Je voulais aller voir Maitre Philippe seule au cimetière de Loyasse, à Lyon, avant le rassemblement des rameaux au cimetière, je voulais revenir sur la tombe de Philippe de Lyon, 14 ans après ma première visite. A 6 jours près, ma première visite avait eu lieu en mars 1999. A cette époque, je ne savais pas ou n’avais pas fait attention que les tombes de Jean Chapas, de Berthe Mathonnet, d’Auguste Gauthier étaient à proximité.
Cette fois, je leur ai rendu visite à eux aussi.

J’ai eu de la chance, il faisait beau et très bon. J’y ai passé un long moment. Je me suis dit que pour le rassemblement des rameaux, les possibilités de recueillement seraient peu pratiques. J’ai donc profité intensément de ce moment.
Manifestement des visites avaient laissé des traces dans les heures écoulées: une bougie était encore allumée, des fleurs fraiches….des prières avaient été pensées, dites et vécues ….les vibrations étaient fortes tout autour.

J’ai pensé à tous les visiteurs du site, à toutes les personnes qui viennent rendre hommage à Monsieur Philippe. Ce fut un moment intense.
J’y ai aussi fais des photos:

A priori, c’est la souche de l’if qui a été coupé…..

site Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.fr tombe cimetiere LoyasseVoeux et demandes attachés autour de la tombe Maitre Philippe

site Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.fr tombe cimetiere Loyasse

site Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.fr tombe cimetiere Loyasse

photo prise en mars 2013

site Maitre Philippe de Lyon tombe philippe de lyon 2013 www.philippedelyon.fr

quelques mois plus tard, la plaque: (photo d’un participant du site) prise en octobre 2013

tombe famille maitre Philippe, de Lyon cimetière Loyasse Lyon

tombe maitre Philippe cimetiere Loyasse Lyon

 

 

Autres lectures sur ce même chapitre

Je voulais rencontrer Maitre Philippe seule à Loyasse

34 pensées sur “Je voulais rencontrer Maitre Philippe seule à Loyasse

  • 4 mai 2013 à 10 h 03 min
    Permalien

    Hélène

    Je ne retrouve plus sur votre site les commentaires qui avaient été mis concernant les Rameaux 2013,
    …..
    (les propos tendancieux n’ont pas lieu d’être sur ce site….les sous-entendus peuvent etre très mal interprétés….
    un salon se doit d’être un lieu de convivialité) ln

    C’est un oublie (J’ose l’espérer), je crois plus simplement que suite au piratage de votre blog vous n’avez plus les donnés. Je tiens à votre disposition, ainsi qu’à tous les amis de votre blog, un fichier contenant toutes les commentaires de Mr Collin. Vous pouvez donner mon adresse mail à ceux qui seraient intéressés pour avoir ce fichier.

    Bien à vous, Jean.

    • 4 mai 2013 à 11 h 44 min
      Permalien

      Bonjour Jean,

      Merci de la confiance…..tout a été restauré (annoncé en clair) en date du 17 mars, soit 7 jours avant les rameaux……comme par « hasard »
      je n’ai plus rien entre le 18 mars et le 30 mars…..il n’y a pas eu que les rameaux, d’autres articles avaient été fait.
      Je n’ai rien à cacher, mais rien du tout.
      Faire un site sur un tel sujet et cacher ne me semble pas très fidèle, ni logique et encore moins respectueux de tout ce qui touche de près à Monsieur Philippe.
      Faire un site, implique une surveillance continuelle, aidée manifestement par des personnes dont l’amitié et le soutien me touchent infiniment.
      Mais je ne devrais pas etre etonnée, que le Ciel ne me laisse pas seule avec un tel paquebot.

      Les téléphones et autres supports électroniques sont indispensables pour ce type de travail. Je pense avoir assez d’expériences dans le domaine pour le savoir et l’avancer.

      Je vais refaire un article sur le rassemblement. Il ne saurait etre question de ne pas en parler sur le site.
      ce qui devrait etre un rassemblement de toutes les personnes présentes, dans un moment de partages, de prières intenses vers Monsieur Philippe, est devenu un endroit où on peut savoir qui est là, qui n’est pas venu, entendre des discours qui n’ont pas leur place.
      le rassemblement ne devrait pas etre un lieu de réglement de comptes…
      le rassemblement des rameaux devrait etre comme son nom l’indique, un rassemblement, comme on va à la messe.
      On ne devrait y etre que pour prier.
      peu importe qui arrive, à quelle heure, avec qui…
      chacun(e) devrait y etre uniquement pour prier pour Maitre Philippe.
      ce rassemblement ne devrait en aucune manière etre un rendez-vous mondain.
      c’est un manque de respect, surtout par son contenu, envers Philippe de Lyon
      la prière devrait etre la seule motivation.

      modifié: vue la tournure prise par certains messages, le rassemblement ayant donné lieu à des discordes profondes, il n’y aura plus d’article sur ce sujet….ln

      • 4 mai 2013 à 12 h 28 min
        Permalien

        Bonjour Hélène,
        A ce propos…
        Un certain Anonyme nous avait invité à lire : Maître Philippe a t’il des amis ?
        Personnellement, je l’ai trouvé excellent, criant de vérité (sourire)
        Hélas, je ne sais plus où se trouve cet exposé ?

    • 15 juin 2013 à 20 h 19 min
      Permalien

      Qu’elle médisance encore de votre part, sous ce pseudo de .. qui veut dire….plus de sous entendus, uniquement de l’harmonie . … est venu lui proposer son aide après avoir vituperé après le président de cette association le jour des Rameaux en plein cimetière de Loyasse. Vous volez bien bas.

      • 15 juin 2013 à 20 h 31 min
        Permalien

        vu le dernier joli message de Jean Pierre sur le site!!!!

        vues mes dernières demandes de :
        « il est cependant très dommageable d’écrire noir sur blanc, sur ces pages, sur ce site, des propos à la limite de l’injure
        que l’on ait des griefs vis-à-vis d’une personne, c’est une chose…..
        encore que ces pages, je trouve que l’amour du prochain devrait transpirer de chaque mot, de chaque commentaire
        on en est bien loin
        Attention à ce que l’on écrit, à ce l’on dit.
        A un moment ou un autre, on en aura le retour.
        Plus aucune injure ou menace ne peut etre écrite sur ces commentaires.
        ces propos déplacés n’ont pas leur place ici
        il n’est pas normal que je doive le dire sur un commentaire »

        je trouverais plus logique que ces règlements de compte ne se fassent que par emails, ou en tous cas totalement en dehors du site
        je sais que j’ai fais la grande betise d’écrire un article sur le rassemblement. Mais puisque cet article a fait partie de tout ce qui a disparu, il ne me semble pas très logique, ne serait ce que pour tous les lecteurs qui ne sont pas du tout au courant de ces faits, d’en rajouter.

        Le salon doit etre un lieu d’échanges, et pas de règlements de comptes.

        Merci d’avance

        • 15 juin 2013 à 23 h 18 min
          Permalien

          C’est vrai que les propos de Jean Fauchard sont injurieux mais, ne fallait il pas les enlever avant? Alors que Léo Costet de Mascheville a apporté la bonne parole de Maître Philippe jusqu’au Brésil, il n’en ai nullement fait cas sur ce site. Des brésiliens sont venus sur Lyon et les différents lieux de vie de mr. Philippe car ils ont lus les livres écrits par L. C. D. M, appelé aussi Sevananda. Un seul est disponible en France. Ces livres ont été écrit après une entrevue avec Philippe Encausse. Si certains ont des griefs après L. C. D. M. c’est bien dommage, lui qui a essaimé si loin de la France. Son père trop proche de Sédir, à entraîné de la jalousie de la part de Max Camis, qui était loin de comprendre que grâce à ces deux hommes le Brésil connaîtrait mr. Philippe. Un des médicaments créé par le maître de Lyon s’appelle la farine brésilienne, fait pour une bonne digestion.

          • 15 juin 2013 à 23 h 37 min
            Permalien

            A quoi bon remuer ce message du 4 Mai ?
            D’où tenez vous que son père était trop proche de Sedir pour Max Camis et qu’il en aurait été jaloux ?
            Ce qui est sur c’est que Mr Chapas estimait Max Camis (lettre de sa fille Jeanne).
            A ma connaissance elle a rarement écrit ce genre de choses.
            Donc soyez prudent svp dans les messages que vous véhiculez.
            Il me semble pourtant vous avoir vu écrire que les morts ne pouvaient pas se défendre ?
            Je ne comprends donc pas pourquoi vous citez Max Camis que visiblement vous ne connaissez pas.
            Il est vrai que ce n’est pas vous qui avez commencé.

          • 16 juin 2013 à 8 h 10 min
            Permalien

            Au Brésil, la doctrine spirite est reconnue… Hopitaux ect…
            Allan Kardec, allias Hyppolite Rivail, ce Lyonnais…
            Comme quoi, nul n’est prophète en son pays.

        • 16 juin 2013 à 5 h 57 min
          Permalien

          Eh bien voilà !
          LN, seriez-vous le majordome de la demeure ?
          Au pire, le dragon des lieux !

          En effet, il serait bon pour la bonne réputation de ce salon…
          De s’étripper hors champs.

          Il me vient une question :
          Sait-on qui était « l’indicateur » proche de Monsieur Philippe, rapportant ses faits et gestes à la police ?

          • 16 juin 2013 à 8 h 18 min
            Permalien

            En reponse a votre question.
            D’après moi non même si un auteur (qui n’est pas P Collin) a formule une hypothèse pour le moins scandaleuse récemment.

            • 16 juin 2013 à 8 h 47 min
              Permalien

              Pour le coup…
              Mieux vaut ne rien savoir, donc .

              • 16 juin 2013 à 8 h 56 min
                Permalien

                Toutefois, on peut penser que Monsieur Philippe savait…
                Mais qu’il a laisser faire.
                N’ a t’il pas dit quelque part, que les hommes l’avait tant déçu ?

              • 16 juin 2013 à 9 h 30 min
                Permalien

                Réponse à Lucie : ah bon ? Il y aurait eu des …faux-frères dans l’entourage de Maitre Philippe ? Décidément on ne peut faire confiance à personne ! C’est vrai, il y a toujours eu des Judas, prêts à l’appât du gain !

              • 16 juin 2013 à 9 h 57 min
                Permalien

                Pire que l’appât du gain…
                Le désir de toute puissance, mine de rien.
                Finalement, aujourd’hui comme hier…
                Nous ne sommes que des humains.

          • 16 juin 2013 à 10 h 29 min
            Permalien

            Réponse sur le message perdu : non, non, nous ne sommes pas concernés,ce n’est pas pour nous !
            Quant à l’indicateur, je viens de reprendre le passage d’un livre récent : c’est en effet plus que très troublant de constater qu’il était très proche de MP au point de l’accompagner, de le tutoyer et de recevoir ses confidences. En plus cela est incontestable puisqu’extrait des dossiers officiels de police. Etrange !
            Quant aux humains, je pensais que la phrase « Rien de ce qui est humain ne m’est étranger » était plus ou moins récente, et surprise: elle est de Térence un auteur latin ! Mais elle a donc été reprise souvent dans la littérature.

            • 16 juin 2013 à 10 h 48 min
              Permalien

              Ce matin, le salon est en ébullition…
              Prenez-mon bras, Népomucène…
              Allons sur le perron,
              Où en étions-nous…déjà ?

              • 16 juin 2013 à 13 h 36 min
                Permalien

                Et oui, si le salon de Maitre Philippe devenait un salon de thé avec une terrasse extérieure, dans un cadre merveilleux de floraison, avec une vue magnifique jusqu’au couvent des Dominicains, en face sur la colline d’Eveux ? Un endroit calme et pacifié, ouvert à tous sans restrictions…je suis preneur…On pourrait même demander à la famille d’un cancérologue de profiter de la fraicheur de l’étang.

            • 16 juin 2013 à 10 h 51 min
              Permalien

              Ah oui…
              Je ne sais plus qui a dit que la réalité dépasse bien souvent la fiction.
              Je pense fortement que Monsieur Philippe savait qui le trahissait…

              • 1 juillet 2013 à 21 h 05 min
                Permalien

                L’indicateur, dont on a le nom, n’était pas un traitre, puisque MP l’embauchait en toute conscience pour ce rôle. Il fut même reçu au Clos Landar alors même que l’entrée était refusée ces jours-là à Mr Chapas ou même Golfin…

              • 1 juillet 2013 à 21 h 20 min
                Permalien

                En effet, Monsieur Philippe savait qui le trahissait, cela est d’ailleurs écrit quelque part. Mais il se servait de lui à contre-courant, en quelque sorte en la manipulant et même en lui en racontant plus que nécessaire. A ce sujet les rapports extraits des dossiers de police sont spectaculaires.Tout comme sont spectaculaires les précautions que lui, ses amis, ses correspondants prenaient, un véritable feuilleton d’espionnage. Et cette personne assistait aux séances Rue Tête d’Or, et sans doute était invitée à l’Arbresle.

              • 1 juillet 2013 à 21 h 53 min
                Permalien

                cette personne n’assistait pas aux séances non, mais est devenue le secrétaire particulier de MP. Elle lui rédigeait ses courriers, avait ses entrées dans son bureau privé de la rue tête d’or, et portait les lettres à la poste. Ce monsieur était chimiste et cherchait du boulot. Il fut happé par le commissaire de police de la gare de Perrache qui faisait suivre MP, et lui proposa ce job… je crois que l’on aurait tous voulu avoir ce job…

              • 2 juillet 2013 à 8 h 01 min
                Permalien

                Très interessant, tous ces détails…
                Donc, la personne que l’on nomme « indicateur » n’est pas « traite » .
                Celà est donc…Une stratégie.

    • 16 juin 2013 à 10 h 22 min
      Permalien

      MICHEL
      Ne voyez-vous que le faite de répondre à des propos vous offensant entraîne de suite une montée en puissance de l’aversion. A mon avis, vous devriez faire l’effort de ne pas répondre. Les émotions ce nourrissent des rancunes . Bodhisttava avant qu’il devienne un bouddha, lorsqu’il fut attaqué par Mara, le tentateur, adopta le silence et la compassion comme seul moyen de le combattre.

      • 16 juin 2013 à 10 h 44 min
        Permalien

        Sage conseil, en effet…
        Le pied de la Vierge n’écrase pas le serpent…
        Le silence n’est pas acceptation.
        Tout vient en son temps.

      • 16 juin 2013 à 10 h 46 min
        Permalien

        Merci meaculpa, on éteint pas un feu en y jetant du bois, vous avez raison. …….Ne voulant offenser personne je fais mon mea culpa si cela a été le cas, mais je ne me flagellerai pas.

        message modifié à la demande…………de……ln…..il est des sous-entendus qui peuvent prêter à confusion.

  • 4 mai 2013 à 12 h 50 min
    Permalien

    Bonjour Jean,

    Si quelqu’un me demande de vous contacter pour ce fichier, je ne manquerai pas de donner suite en vous informant.

    détail: faire attention à laisser votre mail valide pour recevoir trace de réponses à vos messages.
    tout message laissé ici avec une adresse mail, correctement écrite, qui reçoit une réponse, est notifié par mail.
    d’où l’intérêt, si on veut suivre les réponses, de donner une adresse mail.
    je re-précise aussi que moi seule voit ces emails et n’en fais aucun usage. Les habitués du site le savent.

  • 4 mai 2013 à 14 h 34 min
    Permalien

    Attention de ne pas nourrir les polémiques ; car en démontrer une va obligatoirement engager des commentaires sur le sujet (les addictions à l’internet entrainent que les personnes atteintes ne peuvent pas garder le silence par rapport à leur égo) et il risque d »y avoir des commentaires sur les commentaires, ce qui fait que les échanges ne correspondront plus au sujet de départ…c’est ainsi que les guerres commencent.
    Et si j’ai des munitions je me garderai bien de les exposer…

  • 15 juin 2013 à 17 h 46 min
    Permalien

    J’ai un scoop à annoncer : l’année 2014 sera l’année Rameau, c’est en effet le 250 ième anniversaire de sa mort ! Différents hommages musicaux lui seront rendus…car il parait que la musique adoucit les moeurs.

    • 15 juin 2013 à 20 h 40 min
      Permalien

      Mille excuses je n’avais pas lu que Rameaux portait un X inconnu à ses arrières !
      Cela me rappelle que lorsque le chef de la Résistance juive, de lignée royale, entra dans Jérusalem entouré de son escorte de Galiléens, conformément aux écrits des Prophètes, le peuple lui fit un véritable triomphe non pas comme la coutume actuelle le veut avec du buis, mais avec des branches de palmiers.

  • 16 juin 2013 à 12 h 55 min
    Permalien

    Je crois que converser dans un salon ne veut pas dire régler ses comptes et étaler ses reproches, rancunes, surtout en citant des gens absents (tiens, Monsieur Philippe n’attachait-il pas une grande importance à ne pas faire cela…?)….

    On est sur un site consacré à Monsieur Philippe, vous l’oubliez à chaque fois. Apprenez un peu à vous maitriser. Laissez-vous du temps avant de répondre…

    Qu’avez-vous retenu des propos de Monsieur Philippe? …des livres que vous avez lus?
    Juste un savoir ou un peu plus de sagesse? Répondez pour vous.

    Posez-vous la question si vos propos nous font avancer en quoi que ce soit?

    J’ai lu ceci un jour » …..Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors, tais-toi »

    Pourquoi vous intéressez-vous à Monsieur Philippe si c’est pour faire le contraire de ce qu’il a enseigné?

    Une bonne fois pour toutes, si vous voulez vous crêper le chignon, sortez un moment du salon, échangez-vous vos adresses mails perso et allez-y, défoulez-vous avec la personne intéressée, mais pas devant nous…

    Mais, sachez que de nombreuses personnes ne sont pas intéressées par ça ici.

    • 16 juin 2013 à 13 h 45 min
      Permalien

      Mais attention ! Il conviendrait aussi que n’apparaissent pas des sous-entendus parfois lourds de sens et qui furent bien souvent le détonateur de réactions en chaine ; certes ce ne sont pas des attaques frontales mais plus discrètes, c’est ainsi que j’ai appris par supposition certaines choses que, bien entendu et par honnêteté, j’ai vérifiées.
      Je n’ai eu de cesse de crier dans le désert (j’aurai préféré le dessert …du salon de thé) pour rappeler des mots retenus en divers articles de ce site :
      sagesse
      indulgence
      respect des autres
      humilité, ni fierté, ni orgueil
      répondre par la douceur à la violence (je reconnais que ce n’est pas facile)
      ne pas attaquer dans le dos des autres
      et la guérison par la prière

  • 2 octobre 2013 à 8 h 27 min
    Permalien

    Mon cousin Népomucène étant parti présider une cérémonie dans la Cathédrale de Chartres, m’a demandé de prendre sa relève. Le sujet est que les Lyonnais font la fête dans le cimetière…de Loyasse ; en effet la ville fête son bi-centenaire et de très nombreuses manifestations sont organisées jusqu’au 20 octobre, tant dans le cimetière qu’autour.
    D’abord par la mise en valeur des locataires du lieu : visites, conférences, expositions. Egalement par des expositions de photos, de films. Des expositions présentent également les archives anciennes non connues du public et des concerts promenade sont proposés.
    Mais la liste est tellement longue qu’il est nécessaire de consulter et même de télécharger le programme complet sur le site de la Ville de Lyon en cherchant et en complétant l’adresse suivante : lyon.fr/actualite/culture-loisirs/bicentenaire-du-cimetiere-de-loyasse

Commentaires fermés.