site maitre philippe de lyon www.philippedelyon.fr sedir-yvon-le-loupMaitre Philippe de Lyon l’homme libre de Sédir, pour qui sa rencontre avec Monsieur Philippe de Lyon, fut un des moments les plus marquants de son existence. Il était déjà écrivain, mais plus spécifiquement sur l’occultisme. Il devient dès lors un des écrivains les plus empreints de mysticisme qui se puisse concevoir.
Par de nombreux écrits, il tentera de partager, de transmettre l’extraordinaire de ce que fut pour lui cette Rencontre.
L’un des ouvrages : « Initiations » relate sa rencontre avec celui qui deviendra pour lui, le Maitre Philippe, de Lyon…

L’HOMME LIBRE

Qu’est-ce qu’un homme libre ?

Nous ne sommes pas libres. Personne n’est libre de faire ce qu’il veut; nous sommes liés par les convenances, les devoirs, les lois civiles ou religieuses; nous sommes liés par nous-mêmes, par notre faiblesse, par nos hérédités, par la pression inconsciente du milieu où nous vivons, par l’âme même de notre pays, de notre race, de la terre, enfin et surtout par les conséquences de nos actes antérieurs.
Et quand je parle de dettes à payer, je veux dire que nous sommes des forçats qui traînons notre chaîne et que chaque souffrance qui tombe sur nous est un poids en moins pour nous. Imaginez un homme qui ait accompli à fond sa tâche sur la terre, qui ait payé toutes ses dettes, à qui aucun homme, aucun être inférieur, aucune loi possible n’ait le droit de rien réclamer; cet homme-là est libre quant à la terre.
Imaginez-vous cet homme ayant accompli ce même travail de libération dans tous les enfers, tous les purgatoires par lesquels il a passé depuis son départ du Ciel jusqu’à son retour dans le Royaume.

site maitre philippe de lyon www.philippedelyon.fr sedir-yvon-le-loupUn tel homme a accumulé des quantités d’expériences, il a souffert des quantités de souffrances. Et en particulier, il a fait cette expérience : s’il a voulu pour faire ce travail, s’appuyer sur lui-même, il s’est rapidement rendu compte que la tâche est si formidable qu’aucune énergie humaine ne peut l’accomplir.

Alors il est passé par une sorte de désespoir, de mort intérieure, qui l’a mené au Christ.
L’homme libre est celui qui a accompli tout cela avec la pensée que lui-même n’est rien; il reste en lui le souvenir de ce qu’il a fait et ce souvenir est une tentation perpétuelle car c’est de l’orgueil imminent.

Un saint qui sait qu’il est un saint n’est plus un saint. De même, pour traverser l’abîme qui sépare la nature de la surnature, il faut avoir oublié tout ce qu’on a fait. Ce lavage ne peut être opéré par l’homme; il est l’oeuvre du baptême de l’esprit.

Alors, l’homme est vraiment libre; aucune loi de la nature ou de l’intelligence n’a de prise sur lui, aucun être ne peut lui commander car il a obéi à toutes les lois, et son esprit a oublié ses héroïsmes; il commande à tous car tout en lui a été recréé.
Sa vie est entée sur la vie du Verbe. Tout ce qu’il pense, ou dit, ou accomplit, on peut dire que c’est le Verbe qui le fait par lui, et s’il reçoit une mission dans un monde, il est le maître de tout dans ce monde et il opère sans effort, car sa volonté ne peut pas être différente de celle de Dieu. Le Christ est l’idéal d’un homme libre, bien que le Christ soit autre chose encore.
SÉDIR

Portrait de Maitre Philippe l’homme libre de Sédir

8 pensées sur “Portrait de Maitre Philippe l’homme libre de Sédir

  • 8 février 2012 à 16 h 58 min

    Bonjour je suis de Québec et je vous félicite pour votre site. Il aide grandement à faire connaître cette humble personne.
    Concernant le dernier commentaire je dirais que l’entourage qui a récupéré et noté les paroles de monsieur Philippe (parce qu’il n’a rien écrit sur lui-même sauf quelques lettres qui restent ici et là mais qui en dise beaucoup sur l’homme si on les lis attentivement) sont filtrées par leurs personnalités et leurs intérêts propres et cela est tout à fait normal. C’est dans la nature même de notre être. Exemple: si je prononce un commentaire dans une réunion et qu’une autre personne, cinq minutes plus tard émet le même commentaire, mot pour mot, la saveur de ce commentaire pour le reste de l’auditoire ne sera pas la même, simplement parce qu’elle a été émise par deux personnes distinctes. Il est donc normal que ceux qui, actuellement, pourraient nous en apprendre plus, sont non seulement dans l’impossibilité de nous éclairer un peu mieux sur ce passé, mais sont surtout dans l’incapacité de nous transmettre quoi que ce soit de valable ou de réellement nouveau. Donc, pour les ‘écrits’ sur monsieur Philippe c’est à chacun de lire entre les lignes ou de carrément refuser ce qui semble nébuleux, récupéré ou dilué. J’utilise ce dernier terme simplement parce que j’imagine que lorsque l’on se trouvait devant un homme aussi simple mais fort comme monsieur Philippe, ses mots ne devaient pas seulement toucher notre oreille mais aussi notre coeur. Il atteignait une autre dimension, celle de l’âme. Il est donc normal que ce rayon de lumière reçu sur le moment et qui bousculait tout sur son passage, s’affaiblisse au fil du temps, même par ceux qui avaient beaucoup reçu. C’est comme tenter de se souvenir d’un lointain parent décédé, ont s’aperçoit avec stupéfaction qu’il n’en reste que des bribes.
    Je suis de ceux qui déplore justement le manque d’information véridique sur cet homme.
    Il nous faut malheureusement composer et vivre avec ce qui reste et continuer à chercher cet enfant qui sommeille en nous mais qui saura tout nous révéler.
    Bonne journée et que le Ciel veille sur vous.

    • 9 février 2012 à 10 h 15 min

      je vous remercie sur tous les points de votre message
      Il me touche infiniment, notamment parce qu’il me parle
      J’essaie souvent, pour ne pas dire tout le temps, intérieurement de me connecter à …..cet Univers
      Votre commentaire me pousse à ne pas dire des choses que je voudrais pourtant dire.
      J’espère que nous resterons en contact, ce sera un grand plaisir

      Bisous des Anges du Ciel sur vous……Phrase dite du plus en plus rarement et ressentie en 1999

  • 11 février 2012 à 17 h 39 min

    Excusez-moi pour ma réponse tardive je n’ai pas eu le temps de vous répondre avant, mais surtout ne vous laissez pas influencer par mon commentaire; il n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan des opinions.
    Vous avez su garder tout le coté humain de monsieur Philippe sur votre site et je n’ai aucun doute quand à vos lumières reçues à date ainsi que pour celles qui suivront (sûrement).

    J’ai découvert votre site le jour ou je me suis demandé ou était enterré monsieur Philippe. Et là, en voyant le point rouge je me suis dis que c’était tout à fait normal qu’il se trouve enterré à cet endroit; en haut d’une croix (la tête) sur le plan, avec au dessus de cette même croix, ce cercle divisé en huit, référence peut-être, au symbole de l’infini qui est un huit couché sur le côté. On peut aussi penser à la roue du Dharma que le Bouddha avait mis en mouvement lors de son premier sermon dit-on, dans le Parc aux Gazelles, si ma mémoire est bonne. Christianisme et Bouddhisme réunis symboliquement en un même lieu mais vu uniquement du haut du ciel. Monsieur Philippe était vraiment destiné à être enterré à cet endroit sans qu’il n’intervienne lui-même. Lui qui disait que les religions avaient toutes la même source divine a su d’une certaine manière, nous faire un autre de ses clins d’oeil. ‘Le ciel peut tout’ disait-il.

    Si vous voulez m’envoyer un email ne vous gênez pas. Nous sommes peu à s’intéresser à cet homme.
    Bonne journée et Paix sur vous et votre famille.

    • 13 février 2012 à 12 h 06 min

      Ne vous excusez pas pour un quelconque retard de message. Il n’est pas utile de s’excuser pour ce type de retard
      pour une raison que j’ignore, votre message me parle
      nous sommes en effet très peu, je pense, à être proches de l’aspect humain de Monsieur Philippe.
      Rien n’étant dû au hasard, je ne m’étonne plus de grand chose. Donc je ne m’étonne pas non plus que l’emplacement de la tombe
      même si j’ai du mal à réaliser que tout ça est arrivé il y a un siècle…..Même plus, 150 ans…….Une autre vie…..il me vient, une vie antérieure.
      Peut être ai-je connu cette époque.
      Je suis si choquée quelques fois de ce que je lis sur ce qu’il aurait dit ou les messages qui sont véhiculés ici et là…..
      Je me sens si proche en quelque sorte que c’est comme si je parlais d’un proche.

      Cela vous embête-t’il de discuter ici? Je dis ça juste pour faire vivre le blog dont je suis un tout petit peu éloignée…..pendant que j’écrivais ce message, j’ai répondu à 3 messages sur un forum qui m’aide pour la gestion de toutes ces choses sur le net et pour m’aider pour un autre site qui voit le jour pour essayer de dire aux gens de faire attention sur des affaires qui semblent en être et qui n’en sont pas du tout.

      Votre commentaire me parle….C’est tout ce que j’ai à dire pour ma défense, si tant est qu’il soit utile de s’expliquer

  • 15 février 2012 à 1 h 02 min

    Pas du tout, cela ne m’embête pas et quand j’aurai d’autres commentaires je vous en ferai part ici sur votre blog. Il faut dire que jamais… mais vraiment jamais, je n’écrit quoi que ce soit sur internet, quoique parfois, ce n’est pas l’envie qui manque. Je ne ‘tweet’ pas et je ne suis pas sur facebook cela ne me dis absolument rien. Je suis donc le premier surpris de me lire ici moi-même. Je ne pouvais m’en empêcher.

    Au plaisir de voir votre nouveau site.

    • 15 février 2012 à 11 h 20 min

      Le nouveau site, le voici:

      Comme on peut le lire, il n’a absolument rien à voir
      mais si je peux aider
      le nom de domaine m’a été soufflé par mon fils, auquel j’avais fait part de mon idée: scandales et (je ne sais plus quoi). Il m’a alors dit: il te faut quelque chose de plus choc
      et voilà.

      Bonne journée à vous également

  • 19 février 2012 à 19 h 46 min

    bonsoir
    voila je recherche une personne qui accepterai de me photocopier révélation de st martin je connais personne qui l’ai et j aimerai tellement pouvoir le lire
    bien sur je prend a ma charge tous les frais de photocopie de d envoi
    merci

    • 24 février 2012 à 19 h 58 min

      Bonsoir,

      Désolée, je viens seulement de trouver votre message, dont je vous remercie. Il permet de participer à la vie de ce site
      Je pense que vous pourrez trouver ce livre sur internet
      ce fut mon cas. J’habite à la campagne et pour ce genre de livre, même en ville, ce n’est pas évident
      mais sur chapitre.com ou même sur amazon
      je vais peut être créer un partenariat avec amazon, ce qui permettrait de se procurer certains livres, mêmes rares autour de ces sujets
      Ce serait dommage de vous contenter de photocopies.
      Il n’y a pas de quoi
      Spirituellement vôtre

Commentaires fermés.