site Maitre Philippe de Lyon cathedrale-wwwphilippedelyonfrLa prière par Philippe de Lyon.

La prière fait de notre coeur un Temple.

Cette action est une des notions les plus reprises. En témoignent les très nombreuses citations ou ce qui pourrait etre qualifiés d’enseignements, sur cet acte si compliqué à l’être humain, que l’on prête au Maitre Philippe ces propos:
« C’est très difficile de prier, et tous nous sentons cela. Voilà pourquoi nous sommes poussés à faire des voeux. »

site Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.frPRIÈRE (LA)…..certaines sont connues, mais il n’est jamais inutile de les rappeler….d’autres sont inédites….Peut-être pouvons-nous les laisser nous parler…

Ne cherchez pas le repos, cherchez la guerre, cherchez les incrédules, les méchants, les ignorants, les malades, et guérissez-les en donnant de vous-mêmes, malgré toute la gêne et tout l’ennui que cela vous causera. Si vous revenez de là appauvris, fatigués, épuisés, même atteints de doute par leurs arguments, renfermez-vous dans la chambre, dans votre chambre, dans la solitude, et PRIEZ ; la force et la vigueur vous reviendront.

— En priant il ne faut demander l’allégement de ses souffrances que lorsque le fardeau qui nous est confié nous semble trop lourd, et prier aussi pour ceux qui ne savent pas ou ne peuvent pas le faire. Point n’est besoin de le faire pour les morts. Laissons-les où ils sont et restons où nous sommes. Et je vous affirme qu’en demandant pour ceux qui ne peuvent le faire, en demandant de supporter leurs peines, vous leur donnerez alors l’exemple de supporter à leur tour celles de leurs frères.

— C’est le seul moyen d’avoir accès au Ciel, car pas un ne peut y entrer s’il n’aime son ennemi comme lui-même, et si cet ennemi n’entre pas dans le Ciel, vous n’y entrerez pas non plus.

— Ah, je sais bien, bon nombre de personnes bien malades font venir leur confesseur, demandent et reçoivent l’absolution, et pourtant meurent tout en ayant demandé et cru obtenir la guérison. Le signe que le mal est pardonné est bien de voir le mal s’éloigner du malade, et pourtant ils meurent.

Et j’ai vu, à côté de cela, des « charlatans » venir au chevet de malades à l’agonie, près de mourir, leur dire que leurs péchés leur étaient remis, et les voir guérir aussitôt.

— Avec la foi, on peut faire des miracles. Et pourtant chaque jour dans vos prières, vous dites : « Mon Dieu, je vous aime, je hais le péché par amour de vous, je crois en vous ». Et chaque jour vous dites aussi : « Qu’est-ce que nous allons faire l’année prochaine, dans dix ans, et si le ciel tombait que deviendrions-nous ? » Pourquoi pensez-vous tout cela ?

— Quelqu’un dit : Parce que nous n’avons pas la foi.

— Oui. Et si quelqu’un d’entre vous a la FOI, tout lui est possible : de faire pleuvoir en temps de sécheresse ; d’arrêter le vent qui souffle et cela trois heures après l’avoir demandé, et même tout de suite si c’est nécessaire. Mais pourquoi avoir peur, toujours peur ? Je suis devant vous et je suis derrière vous. J’ai été avant et je serai après, et partout où je suis, je suis chez moi, et voilà pourquoi, quand vous êtes ici, vous êtes chez vous.

— Si vous saviez quelle puissance il y a dans la prière d’un petit enfant ! Soyons donc comme les petits enfants et prions comme eux que Notre-Seigneur aimait voir venir à Lui.

On doit toujours prier pour apprendre à prier.

— Il ne faut pas avoir de soi-même. Lorsque vous allez vers un bon confesseur il vous dira : il faut beaucoup prier pour élever votre âme et demander toujours à Dieu. Et qu’est-ce que vous faites quand vous priez ? Vous demandez de n’avoir pas de tribulations et d’avoir toujours ce dont vous avez besoin. Eh bien, permettez-moi de vous dire que j’appelle cela de la méchanceté, de la paresse, et la paresse n’entre pas dans le Ciel. Il y a dix ans je ne vous aurais pas parlé ainsi, mais les temps sont à la fin, et il sera bientôt trop tard. Que celui qui a fait bien fasse bien, que celui qui a fait mal fasse mal, car ceux qui ne croiront pas maintenant sont les tièdes. Pour arriver au bien il faudra tout connaître, et il vaut mieux ne pas être que de n’avoir fait ici ni bien ni mal.

— De notre coeur il faut faire un temple.

En guise de conclusion, un rappel des deux prières: Je vous Salue Marie, et Notre Père. A noter que l’hommage à Marie a connu un changement depuis sa dernière publication: le Je Vous Salue Marie est elle une vraie prière? Différence que je vous laisse découvrir, en feuilletant ce site.

site Maitre Philippe Philippe de Lyon medaille miravuleuse de la viergeTexte du Je Vous Salue Marie re-travaillée

Je Vous Salue Marie
Pleine de Grâces
Le Seigneur est avec vous
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, entre tous les hommes
Vous êtes la Reine du Ciel et de la Terre
Vous êtes la Reine des Anges
Vous êtes la Reine de tous les saints
Vous êtes la Reine de l’Univers
Vous êtes la Reine du Visible et de l’Invisible
Vous êtes la Reine de toutes choses
Vous êtes la Reine de la Paix, la Reine de la France
Et Yeshouah, le Fruit de votre Sein est béni
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pêcheurs
Maintenant et à l’heure de notre Mort
Amen

Prière je vous salue Marie dit à la messe

site Maitre Philippe Philippe de Lyon medaille miravuleuse de la vierge

Je vous salue, Marie pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant, et à l’heure de notre mort.
Amen.

Texte de la prière du Notre Père re-travaillée

site Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.frNotre Père
Qui êtes aux Cieux
Que Votre nom soit Sanctifié
Que votre règne arrive
Que Votre Volonté me soit faite
Sur la Terre comme au Ciel
Donnez-nous aujourd’hui Notre Pain de ce jour
Pardonnez-nous nos offenses
Comme nous Pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés
Mais aidez-nous à ne pas succomber à la Tentation
Et Délivrez-nous du Mal
Car, c’est à Vous qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire
Pour des Siècles, des Siècles

AMEN

Texte de la prière du Notre Père dite à la messe

site Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.frNotre Père

Qui est aux Cieux,
Que Votre Nom soit Sanctifié,
Que votre règne vienne,
Que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel
Donnez-nous aujourd’hui, notre pain de ce jour,
Pardonnez-nous nos offenses
comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés,
Mais Ne nous Soumettez pas à la tentation et délivrez-nous du mal
Oui, délivrez-nous du mal Seigneur,
car c’est à Vous qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire
Pour des siècles, des siècles
Amen

Autres lectures sur ce même sujet

Paroles sur la prière
Retrouvez ces themes sur philippedelyon.fr :