’est certains, qu’il y a plein d’erreurs. Il est trop facile de critiquer ainsi le travail de fonctionnaires, qui ont peut être copié ce qui leur était annoncé sans contrôle…
          Nous sommes plusieurs à répéter que le message de Nizier-Anthelme Philippe existe mais il a tellement été déformé qu’il est difficile maintenant de trier le vrai du faux.
          J’ai dit.

          • 19 août 2014 à 6 h 30 min

            Peu de choses à savoir, beaucoup de choses à faire.
            Eh bien, chercheurs vous avez effectué un sacré travail !
            MERCI MERCI MERCI .
            Lucie

      • 9 mars 2015 à 16 h 38 min

        Et en information complémentaire, pour cette année 1901 un site martiniste précise le 31 mars, ce qui était bien le dimanche des Rameaux …à moins qu’il y eut deux fêtes (rires) une pour la saint Dizier, l’autre pour les Rameaux, rassemblant chacune deux clans différents ? Cela ne serait pas étonnant, du fait que, de nos jours encore, plusieurs groupes célèbrent la tombe à des heures différentes, au risque de rixes…

  • 12 juillet 2013 à 7 h 01 min

    J’aurais besoin d’une traduction ;o) j’interprète sans doutes beaucoup (un de mes profs d’anglais m’avais demandé de prendre un pseudonyme pour passer le bac et ne pas lui faire honte)
    On ne peut blâmer les photographes des taches de surexposition, il est important pour chacun de nettoyer sa maison pour éviter les défauts et faire que notre âme brille sur les clichés ?
    on en reviendrait aux photographies qui saisiraient les vibrations de notre âme ?
    Par contre l’alignement des 3 …. je suis largué :-D

    Bonne journée à tous !

Commentaires fermés.