Texte hommage À mon maître, avec Amour.

site maitre philippe de lyon www.philippedelyon.fr Vers un hommage à mon maître avec Amour Mon Dieu.
Je pense aux enseignements de Mr Philippe de Lyon.
Je pense qu’il est de vous.
Comment en serait il autrement ?
Aime ton prochain plus que toi-même.
Ne médit de l’absent, si ce n’est en sa présence.
Pratique la charité.
Un Monde Parfait.
Parfait d’occasions toujours plus nombreuses.
Dessiné pour l’épreuve.
A chacune faire ses preuves.
Vouloir ne pas échouer.
Ne plus avoir peur.
Accepter.
Changer.
S’Élever et Élever.
Endosser car on sait.
Prier pour Pardonner.
Prier pour avoir la force de pardonner.
Prier pour le pardon des erreurs passées, présentes, et futures.
L’allègement des chaines…
Prier et guérir.
Le seul désir pouvant être égoïste.
Désirer être libre à tes yeux car tu sauras notre sagesse.
La seule comptant à tes yeux.
J’aime.

Merci mon Maître, Tu es en mon coeur.
Avra.

Vous pouvez vous aussi participer en commentaire

Vous pouvez aussi donner le titre que vous voulez à ce poeme

Vous pouvez vous aussi envoyer un poeme, ou un texte…comme proposé ici: Vers (pour) Maitre Philippe de Lyon

A préciser que ce poeme avait été posté en commentaire, il y a plusieurs mois de cela, et que je ne l’avals pas encore publié…

Autres lectures sur ce même sujet

Vers un hommage à mon maître avec Amour
Retrouvez ces themes sur philippedelyon.fr :

14 pensées sur “Vers un hommage à mon maître avec Amour

  • 1 juin 2014 à 18 h 08 min
    Permalien

    ???

    • 2 juin 2014 à 9 h 18 min
      Permalien

      Ces ??? sont pour moi un véritable commentaire, car, et je m’en excuse, je n’y ai rien compris.

      • 2 juin 2014 à 11 h 17 min
        Permalien

        après avoir publié un lien vers ce poeme sur la page facebook https://www.facebook.com/LeSiteMaitrePhilippedeLyon, de ce que j’ai « compris », j’ai fais ce commentaire:

        « Sauf que je pense que Monsieur Philippe dirait que ce n’est pas lui qu’il faut aimer…..ou pas seulement…..
        Mais qu’il faut aimer la Voie, et l’Amour des autres……
        mais chaque perception fait avancer
         » :-)

        • 12 juin 2014 à 20 h 21 min
          Permalien

          Monsieur Philippe est un homme de terrain, comme on dit.
          Enfin…Selon moi, bien sûr.
          Merci Hélène pour ce que tu exprimes.
          Aimer Monsieur Philippe ?
          Aimer le Message de Monsieur Philippe ?
          Hum :)

      • 16 juin 2014 à 22 h 40 min
        Permalien

        Oui, je comprends plus ces « ??? » de Népo que le poème en lui-même. Mais je commente après lecture et re-lecture et réflexion…
        Comment la sagesse (… »car tu sauras notre sagesse ») est-elle conciliable avec le « vouloir ne pas échouer », « faire ses preuves », « de ne pas pardonner sans avoir à prier »?
        « Le seul désir pouvant être égoïste….désirer être libre à tes yeux… »
        Désolé mais il ne suffit pas qu’un poème soit déclaré comme tel pour me transporter ou m’inspirer. Il me faut y lire et ressentir bien plus. Ici, je n’ai rien trouvé de tel.
        Incompréhensible….

        • 17 juin 2014 à 8 h 35 min
          Permalien

          Jean-Pierre a explicité mes ???, car moi de même j’ai le regret de dire que je n’ avais rien compris dans ce texte (et non ce poème) : je vois que je ne suis pas le seul. Mais attention, comme toujours on va interpréter cela comme une critique : il est nécessaire de faire la différenciation entre critique et expression du ressenti.

  • 17 juin 2014 à 12 h 50 min
    Permalien

    pour ma part, j’ai tout pris au pied de la lettre:
    je ne l’ai en effet pas pris non plus pour un poeme
    mais juste comme un appel ou un rappel des paroles de Philippe qu’il cherche à mettre en pratique
    d’où mon commentaire sur la page FB du site:

    « Sauf que je pense que Monsieur Philippe dirait que ce n’est pas lui qu’il faut aimer…..ou pas seulement…..
    Mais qu’il faut aimer la Voie, et l’Amour des autres……
    mais chaque perception fait avancer » :-) »

    mais après, chacun son interprétation
    c’est un texte, mais je ne le vis pas non plus comme un poeme, mais comme une sorte de…..il veut suivre la trace de Philippe

    l’auteur remercie Philippe et seulement Philippe
    d’où ma proposition de ne pas rendre une telle exclusivité à Monsieur Philippe, mais au Ciel tout entier
    j’ai pris ce texte au premier degré

    • 17 juin 2014 à 13 h 28 min
      Permalien

      Nizier Anthelme Philippe, un être tellement ordinaire qu’il en était extraordinaire.
      Sans le moindre doute, il a oeuvré comme tant d’autres à nous montrer le chemin.
      Certains humains ont besoin d’idoles, on ne sait pour quel dessein.
      Ne jugeons point…
      Tout est bien Humain…Pour finir.

      • 17 juin 2014 à 13 h 43 min
        Permalien

        Lucie :-)
        tu as avec ce commentaire, 700 commentaires approuvés…..pour la raison principale que tu n’as jamais changé de pseudo ;-)
        je sais que ça n’a rien à voir avec l’article, mais je tenais à le signaler
        ;-)
        parce que tu es la seule à n’avoir jamais changé…..la seule
        même moi j’en ai changé
        ;-)
        pour les pseudos bougés…il faut additionner sur la page Statistiques, les pseudos des autres intervenants…;-)
        continues sur ta lancée ;-)

        • 17 juin 2014 à 16 h 29 min
          Permalien

          Adhémar de Virolet, tel est le nom de mon daïmon du jour, car tel est mon bon plaisir…Peu m’importe que je m’appelle Dupont, Durand ou Schweinkopf, car l’important, justement, n’est il pas de participer ? Que ferons-nous le jour où les appelations n’existeront plus et seront remplacées par le numéro de Sécurité Sociale, attribué à la naissance par le Grand Ordonnateur du Grand Ordinateur ?…

          • 17 juin 2014 à 16 h 40 min
            Permalien

            hhihihihihihihi
            excellent
            fort joli pseudo en plus ;-)

        • 17 juin 2014 à 16 h 35 min
          Permalien

          La seule raison pour laquelle je n’ai jamais changé de pseudo :
          Je suis Lucie, aussi !
          Merci Hélène, pour ces précieux éléments…

  • 17 juin 2014 à 16 h 56 min
    Permalien

    je prend ce texte comme un véritable hommage à Monsieur Philippe
    peut etre, à mon sens, justement trop dirigé vers la personne de Philippe
    en exprimant tous les mots les plus forts, qui lui ont le plus parlé
    ce message est important et donne une idée du respect qu’il porte à Philippe
    ………un peu trop porté sur la personne de celui qu’il ne peut que dénommer Maitre, compte tenus des propos employés

    merci de la confiance de l’auteur dans ce site, pour ainsi écrire noir sur blanc ce que représente de la façon la plus authentique possible ce qu’il voit du message de Nizier Anthelme
    sa perception est aussi franche que sincère, et ne cherche en effet nullement à faire de rythmes ou un quelconque poeme
    sa seule démarche est d’écrire un hommage et un Remerciement
    merci à l’auteur

    chacun le vit vraiment à sa manière

    ce commentaire vient de me venir….très fortement avec ce sens
    je n’ai pu que le taper
    j’espère que l’auteur revient de temps en temps et confirmera ou infirmera

Commentaires fermés.