La tombe de Maitre Philippe à Loyasse Lyon site Maitre Philippe de Lyon tombe cimetiere-loyasseplanOù se trouve La tombe de Maitre Philippe de Lyon au cimetière de Loyasse, Où reposent Jean Chapas, Emmanuel Lalande, Victoire Philippe, Auguste Gauthier, Berthe Mathonnet…..?  Plus complet a été fait sur l’emplacement des sépultures

Pour ma part, quand je suis allée au cimetière de Loyasse, pour une raison que j’ignore, je ne me suis pas du tout renseignée avant. Je ne savais même pas où était le cimetière.

Je n’ai pas cherché de plan, je n’ai rien demandé. Je suis arrivée devant le cimetière, j’ai pris une allée qui se présentait, j’ai marché. J’ai regardé à un moment à droite, la tombe était là……

Sur la carte c’est le point rouge.

Edit: un petit panneau, avec un « 25 » gravé dessus, est posé à un endroit fluctuant autour de la stèle. Il correspond à l’emplacement de la tombe, dans le cadre de la visite du cimetière. Il ne correspond pas au numéro de la tombe.

La tombe a fait son apparition dans un guide très célèbre pour les voyageurs… listé dans la bibliographie

Autres lectures sur ce même sujet

La tombe à Loyasse Lyon

4 pensées sur “La tombe à Loyasse Lyon

  • 1 mars 2012 à 10 h 40 min

    Bonjour,

    c’est où le cimetière de Loyasse ?
    Merci de me répondre.
    Cordialement.

    Marie Lise Crozier

    • 1 mars 2012 à 18 h 48 min

      Bonjour,

      Le cimetière de Loyasse est à Lyon.
      source wiki: Il est situé dans le 5e arrondissement de Lyon 43, rue du Cardinal-Gerlier.
      Pour ma part, en 1999, j’ai dû tomber par hasard sur un panneau indicateur à Lyon.
      Ce dont je me souviens, c’est que je n’avais aucune idée de sa localisation. Je me disais que dans la quête qui était la mienne, « on » me montrerait le chemin…..Le guidage a été parfait et m’a conduite sans indication direct devant la tombe de Monsieur Philippe.
      Le guidage a été si efficace que je ne sais pas du tout où est la tombe…………..

      Cordialement

  • 3 août 2012 à 9 h 39 min

    Pour trouver le cimetière de Loyasse, il vaut mieux se situer par rapport à Fourvière, qui est plus facile à trouver ! Quand on est sur la colline devant la Basilique, on passe en direction du sud devant l’arrivée du funiculaire, on prend la seule rue autorisée permettant de sortir de Fourvière en voiture. En bas au carrefour avec en face les cirques romains on tourne à droite, on va tout droit jusqu’au sens interdit, donc on tourne à droite et le cimetière de Loyasse est là. Quant à la tombe de maitre Philippe, le gardien l’indique directement à chaque groupe ou personne semblant chercher…

  • 30 juillet 2013 à 20 h 12 min

    Le dernier voyage de Nizier-Anthèlme Philippe
    Il nous est dit qu’il y eu deux cérémonies religieuses : l’une à l’Arbresle et l’autre à Lyon, église Saint Paul (à côté de la gare du même nom terminal de la ligne de chemin de fer venant de l’Arbresle). Et comment rejoint-on le cimetière de Loyasse tout là-haut derrière la colline de Fourvière ? En voici l’explication :
    Le funiculaire desaffecté Saint-Paul – Fourvière
    Ouvert le 6 décembre 1900, le funiculaire desaffecté Saint-Paul – Fourvière faisait 514 m et avait un écartement initial de 1,44 mètre. Ce funiculaire lyonnais reliait la gare inférieure au PLM ligne Lyon Montbrison et au tramway 9 de l’OTL et la gare supérieure au tramway Fourvière-Loyasse. Son surnom : la Ficelle des morts ! En fait, son utilisation première était d’ordre pratique : la Ficelle des morts permettait de transporter les cercueils du bas de la colline vers le cimetière de Loyasse.
    Si le funiculaire Saint-Paul – Fourvière est aujourd’hui desafecté, nombre de ses éléments persistent aujourd’hui. Premier élément : la gare basse. Cette gare basse se situe à gauche de la gare Saint Paul. Au fond d’une cour d’immeuble de grandes grilles ferment aujourd’hui l’accès au tunnel qu’il est cependant possible d’observer au travers.
    La gare haute quant à elle a quasiement disparue, subsistent des éléments reconnaissables ; notamment le haut de la voute du tunnel semblant aujourd’hui sortir du sol.
    Enfin, le principal : le tunnel. A chacune des extremités, le boyau principal se scinde en deux tunnels permettant, à l’époque, d’avoir un tunnel d’arrivée et un tunnel de départ. Aujourd’hui, restent dans le tunnel les vestiges des anciens funiculaires : roues métalisques, rivets, quelques traverses, de nombreuses taches d’huile, etc. Le tunnel est plutôt bien préservé : très peu de tags viennent gacher ce spectacle grandiose. Il a également été renforcé par endroits.
    (repris du site .souterrain-lyon.com/funiculaire-desafecte-lyon-saint-paul-fourviere/ avec photos)

Commentaires fermés.