site Maitre Philippe Philippe de Lyon www.philippedelyon.fr soleil maitre philippe de lyon www.philippedelyon.fr

Une autre facette de la Vérité

Peu importe de quelle façon, avec quels textes, avec quels mots, avec quelles phrases, chacun comprend ou vit la spiritualité
Nous ne sommes pas sur le meme plan….
Il ne faut pas se méprendre si ce que les hommes comprennent est une autre facette de la Vérité
chacun son point de vue
Ceux qui n’entendent pas auront d’autres occasions, d’autres moyens, d’autres sources

Il nous Aime

« Chaque race, comme chaque homme, ne peut saisir que l’aspect du Verbe et de la Vérité qui lui correspond. Donc, superflu de s’irriter chaque fois que nous voyons quelqu’un comprendre notre aspect du Verbe et de la Vérité autrement que nous. Pour ceux qui ne croient à rien, il n’y a pas à désespérer d’eux ou à se décourager : il faut plutôt se rappeler qu’en cette matière on commence toujours une fois. »…issu d’un commentaire dont nous ne savons pas si l’auteur est André Savoret ou Philippe de Lyon….l’important est peut-être simplement le message transmis

Nous avons également la référence du texte extrait des propos tenus par Jean Chapas, « Les différentes facettes de la Vérité » depuis le livre « Entretiens spirituels » de Michel de St Martin référencé dans la bibliographie.

Une autre facette de la Vérité

12 pensées sur “Une autre facette de la Vérité

  • 19 juin 2014 à 21 h 32 min

    Nous voyons toutes les choses au travers un prisme déformant, modelé au fil de nos expériences; Et avant d’apprendre à connaître quelqu’un, on le définit à travers ce prisme et de nombreux clichés….ainsi avec ces idées reçues, on discrimine les autres;
    Acceptons d’écouter les autres et d’apprendre avec eux : il y a tellement de ruisseaux qui tous plongent vers le fleuve; Ecoutons les différences, essayons de les comprendre avant de les rejeter : il y tellement de moyens d’atteindre la voie du coeur que chaque rencontre est peut nous apporter de la lumière

  • 19 juillet 2014 à 8 h 36 min

    La vérité sur la vie et les actes de Monsieur Philippe aurait elle plusieurs facettes ? En effet, il apparait maintenant avec certitude que les témoins ou biographes, de l’époque ou non, n’avaient pas tous les mêmes lunettes ou que leurs sonotones ne percevaient pas les mêmes propos…
    Alors, à qui se fier ? Ou est la vérité ? Je veux bien que plusieurs personnes n’ont pas la même perception des choses vues ou entendues, cela est pour ainsi dire normal…et humain.
    Mais que l’on en vienne à travestir les faits, cela est une autre question. Pourquoi ? Dans un intérêt égotique ? Pour s’imposer aux autres, que ce soit à titre personnel ou collectif ? Et l’on en arrive ainsi à des aberrations, on nous annonce de grands secrets qui ne seront jamais dévoilés : alors pourquoi en parler puisque on ne saura pas ? Pour la jouissance personnelle et solitaire de leurs possesseurs ? Dans le domaine médical on appelle cela l’onanisme…
    Il est possible d’aller au plus proche de la vérité : nous en avons eu ici plusieurs démonstrations à partir de recherches sérieuses et sans buts personnels. Peut-être ainsi le message de Monsieur Philippe sera mis en exergue avec simplicité, dans toute la force de sa vérité.

    • 19 juillet 2014 à 19 h 47 min

      Très intéressant, votre point de vue, Népomucène Landarosa.
      Oui, mais…
      La simplicité n’intéresse personne, on dirait.

  • 20 juillet 2014 à 17 h 15 min

    Bjr Népomucène Landarosa,

    Je partage tout-à-fait votre avis sur ce sujet ; quand on veut, personnellement, faire sensation en dévoilant ou en laissant supposer que ??? il y a en général quelque chose de sous-jacent qui peut être un appât quelconque, une reconnaissance, ou gain ou autre chose.
    Je pense que ce que nous ont laissé les personnes qui côtoyaient Mr Philippe et dont il avait parfaitement confiance nous ont donné honnêtement ce que Mr Philippe a voulu donner ! Pourquoi chercher plus, il a été clair. Du moins c’est mon avis.

    HB

    • 20 juillet 2014 à 19 h 26 min

      Comme nous l’avons déjà évoqué ici, il convient d’être fort prudent quant aux écrits rapportés sur les paroles de Monsieur Philippe, et ne pas les considérer comme une certitude absolue…malheureusement…Les témoignages sont sujets à caution : ainsi, par exemple, une étude a été présentée quant à une même séance de soins, elle a été rapportée différemment par plusieurs témoins !

  • 20 juillet 2014 à 19 h 28 min

    Bonjour,

    Je trouve très intéressant et juste cet article ainsi que les commentaires qu’il a suscités.

    On peut constater qu’ y a toujours un intérêt à faire de la réalité objective quelque chose qui s’en éloigne. Et ce n’est pas toujours conscient.

    Les motivations consistent toujours et pour chacun à faire correspondre les réalité des faits aux schémas intérieurs qui nous permettent de survivre.

    Ce verbe peut paraître excessif mais apparemment, vivre simplement et sans mobile semble tellement une exception et difficile….

    Nos schémas intérieurs sont tous nos systèmes de croyances acquis par nos expériences de vie, négatives et positives.
    Ainsi agir de telle manière, émettre telle opinion va nous conforter, conforter notre foi, conforter notre compte en banque, notre position sociale etc… tout cela dans le but de nous rassurer, de nous sentir vivre. Et pour ce faire, tout est jouable selon chacun:
    Ériger des idoles pour les adorer, transformer la vérité pour consolider notre idéal de vie et de pensée, tricher ou manipuler pour arriver à apaiser nos soifs d’être ou d’avoir.

    Il y a à la base et très souvent une partie bien intentionnée mais qui finit par dégénérer. L’humain est ainsi.
    Concernant ce qui nous est parvenu de Monsieur Philippe et les diverses manières de se comporter actuellement vis à vis de sa personne, de son histoire et d’en faire quelque chose, nous constatons effectivement des registres très vastes et différents.

    A chacun de décrypter tel ou tel point de vue ou position pour coller à une plus vraisemblable réalité et mieux la restituer.

    Jean-Pierre

    • 4 août 2014 à 17 h 19 min

      Il faut aussi remarquer que les schémas, intérieurs ou pas, sont fortement influencés par ce qu’il est convenu d’appeler des dogmes. Et par les excès, l’adjectif dogmatique est souvent devenu synonyme de fanatique.
      Et cela ne s’applique pas seulement aux religions (qui devraient re-lier) mais à d’autres croyances ; et quand on mélange religion et croyance, cela fait encore plus de dégâts, car cela devient le prétexte à toute déformation ou manipulation. Déformation ou manipulation volontaire ? Et pourquoi ? Pour imposer aux autres ce que l’on croit être la vérité…ou pour le faire croire.
      C’est ainsi que s’allument les buchers de l’inquisition, ceux des autos-dafés, que commencent les excommunications…

  • 20 juillet 2014 à 20 h 16 min

    Il n’est pas d’avantage possible d’affirmer que Philippe avait confiance en son entourage que d’affirmer que qui que ce soit ait retranscrit fidèlement les propos entendus
    Plusieurs articles ou rubriques ou études publiées ici, démontrent en effet, que chacun est libre d’interpréter les propos publiés.

    Nous en avons eu par exemple une idée avec l’affirmation du livre « Lumière blanche » avançant une phrase selon laquelle Monsieur Philippe aurait émis une prédiction quant à l’avènement du train entre l’Arbresle et Lyon….Celui-ci existait déjà…..
    Sans compter des affirmations, que l’on peut qualifier au moins d’invérifiables.

    https://www.philippedelyon.fr/paroles-inedites-du-28-decembre-1894-3061/ par exemple montre quelques différences suivant les témoignages
    Il faut aussi rappeler qu’il semble qu’aucun témoin n’a pris de notes….Ils notaient une fois rentrés chez eux….Mais le seul qui l’ait dit ; c’est Emmanuel Lalande (Marc Haven)

    D’ici quelques semaines, fin octobre, le site va fêter ses trois années d’existence. Nous avons eu, la possibilité de découvrir et d’expliquer et de démontrer, que bien des choses sont remises en questions.
    Et comme le dit le livre « Monsieur Philippe, l’Ami de Dieu« ….Les seules certitudes que nous avons, sont les attestions du début des années 1870….établies semble-t’il dès les premières guérisons établies….
    Ce site a peut etre été mis en place pour remettre des choses en ordre, ou pour dire: prenez un peu de distance, avec ce que vous lisez…

    Je tiens à ajouter que ce site est né d’une passion, toujours absolument intacte pour tout ce qui touche, de près ou de loin à Monsieur Philippe. Il a pu voir le jour grâce aux premiers livres publiés sur le sujet.
    Que comme évoqués souvent dans les derniers articles, ou dans de multiples commentaires, ce site ne se permet que d’étudier tous les sujets qui peuvent prêter quelques fois à confusion…le tout, encore une fois, avec le plus total respect.

  • 17 novembre 2014 à 16 h 25 min

    J’ai appris qu’un auteur suisse se proposerait de publier toute la correspondance secrète de Maitre Nizier Philippe, notamment celle qu’il échangea pendant longtemps avec les milieux de l’aristocratie russe à Genève ainsi que différents petits rouleaux de papier codés, apparemment avec des symboles alchimiques. Comme vous êtes devenus le site de référence en ce qui concerne notre Maitre, auriez vous des informations à ce sujet ?

    • 18 novembre 2014 à 9 h 21 min

      Cela ne m’étonne pas : moi-même, lors d’un voyage à Paris dans un milieu bien informé, on m’a fait part de l’agacement que certains éprouvent en constatant les polémiques d’égos et guerres qui surviennent quant à la mémoire de Philippe de Lyon ainsi que du domaine de l’Arbresle, avec des mots publiques indignes de son message.
      Et il m’a aussi été évoqué que de nombreux faits ont été transformés, voire manipulés, dès l’époque, par des témoins vrais ou faux, et qu’enfin certains documents ont suivi de curieux trajets depuis ces moments là. Et d’ajouter que le présent site permet d’y voir plus clair sur plusieurs épisodes de la vie et des paroles de Nizier-Anthèlme Philippe.
      Je n’en ai pas sû d’avantage, mon interlocuteur désirant, comme moi d’ailleurs, garder la réserve pour le moment sur ces sujets.

    • 18 novembre 2014 à 10 h 11 min

      Un élément de ce commentaire fait tilt auprès de mes neurones : je me souviens de la photographie de carnets publiée par les éditions Arqa.
      En effet, les sigles utilisés sont, de toute vraisemblance, des symboles alchimiques, quiconque peut facilement le vérifier ; ce qui permettrait de nouveau d’évoquer les fabrications du laboratoire de la rue du Boeuf, surnommée, rappelons-le la rue des Alchimistes !
      D’autre part le peu d’écriture codée publié a des ressemblances avec le Voynich, livre en écriture secrète qui donne justement de très nombreuses recettes de pharmacopée (!), d’astronomie, de biologie ou de cosmologie, chacun de ces termes trouvant un écho dans ce que nous avons essayé de trouver comme vérité en Philippe de Lyon. D’autre part cela peut également rappeler le Watan, autre système d’écriture si cher à… Saint Yves d’Alveydre (tiens, tiens, comme par hasard…).

    • 18 novembre 2014 à 10 h 58 min

      La correspondance secrète de votre Maitre…
      Bientôt en publication ?
      Voilà bien un scoop !

Commentaires fermés.