Maitre Philippe La prière pour soulagerMaître Philippe : La prière seule ne peut nous sauver, mais elle donne prise à notre ange gardien pour nous guider
La prière est inutile si elle est mal faite.
Il est nécessaire de prier souvent, avant le sommeil, au réveil, et enfin élever sans cesse notre âme vers Dieu. (23-2-1895)
Plus on va, plus on est frêle et plus il faut prier, parce que les attaques de l’ennemi sont plus nombreuses. Il est utile de prier, non pour alléger ses peines, ses souffrances, mais pour demander la force, le courage. Notre prière n’est pas toujours entendue, et c’est heureux, car, si Dieu entendait nos prières, elles l’offenseraient souvent.
Mais il est utile de prier parce que cela nous entretient en haleine. Cesser de prier, c’est ne plus pouvoir prier un jour.
Prions du fond du coeur car il est en nous des êtres insatiables qui s’abreuvent de la prière. (5-5-1902)
Si du fond du coeur part une prière, des êtres l’entendent. C’est le soleil pour eux, pour tout l’organisme. Si une mauvaise pensée nous empêche de prier, c’est un scandale pour ces êtres. (11-2-1902)
La prière élève l’âme et il faut prier non seulement pour nous, mais pour ceux qui ne peuvent pas prier, pour ceux qui sont dans les ténèbres. (21-11-1894)
Il faut prier pour ceux qui ne savent pas ou ne peuvent le faire. Point n’est besoin de prier pour les morts ; laissons-les où ils sont et restons où nous sommes. Je vous affirme qu’en demandant pour ceux qui ne peuvent le faire, en demandant de supporter leurs peines, vous leur donnez alors l’exemple de supporter à leur tour celles de leurs frères. C’est le seul moyen d’entrer dans le Ciel.(20-9-1894)
L’oraison dominicale, qui nous vient du Ciel par le Fils, ne peut se prononcer sans que celui qui la dit du fond du coeur soit uni d’intention avec Notre-Seigneur.
La prière : Elle a été donnée pour certains êtres, ceux à qui on parlait et pour les encourager.
Elle est encore la prière de la plupart, et cela parce qu’il y a autour des hommes des êtres que nous ne voyons pas, qui sont là et que cette parole fait réfléchir.
Ce sont ceux qui nous induisent en tentation. Au moment où nous prions et prononçons cette phrase, eux qui nous tourmentaient comme nous nous taquinerions un enfant, se ressaisissent et se disent : Pourquoi nous amuserions-nous à faire du mal à ce petit?

Prière chrétienne Je vous salue Marie:

Maitre Philippe La prière pour soulager medaille miraculeuse de la vierge Philippe de Lyon Je vous salue Marie
Pleine de Grâces
Le Seigneur est avec vous
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, entre tous les hommes
Vous êtes la Reine du Ciel et de la Terre
Vous êtes la Reine des Animaux, de toutes les espèces vivantes
Vous êtes la Reine des Anges
Vous êtes la Reine de tous les saints
Vous êtes la Reine de l’Univers
Vous êtes la Reine du Visible et de l’Invisible
Vous êtes la Reine de toutes choses
Vous êtes la Reine de la Paix, la Reine de la France
Et Yeshouah, le Fruit de votre Sein est béni
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pêcheurs
Maintenant et à l’heure de notre Mort
Amen
2017: modification de cette prière à Marie, en ressentant fortement qu’il ne faut pas oublier les Animaux, comme aucune espèce vivante! Devraient alors être inclus, les plantes, les pierres, la mer, l’air…. Tout ce qui est plein d’âmes, tout ce qui est composé de cellules Vivantes. Or aucun de ces Eléments Vivants n’a jamais été inclus dans une prière.
Cette modification m’est venue en réalisant que dans certains endroits, la Vierge ne protège pas que les humains….. Et c’est extrêmement important. Et ce, même si, plus personne n’invoque la prière aujourd’hui.

Le plus souvent on ne prie que dans la difficulté. Il faudrait prier aussi souvent qu’on le peut. Il faudrait prier comme on mange, ou comme on respire.

Il y a des Êtres en nous qui attendent la prière.

Cette prière gagne dans le temps en intensité.
Ne pas attendre la maladie, la difficulté, la souffrance, les problèmes, le manque, la douleur…..pour prier

Si vous saviez ce que la prière peut vous apporter, peut guérir, peut soulager, peut offrir, peut donner……

Autres lectures sur ce même sujet

La prière pour soulager

111 pensées sur “La prière pour soulager

  • 28 novembre 2012 à 9 h 58 min

    Bonjour,

    C’est un grand Honneur d’avoir eu par l’intermédiaire de mon magnétiseur hier de connaitre Maitre Philippe de Lyon ; j’en suis très honrée c’est un don du ciel si je puis dire. Dans tous ces textes, j’ai pu remarquer une version nouvelle …. de Je vs salue Marien (j’apprécie beaucoup, je l’a ressens mieux au fond de mon Ame).
    Merci de prendre le temps de lire ce mail; cela m’apaise énormément. A votre écoute,
    bien dévouée.
    Huguette

    • 29 novembre 2012 à 22 h 01 min

      Bonjour Huguette
      Ravie de faire votre connaissance
      soyez la bienvenue sur ces pages dont j’espère qu’elles vous donneront envie de partager, de participer et d’échanger
      Remerciez pour moi votre magnétiseur pour vous avoir fait connaitre ce site.
      En le remerciant, dites-lui qu’il est également le bienvenu sur ces pages.

      Je remercie les Elements de tous ces échanges si riches
      Au plaisir de vous lire

      Spirituellement vôtre

  • 12 juin 2013 à 17 h 17 min

    Pour changer un peu de sujet…je reviens sur…la Prière !!! En effet, mon arrière-grand-mère de Savigny (à côté de l’Arbresle, d’ailleurs la première adresse de Emile Besson était route de Savigny !), une personnalité du pays, véritable (et même physiquement) mère Denis du village avant l’heure, née vers 1880, a connu Nizier-Anthèlme Philippe, je l’ai caché jusqu’à présent pour le publier au moment voulu… Elle parlait d’un rebouteux installé à l’Arbresle…
    Et bien le 25 juin 1960, lors de ma première communion, elle m’a offert une image pieuse comme c’était alors la mode : émotion, car je l’ai sous les yeux en écrivant ces lignes !
    On y voit une photo noir et blanc d’une petite fille blonde fermant les yeux, les mains jointes devant une bougie allumée. Et il est écrit :
    Pour bien prier, on joint les mains :
    Quand nos mains sont jointes,
    Jésus les prend entre les siennes
    Et nous pouvons mieux lui offrir
    Entre nos doigts
    Notre prière et notre amour.
    Et au dos écrit de la main de mon arrière-grand-mère : souvenir de ta vieille mémé.

    • 13 juin 2013 à 11 h 25 min

      Superbe image, merci de ce partage Népomucène.

  • 12 juin 2013 à 22 h 22 min

    J’ai commencé à lire les réponses de Maître Philippe reçues par Auguste Jacquot. aux éditions le mercure dauphinois (je n’y ai pas d’actions mais ce sont les seules que je connaisse :-) ) ; En début de semaine je demandais comment bien prier et bien à partir de la page 27 je suis servis. Je retiens « on doit toujours prier, pour apprendre à prier »

  • 12 juin 2013 à 22 h 54 min

    Bonjour, Bonsoir, selon le moment ou vous me lirez. MERCI pour cette transmission de Monsieur Philippe de Lyon.
    Prions pour apprendre à prier, et puis quelqu’un m’à appelé pour demander si je pouvais le soulager de douleurs neuro-pathologiques suite à l’ablation d’un poumon pour cancer de l’organe. Après le « départ » de ma Mère, j’ai connu des sensations de chaleur intense dans les mains et depuis le don de soulager les souffrances humaines s’est révélé. Je prie pour que l’action du Ciel puisse soulager cet homme qui m’à appelé afin d’être soulagé. Et que le Ciel et Monsieur de Lyon puissent aider à aider cet homme.

    • 13 juin 2013 à 9 h 34 min

      bonjour ou bonsoir,

      Modifié: je préfère modifier ce message parce qu’il peut impliquer trop directement qu’il pourrait venir et faire partie des paroles de Philippe de Lyon
      Ce texte de prière n’est qu’une vue personnelle que j’ai pensé partager.
      Il n’est pas du tout dans mon intention de l’imposer ni de dire qu’elle doit devenir un texte de référence
      il n’en est pas question
      Je voulais juste partager une expérience qui, ne s’est faite que sur des années.
      comme si je voyais, dans une église, sur une affiche, à la vue de tout le monde, un texte de prière qui me parlerait
      j’apprécierais que ce texte soit mis à la portée de beaucoup

      • 13 juin 2013 à 18 h 07 min

        MERCI MERCI MERCI.

        Je vais dans quelques 30 minutes rencontrer la personne qui souffre de douleurs neuropathologiques, suite à l’ablation d’un poumon, pour cause de cancer.
        Cette prière je vous en suis reconnaissant, ainsi qu’au Ciel et à celui que peut-être, par mon corps, le Ciel pourra soulager, si tel en est son choix.
        Ne pensez pas que je me compare à Monsieur Philiippe de Lyon, loin s’en faut, ni que c’est orgueil de ma part que d’être un « canal » pour le Ciel, mais me connaissant je ne suis pas capable si le Ciel n’y est pas.

        MERCI MERCI MERCI, je reviendrai vers vous afin de partager les sensations que cette prière éveille en mon corps physique.

        Que le Ciel vous bénisse et qu’il aide les hommes et femmes de bonne volonté.

        MERCI MERCI MERCI

        • 14 juin 2013 à 10 h 22 min

          Puisque le sujet s’y prète…
          Peut-être pas une prière, mais un poème écrit il y a bien des années, que je vous offre : (Et, peut-être…un encouragement pour Luz Egirio.)

          Et tant pis ma foi…
          Si l’on rit de moi !
          Tu m’as donné tant d’émoi…
          Toi qui guide mes pas.
          Tu me l’as prouvé tant de fois…
          Fidèle compagne ma foi.
          J’ai entendu de toi :
          « Ouvre-leur tes mains,
          Tu verras demain…
          Certains êtres humains…
          Souffrir bien moins.
          C’est écrit dans ta main…
          Voilà le chemin. »

          • 14 juin 2013 à 11 h 52 min

            Bonjour

            sensible aux poèmes, je vous réponds ceci

            Alors que le doute guette
            Et que de sombres souvenirs
            Se glissent en ma tête
            J’entreperçois les soupirs
            D’un homme, d’une femme
            Un enfant, au champ douleur
            Celui que nous traversons tous
            Avec plus ou moins de fleurs
            Des roses nous y cueillons
            Les épines qui nous transpercent
            Des œillets, nous prenons
            Le rouge du sang qu’on verse
            Et de la terre que nous foulons
            Le sel des larmes versées
            Pendant que nous gémissons
            En toutes humanités

            Ainsi notre vie toujours
            Traversera ce cham là
            Un nuit ou un jour
            Chacun de nous saura
            Que notre humaine existence
            Rime avec bien des aspects
            Et que toujours les souffrances
            Se chargent de nous rappeler

            MERCI MERCI MERCI

            PS : je ne sais pas encore si la personne à pu être durablement soulagée, sa compagne ne m’a pas encore rappelé, mais hier elle à dit ressentir moins de piqûres d’aiguille qu’avant cette imposition de » mes mains ».
            Je suis impatient d’avoir de ses nouvelles, j’ai prié pour remercier, mais je suis toujours étonné et je l’avoue, quelque fois déçu de ne pas avoir de retour . Chemin faisant j’apprends ce « détachement »
            J’ai fait en 24 heures 7 fois cette prière que vous m’avez transmise, et je ressens beaucoup de chaleur, mais paradoxe je ressens aussi de la colère. peut-être due à un sevrage de médicaments contre la tension…
            MERCI MERCI MERCI

            • 14 juin 2013 à 13 h 22 min

              Chemin faisant…
              Le détachement poind avec les ans.
              Qu’importe l’absence de retour…
              En votre âme et conscience, le coeur investit.
              Merci à vous, Luz.

              • 14 juin 2013 à 14 h 52 min

                En priant, c’est tout mon être qui ressent l’émotion, et des « larmes intérieures » ruissellent  » sur les pavés de cette forteresse contre la souffrance, que les coups reçus, mes erreurs passées, mes pêchés, fautes ou manquements, mes malveillances, ont contribué à bâtir…les murs s’estompent, la chaleur les fait fondre, la colère qui me consume devient cet Amour qu’est le chemin….

                MERCI MERCI MERCI

  • 13 juin 2013 à 19 h 45 min

    je ne cherche avec l’étalage de cette prière, qu’à expliquer tout ce que l’on peut ressentir et de quelle manière elle peut évoluer
    c’est ma seule contribution à ce texte que j’admire

  • 14 juin 2013 à 9 h 02 min

    Lorsque qu’un texte de prière proposée par des Religions ou d’autres croyances, ne nous convient pas parfaitement, chacun peut en composer une à son usage personnel, dans l’intimité de son Coeur. Cela est parfois une phrase très courte, voire un mot ou deux, ou un texte rédigé plus longuement, et tout cela lui est personnel, adapté à ses besoins, à son niveau de conscience.
    Mais cela peut ne pas forcément convenir à d’autres, qui peuvent faire eux-mêmes le travail d’introspection nécessaire à leur propre prière. de façon justement que cette prière soit issue de leur Coeur.

    • 14 juin 2013 à 15 h 42 min

      L’abbé Julio disait qu’une pensée vers Dieu pouvait suffire. Le principe de la communion. Il y a deux sortes de prière, la demande et la louange.

      • 14 juin 2013 à 20 h 46 min

        Ce qui est étonnant, s’il a dit cela notre Bon Abbé Julio, c’est qu’il a en même temps écrit largement plus d’un milliers de pages….. de prières….. vous connaissez certainement les livres.

        • 14 juin 2013 à 22 h 09 min

          Je connais ces livres avec ses prières et ses pentacles, utilisés à maintes reprises.
          Dans Grands secrets merveilleux.:Une prière dite du fond du coeur, en esprit et en vérité, n’est jamais perdue .
          Et il reprend Sainte Thérèse qui disait: Ne ferait-on que lever les yeux au Ciel, avec un souvenir du cœur pour Lui, pour Dieu, il n’y a pas à craindre qu’Il laisse cette action sans récompense.

  • 14 juin 2013 à 11 h 06 min

    je vais faire un parallèle avec un domaine, pourtant pas du tout approuvé par Philippe de Lyon, même s’il a utilisés…d’après ce que j’ai pu lire ici, en commentaires….des « voyantes ». je parle des tarots.
    je ne m’étalerai pas sur le sujet, meme si plusieurs livres de cette sciences font référence à Monsieur Philippe ; comme « Méditations sur les arcanes du tarot » dont j’ai déjà parlé plusieurs fois ici.
    ce parallèle parce que nombre de jeux de lames de tarots sont des créations « individuelles »
    chaque auteur a réadapté un jeu pour son usage
    je pense qu’une prière peut etre également en effet adaptée
    peu importe le texte….du moment qu’il est dit du fond du coeur
    c’est l’appel au Divin qui importe, c’est l’appel du coeur qui s’impose.
    il se trouve juste que pour moi, cette prière du « je vous Salue » a été, dans le temps, une Révélation.
    je ne peux pas renier ce que cette prière m’a toujours envoyé, m’a toujours fait ressentir
    si d’autres personnes, comme pour d’autres domaines, peuvent aussi en tirer profit.
    je ne vois pas où est le soucis de pouvoir partager …….
    Le Ciel n’interdit rien. Le Divin laisse son libre arbitre à chacun(e)

    • 14 juin 2013 à 11 h 57 min

      A propos de tarots, Sédir n’a t’il pas écrit un ouvrage ?

      • 14 juin 2013 à 12 h 42 min

        N’étant absolument pas Sédirophile, je ne peux répondre, par contre Papus a non seulement écrit sur le sujet mais il a édité un jeu.
        Voici ce qu’en dit le Palais du Tarot :

        Pour Papus, les tarots constitueraient l’enseignement des grandioses civilisations de l’Atlantide (dont les descendants seraient les égyptiens et les indiens d’Amérique) confié aux Bohémiens peu avant la disparition de l’Atlantide. Ceux-ci, ignorant tout de la véritable signification de leur trésor l’auraient transmis de génération en génération jusqu’à nos jours, l’instrument leur permettant de se divertir et de gagner leur vie en disant la bonne aventure.

        Il écrivit en 1889 un livre sur le Tarot et voici quelques commentaires de l’époque traduisant la connaissance de Papus face au Tarot :

        – Stanislas de Guaita : « Papus vient de fonder à jamais sa réputation d’adepte par la mise à jour d’un monumental ouvrage sur le tarot. Nous ne pensons pas exagérer en estimant que ce livre – où est révélée jusqu’en ses ultimes profondeurs la loi pivotale du ternaire universel – constitue dans toute la valeur du terme, une Clef absolue des Sciences Occultes. »

        – Barlet : « C’est là un livre dont l’étudiant en occulte ne pourra se passer. Il ouvre, il explique cette oeuvre d’Hermès que les Mages de l’Egypte antique mettaient entre les mains de l’adepte. La Clef n’en était conservée qu’en secret par des initiés inconnus. La voici reconstruite et divulguée. »

        Ainsi le tarot de Papus n’est autre que le tarot de Marseille auquel il a ajouté des symboles associés, des connaissances connexes qui rendent chaque carte plus riche. Ainsi on retrouve sur chaque carte de l’hébreu, du sanscrit, de l’égyptien, les planètes associées à la carte…Les dessins des cartes sont aussi plus égyptiens que ceux du tarot de Marseille. Tous ces « rajouts » viennent de son étude approfondie du Tarot

        http://www.lepalaisdutarot.com/Papus-Tarot.htm

    • 14 juin 2013 à 15 h 44 min

      Mr. Philippe ne recommandait la voyance que si le cas était sérieux et grave, et tout dépend de la  »qualité » de la voyance.

  • 14 juin 2013 à 12 h 35 min

    Le joli petit ange a disparu ? De qui a-t-il été victime ? Dommage..

    • 14 juin 2013 à 12 h 46 min

      Eh bien ! Népomucène…
      Reprenez-vous, que diable !
      On n’est pas ici pour rigoler. ;)

      • 14 juin 2013 à 13 h 41 min

        Tiens ! Ca rappelle l’article sur l’humour de Nizier-Anthèlme : espèrons qu’un jour un livre publiera enfin le recueil des blagues qu’il racontait dans la salle d’attente de son cabinet, à Lyon, pour détendre ses patients tristes.
        Justement, l’humour peut parfois remplacer la prière (on le voit actuellement dans les hopitaux avec les docteurs-clowns qui font un gros travail thérapeutique sur le chemin des guérisons). Et faire participer ces personnes qui souffrent à l’humour, n’est ce pas une preuve d’amour ?

  • 14 juin 2013 à 15 h 10 min

    Un ami m’indique que Marc Haven a également écrit sur le sujet du tarot:
    Le tarot : L’alphabet hébraïque et les nombres

    Je cherche pour Sédir, mais je n’en ai aucune trace pour l’instant

    • 14 juin 2013 à 16 h 13 min

      Ô! Pardon…
      Il s’agit bien de Marc Haven pour cet ouvrage du Tarot.
      Non pas Sédir .

  • 14 juin 2013 à 17 h 47 min

    Bonjour,
    Je vous lis tou(te)s attentivement sans forcément commenter mais en tout cas, je suis très intéressé par ce qui est écrit – mis à part un commentaire anonyme (rare heureusement) sans intérêt pour aider son prochain à évoluer…
    Concernant les médiums, voyants, tarots, je sais par expérience de première main (je précise car c’est important pour parler des choses), qu’ils ont une validité et une raison d’être.
    Mais cela doit se faire avec une approche et une motivation des plus sérieuses.
    Certains humains viennent avec cela comme don, dès la prime enfance. C’est ainsi.
    Hélène Bouvier, cette grande dame spirituelle, croyante, généreuse et tellement simple, que j’ai eu le la chance de connaitre, était de ces personnes.
    Quelle gentillesse, quelle humanité,et quel don…
    Padre Pio, Jean-Marie Vianney,…Monsieur Philippe lui-même…. parmi les personnes spirituelles connues avaient ce don de Dieu. Alors, comment le nier, comment le condamner…..
    Des gens voient ce qui est invisible aux yeux des autres. Ces yeux-là sont les yeux de l’âme venue s’incarner. Les Guident transmettent par ce canal.
    Le tarot est un support. Mais bien plus encore par tous les symboles qui, par la méditation et le travail personnel, les mettent en action.
    Un des plus connus est le tarot de Oswald Wirth, magnétiseur, kabbaliste, élève de Stanislas de Guaita, et qui a écrit « le tarot des imagiers du Moyen-Age. Sur chacune de ses 22 arcanes se trouve une lettre de l’alphabet hébraïque. Donc, outil de divination si on le veut ainsi mais bien plus que cela si on le veut aussi…..
    Ainsi des êtres ont reçu l’inspiration de l’invisible pour nous mettre en contact lorsque cela est nécessaire, à certains tournants de notre vie.
    Et cela, comme les signes, pour ceux qui savent les reconnaitre, a tout lieu d’être.

    • 14 juin 2013 à 18 h 31 min

      Je suis tout-à-fait d’accord avec cela, qui mériterait d’ailleurs plus d’échanges, mais cela est difficile ici car il semblerait que beaucoup réclament de ne parler que de Nizier Anthèlme Philippe uniquement. Bien sûr nous ne sommes plus au moyen-âge où les contradicteurs du dogme étaient brulés en place publique, de même que les scientifiques parce que bien entendu la Terre n’était pas ronde.
      Il est parfois bien difficile de faire un démarche extérieure à ce que l’on a appris et pour se protéger on condamne l’inconnu, l’autre, ce qui est un procédé d’involution, de retour sur soi, de sclérose enfin. Car, pour certains, le Tarot, la Kabbale, les Séphirots, Oswald Wirth et tous ces Frères Trois-Points qui entouraient Papus et visitaient Nizier-Anthèlme Philippe (qui à son époque n’était pas Maitre) …ne sentaient-ils pas un peu le soufre ? Bon d’accord Jean-Marie Vianney dialoguait couramment avec le grappin, mais son église n’était pas loin de la cure.

  • 14 juin 2013 à 18 h 37 min

    Oui, j’ai bien précisé que tout dépend ce qu’on en fait de ces dons, du tarot, de la Kabbale, etc….
    C’est comme une ligne téléphonique ou un site. L’outil est là et on peut y dire le pire comme le plus beau….
    Alors pour les dons, ils peuvent en effet parfois sentir le soufre ou parfois la sainteté. J’ai choisi mon camp….

  • 14 juin 2013 à 20 h 42 min

    Quelque part ailleurs sur ce site, je parlai des guérisons attribuées à Monsieur Philippe, il accompagnait, disait-il ses soins, de prières. Et je me posais la question : ses dons étaient-ils des connaissances acquises ou une puissance innée qui permettait de rétablir les énergies déficientes ou manquantes des patients ? Et dont il bénéficait comme quelques autres grands personnages de la Spiritualité chrétienne pour ne parler que de celle-là.
    Quant au soufre je le sens un peu quelquefois mais cela est un jeu de mots que seuls les initiés me connaissant peuvent comprendre…Je préfère ce genre de jeu de mots aux jeux de maux qui font bien souvent souffrir des personnes de bonne foi.

  • 14 juin 2013 à 21 h 03 min

    Oui, l’alchimie des mots…. et des maux quand on souffre..
    Les guérisons sont complexes…
    Il y a des guérisseurs, véritables piles ou plutôt accumulateurs, qui déchargent leurs énergies sur les patients qui, déficitaires, en ont besoin. L’intelligence naturelle du corps sait alors les utiliser.
    Il y a aussi l’utilisation des énergies ambiantes auxquelles on peut faire appel par l’intention. Et ces énergies vont être conduites là où on a émis l’intention. Le guérisseur garde son énergie et est servi au passage lui-même.
    Il y a aussi, quels que soient les 2 cas précédents, la présence de guérisseurs de l’invisible, pas spécialement sollicités, bien visibles aux yeux des médiums, et qui « posent leurs mains » sur les patients. Parfois les patients peuvent ressentir une ou plusieurs mains en plus de celles du guérisseur. On peut ressentir leur présence par des sensations objectives physiquement.
    Et on peut bien sur faire appel à leur aide, chacun à sa façon.
    Lorsque on est dans du « juste », cela se fait, quelle que soit la voie, la façon…
    Simplement, il est des êtres plus « puissants », plus doués au départ, dont c’est la vocation sur terre. Ils n’ont pas besoin de stages de ceci ou cela. La technique est très secondaire voire pas utile.
    Inutile de préciser que ce « travail » de guérisseur est intimement relié à chaque instant de sa vie, aux pensées, aux actes, etc…. et n’en n’est nullement séparé. Ce n’est pas le « savoir » qui soigne ou guérit, c’est « l’être ».

    • 15 juin 2013 à 9 h 18 min

      citation :de JP : (pas de MP, de JP)
      Simplement, il est des êtres plus « puissants », plus doués au départ, dont c’est la vocation sur terre. Ils n’ont pas besoin de stages de ceci ou cela. La technique est très secondaire voire pas utile
      Absolument j’en connais deux personnellement dans la région lyonnaise (en plus ils connaissent bien MP) , j’ai beaucoup partagé avec eux…mais ils ne font pas de bruit…
      Et, nouvelle citation :
      Inutile de préciser que ce « travail » de guérisseur est intimement relié à chaque instant de sa vie, aux pensées, aux actes, etc…. et n’en n’est nullement séparé. Ce n’est pas le « savoir » qui soigne ou guérit, c’est l’Etre.

      • 15 juin 2013 à 9 h 42 min

        Beaucoup d’ouvrages sur le sujet .
        Quoique le terme « guérisseur » semble ne pas plaire à bon nombre…
        Il n’en demeure pas moins que JP a raison .
        Être guérisseur est donc un état et non pas une profession.

  • 14 juin 2013 à 21 h 39 min

    Bonjour Lucie,

    Pouvez vous m’éclairer sur ce que Monsieur Philipe de Lyon, nomme : « Les Invisibles »?

    Sont-ce des Anges, des « Esprits », des témoins de Dieu présents pour assister ceux qui essayent d’œuvrer pour le Bien?

    Qu’est ce qui est à l’Ouevre en mon être depuis cette prière Je Vous salue Marie?

    MERCI MERCI MERCI

    • 15 juin 2013 à 5 h 57 min

      Bonjour Luz ,

      Vous pouvez lire des livres entiers sur le net, et celà gratuitement.
      En ce domaine la référence incontournable : La doctrine spirite d’Allan Kardec.
      Pas à pas, vous comprendrez ce qui vous pose question.
      Si celà est pour votre utilité, votre intuition vous guidera quant au choix de vos lectures.
      Nos choix font ce que nous sommes.
      Ce travail est donc personnel.
      Je vous souhaite donc bonne route sur le Chemin.

      • 15 juin 2013 à 6 h 46 min

        Hippolyte Rivail (Allan Kardec) était un chercheur sincère en matière de magnétisme.
        Certains vont à l’étude des théories pour comprendre les phénomènes dont ils sont les instruments.
        Tout étant dans la nature, le bon sens attire à soi, ce qui est intelligent.
        Monsieur Philippe ne semble pas avoir parler de la doctrine spirite, ses mises en garde concerne la pratique du spiritisme…Très à la mode, en son temps.
        On attire à soi, ce que l’on EST.

        • 15 juin 2013 à 8 h 43 min

          Pourquoi préconiser d’autres lectures que celles de MP ou de certains de ses disciples ?
          MP condamne la pratique du spiritisme c’est un fait.
          La doctrine de MP sur ce sujet est plus clair que celle d’Allan Kardec qui n’est pas inintéressante en effet.
          Quand aux invisibles il y a des chapitres sur ce sujet dans vie et paroles d’Alfred Haehl.
          Sedir et Phaneg ont également développé de sujet.

          • 15 juin 2013 à 9 h 31 min

            En effet, il y a beaucoup d’ouvrages qui traitent du sujet.
            Que la doctrine d’Allan Kardec ne soit pas intéressante, celà n’est que votre opinion.
            Cependant, elle aide beaucoup de monde sur le Chemin.

            • 15 juin 2013 à 9 h 39 min

              Vous m’avez mal lu et vous faites un contre sens.
              Relisez moi svp

            • 15 juin 2013 à 9 h 44 min

              il n’a pas dit que ce n’était pas interessant, il a dit que ce n’était pas inintéressant :
              Allan Kardec ne manque pas d’intérêt
              excusez moi de mettre mon grain de sel….

          • 15 juin 2013 à 9 h 44 min

            Ô! Pardon…
            Mes lunettes sont à changer.

          • 15 juin 2013 à 10 h 10 min

            Pour Luz, c’est ce qui m’est venu à l’esprit, plutôt que Sédir et Phaneg.
            Dans « Vie et Paroles » le sujet n’est que survolé…me semble t’il.
            Cet ouvrage contient sans doute l’essentiel, pour finir.

            • 15 juin 2013 à 10 h 17 min

              L’oeuvre de Kardec, sous forme de questions, réponses…est très accessible à tous.

          • 15 juin 2013 à 10 h 19 min

            C’est bien de nous ramener aux disciples de mr. Philippe. Kardec encourage la prière et l’aide envers son prochain,  »le livre des esprits. Le spiritisme est un outil, si il est mal employé il peut être dangereux, d’où la mise en garde de mr. Philippe. La difficulté est de savoir qui s’adresse à nous et la fiabilité des réponses. Beaucoup de précautions doivent être prises. Je reviens toujours à Chico Xavier qui a fait de la psychographie, a vendu des millions de livres et reversé l’argent à des orphelinats, écoles, hôpital. Un film nous retrace sa vie et il y a aussi  »Nossos lar » donnant sa vision de la réincarnation.

            • 15 juin 2013 à 10 h 37 min

              Ce qui est surprenant en matière de spiritisme…
              Les Hommes se sont plus intéresser aux phénomènes qu’aux valeurs morales qui sont enseigner.

              • 15 juin 2013 à 11 h 16 min

                Tout comme en magnétisme et en géobiologie. Jeudi j’étais dans une maison  »visitée » et un géobiologue réputé sur la place de Lyon qui y était déjà venue n’avait vue et essayé de résoudre le phénomène que dans sa partie géobiologie. Un prètre aussi etait passé, mais peu de résultat. En alliant la radiesthésie et la prière le retour au calme a été rapide.

              • 15 juin 2013 à 12 h 03 min

                Tout comme ce n’est pas dans les milieux « spirituels » que j’ai rencontré les plus belles âmes…
                A quelques exceptions près.

  • 15 juin 2013 à 14 h 13 min

    Bonjour à tou(te)s

    Juste ceci:

    Lorsque Jésus n’était pas encore venu sur notre terre, quelle était la référence pour les hommes?

    Lorsque Monsieur Philippe n’était pas encore venu sur notre terre, quelle était alors la référence pour les hommes?

    • 15 juin 2013 à 14 h 38 min

      :-) :-) :-)

      • 15 juin 2013 à 14 h 49 min

        Paroles de monsieur Philippe dans le livre d’Alfred Haehl:
        « Jésus est venu établir le règne de la charité et je suis venu pour consolider ses lois.(19-2-1894)

        Ce que je fais, vous le ferez aussi, si vous aimez votre prochain comme vous-mêmes »

        • 15 juin 2013 à 15 h 08 min

          Personnellement, je reste un peu distante à tout ce que Monsieur Philippe aurait dit .
          Je ne prends que ce qui est pour mon avancement en humanité…
          Il dit ne rien comprendre de lui-même et de son mystère (ce qui est le lot des humains)
          Il dit être venu consolider les lois de Jésus et de l’Evangile (ce qui est le lot de tout être de Foi, par l’exemple)
          Donc, rien d’extraordinaire en somme, dans ces paroles.
          De tous temps les hommes ont été guidés.

        • 15 juin 2013 à 15 h 20 min

          Absolument !
          « Il en sera fait selon notre foi. »
          Toutefois, ce qui peut jeter le trouble…
          Tout ce que l’âme a acquis de lumière dans une incarnation, elle le garde à l’incarnation suivante.

    • 15 juin 2013 à 14 h 49 min

      Quel intérêt de répondre a ces deux questions ?
      Maintenant que Jésus est venu elle n’ont plus de raison d’être.

      • 15 juin 2013 à 15 h 24 min

        Il y a des athées qui ignorent tout de l’Evangile et qui se conduisent selon Jésus.

      • 15 juin 2013 à 18 h 59 min

        Il n’y a aucun « intérêt » à répondre à ces 2 questions….. mais plutôt de voir ce qu’elles impliquent…..
        Ces « lois » citées plus haut existent depuis la nuit des temps pour tous et en tous lieux…..
        Je vous laisse développer la suite…

        • 15 juin 2013 à 20 h 18 min

          Ce n’est pas pour rien si le gendre de MP a fait une traduction du TAO TE KING. Avec des commentaires visant a démontrer les points communs des différentes religions.

    • 15 juin 2013 à 20 h 01 min

      Il y avait Zarathustra. Et Chapas disait qu’il y avait toujours 3 envoyés de Dieu sur Terre. C’est la religion qui éclipse les envoyés de Dieu; de toutes façons le plus grand est venu de Galilée, même si ses contemporains pensaient que rin de bon ne pouvait venir de là.

  • 15 juin 2013 à 19 h 40 min

    J’aime beaucoup les échanges sur ce site…..
    ……quels qu’ils soient.
    Je m’y sens un peu comme dans un salon chez Monsieur Philippe.

    Il y est certainement quelque part avec nous et doit parfois se lisser la moustache en fronçant les sourcils à nous lire les une les autres ou en sondant les coeurs et les intentions…
    .
    Oui, nous formons une petite assemblée improvisée, intéressée par ce qui touche au spirituel, au factuel, aux idées… que l’on soit chercheur, philosophe, historien, poète, croyant ou non mais sur la voie de la spiritualité, que l’on soit grincheux, passionné, susceptible, sentimental, curieux, intellectuel ou pragmatique…..nous formons ici un microscosme d’ Humanité.
    Et nous devons parfois nous supporter, parfois être d’accord ou non, parfois être interpellé, critiqué, remis en question…..que cela est riche.
    En somme, nous sommes chacun dans un appartement distinct, proche mais différent.
    L’essentiel est que nos portes communiquent.
    Alors, oui, j’ai plaisir à y rester et à y partager dans ce « salon de Monsieur Philippe »
    Au plaisir…..

    • 15 juin 2013 à 19 h 59 min

      Magnifique !
      Effectivement, le salon de Monsieur Philippe…
      Charmant tableau que nous brosse JP.
      Tiens, comment se fait-il qu’un film n’est encore inspiré personne ?
      Je postule pour un rôle !
      Lequel, au fait ? :)

    • 15 juin 2013 à 20 h 01 min

      « Alors, oui, j’ai plaisir à y rester et à y partager dans ce « salon de Monsieur Philippe » »
      Un verre à la main !

      • 15 juin 2013 à 20 h 07 min

        Une aristocrate ne serait pas pour me déplaire…mais, il me manque les bonnes manières.
        Au pire… Berthe. N’est-ce pas la meilleure place, pour finir ?

      • 15 juin 2013 à 20 h 08 min

        Une cigarette dans l’autre main . :)

        • 15 juin 2013 à 21 h 01 min

          détail sordide par rapport aux cigarettes : on chiquait aussi …

    • 15 juin 2013 à 20 h 11 min

      moi aussi, j’aime beaucoup
      il va peut etre falloir que je trouve un theme de deco du site en forme de salon……je plaisante (quoique)
      mais la scène décrite est des plus accueillante
      « le salon de Monsieur Philippe », jolie appellation

      • 15 juin 2013 à 20 h 16 min

        En effet, bonne idée de faire salon.
        En attendant le film !
        Raspoutine a bien eu droit à plusieurs scénarios, me semble t’il .

        • 15 juin 2013 à 20 h 59 min

          Raspoutine ? En plus il était dans le coup pour exfiltrer (comme on dit maintenant) MP de la cour du Tsar !
          Mais dans un salon il était très peu fréquentable…quoiqu’il attirait beaucoup les femmes…

      • 15 juin 2013 à 20 h 18 min

        Ne pas oublier le fumoir !
        Car, en ce temps là…On fumait !

      • 15 juin 2013 à 21 h 00 min

        C’est bizarre, j’ai vu cette scène ! Les même que dehors mais à l’intérieur !

        • 15 juin 2013 à 21 h 27 min

          Er justement au sujet de ces salons : est ce que j’ai encore rêvé mais il me semble avoir lu quelque part que Nizier-Anthèlme avait fréquenté un salon à Paris où il avait rencontré je ne sais plus qui.
          D’autre part Serge Caillet évoque ses relations avec Guillaume II de Prusse, Léopold II de Belgique, Edouard VIII d’Angleterre, Humbert I et Emmanuel III d’Italie, Nicola de Monténégro, une grand partie du Gotha européen, outre la cour de Russie : cela signifie obligatoirement des mondanités. Il est d’ailleurs étonnant que mis à part les souverains russes on évoque jamais tous ces autres personnages ! Et ont-ils rendu visites à l’Arbresle ?

          • 15 juin 2013 à 21 h 47 min

            En effet, tout ce beau monde ne devait pas se nourrir d’amour et d’eau fraiche.
            Et puis, Monsieur Philippe plutôt corpulant, rien d’ascétique en somme.
            Avez-vous remarquer le contraste avec ses longs doigts éffilés ?

            • 15 juin 2013 à 21 h 57 min

              La nuit vient de tomber…
              Quel bon moment de partage.
              Il me faut prendre congé…
              Je vous souhaite le bonsoir, à tous.

  • 15 juin 2013 à 19 h 42 min

    rectificatif: …les « uns » les autres (rangée de dessous du clavier….)

  • 15 juin 2013 à 20 h 33 min

    Je reviens sur une question que j’ai déjà posée sur le site et que visiblement personne n’a lu ; j’ai été amené lors d’autres études plus littéraires à étudier les salons qui étaient en grande mode à la fin du XIXième/début du XXième siècle. Et je posai la question, que je repose donc aujourdh’ui, de savoir si on a des témoignages sur la tenue d’un salon au Clos Landar.
    Car de telles maisons bourgeoises telles que celle de l’Arbresle, s’enorgueillaient de posséder de telles rencontres, qu’elles soient littéraires, picturales, musicales. D’autant plus quand on connait les qualités des visiteurs de la famille Philippe ; j’avais précisé à cet effet que je ne croyais absolument pas à l’hypothèse que ces messieurs jouaient au brigde pendant que ces dames faisaient du tricot.
    Les rencontres du lieu ne consistaient à se faire prendre en photo dehors, en buvant le café autour d’une table, même ronde.
    Les conversations devaient être passionnantes, dommage que personne n’ait encore découvert leurs enregistrements…
    Et si les invités revenaient souvent ce n’était pas que pour les beaux yeux de Victoire. Il est évident que différents sujets devaient être abordés et auxquels les témoins devaient participer activement.

    • 15 juin 2013 à 20 h 44 min

      Peut-être que tout a été gommé…
      Ou bien les visiteurs entretenaient un certain mystère.
      Peut-être de la discrètion.
      Toutefois, je n’imagine pas trop ce lieu baignant dans la joie.
      Ce n’est qu’une impression…Dame Landar mère…Hum…

      • 15 juin 2013 à 20 h 50 min

        Il me semble qu’il était connu que Papus était bon vivant.
        Quant à la madame Landar c’était la banquière…et il est dit que son mari utilisait ses finances pour les distribuer aux pauvres de Lyon ou aider des indigents.

        • 15 juin 2013 à 21 h 00 min

          Papus bon vivant, certes…mais, au Clos, sans doute tout le monde se tenait à carreaux.

  • 15 juin 2013 à 20 h 57 min

    Au salon de Monsieur Philippe

    Je suis venu comme par hasard
    Poussé par une soif d’esprit
    Voire même par soif d’espoir
    D’un rai de lumière dans la nuit
    non que ma vie fusse funèbre
    Et qu’un long cortège de peine
    Mit mon âme, sous les ténèbres
    De l’amertume et de la haine
    mais des miens je désespérais
    Et en mon petit cœur déçu
    je prenais plaisir à juger
    Cet » autre » qui m’est inconnu
    Et puis je cherchais comment
    Faire le moins mauvais usage
    De ce que m’à légué Maman
    Le soir même de son passage
    Sa bouche me murmurant :
     » tes mains me brulent, mon chéri »
    Alors que je tenais sa main
    « tes mains me brulent, mon chéri »
    Alors que je les posais sur son sein
    « tes mains me brulent, mon chéri »
    Je veux encore ta main tenir !
    « tes mains me brulent, mon chéri »
    Signifie:  » laisse moi partir »
    En cette chambre ce soir-là
    Ta vie et la mienne ont basculé
    Tu es partie vers l’Au-delà
    Et moi rentré en mon foyer
    Je me suis alors senti tout seul
    Comme jamais aucun matin
    De ma vie, ta Mort fut linceul
    J’étais deux fois orphelin
    La mère qui m’a au monde fait naître
    A du partir un an plus tard
    Toi qui m’as tout fait connaître
    Tu as du partir ce soir…
    Pour toi, j’ai retenu mes pleurs
    Car ton voyage serait serein
    Et sur cette Terre, je demeure
    Ici , vivant parmi les miens
    J’ai exploré ce FEU en moi
    Que tes mots avaient trouvé
    Ce sont les autres qui de surcroit
    Ont pu alors en profiter
    Et du Feu, vint la chaleur
    Qui disperse les afflictions
    Dieu m’aura fait » Frère de Cœur »
    De Monsieur Philippe de Lyon….

    MERCI MERCI MERCI

    PS ces vers résument, comment ma mère dans son agonie, m’à éclairé sur ces « mains » qui la brulaient…après sa mise en terre, j’ai ressenti quelques temps plus tard, la nuit une chaleur intense dans mes mains. Et j’avais beau les mettre sous le robinet d’eau froide en plein hiver, la chaleur était toujours aussi intense…quelques temps après les mots de ma Mère me sont revenus et se sont « connectés » C’est alors que j’ai entrepris de « tester » si je pouvais faire du bien aux gens, et c’est Grâce au Ciel, le cas…MERCI MERCI MERCI

    • 15 juin 2013 à 21 h 27 min

      Très émouvant, Luz .
      Très belle plume vient d’entrer au salon.
      Je tairais quelques anecdotes fumantes, quant à ces mains brulantes.
      (en respect à vos vers)
      MERCI MERCI MERCI

      • 15 juin 2013 à 22 h 45 min

        Bonsoir Lucie

        Anecdotes fumantes écrivez vous…vos pouvez les mentionner, ce ne sera pas un manque de respect..

        A vous lire

        • 16 juin 2013 à 6 h 42 min

          Cette histoire de mains chaudes me ramène bien des années en arrière.
          Lors de l’ultime visite à ma grand-mère paternel, dans un élan du coeur, je lui pris ses deux petites mains (tellement glacées). Dans un petit cri : aïe ! tu me brule ! Tels furent les presque derniers mots… Elle avait 96 ans. Ces mots avaient bien choqué mon esprit.
          Combien de fois n’ai-je pas entendu dans une poignet de main, cette phrase que je trouvais si bête : « mains chaudes, coeur froid. »
          Il y a aussi les bons côtés…
          L’école me fut parfois épargnée… » mais, elle a de la fièvre cette gamine! »
          Et les pieds … de la braise !
          Aujourd’hui, tout celà me fait sourire.
          Je déplore toutefois de n’être pas tomber dans la marmite à la naissance, pour me faciliter le terrain.
          Mais bon…Il parait que tout a sa raison d’être.

          Rien ne vaut le travail personnel, plus laborieux et lent, certes…Mais rien ne presse, pour finir.
          Bon dimanche, Luz .

  • 16 juin 2013 à 7 h 00 min

    bonjour Lucie,

    Je viens de vous lire, et je trouve cela émouvant vos anecdotes…
    Comme quoi, nous sommes tous semblables et différents à la fois;

    J’ai trouvé un site avec tout plein de livres à lire et découvrir

    http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Textes/index.html

    Vous l’avez peut-être déjà, mais vous pouvez partager.

    Je vais me recoucher car j’ai été réveillé tot vers 4h30 et il faut que je récupère un peu d’énergie

    Bon Dimanche à vous aussi et aux vôtres

  • 17 juin 2013 à 16 h 52 min

    bonjour LUCIE,

    Je partage avec vous, la bonne nouvelle, la personne qui souffrait de douleurs post-chimio et post-byopsie, m’à contacté ce midi pour m’informer que se douleurs s’étaient très significativement réduites, et que ne subsistait plus qu’un point qui de temps en temps se rappelait à son souvenir mais dont l’intensité douloureuse, faiblissait aussi.
    C’est donc merveilleux, et c’est bien, et c’est une joie que de partager cela avec vous.
    MERCI MERCI MERCI à la Très Sainte Vierge Marie, et à toute la lignée de ceux qui avec nous oeuvrent pour le bien-être et la rédemption de notre humanité »…MERCI MERCI MERCI à vous aussi LUCIE qui m’avez éclairé dans cette voie nouvelle.

    • 17 juin 2013 à 17 h 49 min

      En effet Luz, réjouissons-nous pour cette bonne nouvelle.
      N’oublions pas avec les médecins du Ciel, qui oeuvrent…
      Toutes les équipes de soignants de la Terre.
      MERCI MERCI MERCI

  • 20 juin 2013 à 23 h 23 min

    Bonsoir LUCIE

    Un coucou en passant en formant des vœux, pour que ça aille et vous inviter à joindre vos prières ainsi que celles de ceux qui voudront bien s’y ajouter, pour les personnes victimes des inondations.

    Bien à vous

    Egidio

    • 21 juin 2013 à 4 h 52 min

      Une petite flamme de plus élevée vers le Ciel…
      Partout dans le monde, la fin du monde pour quelqu’un.
      Il faut si peu de temps pour perdre tout.
      Le Ciel serait-il en colère ?
      Sans la prière des hommes peut-être tout serait pire encore.
      Bien avec vous, Egidio
      Fraternellement

  • 21 juin 2013 à 16 h 23 min

    Bonjour LUCIE

    C’est drôle, cela me fait un peu la même impression. Je m’en méfie car annoncer des catstrophes et jouer les propagateurs de mauvaises nouvelles ne me ressemble pas, il en existe tellement qui se diffusent partout, qu’ajouter des commentaires négatifs n’aiderait personne.
    Je ressens comme une colère, parfois même  » en moi » et j’apelle l’aide en priant Notre Dame, comme l’enseigne cette prière que vous m’avez envoyée, afin de m’aider à ne pas condamner mon prochain, les hommes, même ceux qui m’aparaissent méchants, malsains, pervers et parfois pire encore. Cela fonctionne car je sens « comme un calme qui prend racine en mon être »…Je suis alors « ne empathie » avec l’évènement et puis essayer d’aider, dans le calme, ou bien d’accepter la situation telle quelle est.
    Il m’arrive de penser à ces êtres que Maïtre Phillippe, apellait « Les Invisibles » pour solliciter leur aide, leur éclairage, leur réconfort, lorsque dans la journée je ressens anxiété, tristesse, déception, fatigue, découragement …j’envoie tout cela « Au Ciel »…Je fais de même lorsque je ressens joie, amour, bonne humeur, sourire, courage, volonté et Joie, j’adresse Là-Haut, ma gratitude, cette gratitude qui m’étreint lorsque parfois, des pans entiers de l’enfance, l’adolescence, de paysages ensoleillés, de moments de bonheur avec des amis, traversent mon souvenir…Oui parfois sous le ciel gris de Picardie, dont je sillonne les routes, la nostalgie heureuse et douce frappe à ma porte, et bien sur je lui ouvre. La radio ne diffuse que des chosed déja mille fois entendues, et la pub LUCIE, est assommante !!!! Alors oui, des souvenirs viennent, et puis font leur danse, et j’en souris, et toujours vers le Ciel, j’adresse les batements de mon Coeur, pour remercier…C’est après-tout véritablement formidable de pouvoir se souvenir, y compris du pire aussi….Mais rassurez vous, le pire est passé, j’ai déja trop donné, et c’est la Joie et la tendresse qui passent le plus souvent.
    J’ailerais bien correspondre un peu avec vous, car je pense que si aujourd’hui quelque chose de l’ordre « du don » m’est arrivé, peut-être que les souffrances terribles que j’aie traversées durant des années m’y auront préparé..? Je ne crois pas qu’il faille absolûment souffrir pour pouvoir aider, mais il est vrai que cette souffrance passée, fut énorme, j’ai bien failli y passer moi aussi, et n’vais plus goût à vivre, ni même à autre chose y compris mourir…Je me suis vraiment senti totalement perdu au milieu d’un sombre gué, à l’intérier d’un égout, ou je voyais passer un torrent d’eaux noires et lourdes…Cette image qui m’à naguère térrorisée, est aujourd’hui une photo, instantané rangé dans un rayon des mémoires que j’ai en stock…Peu à peu, ma route se jalonne de rencontres et des « surprises » arrivent…Demain Fête de la Musique, avec des amis nous jouons à MONTDIDIER une ville de la Somme, ou naquit Parmentier, l’homme qui importa la Pomme de Terre en France au XVIIIème siècle, sans lui pas de frites…un héros, en quelque sorte ! Eh bien lors de ce concert, des connaissances vont venir, et un de mes potes à rencontré une dame, qui est très imprégnée de magnétisme, ésotérisme, pendule, tarots, erc etc… Ce pote, ne s’intéressait guère à tout cet « Invisible univers » mais depuis la mort de son père, en février dernier, il fait d’étonnantes rencontres. Son père que j’ai eu le plaisir de rencontrer quelques semaines avant qu’il ne passe, est un personnage intense, avec une Vie de légende, sous des airs très anodins, il recelait une puissance d’être rare, que peut-être lui-même ignorait d’ailleurs. Je crois que dans cet autre monde, par delà ce que nous appelons la vie, il doit se mouvoir et envoyer à son fils des signes sur le passage…Figurez vous que son fils mà déclaré avoir reniflé, il y à de cela quelques temps, le parfum de son père dans la salle de bains familiale ! Et le meilleur, c’est que ce garçon, au demurant très cartésien, est en train d’accepter ce genre de « révélations »…c’est une bonne nouvelle que je partage avec vous, une de plus…
    Avez vous entendu parler de M Serge BOUTBOUL? Si oui que pourriez vous m’en dire?
    Autrement je lis les livres ésotériques dont je vous ai adressé le lien, mais ils sont ardus, et surtout donnent une vision, très en prise avec l’époque ou ils ont été écrits. J’aimerai bien échanger avec vous et d’autres personnes sur ces puvrages, et leurs auteurs…Nottamment SEDIR, qui est intéressant, mais parfois dogmatique et parfois dépassé par l’époque actuelle. KARDEC aussi est intéressant, mais la médimnité ne fait pas partie de ce que jaie pu expérimenter à ce jour, de manière active et consciente, car on substrat éducatif recèle encore une couche de cette « peur de la mort » que peu à peu se dilue, au fur et à mesure de la volonté aplliquée à prier pour que cela advienne…pas ma mort, du mojns pas de suite, mais la fin de cette « peur » qui voile inutilement ce passage..

    Mais j’écris j’écris, alors que le temps est là et pour vous aussi…MERCI MERCI MERCI de votre patience à me lire et de votre réponse que je lirai avec plaisir

    Bien à Tous et à vous et un été illuminé pour tous

  • 21 juin 2013 à 18 h 42 min

    C’est avec grand intérêt que je vous lis, Egidio.
    Vous vous exprimez si bien…On peut ressentir tant de sincérité dans votre recherche.
    Pour répondre à votre question…Non, je ne connais pas cet homme dont vous parlez.
    (j’ai jeté un oeil sur le net)
    N’étant pas adepte de stages, de conférences, d’initiation, ect…
    En plus, je n’ai pas assez lu de livres…
    Je ne puis vous aider, cependant, il me semble que d’autres ici, seront touchés par votre écrit et vous guideront peut-être.
    Chez nous, la fête de la musique commence ce soir…Sans sortir de chez moi, je serais aux premières loges, étant en ville.
    Soyez sûr que demain, j’aurai une pensée pour vous. Partager avec d’autres, de bons moments…Du baume à l’âme.
    Merci Egidio

  • 21 juin 2013 à 20 h 47 min

    Bonsoir à tous,
    Je ne voudrais pas passer pour un empêcheur de parler en rond dans le salon mais, je vois les anecdotes personnelles ci-dessus n’ayant pas de rapport avec ce site. Ça ressemble à un dialogue à 2 qui passerait bien plus volontiers entre vos deux mails. Je ne veux pas vous vexer mais je me mets à la place des internautes qui arrivent sur ce site en cherchant des articles et discussions sur la spiritualité et sur Monsieur Philippe… et pas sur la fête de la musique, les pommes de terre et les frites…. je dis ça dans l’intérêt du site …
    Cordialement

    • 21 juin 2013 à 21 h 09 min

      Tout a fait d’accord.
      Plus généralement je trouve qu’on est quelquefois a la limite du manque de respect.

      Cordialement

    • 22 juin 2013 à 9 h 32 min

      A Jean-Pierre,
      Confirmation nous est donnée… Il était possible de joindre Egirio sur son mail.
      Vous avez choisi la voie la plus indélicate qui soit .
      A méditer.
      Cordialement

  • 21 juin 2013 à 21 h 14 min

    Bon, rien de grave du moment qu’on rectifie, toujours dans l’intérêt même du site.

  • 21 juin 2013 à 21 h 31 min

    Exact. Mon propos peut peut paraître excessif, mais ça fait un moment que je trouve certains commentaires (et pas speciallemnt ces derniers) déplacés par rapport au but que me semble avoir ce site, a savoir faire connaître MP.

  • 21 juin 2013 à 21 h 33 min

    Bonsoir Jean-Pierre,
    Il me semble que Egidio est dans une recherche spirituelle, comme nous tous ici, d’ailleurs.
    Chacun avec plus ou moins de connaissance.
    Il se pose des questions…Il nous en pose.
    Il ne perd pas de vue que le site est consacré à Monsieur Philippe et donne son opinion quant à ses lectures.
    En toute humanité, il nous fait entrer dans son véçu, nous parle de ses anecdotes.
    N’est-ce pas bon enfant, pour finir ?
    Bien sûr, le salon ne doit pas partir dans tous les sens.
    Il serait peut-être bon que seuls les initiès aient la parole,surtout en matière de spiritualité.
    Il est clair que le site n’est pas consacré à ceux qui cherchent leur chemin…Mais à ceux qui l’ont trouvé.
    Bonne soirée.

  • 21 juin 2013 à 21 h 39 min

    Involontaire de ma part…On dirait qu’il y a une anomalie ?

  • 21 juin 2013 à 22 h 00 min

    Bonsoir Lucie,

    J’envisageais comme possible cette réaction.
    Il n’est pas question ici d’initiés ou pas initiés. Tout le monde a sa place. Pas de supérieur ni d’inférieur.

    Mais si nous rentrons trop dans les détails de notre vie privée, richement illustrée d’anecdotes de notre vécu personnel personnelles et de la vie de tous les jours nous allons tous nous y perdre et perdre le sens de la démarche.

    J’ai eu l’occasion d’échanger mon mail sur ce site avec des personnes lorsque je me suis rendu compte que j’avais envie de partager un certain nombre de choses de mes vécus et centres d’intérêt personnells, mais qui sortaient du contexte de ce site.

    La seule chose est que je m’en suis rendu compte.

    Je conçois qu’on puisse se laisser entraîner par la passion qui anime sa vie et ses découvertes et de vouloir exprimer en mots cette passion. Le tout, c’est de voir jusqu’à quand c’est approprié et pour qui.

    J’ai pris ici le risque d’exprimer ce qui m’a apparu comme correct, respectueux et raisonnable à dire avec mes mots, dans l’intérêt de tous et au service de Monsieur Philippe.

    Cordialement

    • 21 juin 2013 à 22 h 24 min

      Monsieur Philippe était plus indulgent et à l’écoute, que nous ne le sommes envers ceux qui cherchent.
      Contacter Egidio en privé , n’est-ce pas ce qui aurait épargné ce rappel à l’ordre, pour finir ?

  • 21 juin 2013 à 22 h 15 min

    En réponse a Luz.
    Je pense qu’il pourrait étudier vie et paroles d’Alfred Haehl.
    Il trouverait je pense quelques réponses a ces questions, notamment sur la prudence qu’il faut avoir sur les relations avec l’invisible.
    En réponse a Lucie
    C’est bien d’échanger sur MP, mais il a donné des conseils, enseignements, directives…. (Je ne sais quel mot employer qui soit suffisamment précis), pour que l’on se s’embarque pas dans des chemins de traverses.
    Rappeller ce principe basique me parait important pour ceux qui cherchent leur chemin comme pour ceux qui l’ont trouvé. Quand on s’engage dans un chemin mieux vaut le suivre avec détermination que de flâner a droite a gauche. D’ailleurs c’est écrit noir sur blanc dans vie et paroles.
    Cordialement

    • 22 juin 2013 à 6 h 26 min

      bonjour anonyme
      « Plus généralement je trouve qu’on est quelquefois a la limite du manque de respect »

      un coup de gueule gentil mais un coup de gueule !
      l est vrai que ce site à une autre vocation et je suis d’accord avec Jean pierre sur les discutions qui doivent se faire hors caméra . Mais je suis choqué par votre attitude envers LUZ, un manque d’humanité criant. Il est ou le manque de respect ? qui sommes nous pour dire que ce chemin est meilleur que celui ci ?
      Amicalement

      • 22 juin 2013 à 9 h 57 min

        Relisez moi
        Je ne parlai pas speciallement de Luz quand je parlais de manque de respect.
        Quand a Luz je lui ai simplement indiqué que dans vie et paroles il trouverait des éléments sur les invisibles je ne vois donc pas ou j’ai manque d’humanité.

        Bien a vous

    • 22 juin 2013 à 9 h 54 min

      Merci pour les chemins de traverses, Anonyme.
      Certains choisissent de suivre le messager.
      D’autres s’appliquent au Message .
      Votre conseil est éclairant quant à la détermination qui est la votre.
      Monsieur Philippe a vouer sa vie à nous conduire au Christ.
      Méditons à ce qu’il est en train de devenir, à cause d’une poignée d’hommes.
      Cordialement

      • 22 juin 2013 à 10 h 06 min

        Je pense en effet qu’en s’efforçant de pratiquer le message de MP on se retrouve a suivre le Christ, le moins mal qu’il nous soit possible.
        On peut également avec profit lire certains grands mystiques, mais attention a ne pas nous égarer en nous dispersant dans des chemins qui peuvent avoir l’apparence du message christique, sans en avoir le fond.
        C’est bien plus fréquent qu’on pourrait le supposer.
        Bien a vous

        • 22 juin 2013 à 10 h 28 min

          Voilà un excellent conseil.
          Sans nous tromper, nous pouvons donc dire à Egirio :
           » Il y a peu de choses à savoir, mais beaucoup de choses à faire . »

  • 21 juin 2013 à 23 h 23 min

    bonsoir à tous,

    Je viens de prendre connaissance des réactions de tout un chacun, et sans ironie aucune, je vous en remercie tous.
    Il est vrai que j’ai partagé avec LUCIE, des impressions toutes fraîches des séances d’imposition des mains, que j’ai prodiguées et cela depuis peu de temps, et après avoir « ressenti » le besoin d’aller sur le site de Monsieur Philippe, que j’avais déjà en mémoire, mais que j’ai gardé intuitivement « en attente », et je pense avoir bien fait.
    Ce que j’ai partagé avec LUCIE, je le partage avec vous, et suis bien conscient que narrer ces évènements peut paraître déplacé, ou irriter quelques uns d’entre vous. C’est LUCIE qui m’à répondu, alors tout à fait naturellement je lui réponds et parfois la salue, mais n’oublie pas de saluer tous ceux qui pourront lire ce que j’écris.
    En toute sincérité, je me sens relativement « chamboulé » par ce que je vis, sur les impositions de mains qu’il m’arrive de prodiguer, et notamment sur les « effets  » de la prière à Marie, dont les symptôme décrits par LUCIE sont très présents, voire en intensification.
    J’inscris d’ailleurs mon adresse mail sur chaque publication de ma part, et suis tout à fait disposé à recevoir avec bonheur toute correspondance qui me viendrait de quelque lecteur de ce site, pour lequel, j’ai un profond respect et une démarche de partage mais aussi de « guidance » sur des chemins que j’estime ne pas avoir cherché, mais qui m’ont trouvé, et depuis j’interroge, ceux qui comme vous et LUCIE qui fait partie des vôtres, à bien plus d’expérience que moi dans la connaissance de Monsieur Philippe et de sa vie, et enseignements.
    Alors je lis, j’apprends, par déduction bien souvent, et ayant trouvé une forme de « dialogue » avec l’une d’entre vous, je questionne.
    N’y voyez aucune mauvaise intention et je vous prie d’accepter mes excuses pour les désagréments que j’ai pu involontairement causer, je conçois qu’effectivement ce site n’est pas un lieu de « dialogue » avec un des vôtres uniquement, mais bien un salon pour une communauté.
    C’est d’ailleurs à cette même communauté que j’ai offert, ces rimes sur ce que j’avais traversé et comment j’ai pris conscience de « ce don » qui m’est douloureusement tombé sur la tête, alors que ma mère agonisait…Cela à été pour moi une découverte très troublante et émotionnellement terrible, mais que le Ciel, auquel je crois avec bonheur et spontanéité, à eu la miséricorde d’éclairer, par quelques « géniales intuitions » que je ne m’attribue pas, et parmi lesquelles, celle de revenir sur ce site.
    Si vous aussi, que j’ai involontairement perturbés, avez des idées sur les questions que j’ai posées à LUCIE, et daignez les partager avec moi, je vous rappelle mon adresse mail qui est : egidioluz(@)gmail.com
    A tous je renouvelle ma demande de ne pas me condamner pour ces écrits et pour m’avoir lu, MERCI MERCI MERCI

  • 21 juin 2013 à 23 h 23 min

    bonsoir à tous,

    Je viens de prendre connaissance des réactions de tout un chacun, et sans ironie aucune, je vous en remercie tous.
    Il est vrai que j’ai partagé avec LUCIE, des impressions toutes fraîches des séances d’imposition des mains, que j’ai prodiguées et cela depuis peu de temps, et après avoir « ressenti » le besoin d’aller sur le site de Monsieur Philippe, que j’avais déjà en mémoire, mais que j’ai gardé intuitivement « en attente », et je pense avoir bien fait.
    Ce que j’ai partagé avec LUCIE, je le partage avec vous, et suis bien conscient que narrer ces évènements peut paraître déplacé, ou irriter quelques uns d’entre vous. C’est LUCIE qui m’à répondu, alors tout à fait naturellement je lui réponds et parfois la salue, mais n’oublie pas de saluer tous ceux qui pourront lire ce que j’écris.
    En toute sincérité, je me sens relativement « chamboulé » par ce que je vis, sur les impositions de mains qu’il m’arrive de prodiguer, et notamment sur les « effets  » de la prière à Marie, dont les symptôme décrits par LUCIE sont très présents, voire en intensification.
    J’inscris d’ailleurs mon adresse mail sur chaque publication de ma part, et suis tout à fait disposé à recevoir avec bonheur toute correspondance qui me viendrait de quelque lecteur de ce site, pour lequel, j’ai un profond respect et une démarche de partage mais aussi de « guidance » sur des chemins que j’estime ne pas avoir cherché, mais qui m’ont trouvé, et depuis j’interroge, ceux qui comme vous et LUCIE qui fait partie des vôtres, à bien plus d’expérience que moi dans la connaissance de Monsieur Philippe et de sa vie, et enseignements.
    Alors je lis, j’apprends, par déduction bien souvent, et ayant trouvé une forme de « dialogue » avec l’une d’entre vous, je questionne.
    N’y voyez aucune mauvaise intention et je vous prie d’accepter mes excuses pour les désagréments que j’ai pu involontairement causer, je conçois qu’effectivement ce site n’est pas un lieu de « dialogue » avec un des vôtres uniquement, mais bien un salon pour une communauté.
    C’est d’ailleurs à cette même communauté que j’ai offert, ces rimes sur ce que j’avais traversé et comment j’ai pris conscience de « ce don » qui m’est douloureusement tombé sur la tête, alors que ma mère agonisait…Cela à été pour moi une découverte très troublante et émotionnellement terrible, mais que le Ciel, auquel je crois avec bonheur et spontanéité, à eu la miséricorde d’éclairer, par quelques « géniales intuitions » que je ne m’attribue pas, et parmi lesquelles, celle de revenir sur ce site.
    Si vous aussi, que j’ai involontairement perturbés, avez des idées sur les questions que j’ai posées à LUCIE, et daignez les partager avec moi, je vous rappelle mon adresse mail qui est : egidioluz(@)gmail.com
    A tous je renouvelle ma demande de ne pas me condamner pour ces écrits et pour m’avoir lu, MERCI MERCI MERCI

  • 22 juin 2013 à 5 h 26 min

    Assurément Egirio, vous étes sur la bonne voie pour connaitre Monsieur Philippe.
    La voie du coeur est le plus sûr chemin.
    En humanité, vous étes lumineux.
    Effectivement, vous n’avez jamais manquer de nous saluer tous.
    Vous avez respecter l’esprit de communauté, personne n’a daigné vous guider sur ce site.
    Ce qui est très différent.
    Ce site a pour vocation d’être la référence des faits historiques concernant Monsieur Philippe.
    Pour ma part, je ne vous joindrai pas par mail, n’en prenez pas ombrage.
    Bonne route à vous, sur le chemin, Egirio…Et merci.

  • 22 juin 2013 à 5 h 42 min

    Chemin faisant, je viens de prendre conscience qu’effectivement il s’agit bien d’une communauté.
    Merci à vous Egirio… Vous venez d’éclairer mon chemin.

  • 22 juin 2013 à 11 h 14 min

    bonjour,

    je voulais attendre un peu, mais la nature de certains échanges m’incite à mettre mon grain de sel

    Bienvenu à Luz sur ce site
    il n’est sûrement pas innocent que vous soyez arrivé sur ces pages…Tout ayant sa raison d’etre
    cependant, compte tenu d’un certain nombre de messages postés, sans compter les coups de colère ou les reproches, pour ne citer que ce type de commentaire(s), votre motivation doit etre bien grande pour avoir bravé autant d’éléments qui, même pour les plus aguerris, sont parfois décourageants.
    Je dis bien, parfois.
    Il y a des messages très riches et d’autres plus légers dirons-nous
    néanmoins les échanges ont lieu.
    ce site est fait aussi pour faire découvrir Philippe de Lyon
    mais il est des quêtes qui ne sont pas si légitimes qu’elles veulent bien le laisser paraitre
    tou(te)s les intervenants de ce site ne sont pas dans la meme demande
    sans compter l’apparent libre-arbitre

    Jean-Pierre et anonyme hier soir ont réagit sur le dernier échange. Je les en remercie
    à double titre, je les en remercie:

    une, parce que leur réaction a inspiré une réponse absolument sincère de Luz, dans laquelle il ouvre tellement son coeur qu’il donne son email…que je vais désactiver….les emails sont récupérés par des robots….
    luz a exprimé son coeur
    il a été poussé vers ce site, donc, la porte ne se ferme pas du tout, mais bien au contraire: bienvenue Luz
    malgré les méfiances exprimées légitimement, il a voulu insister pour ouvrir la porte

    deux, ils ont aussi raison sur les motifs de leur réaction
    ils n’ont pas évoqué que ces deux derniers messages
    ils ont dit que nombre de messages ne sont pas tellement mieux que ce qui venait d’etre échangé, dans les deux derniers commentaires
    ils ont dit là ce qui pourrait etre dit sur un certain nombre d’autres interventions
    personne en particulier n’était visé ; absolument personne…….mais en règle générale

    et ce d’autant plus que depuis quelques temps, il y a des commentaires qui sont de plus en plus ciblés
    là je répond globalement et pour des mises au point qui ont manifestement besoin d’etre faites
    la dernière fois que j’ai bougé, c’était avec une phrase du Haehl
    j’ai réalisé que si je peux poster en incrustant une phrase, adaptée dans le contexte, évidemment.
    ce site peut s’ouvrir
    je ne dis pas du tout qu’il faut discuter sur fond d’un des livres de références: Alfred Haehl
    mais si c’est possible, autant le citer
    au moins les paroles qui sont dedans ont des sources authentiques…

    pour les contacts par email
    MOI SEULE AI ACCÈS AUX MAILS….quand il y en a
    en effet je pourrais rendre obligatoire la saisie d’un pseudo ou nom et d’une adresse mail….
    je n’aime pas les anonymes pour ma part, dans certains cas, ils se cachent trop.
    mais quelques fois aussi, les anonymes le sont non par choix, mais d’un point de vue technique
    heureusement que tout le monde ne peut pas contacter tout le monde…..!!!
    JPierre, comme toutes les personnes qui le désirent, a des contacts, s’il le désire avec d’autres visiteurs, parce que la ou les demandes ou propositions d’échanger en dehors du site, par email ont été possibles
    si des visiteurs veulent etre en contacts avec d’autres, ils sont obligés de passer par moi
    donc JPierre n’aurait pas pu, même s’il l’avait voulu, contacter Luz sans me demander et sans que je demande à Luz son accord
    aucun email ne doit être affiché…..mais merci à Luz pour son ouverture
    sachons ouvrir ce qui peut être ouvert

    pour le lire d’Alfred Haehl, je le trouve juste un peu abrupte pour découvrir Monsieur Philippe
    mais ce n’est que mon avis, que mon sentiment
    je proposais et le livre de « thaumaturge et Homme de Dieu », et « Vies et Paroles »
    plusieurs articles, classés dans la rubrique des « paroles de Maitre Philippe » abordent de nombreuses phrases du livre de Haehl. d’autres articles suivront, cela va de soi.

    désolée de la longueur de ce commentaire

    au plaisir de lire les échanges….sur et autour de Philippe de Lyon, avec toute la cordialité, la bienveillance,….etc nécessaires

  • 22 juin 2013 à 13 h 22 min

    Bonjour Luz, bonjour à tou(te)s,

    Tout d’abord, merci à tous pour vos efforts de compréhension vis à vis du sens exact de mon commentaire.
    C’est important car il n’y a absolument aucune intention de rejet pour qui que ce soit.

    Il s’agit simplement de gérer au mieux les flux d’informations et les échanges entre nous pour mieux partager.

    Mon commentaire, pour l’appuyer, a été volontairement court, carré et sans ambages.
    Il a donné lieu à des réactions à chaud de toutes sortes. Tant mieux.
    Le salon est fréquenté et réactif. Je crois qu’on a tous fait maintenant le tour de la question.
    Simplement, il faut conserver à l’esprit une façon de communiquer ici, ni trop personnelle, ni trop fermée, ni trop rigide, ni trop « dans tous les sens ».
    C’est un petit effort pour chacun car communiquer efficacement est un art pas si facile que ça…

    Pour Luz:

    Je savais comment vous réagiriez et je vous en remercie.
    Vous avez pris le temps de répondre, sans vous vexer, posément et intelligemment.
    Vous avez tout compris..
    Simplement, vous n’avez pas à vous excuser. Tout ceci est tellement simple.
    je comprends tout ce que vous écrivez et aussi ce que vous ressentez par votre immense sensibilité.
    Et aussi la passion et l’émerveillement générés par ce qui vous « tombe dessus » sans n’avoir rien cherché.
    Vous avez tout plein de qualités dont le monde a besoin, et plein d’autres encore à développer.
    J’ai votre mail et je me permettrai de vous écrire.
    J’ai très peu de temps en général, mais, concernant vos recherches et expériences « hors Monsieur Philippe » qui vous tombent dessus, il y a des éléments à vous communiquer « hors antenne »….

    Allez, très bon week-end à vous tou(te)s

  • 22 juin 2013 à 15 h 11 min

    Bonjour à TOUS, et du fond du cœur, pour toutes vos réponses, MERCI MERCI MERCI…Pour vous tous, un bon samedi et un tout bon dimanche, avec si cela plait au Ciel, un soleil en nos Cœurs.

    Bien à vous tous

    Egidio LUZ

    • 22 juin 2013 à 15 h 19 min

      J’aime bien de telles paroles pleines d’enthousiasme et de Lumière ! J’aime aussi l’élan du Coeur pour faire partager les autres de ses expériences personnelles ; finalement, n’est ce pas cela la Prière ?

    • 22 juin 2013 à 15 h 32 min

      Merci à vous, Egidio…
      Le Ciel vous a envoyé… Et nous n’avons rien vu venir.
      MERCI MERCI MERCI

Commentaires fermés.