La signature qui illustre la fin de l’article précédent Mystères autour de la signature de M.Philippe a été modifiée…!
L’original, comme nous allons le voir, ne présente pas cette particularité avancée par l’illustration qui prétend qu’un glyphe des Fils du Tonnerre est présent sur la signature du Comte de Cagliostro….

Cette signature telle que nous la voyons sur l’article:

site Maitre Philippe Philippe de Lyon signature Cagliostro pour site www.philippedelyon.fr
est une illustration venant de Google images.

Le moteur de recherches par ce service, répertorie toutes les photos et illustrations, de toutes sortes, sans distinction de leur origine.
Celle-ci vient d’un site de livres qui a rassemblé sur ses pages un nombre très important d’ouvrages. Il fut notamment le premier à publier en intégralité le livre d’Alfred Haehl, « Vie et paroles de Maitre Philippe« .
Un des textes publiés sur ce même site est un extrait d’un livre d’Emmanuel Lalande (Marc Haven), il se conclut par une illustration de la signature de Cagliostro, se terminant par un glyphe en forme de flèche, à la fin du trait final…

C’est cette image de la signature de Cagliostro qui a été utilisée….

Or dans l’oeuvre originale d’Emmanuel Lalande Marc Haven gendre de Philippe de Lyon, auteur du remarquable ouvrage « Le Maitre inconnu Cagliostro, étude historique et critique sur la Haute Magie », édité une première fois en 1912, et au moins ré-édité une autre fois en 1966.
Cette meme signature du Comte de Cagliostro, nous réserve une surprise de taille: aucun glyphe n’apparait.

Pour illustrer le propos, voici image de la signature de l’édition 1912 du livre

site Maitre Philippe de Lyon signature edition 1912 Cagliostro pour www.philippedelyon.fr

Voici l’image de l’édition 1966 de ce meme livre:

site Maitre Philippe de Lyon signature Cagliostro pour www.philippedelyon.fr

Ces photos illustrent le fait qu’il n’y a aucun glyphe sur la signature d’origine du Comte de Cagliostro…Les lecteurs et éditeurs sont induits en erreur….
La signature est donc non conforme, due à un ajout d’une petite barre inférieure, à la fin du paraphe, transformant ainsi l’extrémité en un glyphe qui en réalité n’existe pas…

Le site pensait légitimement que cette signature permettait d’indiquer qu’Alexandre de Cagliostro avait précédé Philippe de Lyon et ses amis, dans l’histoire étonnante de ce glyphe.
Les divers paraphes utilisés par Monsieur Philippe et ses proches ne sont cependant nullement remis en cause, puisque leur existence est avérée.
Mais l’honnêteté et la transparence des sources, ainsi que le respect des lecteurs nécessite cette véritable mise au point.
L’intention n’étant pas de juger mais de replacer les choses dans leur contexte.

Ce malencontreux élément n’enlève rien quant au sérieux des recherches effectuées sur les glyphes, par un Ami du blog sur son site, en lien depuis le menu de droite « Vers la Tradition…. »

La petite illustration de la signature vient de Google images
Les deux grandes sont des photos prises des deux livres en possession de cet Ami, que je remercie chaleureusement pour ses apports.

Autres lectures sur ce même sujet

Signature en glyphe de Cagliostro non conforme

7 pensées sur “Signature en glyphe de Cagliostro non conforme

  • 5 février 2014 à 22 h 48 min

    Que dire de plus…. net, clair précis.
    Ces éléments sont effectivement d’une grande importance pour éviter de reconstituer un passé sur des bases erronées. Bien vu l’Ami….

    • 6 février 2014 à 3 h 25 min

      En effet, claire et précise, comme doit l’être toute recherche du vrai. Puisse cette démarche rendre chacun plus attentif à l’avenir.

    • 11 février 2014 à 9 h 09 min

      Bonjour et merci pour ce beau site que je découvre, avec des citations authentiques (ouf) de Philippe de Lyon, le maître de Sédir…

      Est-ce que Philippe de Lyon a déjà parlé de Marie-Madeleine, et si oui: dans quelle(s) citation(s) ?

  • 6 février 2014 à 8 h 36 min

    Pour la bonne compréhension des lecteurs, il convient peut être de préciser que cet article vient à la suite d’un autre publié ici-même :
    https://www.philippedelyon.fr/les-mysteres-autour-de-la-signature-du-maitre-philippe-de-lyon-3016/
    et que nous avons été plusieurs à abonder par nos commentaires. Et cela a été l’objet d’une sorte de feuilleton mystère avec rebondissements au gré des découvertes de nos recherches.
    Et donc cet article est l’aboutissement (provisoire ?) de ces réflexions et recherches que nous partageons ainsi avec le visiteur, qu’il soit du soir ou pas…

  • 17 février 2014 à 9 h 01 min

    Ajout en apparté : la lecture et l’étude du livre de Marc Haven (Emmanuel Lalande, gendre de Monsieur Philippe) Le Maitre inconnu Cagliostro (édition de 1912 chez Dorbon ainé) et d’où est extraite la signature véritable de Cagliostro, est absolument époustouflante. Une véritable richesse récapitulant la totalité de ce qui lui a été consacré, le tout en 330 pages avec 18 illustrations, portraits et documents, importantes notes complémentaires et bibliographie complète. On ne peut imaginer trouver document plus complet.

    • 17 février 2014 à 10 h 44 min

      Cela donne envie de lire ce texte, effectivement ! Est-ce que les éditions ultérieures à celle de 1912 ont le même texte ou y a t-il des ajouts, voire des retraits ?

      • 17 février 2014 à 11 h 06 min

        C’est exactement ce que je suis en train de vérifier, étant également en possession de la réédition 1964 par Derain/Lyon.D’ores et déjà il apparait des modifications éventuelles, puisque, malgré le même aspect visuel, des éléments ne se retrouvent pas aux mêmes folios de pagination.
        Et nous avons constaté ce qui peut se produire en consultant les différentes éditions du livre de Philippe Encausse sur Maitre Philippe !

Commentaires fermés.