Messages de maître PAPUS PARIS 1960

site Maitre Philippe de Lyon www.philippedelyon.fr Papus Gerard Encausse Messages de maître PAPUS PARIS 1960 www.philippedelyon.frJ’ai découvert ce document dans des circonstances surprenantes : dans une salle de ventes aux enchères sur Paris. Cette découverte remonte à de nombreuses années ; aux environs de 1986. J’ai laissé ici, le message tel que je l’ai trouvé.

Il faut préciser que Papus, Gérard Encausse, est décédé en 1916. Il faisait partie de l’entourage amical de Monsieur Philippe, pour lequel il avait une absolue admiration.

Ce document est une double feuille jaune pâle des années 1960. L’écriture est épaisse, au feutre semble-t-il et donc difficile à déchiffrer. Il s’agit là d’un document spirite de grande qualité, en tous les cas, à mes yeux.

Messages de maître PAPUS PARIS 1960

Donnés à marguerite, pour former un centre restreint de prières et de méditations chez moi – (confidentiel et secret)

Simon Ella

Pour le travail spirituel; être trois est tout à fait bien; à deux, on risque de se renfermer, comme sur un autre plan, le couple le fait

On peut être trop enclin à être du même avis ou à se chicaner, sans qu’un tiers vienne se mettre en travers, ou donne l’appui d’un conseil plus objectif

Saint Michel terrasse le dragon; c’est lui qui bataillait dans le ciel quand les anges révoltés , tentaient de corrompre toute l’armée des cieux

Mettez-vous sous sa protection pour qu’il vous soutienne quand la tentation de l’esprit de ou de la chair vous visite

De mon coté, les êtres qui regrettent de ne pas avoir fait certaines choses qui leur paraissaient encore nécessaires à leur évolution tentent de les faire accomplir sur terre par d’autres esprits

Un égrégore religieux, n’est pas destiné à vivre éternellement, il a tendance à se cristalliser et à mourir ; mais il s’accroche, parce que les êtres qui le composent en grande partie se figent et ont peur d’une liberté de penser autrement

Il y a des esprits incarnés qui comprennent mieux maintenant leur travail spirituel par les voies larges de l’indouhisme, surtout la backtan

c’est une religion d’amour qu’il faut pratiquer

le Christ l’a dit, mais c’est déformé en pratique

défrichez votre sentier vous serez aidé

l’essence divine reste immortelle en chaque homme

rien n’est définitif sur la terre

message du Vinci, l’enfance spirituelle

Charles de Jésus, le dépouillement du désert

l’obéissance à la loi divine! souvent nous la tournons parce qu’elle contrarie notre nature, et nos plans personnels ; nous y tenons à ces plans, en pensant qu’ils sont sages et bons

Dieu juge souvent qu’il en est autrement; il les contrarie pour que nous ne nous embarquions pas dans un voyage dont l’issue, inconnue de nous serait fatale

De ce coté là, on voit pourquoi il ne nous est pas donné de réaliser ce que nous désirons faire, sous l’apparence de la raison, et de la sagesse humaine

Pour moi, dans votre groupe, je suis l’élément purement christique par la voie de la prière, dans la simplicité

Attention, une communication peut être le mélange de deux esprits qui ne sont pas forcément au même stade de compréhension

solitude; appel direct

à la force suprême

moyen plus sûr que tout autre

les premiers auteurs ont été enseignés de bouche à oreille : la tradition

après viennent des modifications de l’entendement humain, des déformations

ceux qui sont croyants sur les plans au-delà de l’astral sont rares

les croyants ne comprennent pas toujours ce qui leur est montré, sortis de l’étude de voyance, revenus à l’état naturels, ils interprètent plus ou moins bien ce qu’ils ont vu et entendu

ils font entrer dans cette interprétations des connaissances livresques ; ils sont sincères mais souvent peu conscients de leurs découvertes

ils ne savent pas discriminer si ce qu’ils ont vu est bien interprété par eux

ils sont dans l’état d’un homme, témoin oculaire d’un accident rapide de la route; dix minutes après; il ne déposera pas ce qu’il aurait dit a avoir vu de l’accident s’il avait noté sa vision à l’instant même

vous serez plus forts intérieurement, si vous recherchez d’abord dans la méditation, l’examen de conscience, la prière; ce qui se passe dans votre propre univers intérieur

celui-ci purifié, reflétera d’une manière plus certaine, ces plans qui vous posent des problèmes

de l’autre coté, on se les pose encore à un certain stade; puis vient le moment où on cherche à approfondir que ce qui est évident au regard, ce que le guide spirituel juge bon de vous dévoiler, juste à la mesure de votre intelligence

alors des certitudes et non des probabilités s’imposent et c’est acquis pour toujours

nettoyez votre intellect

tout le savoir humain, même dans le domaine des recherches occultes et religieuses est peu de choses

on doit beaucoup épousseter, laver repasser ses habits fluidiques quand on arrive par ici; celui qui a échafaudé des théories qui lui semblaient contenir l’unique vérité, selon les doctrines, les canons, dans l’art, la science, la religion, doit se soumettre comme un nouveau-né, à une nouvelle culture; on lui fait faire un choix entre:

ce à quoi il tenait ferme sur la terre et

… LA VÉRITÉ

vous vous apercevrez que vous avez trop lu, avec des yeux d’aveugle, qui auraient dû surtout

demander LA LUMIERE

dans LA PRIERE

je reviens toujours sur LA PRIERE, car on perd trop de temps dans la lecture; ça disperse

ce que vous faites, s’inscrit dans l’akasha

le dernier personnage que l’on a été n’est pas toujours celui qui donne à l’incarnation actuelle sa personnalité

rien ne s’oublie, ni ne se perd, vous retrouverez tout cela après la mort physique

pensez donc à vous amasser une bonne provision de l’autre coté (c’est de la provision que l’amour et la charité amassent dont je parle)

cela permet de prendre tout de suite contact après le décès et de continuer avec très peu d’interruption votre travail de réintégration en Dieu

suivant votre conduite terrestre, vous accédez plus ou moins vite au plan supérieur de l’astral, où l’on sent déjà le souffle de Dieu

bon courage, travaillez de tout coeur

ne vous laissez pas perturber par les courants qui entourent de mauvais fluides, les êtres qui ayant choisi Dieu comme Père et son fils comme Maître, sont en but aux forces démoniaques qui voient leur proie leur échapper ; c’est pourquoi, il faut: humilité, prière, discrétion, SILENCE

l’adversaire est vaincu par le Signe de la Croix

les certitudes que le coeur acquière ailleurs sont moins fragiles au retour ici-bas; elles sauvent l’essentiel, quand tout semble être perdu; quand on est dans le galimatias intellectuel

dans chaque plan; il y a des hiérarchies, et le travail n’est pas le même pour tous

la vie christique diffère de la voie occulte; même quand on croit servir le Christ en faisant certaines opérations de magie dite blanche

tout est simple et direct pour un coeur purifié; renoncer à sa volonté propre, pour tout ce qui est des actes importants; il faut demander là-haut, et pour ne pas que vous vous trompiez, nous mettons dans le matériel des poteaux indicateurs sous forme d’évènements, de rencontres, de lectures

c’est pour cela qu’il faut une prière pure, qui n’imprime pas de vouloir égoïste, et il faut toujours faire des examens de conscience quand vous demandez pour vous

si vous arrivez à le faire; ayant vraiment abandonné le désir personnel, vous serez guidés sans erreur

c’est vous qui les commettez en mélangeant ce que vous entendez dans la méditation et ce que votre subconscient (qui contient un moi encore mauvais) vous suggère

respect de la liberté de conscience

amour du prochain

voir le Christ en chacun

liberté de formule, suivant ce que chacun comprend, ce que lui communique

son soi supérieur

dans la voie du coeur, vous rencontrerez les êtres supérieurs qui vous guident

il faut travailler dans le respect des forces religieuses

rechercher de plus en plus le calme intérieur

faire les renoncements nécessaires dans le matériel pour n’être plus en proie à des problèmes qui absorbent encore trop votre esprit

le calme donne une joie douce qui se répand de vous sur les autres

c’est votre principal travail pour le moment

tout ira bien si vous faites des efforts constants, pour rayonner des forces bénéfiques, et par votre espérance en Dieu qui deviendra un jour la Foi qui guérit et sauve le monde; vous serez des pôles d’attraction pour ceux qui ont besoin d’être soutenus et guidés

cultivez cette espérance de voir face à face votre Maître

l’ESPÉRANCE est d’essence Divine

L’ESPOIR est du monde terrestre

L’ESPÉRANCE de réaliser – Dieu en nous – s’appuie sur la ferveur et l’humilité

Prière de demande

il faut surtout simplifier la pensée, la ramener au but choisit

la recentrer sans cesse

l’adoration doit se faire dans le silence; en Esprit

éviter les paroles mêmes intérieures

apprendre à faire monter sa pensée vers le Maître, sans phrase, en sentant avec son coeur

le trésor est intérieur

le chercher en prenant appui dans l’abandon de l’extérieur

laisser l’intellect de coté

– coeur – coeur –

– LES DEUX coeurs-

– CHRIST – MARIE

si vous arrivez à dévoiler en vous la statue du Christ, et aussi celle de la Vierge (qui ont été mutilées par des siècles d’ignorance)

vous arriverez à un résultat au delà de toute espérance humaine

 

Autres lectures sur ce même sujet

Messages de maître PAPUS PARIS 1960…

9 pensées sur “Messages de maître PAPUS PARIS 1960…

  • 26 septembre 2012 à 15 h 55 min

    Bonjour helene,
    J’ignore tout de Gérard Encausse avant la rencontre avec Monsieur Philippe.
    En lisant: Maître Papus, il m’est venu en lumière ceci:
    Monsieur philippe n’aimait pas le pseudonyme « Papus » et ne s’en servait jamais.
    Celà ressemble trop à « pape » me dit-il un jour. Il disait donc « Encausse » en parlant de Gérard Encausse et « mon cher docteur » quand il s’adressait à lui.
    Par chez nous, chére helene…

  • 26 septembre 2012 à 16 h 03 min

    Oooh! Pardon…
    Je dois précisé mes sources, extrait pris dans la 11ème édition du docteur Philippe Encausse.
    Très important , n’est-ce pas helene ?!
    Car sans la précision, vu la tournure de mon écrit on dirait que « me dit-il… »
    Humm…

  • 26 septembre 2012 à 17 h 30 min

    En tapant les mots « la backtan », je tombe sur un site qui diffuse le même message de Papus.
    Le commentaire qui est en-dessous me laisse à penser que ce message de Papus n’a pas été compris par son auteur….. ou bien alors, c’est moi qui n’ai pas compris….
    Jean-Pierre

    • 26 septembre 2012 à 18 h 57 min

      Ravie de vous lire tous les deux,

      Ah si, Jean-Pierre, je ne sais plus qui m’a dit, pour le cheval que c’est l’animal le plus élevé spirituellement parlant……
      et pour la backtan, c’est ce dont je vous parlais en email, je l’ai en effet trouvé…..plus bas dans les résultat, on trouve mon site…..mais ce document dont j’ai l’original est très précieux à mes yeux….autant que le spiritisme et d’autres documents, dont bien sûr les différentes éditions du livre de Philippe Encausse que je collectionne
      Moi non plus je n’aime pas le terme de Papus, pas plus que celui de Mage Philippe, pas plus qu’un certain nombre d’autres choses.

      A plus tard

      Une nonne en civil qui vous envoie plein d’ondes spirituelles remplies de ma prière « Je vous salue Marie », ma prière fétiche

    • 27 septembre 2012 à 22 h 20 min

      Bonsoir Jean Pierre,

      Le message de Papus que vous avez trouvé sur internet vient d’un forum qui a copié collé le texte depuis mon site.
      C’est moi qui ai le document original.
      Tout comme le spiritisme, je le garde précieusement.

      La découverte de ce document a été pour moi aussi importante que notre triple rencontre autour de Monsieur Philippe.
      C’est peu vous dire
      :)

  • 26 septembre 2012 à 19 h 38 min

    Ah ! cette helene est un vrai courant d’air …!
    A peine entrevue… déjà disparue !
    Que votre soirée vous soit féconde! A 22h30, il y a longtemps que je serais dans les bras des anges…Sans doute votre mélodie me parviendra t’elle…
    Ah! Le cheval…Que d’enseignement par cet animal.
    Merci de votre belle expérience à méditer.
    Bonne soirée helene.

  • 27 septembre 2012 à 10 h 08 min

    Je ne comprends mieux ce message que maintenant
    J’étais très jeune quand je l’ai trouvé et je n’ai pour ainsi dire rien compris, ne serait-ce que du point de vue humain
    Je ne parle donc même pas de l’aspect spirituel qui m’était entièrement inconnu aux premières lectures

    C’est aussi par ce texte que j’ai réalisé qu’il faut relever un témoignage, dans un accident immédiatement. C’est une grande erreur que d’attendre des heures, voire le lendemain, voire plusieurs jours.

  • 22 mai 2013 à 11 h 03 min

    Justement en ce qui concerne Gérard Encausse et Nizier-Anthèlme Philippe : je viens de reparcourir la monumentale biographie de Saint-Yves d’Alveydre publiée par Jean Saunier quant à la non moins monumentale oeuvre du Marquis
    Car j’avais souvenir d’un certain passage que j’ai retrouvé. Jean Saunier écrit : ( il parle du contact avec le Tsar Nicolas II et de l’Impératrice)
    « Papus n’a alors que 31 ans : il est en relation avec Saint Yves depuis 1887, et on peut se demander si la démarche ne lui a pas été inspirée par son vieil ami ou quelqu’un de l’entourage russo-polonais de Saint Yves .
    Toujours est-il qu’elle va réussir. Introduit à la Cour de Russie, Papus y fera entrer aussi son Maitre Spirituel Nizier-Anthèlme Philippe dit le Maitre Philippe (1849/1905) qui d’ailleurs acquerra un ascendant considérable sur l’Impératrice elle-même.
    Lorsqu’en janvier 1901 Papus le rejoindra (Maitre Philippe) à la Cour de Russie, pour être présenté à la famille impériale…il demandera conseil à Saint-Yves, dans une lettre qui nous a été conservée…
    Saint-Yves…rêva probablement à exercer une influence par l’intermédiaire de Philippe et de Papus… »
    Voilà donc un extrait fort intéressant- du livre de Jean Saunier « Saint-Yves d’Alveydre ou une synarchie sans énigme » éditions Dervy.
    Je possède, comme je le disais 3 autres ouvrages complètement hors de la mouvance Philippe où ce dernier est évoqué, mais je réserve la publication de ces extraits pour le moment.

    • 22 mai 2013 à 11 h 18 min

      Et je me réponds (car ma Maman ne m’a pas donné d’autre nom) que je possède trois autres ouvrages dont des passages étudient la figure de Maitre Philippe, tous hors de la mouvance Philippe. Mais je me réserve quant à la publication de ces extraits.
      (ajout fait par suite d’un dysfonctionnement du système : si on revient sur le message dans le temps imparti pour modification ou complément, il est trop tard, seule la première rédaction passe, de même une erreur de frappe avec : déclenche un smiley non voulu)
      :-) cette fois c’est fait exprès…

Commentaires fermés.