Maitre Philippe s’est-il réincarné, est-il de retour?

Maitre Philippe de Lyon s'est-il réincarné?Maitre Philippe de Lyon est-il de retour parmi nous? Mr Philippe S’est-il réincarné? La même question peut également être ainsi formulée: le Maitre Philippe…..exerce-t’il aujourd’hui, quelque part…?

Ces interrogations ont été formulées aussi bien en emails reçus, qu’en requêtes aboutissant sur ce site, sans compter les demandes qui peuvent émaner des rencontres sur et autour de Nizier Anthelme Philippe, de Lyon.

Ce sujet certes peut être sensible et permettre à des personnes d’abuser, et à d’autres, d’être abusées. Il est possible que ce soit une seule annotation qui ait incité un certain nombre d’individus, pas des mieux intentionnés, à tenter, dans les années suivant la parution du livre, jusqu’à aujourd’hui, à se faire ni plus ni moins passer pour le Maitre Philippe de Lyon…Rien que ça.

Un seul livre, y fait en effet allusion, émettant lui-même de grandes réserves sur l’aspect presque fantaisiste de ces insinuations, dont les conséquences peuvent cependant être des plus dommageables.

Selon cette note de bas de page, Philippe de Lyon aurait dit :
Lorsque je reviendrai, je serai plus grand…Le nez mieux fait…On ne me reconnaitra pas.
La note se situe dans plusieurs éditions d’un seul livre: le Maitre Philippe de Lyon, Thaumaturge et Homme de Dieu.

Cette citation n’est pas extraite à proprement parler d’un texte, pas davantage de paroles prononcées en public, en cours de séances. Du moins, c’est ce que l’on peut déduire du fait que ces insertions ne figurent qu’à titre d’annotations, en bas de la meme page 31, dans certaines éditions: 1966 et suivantes de cet ouvrage, cité dans la bibliographie.

Comme toute phrase, évoquée dans un seul ouvrage, en « simple » annotation, la crédibilité de cet écrit peut être remise en cause.
Il y a lieu de préciser, que cette note est établie dans le contexte du décès de Marie Lalande, seconde épouse de Marc Haven, Emmanuel Lalande, époux en première noce de Victoire Philippe, fille de Monsieur Philippe.
Le décès de Mme Lalande née Chestakoff, est, quant à lui, daté du 27 décembre 1952, au Clos Landar à l’Arbresle.
Ce n’est en rien volontaire, mais nous constatons que nous sommes, pour le début de rédaction de cet article, à la date anniversaire de cette disparition.
Du moins espérons-nous que cette date est exacte…

L’auteur évoque, les longs moments vécus dans ce meme lieu par le Maitre Philippe et précise qu’il s’agissait alors de sa plus récente existence terrestre. Suit cette annotation selon laquelle Philippe aurait annoncé ses possibles retours sur terre, notamment dans une prédiction, dont voici le texte:

Ce devrait être alors dans une famille comptant plusieurs enfants et dont il serait l’ainé. D’autres part, les prénoms respectifs, du père et de la mère devrait être Joseph et Marie
Précisions fournies par le maître « dans 50 ans je serai là de nouveau, parti est revenu». (Dimanche 15/11/1903–Monsieur Comte).
Quand je reviendrai j’aurai le corps d’un enfant de six ans qui en paraîtra dix. A douze ans, ceux qui doivent me reconnaître me reconnaîtront (Santa–Maria).
Il y aura, quand je reviendrai, une grande maison avec une chapelle et un hôpital et j’y prêcherai.
Au cours d’un entretien qui eut lieu en 1895, le Maître aurait donné à entendre à un disciple que, dans sa prochaine réincarnation terrestre, il serait plus grand, plus brun, qu’il aurait le nez mieux fait, qu’on ne Le reconnaîtrait pas… et que certains même, lui jetteraient des pierres. À l’occasion d’une autre conversation, il aurait fait état d’un autre retour parmi nous et il aurait donné des détails assez précis permettant à certains de Le reconnaître. (Ph. Encausse).
 »

Modifié le 1-1-2014:
Nous trouvons dans le livre des Enseignements oraux de M. Philippe, dont nous rappelons ici, qu’il est le dernier livre sorti dans le courant de l’année 2013, juste après la réédition du livre Monsieur Philippe, Homme de Dieu, sur le sujet de Philippe de Lyon, cité aussi dans la bibliographie, fait état du même type de propos tenus dans la dernière partie du livre intitulé, « Monsieur Philippe par lui-même », à la page 256, les phrases suivantes, dont il est précisé, en début de chapitre, « qu’elles proviennent de sources publiques et d’archives privées. Elles ont été prononcées pendant des séances de guérison et notées par des témoins« :

« …Il est vrai que si je pars, je reviendrai presque aussitôt. Mais dans le passé je ne suis pas venu aussi souvent que vous le croyez. Si je reviens cette fois très vite, c’est que j’ai un Ami qui m’a permis de partir et de revenir comme il me semble bon.… »

Nous pouvons aussi lire un peu plus loin:
… »toi, tu voudrais être ma mère à mon retour mais ce n’est pas possible. Tu as encore à vivre, et même si tu partais tout de suite, tu n’aurais pas le temps. Lorsque je reviendrai tous ceux de ma famille, seront autour de moi et comme je reviendrai pour régner, ceux qui m’entourent seront ministre, généraux, etc.…
Je sais quand je partirai et quand je reviendrai : plusieurs d’entre vous, ils sont petits enfants ne viendront avant d’être âgés, mais pas avec le même visage. Plusieurs me reconnaîtront cependant.
Je reviendrai bientôt et ce sera pour être un martyr… »

Donc, il est dans le meme temps établit que des témoins ont noté ce type de paroles, dans le cadre des séances de la Rue Tete d’Or…
Il semble que toutes les personnes présentes, n’ont pas accordés la même importance à ces phrases.
Mais il ne parait pas hors de propos pour autant de leur prêter une certaine attention.
Fin de modification

Dans cette brèche donc, se sont infiltrés nombre de sinistres personnages, se faisant connaitre comme étant des successeurs de Monsieur Philippe. Ils ont, pour la plupart, purement et simplement annoncé, détenir les même pouvoirs que le Maitre…
Certains n’ont pas hésité à ameuter les journaux et annoncer qu’ils garantissaient des guérisons, en séances publiques. Exactement comme s’ils étaient Rue Tete d’or. Plusieurs d’entre eux ont meme carrément choisit le Clos Landar, à l’Arbresle, comme lieu privilégié pour faire des démonstrations.

Une personne d’une boutique à Lyon nous a racontés avoir vu et voit toujours défiler dans son magasin, un nombre impressionnant de personnes se faisant passer pour le Maitre Philippe.
Les journaux en ont suivit certains….. On en retrouve même dans certaines émissions de télévisions.

Que ces imposteurs, parce ce que c’est le seul mot qui peut les caractériser, se soient, sous quelque forme que ce soit, sentis le droit de s’adjuger les mêmes pouvoirs que ceux observés et non affirmés par le Maitre Philippe, relève au moins de l’irresponsabilité.

Nous espérons cependant que les victimes potentielles se renseigneront avant de donner une quelconque suite à des procédés qui relèvent dans le meilleur des cas, du seul qualificatif d’arnaque….

Ne juge-t’on pas l’arbre à ses fruits?

Questions sur la Russie dans un témoignage

témoignage de Serge Alexis Spiridov
Des questions peuvent se poser sur ce témoignage sur Maitre Philippe en Russie.
Trouvé sur internet. Questions: quelle est sa source? Quelle est son authenticité? Est ce qu’un livre en parle, y fait allusion?

Témoignage :

Russie site philippedelyon.fr«Mon grand-père maternel, officier de la garde du Tsar Nicolas II, connut dans sa jeunesse un homme étrange et fascinant qu’il appelait familièrement Maître Philippe. Je me souviens, qu’enfant, j’étais fasciné par les mille prodiges qu’il nous racontait à son sujet, de simples guérisons aux plus incroyables aventures de magie.

Après la révolution de 1917, mon aïeul se réfugia en France où il se maria avec une princesse russe tombée dans la misère. Convaincu de la résurrection de sa patrie et au retour des Romanov sur le trône, il fit jurer à ses héritiers de maintenir les traditions ancestrales dans la famille, d’apprendre la langue et l’histoire russes à leurs descendants.

L’an passé, après la mort de mon père, j’héritai de la maison de famille savoyarde où vécut mon grand-père. En déballant des cartons de vieilleries au grenier, je tombai sur des livres, des papiers, des correspondances, des photographies qui m’intriguèrent.

J’eus beaucoup de peine à déchiffrer les lettres jaunies, mais ce que j’y découvris me stupéfia. Au milieu d’un échange de courrier entre Maître Philippe et mon aïeul qu’il considérait comme son disciple, je tombai sur une sorte de journal écrit de la main de mon grand-père, relatant les hauts faits de son maître spirituel.

En voici quelques extraits:

« Hier, M.P. m’avait donné rendez-vous à Fourvière. Le prêche de l’abbé F. nous sembla pauvre et terne. Il mettait en doute le pouvoir de la foi, affirmant que les miracles rapportés par la Bible ne devaient pas être pris à la lettre, mais en tant que « symboles ».

A la fin de la messe M.P. demanda à parler au prêtre. Il lui dit qu’il se trompait, que Dieu exauçait toujours les prières et les voeux des âmes pures. Même de nos jours !

« Que la foudre tombe sur cette église si je peux croire à ces balivernes ! » blasphéma l’impie.

Alors, regardant l’abbé droit dans les yeux, mon ami fit un geste et aussitôt un éclair fulgura dans la pénombre de la cathédrale et la foudre tomba à nos pieds, suivie d’un effrayant coup de tonnerre. »

A la date du 21 septembre 1901, il notait:

« Hier, à Compiègne où loge la cour impériale, le Tsar Nicolas II et la Tsarine Alexandra ont longuement reçu M.P. qui leur fut présenté par la Grande Duchesse Militza et sa soeur.

Selon des confidences de la princesse Anastasia, M.P. aurait annoncé à Sa Majesté Impériale, la naissance d’un fils pour 1904, et au monarque une défaite militaire suivie d’une révolution. A son retour, M.P. me dit qu’il avait aussi guéri la Grande Duchesse d’un oedème pernicieux. » (…)

Plus loin:

« Désirant s’attacher M.P. à demeure, Sa Majesté impériale demanda à M. Delcassé, ministre des affaires étrangères, que le gouvernement français lui octroie le diplôme officiel de médecin, pour qu’il puisse l’inviter à la cour impériale sans faire jaser les envieux.

Les lois républicaines s’opposant évidemment à cette demande incongrue, le ministre ne put accéder à cette demande. Le Tsar offusqué de la fin de non-recevoir opposée à sa requête, nomma Maître Philippe président d’une commission d’inspection sanitaire de son empire, avec rang de général! » (…)

Quelques mois plus tard:

« Invité à Tsarskoïe-Sélo, M.P. obtint par la seule prière de nombreuses guérisons spectaculaires. Sa renommée de Mage grandit lorsque, au cours d’une promenade en mer sur le yacht impérial, M.P. réussit, à la demande du Tsar, à calmer le vent qui soufflait en tempête. » (…Quelques lignes biffées). « Lors d’une revue militaire à Tsarskoïe-Sélo, M.P. parvint à détourner un orage menaçant et à faire cesser la pluie. Et l’on me rapporte encore bien d’autres merveilles. »

Le journal s’achève en janvier 1905 sur ces curieuses prédictions :

« Après la naissance du Tsarevitch, M.P. écrivit au Tsar Nicolas II une longue lettre en forme de testament, l’informant de sa prochaine désincarnation. Il y précisait qu’il quitterait son apparence terrestre le 2 août 1905. Il lui annonçait aussi la chute de l’Empire russe pour la prochaine décennie, le massacre des chrétiens et de toute la famille impériale. Il « voyait » un siècle d’horreurs et d’obscurantisme pour la Russie. »

La missive se terminait sur cette étrange prophétie :

« Après des décennies de bouleversements sanglants et de grandes tribulations, un empire disloqué et des guerres civiles, la Russie recouvrera son souverain légitime, réincarnation et héritier de la dynastie impériale, qui lui apportera la prospérité et la paix. Je reviendrai moi-même sous les traits d’un enfant, et ceux qui doivent me reconnaître me reconnaîtront.

Serge Alexis SPIRIDOV

Est ce que quelqu’un peut en parler, sait quelque chose?

Prédictions et prophéties

Prédictions ou prophéties Maitre Philippe de Lyon Les prédictions de Maitre Philippe de Lyon. Pourquoi les prophéties de Mr Philippe ne figurent-elles que dans certaines éditions du livre de Philippe Encausse, « Le maitre philippe de lyon thaumaturge et homme de dieu« ?….

Est ce qu’il y a une raison à cela? Ou est-ce une volonté de l’auteur de mettre en valeur ce que d’autres auteurs n’évoquent meme pas? En effet, on ne trouve ces annonces que dans certaines des éditions du livre, et pas du tout chez les autres auteurs…Encore que n’ayant toujours pas retrouvé le livre de Serge Caillet……Je ne peux rien affirmer.

Est ce que ces prophéties ont eu un quelconque caractère authentique?

J’en cite, extraites de l’édition de 1973:

La France est la mère et devra payer car elle est la plus avancée

Je me souviens d’un gros reproche en ce sens a été émis par le Pape Jean Paul II, il y a quelques années….qui a demandé que la France, ainée des nations remplisse son rôle……
J’ai fortement ressenti que notre pays ne remplissait plus du tout cette obligation…..et depuis longtemps.

— La France est la nation la plus élevée, et nous pouvons être heureux d’être Français. Mais la France tombera plus bas un jour, et les nations qui lui auront souhaité du mal tomberont plus bas encore qu’elle, et ceux qui voudront l’aider à se relever lui feront payer cher leurs services, car, s’il y avait un gâteau là, et des chats à côté, tous voudraient en prendre un morceau (16-11-1893).

Nous devons encore avoir deux guerres et trois révolutions

Nous verrons l’an 2001, mais il y aura eu beaucoup de changements

Nous aurons les Chinois (invasion) ; l’Amérique aura les coupes de poison, d’amertume. (?)

— Dans cinquante et quelques années, le renversement des pôles amènera le Chaud à la place du froid et inversement.

Autres annonces

L’immense majorité des hommes manque de justice et de logique, et nous en sommes à vouloir le gouvernement de la majorité.

Remarquez que les hommes qui nous gouvernent sont en général vieux. C’est une grâce que Dieu leur fait, afin que devant la gravité et l’horreur de ce qu’ils voient, ils en arrivent à prier.

Les hommes politiques sont des pantins dont on tire les ficelles. Ils abusent tous de leur influence momentanée mais s’ils savaient combien ils devront payer, ils démissionneraient tous et rapidement. (début XXe siècle)

L’immense majorité des hommes manque de justice et de logique, et nous en sommes à vouloir le gouvernement de la majorité.

Le pape a écrit à propos de la conférence de Gênes (avril 1922) que l’Europe est une forêt de baïonnettes. Sa parole aurait été plus convaincante si, donnant l’exemple, il avait licencié son armée. Le Ciel ne permet pas même que dans une Église le Suisse porte une hallebarde.

Si les prêtres n’étaient pas avides d’argent, leurs processions seraient suivies par la population entière.

Les miracles faits par les reliques des saints, sont dus à la foi. Quand la prière est attentive et du fond du cœur le Ciel met autour de nous tout ce qu’il nous faut.

Plus tard, les hommes feront tomber la pluie où ils voudront, alors viendra la fin du monde, car sinon ils désorganiseraient tout.

Je ne trouve pas trace de ces prédictions dans l’édition de 1955 du même livre……
Donc, certaines éditions ont ces annonces, mais pas les autres…?

Si quelqu’un peut répondre? Merci par avance